Réchauffement climatique : le dogmatisme qui se trahit tout‑seul

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Une certaine Claire Nouvian était invitée à un « débat » télévisé aussi médiocre que tous les autres, où tout le monde se hurle dessus sans se parler, mais l’essentiel n’est pas là. Cette Claire Nouvian est sortie de ses gonds quand on lui a appris ce qu’elle semblait ignorer : des gens ont de sérieux doutes sur les causes et l’importance du réchauffement climatique.

Elle n’a pas supporté d’être mise face à des contradicteurs, ce qu’elle juge inadmissible. Pour cette même raison, une centaine de plaintes ont été déposées au CSA, au motif que Claire Nouvian aurait été piégée dans un traquenard ayant pour but de l’humilier.

Non‑seulement son attitude illustre le dogmatisme sur la question, mais les plaintes aux CSA en rajoute encore une couche. Ce sujet est en train de devenir aussi dogmatique que le féminisme l’est depuis longtemps. Ce dernier censure depuis longtemps les faits contredisant son dogme, il semble que le dogme sur le réchauffement est maintenant lui aussi sur la même pente.

Le CSA saisi une centaine de fois pour avoir osé mettre en doute le dogme … J’espère que le CSA ne cédera pas, mais je n’en suis malheureusement même pas sûr.

L’article rapportant le cas : Une centaine de plaintes reçues par le CSA après l'humiliation d'une militante écolo par Pascal Praud sur CNEWS (msn.com), Mai 2019.

L’émission en question, qui dure 38 minutes mais dont je n’ai écouté que les 16 premières minutes, tellement ça me fait mal à la tête de n’y entendre que des gens se hurler dessus :

 
Dernière édition:
Ils profitent du filon du réchauffement climatique pour augmenter les prix du carburant de nous forcer à changer de voiture................bon bref d'augmenter tout et n'importe quoi :claque::claque::claque:

Le problème c'est que ma chaudière s'en fout et là elle tourne à plein régime pour me garder une température de 22 degrés
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Le problème de l’érosion des côtes maritimes par l’extraction du sable destiné à la construction et au béton, existe depuis plusieurs années et a été mentionné dans un ou deux sujets. Qui dit érosion des côtes, dit avancée de l’eau dans les terres. Je me disais que ça finira bien par être mis sur le dos du changement climatique ; voilà, ça n’a pas raté. C’est tellement gros que ça ressemble à une blague. Lisez :

L’article ci‑dessous à dit:
Lagos, la ville « des lacs » d’Afrique de l’Ouest, est sous la menace constante de l’érosion côtière, aggravée par le besoin de toujours plus d'espace pour loger ses 20 millions d’habitants, et de sable pour construire ses centaines de milliers de bâtiments.

Conséquence du réchauffement climatique, les eaux continuent leur irrémédiable ascension. […]
Source : Lagos, l’une des villes les plus dynamiques du monde, s’enfonce dans les eaux (msn.com), Juillet 2019.

Une illustration flagrante de la bêtise du discours par automatisme sur le changement climatique. L’article dit bien que le problème est dut à l’érosion artificielle, et aussitôt après l’avoir dit, il le met implicitement sur le dos du CO₂.

C’est devenu un automatisme au point qu’il est tenu pour inadmissible de ne pas mettre quelque problème environnemental que ce soit, sur le dos du CO₂ ; c’est comme ça avec tout ce qui concerne l’environnement.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Il y a une constante avec les grands médias, qui n’est pas directement en rapport avec le changement climatique, mais qui peut être mise en rapport avec les problèmes environnementaux et donc avec le traitement fait du changement climatique : les gens qui s’expriment dans les médias, sont généralement des gens de milieux aisés ou au minimum de la classe moyenne, c’est à dire les gens qui consomment le plus. Et ça s’applique au discours sur le changement climatique. C’est à dire que les gens qu’on entend le plus hurler « il faut faire quelque chose, c’est horrible, mais personne ne fait rien, c’est un scandale », sont précisément ceux qui consomment le plus et produisent le plus de rejets.

Un fait qui suffit à démontrer que le discours médiatique sur la question, est une hypocrisie. Comme je disais ailleurs, ils devraient d’abord protester contre eux‑mêmes.
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
Annonce passée totalement inaperçue


La NASA admet que les changements climatiques sont dus aux modifications de l’orbite terrestre, et non aux 4×4 ou aux combustibles fossiles

 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Annonce passée totalement inaperçue


La NASA admet que les changements climatiques sont dus aux modifications de l’orbite terrestre, et non aux 4×4 ou aux combustibles fossiles
[…]
Je n’ai pas encore lu, mais rien que le titre me fait penser à mentionner que techniquement, on est toujours en pleine période glaciaire, elle n’a pas pris fin à une période de la préhistoire, on y est toujours et notre période n’est qu’une parenthèse chaude au milieu de cette période glaciaire. Cette anomalie ne durera pas toujours, le climat normal de cette période glaciaire reprendra sa place, mais personne ne sait quand (probablement pas « demain » quand‑même).

Maintenant je lis :p — Édit — Oops, je reconnais le nom de domaine, reseauinternational.net, ce n’est pas du tout une source fiable pour moi, désolé :desole:. Mais ça ne change rien à mon commentaire plus haut.
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
Je n’ai pas encore lu, mais rien que le titre me fait penser à mentionner que techniquement, on est toujours en pleine période glaciaire, elle n’a pas pris fin à une période de la préhistoire, on y est toujours et notre période n’est qu’une parenthèse chaude au milieu de cette période glaciaire. Cette anomalie ne durera pas toujours, le climat normal de cette période glaciaire reprendra sa place, mais personne ne sait quand (probablement pas « demain » quand‑même).

Maintenant je lis :p — Édit — Oops, je reconnais le nom de domaine, reseauinternational.net, ce n’est pas du tout une source fiable pour moi, désolé :desole:. Mais ça ne change rien à mon commentaire plus haut.
Si tu n'étais pas aussi obtus tu aurais remarqué que la source est :p
Source de l’article : Natural News
Traduction : Sott.net

Réseau international ne fait que relayé des articles.

C'est le Decodex du Monde ou Conspiracy Watch qui t'ont dit que RI n'était pas fiable :joueur:
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Si tu n'étais pas aussi obtus tu aurais remarqué que la source est :p
Source de l’article : Natural News
Traduction : Sott.net
Ben c’est ça alors qu’il fallait donner comme lien. Ceci dit, je ne les connais pas, ce n’est quand‑même pas comme citer Nature ;)

Réseau international ne fait que relayé des articles.

C'est le Decodex du Monde ou Conspiracy Watch qui t'ont dit que RI n'était pas fiable :joueur:
Non, c’est moi, j’ai déjà vu des belles fadaises chez eux, mais je ne sais plus ce que c’était.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Aujourd’hui des actes de désobéissance civile étaient prévus un peu partout dans le monde, pour « lutter contre » le changement climatique. Ils ne comprennent apparemment pas ce qu’est la désobéissance civile ou alors ils ont décidé de déformer le concept. La désobéissance civile, c’est désobéir à un ordre ou à une injonction jugée néfaste. Mais pour eux, la désobéissance ça se résume à battre le pavé ou à bloquer la circulation.
 
pourtant tout le monde peut le voir, le réchauffement: fonte des glaciers, hausse du niveau de la mer, températures caniculaires, cyclones et ouragans, feux de forêt, canicule dans des zones réputées tempérées chaque été...

l'effet de l'activité humaine sur ce réchauffement a été dument mesuré. Les scientifiques ne doutent pas de cela.
 
au maroc a l'inverse de la france et de l'europe cet année , l'été est très doux ,a la limite froid , pas vraiment de canicule comme les années précédente , je crois qu'il ya eu un échange climatique entre les deux continents . :D
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
tu n'as peut -être pas lu les dernières infos sur le stress hydrique catastrophique au maroc ?
https://www.bladi.info/threads/stress-hydrique-danger-guette.486987/

https://www.bladi.info/threads/penurie-deau-maroc-aller.487455/#post-16318734

c'est lié au réchauffement et à l'abus des ressources naturelles en eau.
Au gaspillage de l’eau tout‑court, les pertes sont beaucoup‑beaucoup trop importantes et rapides pour être expliquées par le léger réchauffement de ces dernières années qui est mis à toutes les sauces (j’ai déjà vu ce sujet).
 
oui tu as raison il y a plusieurs phénomènes

1/ le réchauffement et la montée du niveau des eaux

2/ le gaspillage qui fait que l'humanité vit au dessus de ses moyens pratiquement la moitié de l'année, conduisant à l'épuisement des ressources naturelles qui ne se renouvellent plus.
 

funambule1

Sur la corde vitale
Avant de réfuter la thèse du réchauffement climatique, il est bon de rappeler des faits objectifs :
* Propriétés du corps "noir" en terme d'absorption d'un large spectre de longueurs d'onde (les photons ne sont pas réflléchis mais absorbés, participant à l'augmentation de la température du corps noir). L'expérience comparant la température de l'eau entre un récipient noirci et un autre récipient métallique réfléchissant le rayonnement, contenant tous deux deux la même masse d'eau le démontre.

* La température au sol dépend des facteurs suivants : spectre incident/spectre d'absorbption/spectre de reflexion ou encore transmission par l'athmosphère/absorption/réflexion en bilan de la puissance du rayonnement solaire in/out.

* Le mécanisme de l'effet de serre du à la présence de particules solides (fumées) et de gaz dans l'athmosphère se caractérise par le solde énergétique : puissance du rayonnement solaire transportée incidente - puissance réfléchie.

* Plus le taux de gaz à effet de serre (molécules libres dans l'athmosphère absorbant le rayonnement et le transformant en énergie thermique) est important, plus la température augmente et plus la quantité d'énergie réfléchie par la Terre sera moindre.

* Une approche en terme d'angle solide ou de section efficace permet d'entrevoir mieux le phénomène.
En absence d'athmosphère la surface de captation est la sphère terrestre de rayon R, avec une athmosphère chargée la surface de captation devient R+dR.
 
Dernière édition:

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Flagrant délit de baratinage tellement énorme que je me demande comment le présentateur peut baratiner aussi grossièrement sans afficher aucune gêne.

À 00:06:24 de la vidéo ci‑dessous, il est dit graphique à l’appui, que l’Europe est la seule région du monde où la production des gazes à effet de serre est à la baisse (trois choses à ce propos, plus loin). Hors, le graphique montre une baisse dans deux régions du monde, les États‑Unis et l’Europe. Si ce n’est pas du baratin idéologiquement orienté, je ne sais pas ce que c’est. J’ai arrêté d’écouter là.

Ci‑dessous, copie d’écran et vidéo d’origine.

View media item 30550

Non‑seulement le texte du graphique et le commentaire du présentateur sont idéologiquement orientés en ne voyant une baisse que en Europe et pas aux États‑Unis d’après un graphique qui indique une baisse chez les deux (la Gauche est anti‑États‑Unis par héritage communiste), mais en plus on peut noter le pluriel utilisé dans le commentaire pour parler des gazes à effet de serre quand un seul est mentionné et le principal de loin est ignoré pour ne pas changer : la vapeur d’eau, inconnue de la Gauche et de ses pseudo‑sciences. À la vu de ce graphique, on peut aussi se demander pourquoi des gens manifestent : d’après ce graphique, espèrent‑ils que leurs manifestations changeront quelque chose en Inde, en Chine et dans les pays « Autres » mentionnés sur ce graphique ?

Pour finir, une remarque pertinente en commentaire de la vidéo :
SRo Sly sur YouTube à dit:
Désolé mais les "baisses d'émission" de CO2 en europe sont uniquement dû à l'externalisation de la production des produits que nous consommons ! Si il fallait produire nos "gadgets" ici ou calculer le bilan global d’émission de CO2 par habitant, on serait bien placé. Nan parceque, si notre mode de vie pollue ailleurs, c'est ptet pas eux qu'il faut blamer....
Tout à fait !

Après le cinéma Greta Thunberg (pauvre gamine exposée et manipulée, et ses « parents » laissent faire), il n’y a plus limite à se moquer du monde en pleine face.
 

funambule1

Sur la corde vitale
Les gaz a effet de serre circulent librement dans l’atmosphère au gré des vents, tout comme le nuage radioactif de Tchernobyl : ils ne connaissent pas de frontières. Que l'on réduise leur production localement au niveau d'un pays, cela n'aura pas de grands effets car il s'agit d'un problème mondial. La réduction devrait se faire partout.

Le problème c'est que même si l'on veut "reboiser" pour refixer le CO2 excédentaire, tiré des stocks fossiles et libéré, celui des mines de charbon et de houille ou des carburants, cette tâche est rendue ardue par les sécheresses et la diminution de la pluviométrie, des forêts dans certaines régions comme par le changement climatique et l'érosion. Ce problème est connu par les pays qui tentent de réduire l'avancé des sables en fixant les dunes et en reboisant sans grand succès aux limites des étendues désertiques.

En fait, il s'agit d'un problème plus vaste, de nature systémique, avec des interdépendances, des boucles de rétroactions, des cycles, des déséquilibres dans les phénomènes d'auto-régulation internes, de capacités limites qui font que les gaz à effet de serre ne constituent que la partie émergente de l'iceberg, qu'il est nécessaire d'accompagner la lutte contre leur surproduction, d'actions destinées à rétablir la synergie entre les différents composants de l'écosystème pour le redynamiser.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Un exemple de conclusion imposée d’avance.

Jean‑Marc Jancovici à dit:
Ne rigolez pas, il se trouve que je fais partie d’une instance qui s’appel le Haut Conseil pour le Climat, qu’on nous a présenté il y a quelques semaines la stratégie Bas Carbone élaborée par certaines de vos anciens, à qui on a obligé à dire que de diminuer fortement, de diviser par six à sept la quantité d’énergie fossile qu’on entrerait en france, permettrait d’augmenter le PIB français.
Qu’on soit d’accord ou pas avec l’affirmation finale (qui est fausse), on peut noter l’exemple de conclusion imposée et posée d’avance, un problème malheureusement omniprésent avec tout ce qui touche à la question du CO₂ + climat. Une illustration du fait permanent que sur cette question, on est pas dans les sciences, mais les pseudo‑sciences idéologiques.

La source de cette citation est la conférence ci‑dessous, à 02:16:00.

 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
La température de l’air dans l’Arctique, est corrélée à l’activité solaire, pas à la consommation d’hydrocarbures, qui est un autre problème (*).

Le graphique ci‑dessous explique aussi pourquoi, alors que la consommation d’hydrocarbures était sur une pente ascendante, les années 1960 et après, avaient vu naître la crainte d’un refroidissement mondial.

View media item 30589


(*) À ce sujet, voir : La pénurie de pétrole : proche ou lointaine ?.
 
Annonce passée totalement inaperçue


La NASA admet que les changements climatiques sont dus aux modifications de l’orbite terrestre, et non aux 4×4 ou aux combustibles fossiles

Super les sources...
Ni vous ni moi ne sommes compétents pour juger ces affaires là...
Nos jugements de comptoir ne sont là que pour nous conforter dans nos croyances.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Super les sources...
Ni vous ni moi ne sommes compétents pour juger ces affaires là...
Nos jugements de comptoir ne sont là que pour nous conforter dans nos croyances.
Pas besoin d’être un génie pour comprendre que le Soleil a une grande importance dans le climat. C’est connu depuis tellement longtemps que dans les temps anciens, des gens vouaient un culte au Soleil.

Après, la source que tu cite est bidon, en effet, mais ça n’invalide pas les autres.
 
Pas besoin d’être un génie pour comprendre que le Soleil a une grande importance dans le climat. C’est connu depuis tellement longtemps que dans les temps anciens, des gens vouaient un culte au Soleil.

Après, la source que tu cite est bidon, en effet, mais ça n’invalide pas les autres.
Effectivement le soleil ça chauffe et l'eau ça mouille.
Elles sont toutes biaisées...la science a besoin de rigueur, pas de verbiage.
Je ne me lancerai pas dans une discussion sur la linguistique chomskyenne ni dans un débat sur la physique quantique car je n'en suis pas un spécialiste....
Et pour le climat pourquoi se serait différent...?
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Effectivement le soleil ça chauffe et l'eau ça mouille.
Elles sont toutes biaisées...la science a besoin de rigueur, pas de verbiage.
La rigueur elle où dans tes commentaires ? Je ne vois que du verbiage, justement.

Tu as vu le graphique que j’ai posté ? Sur la corrélation entre l’activité solaire et la température de l’air en arctique. Si tu as autre chose que du verbiage à en dire, ne t’en prive pas.

Je ne me lancerai pas dans une discussion sur la linguistique chomskyenne ni dans un débat sur la physique quantique car je n'en suis pas un spécialiste....
Et pour le climat pourquoi se serait différent...?
La physique quantique et le climat n’ont strictement rien à voir. Le climat est un phénomène physique à notre échelle qui peut être appréhendé par l’intuition, mais cependant complexe et difficilement prévisible. La physique quantique est une physique contraire à l’intuition, cependant précise et facile à prévoir. Tu choisi mal tes images.
 

funambule1

Sur la corde vitale
Yep, les changements ou variations saisonnières sont bien dus à la position de la Terre par rapport au Soleil sur sa trajectoire elliptique, comme de l'inclinaison de l'axe de rotation terrestre qui alterne les saisons différemment entre les hémisphères Nord et Sud. Pour autant les températures enregistrées tiennent compte d'un autre phénomène sous-jacent qui n' a que peu à voir avec le Soleil : la température de fond de l'Univers, de 3° Kelvin ayant une autre origine.
Pour le graphique, il s'agit d'un graphique "en moyenne", global, qui ne reflète pas dans le détail, le rôle inertiel de la masse terrestre, qui accumule de l'énergie pour la restituer par la suite, créant un déphasage de près de trois mois, que l'on peu constater lors des relevés de température de l'air et du sol de parkings souterrains (efficacité énergétique dans le bâtiment).
Des fluctuations de températures corrélées sur un fond, qui inclue la température de l'Univers mais probablement aussi celle conséquente au réchauffement climatique.
 
Dernière édition:

funambule1

Sur la corde vitale
Corréler la variation de la hauteur des vagues (températures) à la variation de la puissance transportée par les vents (puissance du rayonnement solaire), ne renseigne pas sur la profondeur de l'océan, ni sur l'éventuelle élévation du niveau de la mer. Par ailleurs les températures ne s'additionnent pas (température d'un mélange), ce n'est pas une grandeur mesurable au sens de la théorie de la mesure (additivité, linéarité etc ...).
Il faut revenir au concept de température, à la notion de repérage sur une échelle entre un zéro d'une glace fondante, et un 100° C d'une vapeur, marquant deux changements d'état de l'eau.
 
Haut