C'est quoi réellement le national socialisme ou nazisme?

Cette idéologie kafir a vu le jour en Allemagne au début du siècle dernier dans un contexte d'effervescence autour du socialisme, des penseurs sont arrivés à la conclusion que ce dernier ne peut etre effectif que si il est exercé dans un cadre nationaliste.
En effet la frontière sert de protection aux travailleurs et plus largement à la classe moyenne et prolo contre la concurrence des esclaves de pays qui produisent à moindre cout donc avec des salaires plus bas.
Il faut absolument comprendre que le NS a été une réponse à un contexte totalement kafir, avec une société totalement façonné par le matérialisme capitaliste le plus immonde, mais contrairement au bolchéviques ici la réponse ne sera pas révolutionnaire tout en restant matérialiste, mais complétement allemande, un compromis entre le patronat et les travailleurs.
L'Almagne nazi ne verra donc pas de révolution mais la première sécurité sociale d'Europe, des logement sociaux, gratuités des services de bases, et des bien de consommation abordables pour le grand nombres comme les voitures.
Cette réussite a été réalisé grace au ministre Schacht (prononcer charte) qui a réduit le chômage de 6 millions à un taux ridicule du jamais vu dans l'histoire mondiale et ce à travers une méthode simple : La lutte contre le pouvoir des banques et toute la superstructure qui les soutenait (médias, institutions etc...).
La dette a été réduite, aucun pret avec interet, maitrise de l'inflation et augmentation des salaires, grands travaux etc...
Bref la réalité du socialisme totalement abouti et mener à terme, sauf que le fait que l'idéologie est totalement kafir et donc forcement limitée (venant de l'homme) cela engendre des contradictions et des injustices fortes qui mèneront à des crises de toutes sortes.
La Corée du Nord et Cuba restent les seul pays encore réellement national socialiste dont les jours sont comptés, le menace est interne et externe.
 
L'Almagne nazi ne verra donc pas de révolution mais la première sécurité sociale d'Europe, des logement sociaux, gratuités des services de bases, et des bien de consommation abordables pour le grand nombres comme les voitures.
quel paradis vraiment !

tu as juste oublié de dire que la prospérité était fondée sur un Etat-SS, l'enfermement des prisonniers politiques,des minorités diverses, l'exploitation de toute l'Europe par le travail forcé, l'impérialisme, le militarisme, l'annexion de provinces entières, la déportation et le travail d'esclaves dans le système concentrationnaire et le génocide des juifs et des tsiganes :(
 

Ebion

serial salueur
VIB
Cette idéologie kafir a vu le jour en Allemagne au début du siècle dernier dans un contexte d'effervescence autour du socialisme, des penseurs sont arrivés à la conclusion que ce dernier ne peut etre effectif que si il est exercé dans un cadre nationaliste.
En effet la frontière sert de protection aux travailleurs et plus largement à la classe moyenne et prolo contre la concurrence des esclaves de pays qui produisent à moindre cout donc avec des salaires plus bas.
Il faut absolument comprendre que le NS a été une réponse à un contexte totalement kafir, avec une société totalement façonné par le matérialisme capitaliste le plus immonde, mais contrairement au bolchéviques ici la réponse ne sera pas révolutionnaire tout en restant matérialiste, mais complétement allemande, un compromis entre le patronat et les travailleurs.
L'Almagne nazi ne verra donc pas de révolution mais la première sécurité sociale d'Europe, des logement sociaux, gratuités des services de bases, et des bien de consommation abordables pour le grand nombres comme les voitures.
Cette réussite a été réalisé grace au ministre Schacht (prononcer charte) qui a réduit le chômage de 6 millions à un taux ridicule du jamais vu dans l'histoire mondiale et ce à travers une méthode simple : La lutte contre le pouvoir des banques et toute la superstructure qui les soutenait (médias, institutions etc...).
La dette a été réduite, aucun pret avec interet, maitrise de l'inflation et augmentation des salaires, grands travaux etc...
Bref la réalité du socialisme totalement abouti et mener à terme, sauf que le fait que l'idéologie est totalement kafir et donc forcement limitée (venant de l'homme) cela engendre des contradictions et des injustices fortes qui mèneront à des crises de toutes sortes.
La Corée du Nord et Cuba restent les seul pays encore réellement national socialiste dont les jours sont comptés, le menace est interne et externe.
Ne confonds pas la dictature cubaine avec le nazisme. Merci. :prudent:
 

Ebion

serial salueur
VIB
C'est très similaire surtout dans la période plus nationaliste de l'histoire de Cuba, la seule diff c'est que les cubains n'ont pas les ingénieurs du niveau des allemands.
Heu non, c'est très différent.

Le régime castriste est certes une dictature, avec des espions, des prisonniers politiques, la censure, et ils sont matérialistes, comme tu dis, mais il y a quand même de profondes différences :

Le régime est pas raciste, du moins en principe, et il est même pro-Tiers-Monde, avec des liens étroits avec l'Afrique, certains pays d'Asie et d'autres.

Il y a pas non plus le délire des camps de la mort ou du génocide. Même s'il fut une époque oú les homos étaient persécutés. De nos jours, les homos sont libres à Cuba.

Les Cubains sont nationalistes, mais pas au sens où ils se penseraient supérieurs par nature aux autres peuples. Le régime est surtout jaloux de sa "souveraineté nationale" et il n'aime pas que les USA lui fassent la morale ou exercent des pressions économiques pour le forcer à changer.

C'est pas parce qu'ils sont nationalistes et socialistes qu'on peut les appeler national-socialistes!!
 

Ebion

serial salueur
VIB
Je veux dire c'est triste que Cuba soit une dictature, et ils ont du sang sur les mains, mais parmi les dictatures de ce siècle et du 20e, ils sont relativement softcore. C'est pas la Corée du Nord, c'est pas la Chine, c'est pas les Khmers rouges, c'est pas Staline, c'est pas Mussolini.

C'est sans doute pour cela qu'ils sont à peu près tolérés par la plupart des pays occidentaux actuellement. Mais aussi, si on a pas de scrupules à commercer avec la Chine, au nom de quoi rejetterait-on Cuba?
 
Heu non, c'est très différent.

Le régime castriste est certes une dictature, avec des espions, des prisonniers politiques, la censure, et ils sont matérialistes, comme tu dis, mais il y a quand même de profondes différences :

Le régime est pas raciste, du moins en principe, et il est même pro-Tiers-Monde, avec des liens étroits avec l'Afrique, certains pays d'Asie et d'autres.

Il y a pas non plus le délire des camps de la mort ou du génocide. Même s'il fut une époque oú les homos étaient persécutés. De nos jours, les homos sont libres à Cuba.

Les Cubains sont nationalistes, mais pas au sens où ils se penseraient supérieurs par nature aux autres peuples. Le régime est surtout jaloux de sa "souveraineté nationale" et il n'aime pas que les USA lui fassent la morale ou exercent des pressions économiques pour le forcer à changer.

C'est pas parce qu'ils sont nationalistes et socialistes qu'on peut les appeler national-socialistes!!
C'est normal ce n'est pas le meme contexte, donc les lois ne seront pas les meme, mais l'idéologie de fond est exactement pareil.
Cuba ne peut se voir comme un peuple homogène racialement
 

Ebion

serial salueur
VIB
C'est normal ce n'est pas le meme contexte, donc les lois ne seront pas les meme, mais l'idéologie de fond est exactement pareil.
Cuba ne peut se voir comme un peuple homogène racialement
Non c'est encore faux.

L'idéologie n'est pas la même. Il y a certaines ressemblances, par exemple le matérialisme, la soumission de l'individu au collectif, un certain culte de la personnalité envers un leader charismatique et quasiment messianique. Mais le gros de la "doctrine" est fort différent. Il serait plus juste de la comparer avec les anciens pays du bloc soviétique.

Autre chose : de nos jours, on met le "fascisme" et le "nazisme" à toutes les sauces, pour disqualifier des gens qu'on aime pas, surtout si on les trouve autoritaires ou intolérants. Mais c'est regrettable, parce qu'on dilue imprudemment le sens de ces termes, et aussi parce qu'on perd de vue ce que ces régimes avaient en propre.
 
Non c'est encore faux.

L'idéologie n'est pas la même. Il y a certaines ressemblances, par exemple le matérialisme, la soumission de l'individu au collectif, un certain culte de la personnalité envers un leader charismatique et quasiment messianique. Mais le gros de la "doctrine" est fort différent. Il serait plus juste de la comparer avec les anciens pays du bloc soviétique.

Autre chose : de nos jours, on met le "fascisme" et le "nazisme" à toutes les sauces, pour disqualifier des gens qu'on aime pas, surtout si on les trouve autoritaires ou intolérants. Mais c'est regrettable, parce qu'on dilue imprudemment le sens de ces termes, et aussi parce qu'on perd de vue ce que ces régimes avaient en propre.
Je ne suis pas d'accord. L'international socialiste n'a rien à voir avec Cuba qui est nationaliste. C'est juste la conception de peuple qui différent avec l'Allemagne pour des raisons historiques.
 
Le terme national-communisme apparaît dans l'ouvrage de l'historienne française Catherine Durandin, Histoire des Roumains, pour désigner la forme idéologique du régime communiste roumain adoptée sous la gouvernance Ceaușescu à partir de 1975, associant à la vision marxiste-léniniste de l'évolution de la société, une vision nationaliste et isolationniste de l'histoire et des relations internationales, selon laquelle chaque peuple doit retrouver ses racines (y compris très anciennes) pour définir sa « propre voie vers le socialisme » en quasi-autarcie, et en réduisant les influences extérieures (y compris, après 1986, celle de la perestroïka).
 

On a pu croire que l’avènement des communistes au pouvoir dans ces pays permettrait de résoudre les conflits nationaux. On est parvenu tout au plus à les atténuer. Le nationalisme communiste tolère mal le maintien des minorités nationales. Les dirigeants de ces pays oublient l’attitude de Lénine dans la question nationale, et grignotent l’autonomie territoriale de la minorité hongroise en Roumanie, l’autonomie culturelle de la minorité turque en Bulgarie. Ils suivent l’exemple de Staline, assimilateur par excellence. Seuls les Yougoslaves sont restés, dans ce domaine, fidèles aux enseignements de Lénine...
 

Ebion

serial salueur
VIB
Je ne suis pas d'accord. L'international socialiste n'a rien à voir avec Cuba qui est nationaliste. C'est juste la conception de peuple qui différent avec l'Allemagne pour des raisons historiques.
Cuba est nationaliste, particulièrement face aux USA. Mais ils ont tissé beaucoup de liens avec des tas de pays du Tiers-Monde, et aussi certains pays occidentaux, dont le Canada et l'Espagne. Et ils transmettent leur propagande en plusieurs langues.
 
Cuba est nationaliste, particulièrement face aux USA. Mais ils ont tissé beaucoup de liens avec des tas de pays du Tiers-Monde, et aussi certains pays occidentaux, dont le Canada et l'Espagne. Et ils transmettent leur propagande en plusieurs langues.
On se trompe souvent sur le nationalisme.
Le nationalisme est certes une idéologie kafir immonde, mais ce n'est pas ce qu'on en dit. Le nationalisme ne veut pas dire se replier sur soi et ne pas avoir des relations avec les autres pays.
L'Allemagne nazi avait d’excellent rapports avec un nombre important de pays et c'est la meme chose pour Cuba comme tu le mentionnes plus haut.
 

Ebion

serial salueur
VIB
tous les pays communistes en Europe de l'Est étaient nationalistes en soi. la culture devait être "internationale par le contenu, nationale par la forme". Il y avait un vrai national-communisme.

Cuba n'a rien à voir avec le nazisme.
Le régime cubain (castriste) a bien des choses à se reprocher, mais on peut pas lui imputer des crimes imaginaires, comme d'être des admirateurs de Hitler.
 
Le régime cubain (castriste) a bien des choses à se reprocher, mais on peut pas lui imputer des crimes imaginaires, comme d'être des admirateurs de Hitler.
Non, ils se veulent meme anti nazi, comme les nord coréens, mais tout cela c'est de la forme.
Par ailleurs, le régime cubain est très performant et a fait de Cuba une nation au niveau de vie supérieur à ce de ses voisins et d'autres pays d'Amérique latine pourtant bien plus riche.
 

Ebion

serial salueur
VIB
Non, ils se veulent meme anti nazi, comme les nord coréens, mais tout cela c'est de la forme.
Par ailleurs, le régime cubain est très performant et a fait de Cuba une nation au niveau de vie supérieur à ce de ses voisins et d'autres pays d'Amérique latine pourtant bien plus riche.
Bonjour, je crois pas qu'ils soient si performants, si ce n'est qu'ils ont beaucoup investi leurs maigres ressources en santé et éducation. Mais le petit peuple est au bord de la famine et de la misère, et si on survit à Cuba, c'est grâce au marché noir et à des combines que les gens imaginent, par exemple pour profiter des touristes riches et gras.
 
Les Cubains en sont à faire du jardinage dans les terrains vagues des villes pour manger.
ils sont vraiment très pauvres, l'économie est en faillite.
par contre le niveau d'éducation est excellent, le régime a tout misé sur l'école.
 
Bonjour, je crois pas qu'ils soient si performants, si ce n'est qu'ils ont beaucoup investi leurs maigres ressources en santé et éducation. Mais le petit peuple est au bord de la famine et de la misère, et si on survit à Cuba, c'est grâce au marché noir et à des combines que les gens imaginent, par exemple pour profiter des touristes riches et gras.
Performant par apport aux voisins dont je parle de mon poste.
 

Ebion

serial salueur
VIB
Les Cubains en sont à faire du jardinage dans les terrains vagues des villes pour manger.
ils sont vraiment très pauvres, l'économie est en faillite.
par contre le niveau d'éducation est excellent, le régime a tout misé sur l'école.
Dans les dernières années, ils ont retouché leurs politiques économiques pour mieux stimuler l'entreprise privée et les petits commerçants, mais le résultat a été assez décevant. C'est que l'État est encore trop lourd et étouffant, ce qui fait qu'on peine à devenir rentables. Il y a aussi des problèmes pour ce qui est des infrastructures et de l'accès à Internet.
 

sansblague

Cent blagues
quel paradis vraiment !

tu as juste oublié de dire que la prospérité était fondée sur un Etat-SS, l'enfermement des prisonniers politiques,des minorités diverses, l'exploitation de toute l'Europe par le travail forcé, l'impérialisme, le militarisme, l'annexion de provinces entières, la déportation et le travail d'esclaves dans le système concentrationnaire et le génocide des juifs et des tsiganes :(




il y a de nombreux indices qui prouvent la continuité de l'influence de l'idéologie nazie dans le monde arabe jusqu'à aujourd'hui. Beaucoup de caricatures antisémites arabes sont similaires à celles de l'ère nazie. On trouve souvent [des publications] de négation de l'Holocauste (...) ou faisant la promotion [de la réalisation] d'un nouveau national socialisme
Dans un livre poussant la thèse islamofasciste à l'extrême et basé sur des « recherches nouvelles dans les archives européennes, américaines et moyen-orientales les historiens Barry Rubin et Wolfgang G. Schwanitz avancent que le mufti de Jérusalem, « ami et confident d'Adolf Hitler » aurait été l'« architecte de l'Holocauste », que les Nazis auraient promu tant l'islamisme que le jihad et que cette alliance « nazislamiste » serait la base de la situation au Moyen-Orient aujourd'hui
 



il y a de nombreux indices qui prouvent la continuité de l'influence de l'idéologie nazie dans le monde arabe jusqu'à aujourd'hui. Beaucoup de caricatures antisémites arabes sont similaires à celles de l'ère nazie. On trouve souvent [des publications] de négation de l'Holocauste (...) ou faisant la promotion [de la réalisation] d'un nouveau national socialisme
Dans un livre poussant la thèse islamofasciste à l'extrême et basé sur des « recherches nouvelles dans les archives européennes, américaines et moyen-orientales les historiens Barry Rubin et Wolfgang G. Schwanitz avancent que le mufti de Jérusalem, « ami et confident d'Adolf Hitler » aurait été l'« architecte de l'Holocauste », que les Nazis auraient promu tant l'islamisme que le jihad et que cette alliance « nazislamiste » serait la base de la situation au Moyen-Orient aujourd'hui
Les tueurs de masse de musulmans ont été influencé par ce genre d'immondices islamophobe que tu relais évidement et dont tous les criminels s'abreuvent.
 

azamoglan

Bladinaute averti
Alors qu'en France, durant la Seconde Guerre mondiale, entre 8 500 et 9 000 Français ont porté l'uniforme SS (sans compter les Alsaciens et lesMosellans incorporés de force), en Bosnie, ce sont entre 20 000 et 30 000 musulmans qui ont rejoint la division SS Handschar.
Or, à cette époque, la Bosnie ne comptait que 1,5 million de musulmans.
Cette division SS allemande, « dont la chair à canon était originaire de Bosnie-Herzégovine », continue à empoisonner encore aujourd'hui « les relations entre les Bosniaques et les Serbes ».
 
Alors qu'en France, durant la Seconde Guerre mondiale, entre 8 500 et 9 000 Français ont porté l'uniforme SS (sans compter les Alsaciens et lesMosellans incorporés de force), en Bosnie, ce sont entre 20 000 et 30 000 musulmans qui ont rejoint la division SS Handschar.
Or, à cette époque, la Bosnie ne comptait que 1,5 million de musulmans.
Cette division SS allemande, « dont la chair à canon était originaire de Bosnie-Herzégovine », continue à empoisonner encore aujourd'hui « les relations entre les Bosniaques et les Serbes ».
Normal, les musulmans avaient pour oppresseurs les britanniques, les allemands étant ennemis des anglais ils deviennent naturellement les alliés objectifs des musulmans.
 
Haut