Rejeter une sourate / un verset

tizniti

Reubeulogue et Reubeutherapeute.
Les gens qui rejettent une sourate ou un verset sont-ils encore musulmans ?
Le coran que nous avons s’appelle la "vulgate de Othman".
Un certain nombre de savants musulmans ont violemment critiqué la version othmanienne durant les trois premiers siècles de l’islam. Cela commença avec des compagnons du prophete, lesquels avaient leur propre texte, nous dit-on. Certains musulmans ont considéré inauthentiques quelques passages du Coran pour des raisons théologiques et éthiques. Ainsi Coran, 111,1-3, contre Abu Lahab, l’un des grands adversaires de Mahomet, et 74,11-26 : Dieu, comme à tous les hommes, lui ordonne de croire, mais le voue expressément à l’enfer, ce qui le place dans l’obligation de croire qu’il ne croira pas ! Quelques théologiens de Bassora mirent en doute l’authenticité de ces passages. Ils considéraient que la sourate 12 (sourate de Joseph) ne faisait pas partie du Coran, qu’il s’agissait d’un conte profane, avec une histoire d’amour, qui ne saurait avoir de place dans le Coran.

Les accusations de falsification du Coran les plus vigoureuses et les plus nombreuses se trouvent toutefois dans des sources chiites avant le milieu du xe siècle. Pour les chiites, Ali, successeur légitime de Mahomet, était l’unique détenteur de la recension complète des révélations faites au Prophète. Après la mort du Prophète et la prise du pouvoir par les « ennemis de Ali » (Abu Bakr, Omar, etc.), cette version fut rejetée, principalement parce qu’elle contenait des hommages explicites à Ali et à ses partisans, et des attaques contre leurs adversaires .

Sources :
  • M.A Amir-Moezzi et E. Kohlberg, « Révélation et falsification. Introduction à l’édition du Kitab al-qira’at d’al-Sayy?ri », Journal Asiatique, 293 (2005/2), p. 663-722.
  • Sur les problèmes que pose la langue du Coran, cf.?Gilliot et Larcher P., «Language and style of the Qur’an», dans Encyclo-paedia of the Qur’an [EQ], III, Leyde, Brill, 2003, p. 109-135 ; l’excellente mise au point critique de Larcher, « Qu’est-ce que l’arabe du Coran ? Réflexions d’un linguiste », Cahiers de linguistique de l’INALCO, 5 (2003-2005) [années de tomaison], 2008, p. 27-47.
  • Neuwirth, « Du texte de récitation au canon en passant par la liturgie. A propos de la genèse de la composition des sourates et de sa redissolution au cours du développement du culte islamique», Arabica XLVII, 2 (2000), p. 194-196 (en allemand, 1996).
 

AbuIlyass

la ilaha illa Allah wahdaho la charika lah.
Les accusations de falsification du Coran les plus vigoureuses et les plus nombreuses se trouvent toutefois dans des sources chiites avant le milieu du xe siècle. Pour les chiites, Ali, successeur légitime de Mahomet, était l’unique détenteur de la recension complète des révélations faites au Prophète. Après la mort du Prophète et la prise du pouvoir par les « ennemis de Ali » (Abu Bakr, Omar, etc.), cette version fut rejetée, principalement parce qu’elle contenait des hommages explicites à Ali et à ses partisans, et des attaques contre leurs adversaires .
Donc si je comprends bien, les mos7afs Iraniens chiites sont différents des Mos7afs Égyptiens sunnites?
 
Salam

Les gens qui rejettent une sourate ou un verset sont-ils encore musulmans ?

si ils se disent musulmans c'est qu'ils le sont non? de quel droit un autre les ferait sortir de la religion?

si la sourate a était mal interprété dans l'écrit bien sur qu'il a le droit de la rejeté et il peut aussi la rejeté parcequ'il a mal comprise! faut pas juger les gens sans prendre la peine de les écouté ou comprendre!

dites vous bien que le coran que vous lisez n'est pas l'original écrit par allah swt il a était ré écrit des milliers de fois et aujourd'hui même plus par des hommes mais informatique,sans compter les coran qui circulent écrit par des sionnistes ou ennemies de l'islam islamophobes ect...!
 

typologie

aedem sed aliter
il y a une multitude de facon de rejetté les versets
la majorité des musulmans pretenderon respecter le coran et ne rien rejetté mais dans les faits
Beaucoup de musulman rejette le coran notament en abrogeant une partie ou en parlant de contexte
où en interpretant a leur sauce le sens des versets loin du sens revelé et voulu
tout cela parceque cela ne colle pas avec les valeur humaniste et occidental actuel
ex la question des chatiment coporel des esclaves du voiles etc ...
 

AbuIlyass

la ilaha illa Allah wahdaho la charika lah.
dites vous bien que le coran que vous lisez n'est pas l'original écrit par allah swt il a était ré écrit des milliers de fois et aujourd'hui même plus par des hommes mais informatique,sans compter les coran qui circulent écrit par des sionnistes ou ennemies de l'islam islamophobes ect...!
Salam,

Pourrais-je avoir le lien vers l'une des copie falsifiée stp?
 

AbuIlyass

la ilaha illa Allah wahdaho la charika lah.
il y a une multitude de facon de rejetté les versets
la majorité des musulmans pretenderon respecter le coran et ne rien rejetté mais dans les faits
Beaucoup de musulman rejette le coran notament en abrogeant une partie ou en parlant de contexte
où en interpretant a leur sauce le sens des versets loin du sens revelé et voulu
tout cela parceque cela ne colle pas avec les valeur humaniste et occidental actuel
ex la question des chatiment coporel des esclaves du voiles etc ...
Salam,

chatiment coporel --> c'est dommage qu'ils n'appliquent pas les punitions prescrite dans le Coran ;)
esclaves --> Il n'y a pas d'esclaves dans le Coran!
voiles --> il n'y a pas de voile dans le Coran.
 

typologie

aedem sed aliter
Salam,

chatiment coporel --> c'est dommage qu'ils n'appliquent pas les punitions prescrite dans le Coran ;)
esclaves --> Il n'y a pas d'esclaves dans le Coran!
voiles --> il n'y a pas de voile dans le Coran.
c ton point de vue mais les grande ecoles disent autre chose
donc un de vous ce trompe donc va à l'encontre des versets donc rejette le sens voulu
 

AbuIlyass

la ilaha illa Allah wahdaho la charika lah.
c ton point de vue mais les grande ecoles disent autre chose
donc un de vous ce trompe donc va à l'encontre des versets donc rejette le sens voulu
Oui grande ou petite ecoles peut importe, le texte Coranique est là et il ne contient pas ce que tu dis ni ce qu'ils disent.

Ce qui est écrits dans d'autres livre ne concerne aucunement le texte Coranique.
 
Le coran que nous avons s’appelle la "vulgate de Othman".
Un certain nombre de savants musulmans ont violemment critiqué la version othmanienne durant les trois premiers siècles de l’islam. Cela commença avec des compagnons du prophete, lesquels avaient leur propre texte, nous dit-on. Certains musulmans ont considéré inauthentiques quelques passages du Coran pour des raisons théologiques et éthiques. Ainsi Coran, 111,1-3, contre Abu Lahab, l’un des grands adversaires de Mahomet, et 74,11-26 : Dieu, comme à tous les hommes, lui ordonne de croire, mais le voue expressément à l’enfer, ce qui le place dans l’obligation de croire qu’il ne croira pas ! Quelques théologiens de Bassora mirent en doute l’authenticité de ces passages. Ils considéraient que la sourate 12 (sourate de Joseph) ne faisait pas partie du Coran, qu’il s’agissait d’un conte profane, avec une histoire d’amour, qui ne saurait avoir de place dans le Coran.

Les accusations de falsification du Coran les plus vigoureuses et les plus nombreuses se trouvent toutefois dans des sources chiites avant le milieu du xe siècle. Pour les chiites, Ali, successeur légitime de Mahomet, était l’unique détenteur de la recension complète des révélations faites au Prophète. Après la mort du Prophète et la prise du pouvoir par les « ennemis de Ali » (Abu Bakr, Omar, etc.), cette version fut rejetée, principalement parce qu’elle contenait des hommages explicites à Ali et à ses partisans, et des attaques contre leurs adversaires .

Sources :
  • M.A Amir-Moezzi et E. Kohlberg, « Révélation et falsification. Introduction à l’édition du Kitab al-qira’at d’al-Sayy?ri », Journal Asiatique, 293 (2005/2), p. 663-722.
  • Sur les problèmes que pose la langue du Coran, cf.?Gilliot et Larcher P., «Language and style of the Qur’an», dans Encyclo-paedia of the Qur’an [EQ], III, Leyde, Brill, 2003, p. 109-135 ; l’excellente mise au point critique de Larcher, « Qu’est-ce que l’arabe du Coran ? Réflexions d’un linguiste », Cahiers de linguistique de l’INALCO, 5 (2003-2005) [années de tomaison], 2008, p. 27-47.
  • Neuwirth, « Du texte de récitation au canon en passant par la liturgie. A propos de la genèse de la composition des sourates et de sa redissolution au cours du développement du culte islamique», Arabica XLVII, 2 (2000), p. 194-196 (en allemand, 1996).

les mêmes ( chiites et sionistes ) qui sont à l'origine des falsifications, reviennent à la charge des siècles après, ils ne s'épuisent pas.
 

AbuIlyass

la ilaha illa Allah wahdaho la charika lah.
quel est la bonne interpretation du coran ? je sais pas 🤷‍♂️
La bonne interprétation ne pourra être que celle qui se base sur tes propres recherche car la confusion domine et tu sera jugé tout seul sans personne pour t'assister donc tu sera seul responsable de tes actes.

Tu ne pourra pas dire à Allah swt j'ai suivi l’interprétation de machin par ce qu'il est notable, dignitaire, connu ... par contre tu pourra dire après recherche voilà ce que J'AI compris de la lettre que vous m'avez envoyée, je prends seul l'entière responsabilité de cette compréhension et vous êtes Ghafour Rahim pardonnez moi si j'ai mal compris ;)
 

typologie

aedem sed aliter
La bonne interprétation ne pourra être que celle qui se base sur tes propres recherche car la confusion domine et tu sera jugé tout seul sans personne pour t'assister donc tu sera seul responsable de tes actes.

Tu ne pourra pas dire à Allah swt j'ai suivi l’interprétation de machin par ce qu'il est notable, dignitaire, connu ... par contre tu pourra dire après recherche voilà ce que J'AI compris de la lettre que vous m'avez envoyée, je prends seul l'entière responsabilité de cette compréhension et vous êtes Ghafour Rahim pardonnez moi si j'ai mal compris ;)
je n'ai pas le temps d'etudier le coran j'ai suffisament a faire avec moi meme et avec la vie
manque de temps de capacité de methode d'energie de stabilité etc .. pour passé mon temps a etudier le coran
j'aurai bien voulu comme j'aurai voulu etudier la bible et les autres religions

j'etudirai le coran quand j'aurai le temps : au paradis
 

AbuIlyass

la ilaha illa Allah wahdaho la charika lah.
je n'ai pas le temps d'etudier le coran j'ai suffisament a faire avec moi meme et avec la vie
manque de temps de capacité de methode d'energie de stabilité etc .. pour passé mon temps a etudier le coran
j'aurai bien voulu comme j'aurai voulu etudier la bible et les autres religions

j'etudirai le coran quand j'aurai le temps : au paradis
Ok
 

AbuIlyass

la ilaha illa Allah wahdaho la charika lah.
Les sunnites utilisent plusieurs masâhif, les lisent selon diverses qirâ'ât et ne s'accordent pas sur le contenu de la révélation.
Oui, mais est-ce que leurs masahifs contiennent un nombre sensiblement différents de mots et sensiblement différent de lettres?

Concernant le contenu de la révélation c'est claire qu'ils ne s'accordent sur rien comme les juifs et les chrétien.
 

AbuIlyass

la ilaha illa Allah wahdaho la charika lah.
Oui mais leur interprétation des versets coraniques différent de celle des sunnites d'al Azhar ou d'Arabie Saoudite. Certains versets leur semblent même douteux et n'émanant pas de dieu mais des hommes.
Leurs interprétations différent aussi des Coranistes, Ahmadi ... mais c'est leurs interprétations elle ne concerne que eux. par contre le dessin du texte Rasm sans décoration est sensiblement le même chez tout le monde.
 

tizniti

Reubeulogue et Reubeutherapeute.
Leurs interprétations différent aussi des Coranistes, Ahmadi ... mais c'est leurs interprétations elle ne concerne que eux. par contre le dessin du texte Rasm sans décoration est sensiblement le même chez tout le monde.
Oui. En ce qui me concerne, je trouve que les interpretations du texte coranique faite par les chiites est à la fois intelligente, libre et raisonnée alors que celle des sunnites est fermée et littéraliste.
 

AbuIlyass

la ilaha illa Allah wahdaho la charika lah.
Là, tu risques d'avoir beaucoup d'ennemis dans ce forum. Quoi diront-ils, tu ne reconnais pas les hadiths......:D
Je ne crois pas que nous sommes des ennemis (en tout cas pas pour moi) mais des frères avec des différents. je suis accès ancien dans dans ce forums pour le savoir :)

à part d'une personne qui m'a déjà dis clairement qu'elle n'est pas ma sœur :(
 
Haut