Religions et dogmes

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Quand j’emplois le mot vous ici, c’est dans le sens interrogatif, comme dans un sondage, même si ce n’est pas un sondage, que les réponses sont ouvertes.

Le mot dogme, est facilement plutôt négativement connoté, alors ça en fait déjà un bon candidat pour commencer : le mot dogme est‑il négativement connoté pour vous ou pas, ou l’est‑il parfois et parfois pas ?

Pensez‑vous que les dogmes sont des éléments importants des religions ? Si oui, pourquoi, si non, pourquoi aussi ? ( :p )

Même question que la précédente, mais en remplaçant importants par nécessaires.

En dehors des dogmes, quels sont selon vous, les choses les plus importants dans les religions ?

Si vous en avez une idée, comment pensez‑vous que les réponses à ces questions ont put changer ou pas au cours des âges, ce qu’il en était dans le passé, ce qu’il en sera dans l’avenir même éventuellement lointain ?


C’est pas noté :desole:
 

Ebion

gentil salutateur
VIB
Quand j’emplois le mot vous ici, c’est dans le sens interrogatif, comme dans un sondage, même si ce n’est pas un sondage, que les réponses sont ouvertes.

Le mot dogme, est facilement plutôt négativement connoté, alors ça en fait déjà un bon candidat pour commencer : le mot dogme est‑il négativement connoté pour vous ou pas, ou l’est‑il parfois et parfois pas ?

Pensez‑vous que les dogmes sont des éléments importants des religions ? Si oui, pourquoi, si non, pourquoi aussi ? ( :p )

Même question que la précédente, mais en remplaçant importants par nécessaires.

En dehors des dogmes, quels sont selon vous, les choses les plus importants dans les religions ?

Si vous en avez une idée, comment pensez‑vous que les réponses à ces questions ont put changer ou pas au cours des âges, ce qu’il en était dans le passé, ce qu’il en sera dans l’avenir même éventuellement lointain ?


C’est pas noté :desole:
Déjà arrêtons d’utiliser le mot « dogme » à toutes les sauces, comme si cela captait l’essence de la religion. Le terme « dogme » est un terme technique de la théologie catholique et il ne convient pas vraiment hors de ce cadre. Il y a certaines Églises chrétiennes qui ont quelque chose qui ressemble à cela, mais guère plus. Dans le judaïsme, ce qui ressemble le plus à un dogme est l’unicité de Dieu. Dans les religions orientales et encore davantage les religions animistes africaines ou d’Amérique, on est étranger à cette idée de dogme. Dans la plupart des religions, l’exécution précise des rituels et le respect des normes sociales de la communauté et des hiérarchies sont infiniment plus importantes que de défendre une orthodoxie doctrinale.

Une anecdote : quand un membre d’une tribu animiste a demandé à un anthropologue s’il croyait aux esprits, l’anthropologue a interprété la question de façon tout à fait occidentale et cartésienne. Il croyait qu’on lui demandait s’il croyait que les esprits existaient. Mais l’anthropologue s’est rendu compte que cet animiste était pas du tout dans cette perspective. Il demandait : croyez-vous aux esprits? au sens de : faites-vous confiance aux esprits?
 
Haut