• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Les religions ont fait plus de victimes a travers l'histoire, plus que n'importe quoi

A travers l'histoire et durant des siècles les religions ont été responsables de millions et de millions morts surtout d'infidèles,
de conversation sous la torture et de conquête en tout genre en leur nom.
Depuis apparemment il y a eu une rectification des livres sacrés..
Il a de quoi sérieusement remettre en question les religions et l'existence des dieux.
 
Faux, le communisme et le nazisme ont tué beaucoup plus de monde.
D'autre part, pour les "victimes de la religion", il faut distinguer ce qui relève de la politique (conserver un pouvoir qui n'a que le "droit divin" comme légitimité) et de la "simple" intolérance religieuse....
Quand aux guerres de conquête, l'appât du gain était une motivation autrement plus forte que le prosélytisme, que ce soit par les musulmans ou les chrétiens !
 
A travers l'histoire et durant des siècles les religions ont été responsables de millions et de millions morts surtout d'infidèles,
de conversation sous la torture et de conquête en tout genre en leur nom.
Depuis apparemment il y a eu une rectification des livres sacrés..
Il a de quoi sérieusement remettre en question les religions et l'existence des dieux.
Tu dis n'importe quoi, tu n'as jamais ouvert un livre d'histoire!
Jamais personne n'a autant tué que les démocrates, les athées, les adorateurs de la liberté, de la nation et du dieu dollar, au nom de ces idoles des centaines de millions de mort, des anéantissement de peuples entier et ce en quelque années.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
A travers l'histoire et durant des siècles les religions ont été responsables de millions et de millions morts surtout d'infidèles,
de conversation sous la torture et de conquête en tout genre en leur nom.
Depuis apparemment il y a eu une rectification des livres sacrés..
Il a de quoi sérieusement remettre en question les religions et l'existence des dieux.
Je doute d’autant plus du nombre que tu en doute toi‑même le premier : ce chiffre n’est même pas un fourchette, c’est du pifomètre.

Juste pour donner une idée de la principale cause des violences qui ont put se produire dans l’histoire, à peine un siècle environ après le début de la sédentarisation d’une partie de l’humanité, il se produisait déjà des mises à sac de villages avec incendies et destruction complète, donc j’imagine avec malheureusement des victimes. Et ça s’est répété encore et encore, jusqu’à maintenant, ex. les guerres pour le pétrole, l’or, les terres rares, etc. Justement, en parlant d’or, les massacres qu’ont subit les Amérindiens sont surtout liés à des gisements d’or, jusqu’à leurs bisons qui ont été exterminés pour la même raison. Les massacres et l’esclavage pour l’or se sont aussi répété partout dans le monde, avant, et après. Ça, c’est la cause de guerre la plus commune.

Avec ça, il y a les guerres de pouvoir, celles des nuisibles qui veulent dominer pour dominer. Papoun en a donné des exemples, mais il y en a d’autres, en Asie, dans l’actuel Moyen‑Orient il y a longtemps, certains étaient dignes de ceux qui ont provoqué les deux guerres mondiales, la technologie meurtrière en moins, mais en organisant des génocides avec presque rien quand‑même.
 
A travers l'histoire et durant des siècles les religions ont été responsables de millions et de millions morts surtout d'infidèles,
de conversation sous la torture et de conquête en tout genre en leur nom.
Depuis apparemment il y a eu une rectification des livres sacrés..
Il a de quoi sérieusement remettre en question les religions et l'existence des dieux.
le nombre de victimes brut ne veut rien dire, il est certain que des moyens technologiques modernes font mille fois plus de dégats que des épées ou des arcs, mais les guerres de religions ont fait de nombreux morts pendant une période bien plus longue et avec des moyens au moins aussi douloureux (l'inquisition etc...)
Sans compter les sacrifices humains les chasses aux sorcieres les pendaisons de "mécréants" les apostats les adultères lapidés les fatwas les attentats etc.. les crimes au nom de la religion sont innombrables et sordides.
Un des crimes les plus graves c'est ce bourrage de cranes des enfants dés le plus jeune age cette police de l'esprit qui impose une servitude des cerveaux qui impose une vision figée et obscurantiste du monde qui empéche tout progres toute connaissance libératrice. Galilée
 
Avec ça, il y a les guerres de pouvoir, celles des nuisibles qui veulent dominer pour dominer. Papoun en a donné des exemples, mais il y en a d’autres, en Asie, dans l’actuel Moyen‑Orient il y a longtemps, certains étaient dignes de ceux qui ont provoqué les deux guerres mondiales, la technologie meurtrière en moins, mais en organisant des génocides avec presque rien quand‑même.
le clergé a souvent appuyé le pouvoir politique pour asservir le peuple
 
A travers l'histoire et durant des siècles les religions ont été responsables de millions et de millions morts surtout d'infidèles,
de conversation sous la torture et de conquête en tout genre en leur nom.
Depuis apparemment il y a eu une rectification des livres sacrés..
Il a de quoi sérieusement remettre en question les religions et l'existence des dieux.
tu sais faire des addition au moins?
non mais faut aller a l ecole la
 

origami

Et sinon, tu as d'autres projets dans la vie ?
VIB
A travers l'histoire et durant des siècles les religions ont été responsables de millions et de millions morts surtout d'infidèles,
de conversation sous la torture et de conquête en tout genre en leur nom.
Depuis apparemment il y a eu une rectification des livres sacrés..
Il a de quoi sérieusement remettre en question les religions et l'existence des dieux.
C'est vrai que parfois je tape la discute sous torture.
On ressent mieux les émotions et l'empathie de l'autre quand on se fait fouetter en même temps.

Tu devrais essayer, tu va kiffer :D
 
vas faire un exercice de calcul de morts causer par les usa depuis sa création
et apres je te corrige la copie
ah! les usa voilà les grand méchants coupables reprenons un bilan partiel de la 2eme guerre mondiale:
URSS plus de 21 millions de morts, (merci à l'allemagne nazie)
la Chine 12 millions de morts (merci au japon nazi)
Les USA en sont bien loin tu peux compter toi meme les amerindiens vietnam l'irak etc ... si tu veux je ne suis pas ton larbin.
 
Les gouvernements de passage ne perdure pas comme les religions où les moments d'accalmie et les moments de terreurs se poursuivront jusqu'à la fin des temps, et puis ces derniers siècles il a eu infiniment moins de population qu'aujourd'hui.. alors imagine ce que ça représente en pourcentage de population décimé par les religions, beaucoup plus que les nazi, les communistes.
Beaucoup se diffinisent comme chrétiens blanc, musulmans ou juif avant tout,c'est le signe que la guerre peux éclaté a tout moment.
 
Les gouvernements de passage ne perdure pas comme les religions où les moments d'accalmie et les moments de terreurs se poursuivront jusqu'à la fin des temps, et puis ces derniers siècles il a eu infiniment moins de population qu'aujourd'hui.. alors imagine ce que ça représente en pourcentage de population décimé par les religions, beaucoup plus que les nazi, les communistes.
Beaucoup se diffinisent comme chrétiens blanc, musulmans ou juif avant tout,c'est le signe que la guerre peux éclaté a tout moment.
C'est plus souvent des guerres " interethniques " que religieuses il me semble...
 

Alkhanafous

Mieux vaut être fou avec tous que sage tout seul.
Ou des victimes au nom de Dieu.
Ca revient au même.

Mais on ne va pas quand même lui demander des comptes, il reste notre créateur et il fait ce qu'il veut avec ses créations.
Un peintre s'il décide de brûler son plus beau tableau, il ne vas pas demander ton avis.
 

origami

Et sinon, tu as d'autres projets dans la vie ?
VIB
ah! les usa voilà les grand méchants coupables reprenons un bilan partiel de la 2eme guerre mondiale:
URSS plus de 21 millions de morts, (merci à l'allemagne nazie)
la Chine 12 millions de morts (merci au japon nazi)
Les USA en sont bien loin tu peux compter toi meme les amerindiens vietnam l'irak etc ... si tu veux je ne suis pas ton larbin.
Et en plus c’est les morts direct des usa, si tu compte les morts indirectes (ventre d’armes à des pays pour la guerre etc...), ça monte très très vite
 

origami

Et sinon, tu as d'autres projets dans la vie ?
VIB
Les gouvernements de passage ne perdure pas comme les religions où les moments d'accalmie et les moments de terreurs se poursuivront jusqu'à la fin des temps, et puis ces derniers siècles il a eu infiniment moins de population qu'aujourd'hui.. alors imagine ce que ça représente en pourcentage de population décimé par les religions, beaucoup plus que les nazi, les communistes.
Beaucoup se diffinisent comme chrétiens blanc, musulmans ou juif avant tout,c'est le signe que la guerre peux éclaté a tout moment.
Ne durent pas ?

Genre les russes et le communisme n’ont que 2 ans ?

Ça fait déjà plus de 100 ans et ça a pas changer 😅
 

Ebion

Grüsser
VIB
Faux, le communisme et le nazisme ont tué beaucoup plus de monde.
D'autre part, pour les "victimes de la religion", il faut distinguer ce qui relève de la politique (conserver un pouvoir qui n'a que le "droit divin" comme légitimité) et de la "simple" intolérance religieuse....
Quand aux guerres de conquête, l'appât du gain était une motivation autrement plus forte que le prosélytisme, que ce soit par les musulmans ou les chrétiens !
Au sujet des chrétiens qui font du mal :

Ce qui me gêne dans la théologie, c’est que le baptême est censé effacer le péché originel et rétablir notre relation avec Dieu, nous mettre en état de grâce, mais concrètement, nous restons avec les mêmes failles et vices face au péché. La nature humaine n’est pas « guérie ». C’est facile de dire que le baptême a des effets surnaturels : ce genre d’idées est irréfutable. Mais on dirait pas que le baptême a des effets concrets, du moins on le remarque pas dans les masses.

Quant à ce qu’on appelle sanctification : oui normalement un chrétien est censé progresser dans la sainteté. Mais dans la plupart des cas, on n’y voit rien de spectaculaire. Seulement des gens ordinaires avec une motivation vacillante à bien agir, et sensibles à la pression de la communauté, et parfois pensant s’ouvrir un accès au paradis par leur bonne conduite. Mais rien de vraiment surnaturel ou au-delà des lois psychologiques ordinaires.
 
Au sujet des chrétiens qui font du mal :

Ce qui me gêne dans la théologie, c’est que le baptême est censé effacer le péché originel et rétablir notre relation avec Dieu, nous mettre en état de grâce, mais concrètement, nous restons avec les mêmes failles et vices face au péché. La nature humaine n’est pas « guérie ». C’est facile de dire que le baptême a des effets surnaturels : ce genre d’idées est irréfutable. Mais on dirait pas que le baptême a des effets concrets, du moins on le remarque pas dans les masses.

Quant à ce qu’on appelle sanctification : oui normalement un chrétien est censé progresser dans la sainteté. Mais dans la plupart des cas, on n’y voit rien de spectaculaire. Seulement des gens ordinaires avec une motivation vacillante à bien agir, et sensibles à la pression de la communauté, et parfois pensant s’ouvrir un accès au paradis par leur bonne conduite. Mais rien de vraiment surnaturel ou au-delà des lois psychologiques ordinaires.
C'est pour cela entre autre que plus personne n'y croit et que la terre qui a vu naitre le christianisme européen et celle qui a vu naitre le matérialisme.
 

Ebion

Grüsser
VIB
C'est pour cela entre autre que plus personne n'y croit et que la terre qui a vu naitre le christianisme européen et celle qui a vu naitre le matérialisme.
Je pense pas que les deux choses aient beaucoup de lien.

La perte d’emprise du christianisme en Occident dépend plutôt de problèmes comme son supposé conflit avec la science, l’objection athée de l’existence de la souffrance, la perception de la foi et des dogmes comme croyances aveugles, bizarres et sans aucun fondement ni logique, son dieu anthropomorphique, la perception de l’Église comme institution autoritaire, monarchique et figée dans le passé, ou certains problèmes pratiques comme la place des femmes, l’éthique sexuelle ou médicale.

Par contre, oui il y a un lien dans la mesure où les crimes de chrétiens agissent comme un repoussoir. Il faut toutefois distinguer ce que les chrétiens considèrent eux-mêmes comme des manquements de leur part, comme l’Inquisition, le colonialisme, et . et d’autre part ce qui est reproché par la société aux chrétiens en raison de désaccords sur les normes morales elles-mêmes (leur supposée intolérance, exclusivisme, sexisme, homophobie, réticence à évoluer au rythme du monde moderne, intransigeance en éthique médicale, des choses du genre)
 
Je pense pas que les deux choses aient beaucoup de lien.

La perte d’emprise du christianisme en Occident dépend plutôt de problèmes comme son supposé conflit avec la science, l’objection athée de l’existence de la souffrance, la perception de la foi et des dogmes comme croyances aveugles, bizarres et sans aucun fondement ni logique, son dieu anthropomorphique, la perception de l’Église comme institution autoritaire, monarchique et figée dans le passé, ou certains problèmes pratiques comme la place des femmes, l’éthique sexuelle ou médicale.

Par contre, oui il y a un lien dans la mesure où les crimes de chrétiens agissent comme un repoussoir. Il faut toutefois distinguer ce que les chrétiens considèrent eux-mêmes comme des manquements de leur part, comme l’Inquisition, le colonialisme, et . et d’autre part ce qui est reproché par la société aux chrétiens en raison de désaccords sur les normes morales elles-mêmes (leur supposée intolérance, exclusivisme, sexisme, homophobie, réticence à évoluer au rythme du monde moderne, intransigeance en éthique médicale, des choses du genre)
Je vais dégager très vite l’inquisition en informant les gens que pour le monde chrétien c'était une évolution, il valait mieux tomber sur un pretre dominicain comme juge avec qui tu avais une chance que sur la bras séculier ou t'attendait une torture insupportable et la mort.
Sinon, il faut savoir que le christianisme (le catholicisme) était déja remis en question en Europe dès le début du moyen age, les différents scandales, les guerres entre l'empire et la papauté, l'influence des musulmans de Sicile et d'Espagne...tout cela a fissuré une croyance qui ne tient pas du point de vu de la logique.
Au 15ieme siècle l'Abée Meslier avait déja théorisé l'athéisme, à Venise se moquer de l'église est normalisé et partout en Europe les artistes remettent en question les dogmes et les croyances catholiques.
 

Ebion

Grüsser
VIB
Je vais dégager très vite l’inquisition en informant les gens que pour le monde chrétien c'était une évolution, il valait mieux tomber sur un pretre dominicain comme juge avec qui tu avais une chance que sur la bras séculier ou t'attendait une torture insupportable et la mort.
Sinon, il faut savoir que le christianisme (le catholicisme) était déja remis en question en Europe dès le début du moyen age, les différents scandales, les guerres entre l'empire et la papauté, l'influence des musulmans de Sicile et d'Espagne...tout cela a fissuré une croyance qui ne tient pas du point de vu de la logique.
Au 15ieme siècle l'Abée Meslier avait déja théorisé l'athéisme, à Venise se moquer de l'église est normalisé et partout en Europe les artistes remettent en question les dogmes et les croyances catholiques.
On peut pas uniquement juger l’Inquisition sur ses procédures, mais il faut aussi la juger sur sa finalité et les motifs de son institution, qui n’ont rien d’évangélique.
 
Un peu de respect pour les Croyants ici et ailleurs, tu sais bien que dans les 3 religions monothéistes il nya qu' 1 Seul et Unique Dieu 😤
Tout autant que les croyants peuvent en avoir pour les mécréants, les impies, les hérétiques, les infidèles, les kouffars, les incroyants, les athées, etc...

Et encore, ces derniers ne les vouent pas aux gémonies avec la force et la conviction des croyants.
 

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
le nombre de victimes brut ne veut rien dire, il est certain que des moyens technologiques modernes font mille fois plus de dégats que des épées ou des arcs, mais les guerres de religions ont fait de nombreux morts pendant une période bien plus longue et avec des moyens au moins aussi douloureux (l'inquisition etc...)
Sans compter les sacrifices humains les chasses aux sorcieres les pendaisons de "mécréants" les apostats les adultères lapidés les fatwas les attentats etc.. les crimes au nom de la religion sont innombrables et sordides.
Un des crimes les plus graves c'est ce bourrage de cranes des enfants dés le plus jeune age cette police de l'esprit qui impose une servitude des cerveaux qui impose une vision figée et obscurantiste du monde qui empéche tout progres toute connaissance libératrice. Galilée
C'est logique vu que jusqu'au début du 19ème siècle, les religions ont occupé le devant de la scène . Ainsi toutes les guerres sont liés de près ou de loin à une religion qui n'est pas nécessairement monothéiste parce que ça a été le réflexe de tous de limiter le terme religion aux héritiers d'Abraham.
Par exemple, lorsque les mongols lâchent leur armée sur une grosse partie du globe, cela se fait aussi au nom de leur foi avec même une idée pacifiste derrière: pour que toutes les femmes mongols puissent allaiter en paix sous le ciel bleu.

La rétrogradation des religions en arrières plan amorcée à partir des révolutions industrielles tend à démontrer que finalement, la religion n'était qu'un prétexte et que l'homme n'a certainement pas besoin de ça pour répandre le malheur.
Au final le sujet présent, est au mieux d'une naïveté consternante.
 
parce qu'il y a toujours un moment où la croyance va t'obliger à laisser tomber le raisonnement logique. Ne serait-ce que la croyance en Dieu. Ca ne me gêne pas du tout, en tant que croyante, qu'on me dise que ma foi n'est pas logique, et je n'ai jamais compris pourquoi certains croyants veulent absolument que leur croyance le soit...pour moi c’est une preuve de faiblesse de leur foi. La foi ne s'argumente pas, elle s'éprouve. C'est tout. Si tu cherches à l'argumenter tu as perdu. ( le "tu" est rhétorique évidemment).
 
parce qu'il y a toujours un moment où la croyance va t'obliger à laisser tomber le raisonnement logique. Ne serait-ce que la croyance en Dieu. Ca ne me gêne pas du tout, en tant que croyante, qu'on me dise que ma foi n'est pas logique, et je n'ai jamais compris pourquoi certains croyants veulent absolument que leur croyance le soit...pour moi c’est une preuve de faiblesse de leur foi.
En quoi la croyance en Dieu n'est pas logique?
Tu n'argumentes pas.
 
Haut