Les religions ont fait plus de victimes a travers l'histoire, plus que n'importe quoi

Darth

La preuve incombe à celui qui affirme.
VIB
Contre argumenter sur du vomit??

Je me devoue pour passer la serpillière, c’est déjà bien

i
Je n'en attendais pas moins de toi; passer la serpillière est tout ce que tu sais faire. Sans une once de réflexion, bien évidemment, puisque pareille tâche ne requiert très généralement aucun effort intellectuel particulier.

Et au passage, merci de confirmer mes dires: sous un régime totalitaire, toute contestation est considérée comme du vomit. Un vomit qui se doit d'être nettoyé au plus vite.
 
Je dirai même que certains gouvernements utilisent la religion pour assujettir les peuple.
La religion est utilisée comme moyen fédérateur.
Mon avis c'est que ce ne sont pas les religions qui tuent ce sont leurs mauvaises interprétations. Que serait la société si la religion n'avait jamais existée?
Depuis le début de l'humanité, il y a toujours eu une forme de religion... Pourquoi? Pour la simple raison qu'une religion n'est qu'un code de conduite de l'homme.
 
A travers l'histoire et durant des siècles les religions ont été responsables de millions et de millions morts surtout d'infidèles,
de conversation sous la torture et de conquête en tout genre en leur nom.
Depuis apparemment il y a eu une rectification des livres sacrés..
Il a de quoi sérieusement remettre en question les religions et l'existence des dieux.
Bonjour,
Mathématiquement, c'est totalement faux. Sans prendre en compte les réelles raisons de certaines guerres de religion, qui n'avait rien de religieux, on va partir du principe, que toutes les croisades étaient purement religieuse, et que par exemple lors de l'inquisition toutes les percussions étaient aussi purement religieuse, he ben on est toujours loin, très loin des massacres que l'on connait. Je vous rassure, je ne vais pas disserter, je vous donne juste un simple exemple. Lors des croisades des Barons, le contingent le plus puissant était celui du comte de Toulouse : dans les 10 000 personnes et au moins 1200 cavaliers, le 2eme contingent était celui de Godefroid de Bouillon : Dans les 7000 fantassins et un millier de cavaliers. !!!
Il faur ramener la comparaison a une echelle commune et surtout comparable. Rien que la bataille de Verdun a fait dans les 300 000 Morts !!!! aucune comparaison
 

Ebion

Grüsser
VIB
Depuis le début de l'humanité, il y a toujours eu une forme de religion... Pourquoi? Pour la simple raison qu'une religion n'est qu'un code de conduite de l'homme.
Ou disons en tout cas que les peuples anciens exprimaient leurs normes morales et sociales dans le cadre de croyances religieuses ou magiques... Mais ces normes elles-mêmes sont davantage ancrées dans les mentalités que l'échafaudage religieux utilisé pour les soutenir. La religion ici jouait le rôle d'auxiliaire de la morale : elle ajoutait une pression aux personnes pour qu'ils se conforment aux normes du groupe. Mais par elle-même, seule, la religion n'y arriverait pas, et c'est pour cela que les sociétés, même anciennes, comptent pas uniquement sur les punitions divines ou karmiques ou je ne sais quoi, mais aussi sur la pression du groupe, le sentiment de l'honneur, et des tribunaux et des punitions temporelles.

En Occident, par exemple, l'homosexualité a été considérée comme déviante pendante des siècles. Mais même quand la société s'est sécularisée, on a continué pendant longtemps à réprouver l'homosexualité. Simplement, on utilisait un langage différent, jugé plus « crédible », que les interdits de la religion ou des Églises. En particulier la psychiatrie. Et même indépendamment de la religion et de la psychiatrie, un mec homosexuel était jugé déchoir de sa condition masculine et être une sorte de raté au jugement des gens.

Mais c'est la même chose pour le sexisme. Oui les religions en général sont sexistes selon les standards actuels de l'avant-garde. Mais le sexisme a des racines anthropologiques bien plus profondes que n'importe quelle religion. Dans les sociétés modernes, il y a beaucoup de mecs indifférents à la religion ou même hostiles envers elle, mais cela est loin de garantir qu'ils n'ont pas de paroles ou conduites sexistes. :(
 
Mais c'est la même chose pour le sexisme. Oui les religions en général sont sexistes selon les standards actuels de l'avant-garde. Mais le sexisme a des racines anthropologiques bien plus profondes que n'importe quelle religion. Dans les sociétés modernes, il y a beaucoup de mecs indifférents à la religion ou même hostiles envers elle, mais cela est loin de garantir qu'ils n'ont pas de paroles ou conduites sexistes. :(
Le sexisme ne vise qu'à l'appropriation du ventre féminin : c'est la femme qui porte et enfante. Et l'homme a peur qu'elle puisse un jour se passer de lui pour la conception.
 

Ebion

Grüsser
VIB
Le sexisme ne vise qu'à l'appropriation du ventre féminin : c'est la femme qui porte et enfante. Et l'homme a peur qu'elle puisse un jour se passer de lui pour la conception.
C'est un aspect du problème, mais pas le seul. Plusieurs mecs s'en balancent des enfants portés par les femmes. Ils voudraient profiter du corps des femmes sans penser aux conséquences.

Puis il y a tout l'asservissement économique et politique : la femme exclue des postes de pouvoir politique ou religieux, et la femme affectée à des tâches serviles et peu reconnues socialement (et peu payées, voire bénévoles) : le ménage, la cuisine, les soins aux enfants, aux malades et aux personnes âgées!!) Et pendant que les femmes y passent un temps considérable, les mecs peuvent faire avancer leur carrière...
 

jjff

plus il y a d'interdits plus il y a d'hypocrisie!
ce qui impressionnant pour la comparaison entre les religions c'est que malgré tous les massacres le christianisme a entrainé une expansion démographique...dès le haut moyen age

alors que l'islam a entrainé un déclin démographique sur 1200 ans!


les sources
-Jean ganiage, universitaire, histoire contemporaine du maghreb, fayard 1994.

pour la tunisie

« Depuis la fin du 18 ième siècle la population tunisienne était en voie de diminution » page 53

« les sédentaires étaient sans doute un peu moins nombreux que les nomades » page 53

On note encore une fois la bédouinisation.

-charles saint-prot « l’histoire de l’irak » charles saint prot spécialiste de l’Irak auteur de nombreux ouvrages sur le monde arabe.

» page 42 à la fin du 6 ième siècle la population irakienne s’élève à environ 6 millions d’habitants, le pays reste riche car les grands acquis de la civilisation mésopotamienne ont été préservés : les techniques agricoles, un bon réseau d’irrigation et de barrages , beaucoup d’arabes(avant l’islam) sont venus s’installer sur ce territoire prospère. »

Pour le déclin démographique lisons page 283 dans un tableau récapitulatif, en citant des études d’autres historiens, il donne de chiffres d’environ 5 millions d’irakiens en 1600 et 2,5 millions en 1800 ; ces chiffres sont confirmés par Pierre Pinta, dans «l’histoire de l’Irak ».



Il suffit d’imaginer que le même phénomène se produise en Europe ! Nous n’aurions jamais connu la civilisation industrielle…





-daniel rivet, dans « le Maghreb à l’épreuve de la colonisation »
daniel rivet professeur d’histoire contemporaine à l’université paris 1 panthéon sorbonne, spécialiste de « l’histoire du Maghreb », éditions hachette 2002
page 67 « ce qui frappe c’est la ruralité du Maghreb, les citadins ne forment qu’environ 10% de la population »« avant le 19ième siècle la population est clairsemée seulement 1,6 millions en Tunisie, 3 millions en algérie, 5 au maroc peut être »
-georges peyronnet, ce déclin agricole s’accompagne d’un déclin démographique ; ainsi la Syrie passe de 2,8 millions d’habitants en 1600 à 1,5 millions en 1800, selon l’historien georges peyronnet qui fait une synthèse des différents travaux d’historiens, dans l’islam et la civilisation islamiques 7ième 13 ième siècle, armand colin1992, page 283

Et là aussi les mêmes causes entraînent les mêmes conséquences, la population de l’Égypte décroît de 1600 à 1800 passant de 4,5 millions à 2,3 millions toujours selon georges peyronnet, dans l’ouvrage cité plus haut.



donc ce qui encore plus important que les morts c' est surtout les gens qui n'ont pas eu le loisir de naitre!!!

salut
 
ce qui impressionnant pour la comparaison entre les religions c'est que malgré tous les massacres le christianisme a entrainé une expansion démographique...dès le haut moyen age

alors que l'islam a entrainé un déclin démographique sur 1200 ans!


les sources
-Jean ganiage, universitaire, histoire contemporaine du maghreb, fayard 1994.

pour la tunisie

« Depuis la fin du 18 ième siècle la population tunisienne était en voie de diminution » page 53

« les sédentaires étaient sans doute un peu moins nombreux que les nomades » page 53

On note encore une fois la bédouinisation.

-charles saint-prot « l’histoire de l’irak » charles saint prot spécialiste de l’Irak auteur de nombreux ouvrages sur le monde arabe.

» page 42 à la fin du 6 ième siècle la population irakienne s’élève à environ 6 millions d’habitants, le pays reste riche car les grands acquis de la civilisation mésopotamienne ont été préservés : les techniques agricoles, un bon réseau d’irrigation et de barrages , beaucoup d’arabes(avant l’islam) sont venus s’installer sur ce territoire prospère. »

Pour le déclin démographique lisons page 283 dans un tableau récapitulatif, en citant des études d’autres historiens, il donne de chiffres d’environ 5 millions d’irakiens en 1600 et 2,5 millions en 1800 ; ces chiffres sont confirmés par Pierre Pinta, dans «l’histoire de l’Irak ».



Il suffit d’imaginer que le même phénomène se produise en Europe ! Nous n’aurions jamais connu la civilisation industrielle…





-daniel rivet, dans « le Maghreb à l’épreuve de la colonisation »
daniel rivet professeur d’histoire contemporaine à l’université paris 1 panthéon sorbonne, spécialiste de « l’histoire du Maghreb », éditions hachette 2002
page 67 « ce qui frappe c’est la ruralité du Maghreb, les citadins ne forment qu’environ 10% de la population »« avant le 19ième siècle la population est clairsemée seulement 1,6 millions en Tunisie, 3 millions en algérie, 5 au maroc peut être »
-georges peyronnet, ce déclin agricole s’accompagne d’un déclin démographique ; ainsi la Syrie passe de 2,8 millions d’habitants en 1600 à 1,5 millions en 1800, selon l’historien georges peyronnet qui fait une synthèse des différents travaux d’historiens, dans l’islam et la civilisation islamiques 7ième 13 ième siècle, armand colin1992, page 283

Et là aussi les mêmes causes entraînent les mêmes conséquences, la population de l’Égypte décroît de 1600 à 1800 passant de 4,5 millions à 2,3 millions toujours selon georges peyronnet, dans l’ouvrage cité plus haut.



donc ce qui encore plus important que les morts c' est surtout les gens qui n'ont pas eu le loisir de naitre!!!

salut
Quels sont donc les facteurs? Une trop grande ruralité, des maladies ?
 

jjff

plus il y a d'interdits plus il y a d'hypocrisie!
Quels sont donc les facteurs? Une trop grande ruralité, des maladies ?


d'abord merci de ne pas critiquer mes sources, qui sont toutes universitaires!!! ce n'est pas mon boucher qui m'a donné son avis!!!!

certains devraient en prendre de la graine...


je dirais pour aller vite....


que l'europe a réussi à fonder des états stables en terre d'islam ce n'est pas le cas...
l'anarchie qui est typique de l'islam classique...
ne permet pas les investissements donc les gains de productivité...donc les progrès agricoles...
donc l'expansion démographique...

répète après moi... sans progrès agricoles...pas d'expansion démographique...

or sans stabilité politique pas de progrès agricoles...


tu me diras alors pourquoi pas de stabilité politique en terre d'islam??

bonne question...

les historiens donnent deux raisons majeures :
-le role inférieur de la femme avec l'institution de la polygamie (source d'anarchie)
- et l'esclavage (autre source d'anarchie)

salut
 

Franc_Lazur

DIEU est amour
VIB
ce qui impressionnant pour la comparaison entre les religions c'est que malgré tous les massacres le christianisme a entrainé une expansion démographique...dès le haut moyen age

alors que l'islam a entrainé un déclin démographique sur 1200 ans!
les sources
-Jean ganiage, universitaire, histoire contemporaine du maghreb, fayard 1994.
pour la tunisie
« Depuis la fin du 18 ième siècle la population tunisienne était en voie de diminution » page 53
« les sédentaires étaient sans doute un peu moins nombreux que les nomades » page 53
donc ce qui encore plus important que les morts c' est surtout les gens qui n'ont pas eu le loisir de naitre!!!
salut

J'apprends des choses ! ça je ne le savais pas. MERCI à JJFF.
 
ce qui impressionnant pour la comparaison entre les religions c'est que malgré tous les massacres le christianisme a entrainé une expansion démographique...dès le haut moyen age

alors que l'islam a entrainé un déclin démographique sur 1200 ans!


les sources
-Jean ganiage, universitaire, histoire contemporaine du maghreb, fayard 1994.


La différence est simple il suffit de relier les courbes à la fin du 11 siècle
Lors des famines ont préféraient crever de faim en Europe mais ne pas toucher aux semences .
les semences étaient très importantes , on parle de un grain de blé pour une production de un grain virgule huit .1,8
En gros mauvaise récolte famine.
En école agricole on apprend que l'ère industriel agricole est née,, des lors que l'araire (ancêtre de la charrue) à eu grâce au forgeron une petite pointe de ferraille ,,cela porte un nom le Soc en oeil.
Subitement la production c'est multipliée par 3 .
Immédiatement en Europe la démographie à explosée, construction de cathédrale à tout va au 12 siècle.
Pendant ce temps là en Afrique pas de petit bout de ferraille sur l'araire.
Ensuite il y eu le versoir sur araire multiplication par 3 des récoltes et ensuite charrue .
Today un ha de blé donne 100 quintaux .de quoi nourrir un bled au complet pendant le moyen âge.



pour la tunisie

« Depuis la fin du 18 ième siècle la population tunisienne était en voie de diminution » page 53

« les sédentaires étaient sans doute un peu moins nombreux que les nomades » page 53

On note encore une fois la bédouinisation.

-charles saint-prot « l’histoire de l’irak » charles saint prot spécialiste de l’Irak auteur de nombreux ouvrages sur le monde arabe.

» page 42 à la fin du 6 ième siècle la population irakienne s’élève à environ 6 millions d’habitants, le pays reste riche car les grands acquis de la civilisation mésopotamienne ont été préservés : les techniques agricoles, un bon réseau d’irrigation et de barrages , beaucoup d’arabes(avant l’islam) sont venus s’installer sur ce territoire prospère. »

Pour le déclin démographique lisons page 283 dans un tableau récapitulatif, en citant des études d’autres historiens, il donne de chiffres d’environ 5 millions d’irakiens en 1600 et 2,5 millions en 1800 ; ces chiffres sont confirmés par Pierre Pinta, dans «l’histoire de l’Irak ».



Il suffit d’imaginer que le même phénomène se produise en Europe ! Nous n’aurions jamais connu la civilisation industrielle…





-daniel rivet, dans « le Maghreb à l’épreuve de la colonisation »
daniel rivet professeur d’histoire contemporaine à l’université paris 1 panthéon sorbonne, spécialiste de « l’histoire du Maghreb », éditions hachette 2002
page 67 « ce qui frappe c’est la ruralité du Maghreb, les citadins ne forment qu’environ 10% de la population »« avant le 19ième siècle la population est clairsemée seulement 1,6 millions en Tunisie, 3 millions en algérie, 5 au maroc peut être »
-georges peyronnet, ce déclin agricole s’accompagne d’un déclin démographique ; ainsi la Syrie passe de 2,8 millions d’habitants en 1600 à 1,5 millions en 1800, selon l’historien georges peyronnet qui fait une synthèse des différents travaux d’historiens, dans l’islam et la civilisation islamiques 7ième 13 ième siècle, armand colin1992, page 283

Et là aussi les mêmes causes entraînent les mêmes conséquences, la population de l’Égypte décroît de 1600 à 1800 passant de 4,5 millions à 2,3 millions toujours selon georges peyronnet, dans l’ouvrage cité plus haut.



donc ce qui encore plus important que les morts c' est surtout les gens qui n'ont pas eu le loisir de naitre!!!

salut
 

aarass

Bladinaute averti
A travers l'histoire et durant des siècles les religions ont été responsables de millions et de millions morts surtout d'infidèles,
de conversation sous la torture et de conquête en tout genre en leur nom.
Depuis apparemment il y a eu une rectification des livres sacrés..
Il a de quoi sérieusement remettre en question les religions et l'existence des dieux.
tu a fini de compter ou pas?
le devoir maison que j t avais donné il est ou?
 
Auteur Discussions similaires Forum Réponses Date
A Philosophie, spiritualité et autres religions 2
Ebion Philosophie, spiritualité et autres religions 50
Ebion Philosophie, spiritualité et autres religions 4
Zaynaa Philosophie, spiritualité et autres religions 83
Khoulood Philosophie, spiritualité et autres religions 37
Difkoum Philosophie, spiritualité et autres religions 119
S Philosophie, spiritualité et autres religions 17
insouciants Philosophie, spiritualité et autres religions 11
typologie Philosophie, spiritualité et autres religions 21
Ebion Philosophie, spiritualité et autres religions 10
Horla Philosophie, spiritualité et autres religions 101
Hibou57 Philosophie, spiritualité et autres religions 4
Haut