UNE RETAITÉE DE L’O.N.U. BALANCE TOUT : LE COVID-19 EST LE GENOCIDE DE 2020.

belgika

Et après l'espoir...
VIB
Vérification des faits: la vidéo fait plusieurs fausses déclarations sur la pandémie de COVID-19


Les utilisateurs de Facebook ont partagé une vidéo qui fait plusieurs fausses déclarations sur COVID-19, par exemple que Bill Gates a planifié la pandémie et que la technologie 5G a été impliquée dans sa propagation.





clip de 21 minutes, intitulé «LA VÉRITÉ SUR COVID-19», peut être trouvé ici .

La vidéo montre une femme nommée Claire Edwards partageant de nombreux complots sur la pandémie.


La légende dit qu'Edwards a travaillé pour les Nations Unies entre 1999 et 2017.

Un porte-parole de l'ONU a déclaré à Reuters qu'Edwards avait travaillé pour eux en tant qu'administrateur des services de conférence entre le 29 mai 1999 et le 28 mars 2017, mais a confirmé qu'elle «n'était plus professionnellement affiliée aux Nations Unies».

Cet article ne traitera que des principales revendications de la vidéo.

«La pandémie COVID-19 a été planifiée par Bill Gates»

La vidéo dit: «Le COVID-19 a longtemps été pré-planifié dans des documents et des exercices de simulation émanant de l'eugéniste Bill Gates et de la Fondation Rockefeller.»


Il n'y a aucune preuve que la pandémie de coronavirus a été délibérément planifiée ou que Bill Gates a des liens avec un tel plan.

Cette théorie du complot, ainsi que d'autres informations erronées faisant référence à Gates, a déjà été démystifiée par Reuters ici .

"La 5G diffuse le COVID-19"

La vidéo dit: «La technologie sans fil supprime le système immunitaire. La 5G est impliquée dans COVID-19 par des corrélations entre les emplacements du déploiement de la 5G et la morbidité et la mortalité. »

Il n'y a aucun lien entre l'épidémie de coronavirus et les effets possibles de la 5G sur la santé.

Reuters a déjà réfuté les allégations relatives à la 5G ici et ici .
 

belgika

Et après l'espoir...
VIB
Il n'y a pas de pandémie»

La vidéo dit: "Il n'y a pas eu de pandémie… La mortalité est à un niveau inférieur à celui des années précédentes."

C'est faux. Reuters a réfuté les allégations relatives aux taux de mortalité annuels ici , ici et ici .

Au 3 novembre, les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) montrent que 1 201 000 personnes sont décédées dans le monde à cause du COVID-19: covid19.who.int/ .

«La grippe est tout aussi mortelle que le COVID-19»

Edwards dit aux téléspectateurs que le taux de mortalité par coronavirus est «en ligne avec la grippe saisonnière».


C'est faux: les preuves actuelles suggèrent que le COVID-19 a un taux de mortalité plus élevé que la grippe.

Dans le monde, l'OMS estime qu'entre 290 000 et 650 000 personnes meurent chaque année de la grippe saisonnière ( bit.ly/2Jzt8i8 ).

Comme mentionné ci-dessus, les chiffres de l'OMS montrent que le bilan actuel des décès dus aux coronavirus est de plus de 1200000.

Reuters a vérifié les affirmations précédentes sur le COVID-19 et la grippe ici et ici .

«Les mesures contre les coronavirus au Royaume-Uni permettent le meurtre, la torture et le viol»

Dans le clip, Claire Edwards dit que "des mesures illégales contre les coronavirus" ont été mises en œuvre "pour accorder l'immunité aux agents du gouvernement pour qu'ils commettent des meurtres, des viols et des tortures, c'est au Royaume-Uni."


Ceci est trompeur en raison d'un contexte manquant.
 

belgika

Et après l'espoir...
VIB
. Le gouvernement britannique débat actuellement du Covert Human Intelligence Sources (Criminal Conduct Bill), qui permettrait aux agents d'infiltration et aux informateurs de commettre des crimes dans le cadre de leur travail ( ici ).

Cependant, ce projet de loi n'a rien à voir avec le nouveau coronavirus.

Il n'a pas encore été mis en œuvre et attend sa deuxième lecture à la Chambre des lords ( ici ).

Le projet de loi a néanmoins été contesté.


Le parti d'opposition britannique, le Parti travailliste, a voulu modifier le projet de loi pour interdire la mort, la torture et le viol, mais le Parlement a voté contre l'amendement.

La controverse entourant le projet de loi a été discutée dans les médias ici et ici .

VERDICT



Faux.

L'orateur dans cette vidéo fait de nombreuses affirmations sur la pandémie de coronavirus qui ne sont pas étayées par des preuves.

Cet article a été produit par l'équipe Reuters Fact Check. En savoir plus sur notre travail de vérification des faits ici .

Nos valeurs: les principes de confiances de Thomson Reuters.



 

misszara88

Je suis la femme de Lai Yi et... #NTM
Il n'y a pas de pandémie»

La vidéo dit: "Il n'y a pas eu de pandémie… La mortalité est à un niveau inférieur à celui des années précédentes."

C'est faux. Reuters a réfuté les allégations relatives aux taux de mortalité annuels ici , ici et ici .

Au 3 novembre, les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) montrent que 1 201 000 personnes sont décédées dans le monde à cause du COVID-19: covid19.who.int/ .

«La grippe est tout aussi mortelle que le COVID-19»

Edwards dit aux téléspectateurs que le taux de mortalité par coronavirus est «en ligne avec la grippe saisonnière».


C'est faux: les preuves actuelles suggèrent que le COVID-19 a un taux de mortalité plus élevé que la grippe.

Dans le monde, l'OMS estime qu'entre 290 000 et 650 000 personnes meurent chaque année de la grippe saisonnière ( bit.ly/2Jzt8i8 ).

Comme mentionné ci-dessus, les chiffres de l'OMS montrent que le bilan actuel des décès dus aux coronavirus est de plus de 1200000.

Reuters a vérifié les affirmations précédentes sur le COVID-19 et la grippe ici et ici .

«Les mesures contre les coronavirus au Royaume-Uni permettent le meurtre, la torture et le viol»

Dans le clip, Claire Edwards dit que "des mesures illégales contre les coronavirus" ont été mises en œuvre "pour accorder l'immunité aux agents du gouvernement pour qu'ils commettent des meurtres, des viols et des tortures, c'est au Royaume-Uni."


Ceci est trompeur en raison d'un contexte manquant.
J'ai l'impression que les gens attendent à ce qu'une pandémie ait des dégâts aussi visibles que les dégâts des vieilles pandémies quo tuaient par manque d'infrastructures.

C'est comme s'il leur faut des images de corps en décomposition et des exodes massives pour enfin croire à ça.
 
Haut