• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Retrait d’un médicament anti-obésité

Retrait d’un médicament anti-obésité des laboratoires Arkopharma

Dans une alerte sanitaire, l’Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (AFSSaPS) indique le retrait du marché et l’arrêt de commercialisation du produit Exolise, suite au signalement de 13 atteintes hépatiques parfois graves.

L’Exolise appartient à la famille des médicaments dits de phytothérapie. Il est préparé à partir d’un extrait hydro-alcoolique fort de feuilles de thé vert. En l’espace de deux mois, c’est le troisième incident grave affectant des spécialités du même laboratoire ! Le 7 février déjà, un lot d’Arkogélules Fenugrec était retiré du marché après la découverte sur certains flacons d’une contamination microbienne par des bactéries du type E. Coli. Le 21 mars, deux lots d’Arkogélules Romarin étaient retirés pour des raisons proches.

Si dans ces deux premiers retraits une pollution externe aux produits peut-être mise en avant, dans le cas d’espèce il s’agit d’une toxicité directement liée au produit. L’ensemble des lots disponibles va donc être retiré du marché (date de péremption antérieure ou égale au mois d’avril 2006, indiqué sous la forme 04/2006. L’Exolise, proposé dans le traitement de l’obésité, est délivré sans ordonnance et n’est pas pris en charge par l’Assurance maladie. Des informations complémentaires seront disponibles dans la journée du 7 avril 2003 sur le site de l’AFSSaPS, à www.afssaps.sante.fr/htm/

Sources: AFSSaPS, 4 & 7 avril 2003

 
Haut