Quand je roule dans Molenbeek, moi non plus je ne me sens pas en Belgique"

Quand je roule dans Molenbeek, moi non plus je ne me sens pas en Belgique"

"Quand je roule dans Molenbeek, moi non plus je ne me sens pas en Belgique". Les propos polémiques de Conner Rousseau, président des socialistes flamands

 
Selon lui tjrs :

A Bruxelles, à cause de la pénurie d’enseignants, des gens donnent cours en arabe en classe, parce qu’ils ne parlent pas français. Inacceptable.


😂😂😂 Et les trams remplacés par des chameaux
Mais quel mytho
 

Zaheer73

Si tu n'as pas de pudeur, fais ce qu'il te plait
VIB
source.gif
Tu me mets quelques babtous et des gwers. Je gères le tier-quart.
@godless, j'imite bien la racaille, Manuel Valls ? :D
 
Dernière édition:

hajbaoui

VIB
VIB
Salam , j'étais de passage à Bruxelles en juin/juillet 2000 , je ne connaissais à l'époque ni Molenbeek Saint-Jean ou Schaerbeek.
Mon premier ressenti pour un gars d'un petit patelin du sud de la France , beaucoup d'immigration (Italien/Marocain/Roumain)...
Aujourd'hui , Molenbeek , c'est une ville/souk du bled. :D
 
pour encaissé les loyers et les taxes ils sont content
des quartiers (il y a longtemps) à paris ou banlieux partaient en ville fantôme, les communes étaient contentes que les locaux vident soit repris (c'était un manque d'argent à gagné pour la ville) des chinois des maghrébins,des turcs,des juifs ect... reprenaient les baux et le bouche à oreille faisait que chaque communauté se regroupaient et ca a finit en quartier chinois,quartier turc quartier ect...

à l'époque c'était bon enfant ca faisait voyagé bien au contraire , moi j'adoré aller mangé chinois au quartier chinois ah oui!! st michel aussi le quartier grec trop top une ambiance de ouf!

pour en revenir au sujet, les communes sont bien contente de ramassé leur argent, loyer impot taxe ect... ils en brasse du fric avec ces quartiers

maintenant,c'est vrai que ces mêmes quartiers souvent sont crades laissés à l'abandon,mais la faute à qui? à la commune qui se charge d'encaissé mais ne nettoie pas ou restaure certaines rues dégradé par le temps

je me souviens du kremlin bicêtre à vitry sur seine, on se croyait au bled que du maghrébins mais c'était vivant et mélangé puis ca a commencé à se dégradé et les locaux fermé sans être repris

plus tard on a su que le groupe Auchan allait s'implanté ils ont fait un super truc trop top et moderne, le boulevard a changé de gu-eule ils ont gardé les commerces maghrébins et autre qui faisaient classe et ont balayé le reste,parceque c'est ça le problème quand un quartier se fait,il y a les vrais commerçants pro et il y a les bandits qui se servent de leur local pour blanchiment d'argent donc la boutique un vrai taudis toujours des mecs louches et ca fait mauvaise réputation

ca me rappelle aussi le boulevard montparnasse qui commencait à avoir des resto chinois on aurait dit des palais de prince mais toujours vide jamais de clients mais comment ils faisaient ca coûte cher un resto sur ce boulevard si tu bosse pas tu coule

toute la journée aucun mouvement et la nuit arrivait là,des va et vient ,ca servait de salle de jeux clandestines eh oui!! bon là je sais pas ce que c'est devenu ce boulevard mais à un moment c'était n'importe quoi!

pour dire qu'un quartier qui représente un pays ca peut être magnifique quand il est bien entretenue si il part en dérive c'est à cause de la commune qui encaisse les pot de vin et laisse les choses se dégradés
 

belgika

Vis et meurs entre les 2 fais de ton mieux
VIB
Chronique:

Le président des socialistes flamands, Conner Rousseau, suscite la polémique : quand je passe en voiture dans Molenbeek je ne me sens pas non plus en Belgique.


Les socialistes Francophones ont vivement réagi, les socialistes flamands l’ont largement soutenu.


L’épisode démontre la faille qui sépare le nord et le sud au sujet de l’intégration et du sentiment national.



D’abord le contexte. Conner Rousseau est interrogé dans le magazine Humo à propos des élections en France.


On lui demande de se positionner sur le score de l’extrême droite.

Et là assez étonnement il fait un lien avec la Belgique, avec Molenbeek, qu’il traverse parfois en voiture.

Il dit ne pas s’y sentir en Belgique.


L’interview continue sur l’absence de mixité linguistique et le fait que ni le néerlandais ni le français ne seraient parlés dans certaines écoles où l’on enseignerait en Arabe.

Conner Rousseau propose d’investir plus dans l’enseignement des langues et dans les gardes d’enfants pour remédier à ce problème.

Conner Rousseau est un habitué des déclarations chocs.

Il avait déjà suscité la polémique en demandant que les non-vaccinés soient exclus de toute vie publique, ou en prônant pour certains cas sociaux comme les toxicomanes la contraception pour bénéficier de l’aide sociale.
 

belgika

Vis et meurs entre les 2 fais de ton mieux
VIB
Ce genre de propos sur Molenbeek s’inscrit en outre dans une longue tradition de déclaration choc sur la commune.

Eric Zemmour avait appelé à Bombarder Molenbeek plutôt que Raqqa.

Didier Reynders avait déclaré que Molenbeek c’était l’étranger.

Didier Reynders s’est excusé dans un communiqué peu de temps après ce qui a clôturé la polémique.

Par contre, Conner Rousseau ne s’excuse pas, au contraire il assume.

Avec les félicitations de Bart de Wever​

Conner Rousseau assume donc une phrase choc pour attirer l’attention sur le problème de la mixité. Il est d’ailleurs largement soutenu par les pontes de son parti qui considère que l’intégration par l’apprentissage des langues est une priorité.

Louis Tobback, le patriarche, est d’ailleurs de sortie dans la presse flamande, Johan Vandelanotte et Frank Vandenbroucke approuvent aussi.

Pour le Spa la stratégie semble assez claire. Conner Rousseau dit publiquement qu’il a comme objectif de regagner la confiance des électeurs du Vlaams Belang, en particulier les plus jeunes.

Cette déclaration lui a valu un soutien de Bart de Wever de la N-VA. En Flandre beaucoup spéculent d’ailleurs sur une future alliance entre N-VA et Vooruit.

Au nord les réactions critiques viennent surtout des Flamands de Bruxelles, ou plutôt des Bruxellois Flamands. C’est le cas de ministre CD&V Benjamin Dalle, en charge de la jeunesse et des affaires Bruxelloise au gouvernement flamand.

Intolérable​

Au sud les réactions n’ont pas tardé, et elles sont à l’exact opposées.

Les socialistes sont outrés, Paul Magnette juge le propos "inacceptable".

Propos "intolérable" pour Raja Maouane coprésidente d’Ecolo.

Au MR le patron des libéraux Bruxellois, David Leisterht juge que ce genre de discours est "stigmatisant" et "flirte avec celui de Zemmour".

Les engagés et le PTB sont aussi vent debout.

Georges Louis Bouchez, ne condamne pas mais se contente de se demander sur Twitter s’il pourra encore débattre avec Conner Rousseau.

Sentiment national​

Pour le reste, on notera que la question soulevée par Conner Rousseau relève donc du “sentiment national”.

Or, s’il y a bien un pays au monde, ou cette question est compliquée et n’apporte que des équivoques c’est bien la Belgique.


Certains francophones ne se sentent plus en Belgique lorsqu’il y a trop de Flamands à Durbuy, certains Flamands ne se sentent plus en Belgique quand on parle trop français à la mer du Nord et bien sûr certains Bruxellois ne se sentent pas en Belgique ailleurs qu’a Bruxelles.


C’est d’ailleurs cette pluralité de sentiments nationaux qui constitue sans doute le plus petit commun dénominateur d’une identité nationale commune.

Ce qui revient à dire que les communes les plus diversifiées, celles ou le pluralisme des langues et des cultures est très présent sont peut-être plus belges que les autres.


Et donc, de ce point de vue, la Belgique sans Molenbeek ce n’est plus la Belgique.



 

macarons

On dit leviOsa pas leviosAaa
VIB
Quand je roule dans Molenbeek, moi non plus je ne me sens pas en Belgique"

"Quand je roule dans Molenbeek, moi non plus je ne me sens pas en Belgique". Les propos polémiques de Conner Rousseau, président des socialistes flamands

Bah de quoi il se plaint, ça lui fait des vacances à 2 pas de chez lui.
Pour le commun des belges, on doit prendre l'avion pour " ne pas se sentir en Belgique"
 

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
Faut savoir que les flamands achètent de plus en plus à bxl, notamment le long du canal et c'est sûr que ce n'est plus la même ambiance dès que tu rentres au coeur de la commune.
Bruxelles est une grande pourvoyeuse d'emploi qui bénéficie essentiellement aux provinciaux. Les Molenbeekois se sont pris en main , créent leur propre commerces dans des domaines très divers, on y trouve pour ainsi dire tout ce que l'esprit peut imaginer. Ca fait très entre soi, mais la faute à qui???
 
Il a pas tord dans le fond mais perso j’en ai marre des flamands qui se mêlent des affaires de Bruxelles. Bruxelles est une region à part qui ne ressemble à aucune autre avec ses propres difficultés. Bruxelles au bruxellois, point.
 
Faut qu'il s'adresse à ses collègues ayant composé les gouvernements précédents.
Ce sont eux qui ont mis en place l'immigration massive.
Et l'immigration massive est un pilier de la politique de l'union européenne.

Les Européens n'ont toujours pas compris qu'il existait chez les maghrébins, comme chez les noirs et les asiatiques,
un réflexe de repli ethno-communautaire. Les gens vont beaucoup plus vers ceux qui leur ressemblent.
 
Quand je roule dans Molenbeek, moi non plus je ne me sens pas en Belgique"

"Quand je roule dans Molenbeek, moi non plus je ne me sens pas en Belgique". Les propos polémiques de Conner Rousseau, président des socialistes flamands

Pourvu que ça ne change pas, j aime aller à Molembeek, on y mange bien
 
Il ne faut pas oublier les sorties de ce fils à papa.
En période COVID, il avait milité pour rendre impossible la vie aux non vaccinés.
Il est donc coutumier de ce genre de sorties/délires/mensonges.

Et taper sur Molenbeek est la condition sinequanone pour tout bon flamand qui voudrait s'allier avec les extrémistes.
Pour ceux qui suivent la politique belge, son partie à de plus en plus d'accointance avec la NVA et ils ne s'en cache même plus.
 
Bruxelles est une grande pourvoyeuse d'emploi qui bénéficie essentiellement aux provinciaux. Les Molenbeekois se sont pris en main , créent leur propre commerces dans des domaines très divers, on y trouve pour ainsi dire tout ce que l'esprit peut imaginer. Ca fait très entre soi, mais la faute à qui???

Tu exagères quand même!! Les Molenbeekois pour la plupart ont du mal à s'en sortir !!
Il y a beaucoup de décrochage scolaire, chômage, délinquance et un salafisme qui monte et qui monte !!

PS: Faut dire la vérité, Molenbeek c'est le bled... Personne ne respecte les priorités de droites, les gens traversent n'importe comment... Les jeunes en trottinettes électriques foncent sur tous le monde....
 

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
Tu exagères quand même!! Les Molenbeekois pour la plupart ont du mal à s'en sortir !!
Il y a beaucoup de décrochage scolaire, chômage, délinquance et un salafisme qui monte et qui monte !!

PS: Faut dire la vérité, Molenbeek c'est le bled... Personne ne respecte les priorités de droites, les gens traversent n'importe comment... Les jeunes en trottinettes électriques foncent sur tous le monde....

Je n'ai pas nié l'entre soi et les difficultés pour beaucoup , je rappelais que Bruxelles première pourvoyeuse d'emploi du pays bénéficie avant tout aux provinciaux, une grosse partie des tares que tu décris , découlent de l'exclusion programmée du marché de l'emploi, de cette population. J'ai peu de sympathie pour les politiques qui se plaignent des conséquences provoquées par des causes qu'ils chérissent.

Tu sais ce qui dérange les "visiteurs" de Molenbeek?
Voir autant d'enseignes tenues par des maghrébins avec des écriteaux en arabes (même des pharmacies s'y mettent) au point où le visiteur a du mal à se sentir en Belgique. Cette visibilité qui donne l'impression d'être ailleurs est l'illustration parfaite que les gens se sont pris en main.

Faut aussi rappeler que Molenbeek, c'est 11 ou 12 subdivisions (quelqu'un a déjà entendu parler du Karreveld??), la plupart voient la commune à travers Ribaucourt, chaussée de gand en passant par le désormais célèbre Parvis saint jean Baptiste? Et tu sais pourquoi? Parce que les bâtiments de la communauté flamande et la célèbre KBC jouxtent ces quartiers où soit disant la police ne rentre pas : en réalité, elle n'a pas besoin d'y entrer puisqu'elle y est déjà sur place :

1655193476182.png
 
PS: Faut dire la vérité, Molenbeek c'est le bled... Personne ne respecte les priorités de droites, les gens traversent n'importe comment... Les jeunes en trottinettes électriques foncent sur tous le monde....
salam
ils ce sont amélioré au bled non? perso je compare plus les crétins de france aux locaux du maroc ils ont bien évolué et devenus disciplinés
 
Je n'ai pas nié l'entre soi et les difficultés pour beaucoup , je rappelais que Bruxelles première pourvoyeuse d'emploi du pays bénéficie avant tout aux provinciaux, une grosse partie des tares que tu décris , découlent de l'exclusion programmée du marché de l'emploi, de cette population. J'ai peu de sympathie pour les politiques qui se plaignent des conséquences provoquées par des causes qu'ils chérissent.

Explique moi comment obtenir un bon travail si tu n'as pas de qualification? Le décrochage scolaire est très important à Molenbeek. Ce n'est pas la faute de l'état mais bien un problème d'éducation et un manque d'investissement chez les parents.

Tu sais ce qui dérange les "visiteurs" de Molenbeek?
Voir autant d'enseignes tenues par des maghrébins avec des écriteaux en arabes (même des pharmacies s'y mettent) au point où le visiteur a du mal à se sentir en Belgique. Cette visibilité qui donne l'impression d'être ailleurs est l'illustration parfaite que les gens se sont pris en main.

Tu peux taper sur google traduction "Pharmacie" ou "Boulangerie" et ensuite afficher un autocollant en arabe dans une vitrine, cela ne vaut rien ! Les Molenbeekois pour la plupart ne savent ni parler l'amazigh ni parler l'arabe même les MRE qui ont plus de 35 ans n'ont pas les bases.

Je suis toujours étonné de voir comment les turcs communiquent entre eux ! 3 générations, et les turcs ne savent toujours pas lâcher une phrase en français correctement. Les marocains à Molenbeek parlent "français" entre eux!

Faut aussi rappeler que Molenbeek, c'est 11 ou 12 subdivisions (quelqu'un a déjà entendu parler du Karreveld??), la plupart voient la commune à travers Ribaucourt, chaussée de gand en passant par le désormais célèbre Parvis saint jean Baptiste? Et tu sais pourquoi? Parce que les bâtiments de la communauté flamande et la célèbre KBC jouxtent ces quartiers où soit disant la police ne rentre pas : en réalité, elle n'a pas besoin d'y entrer puisqu'elle y est déjà sur place :

Regarde la pièce jointe 318722

Cher ami, si tu veux emmerder quelqu'un va plutôt emmerder "Ahidar" ou "El Khannouss" qui se sont bien gavés!
 

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
Explique moi comment obtenir un bon travail si tu n'as pas de qualification? Le décrochage scolaire est très important à Molenbeek. Ce n'est pas la faute de l'état mais bien un problème d'éducation et un manque d'investissement chez les parents.



Tu peux taper sur google traduction "Pharmacie" ou "Boulangerie" et ensuite afficher un autocollant en arabe dans une vitrine, cela ne vaut rien ! Les Molenbeekois pour la plupart ne savent ni parler l'amazigh ni parler l'arabe même les MRE qui ont plus de 35 ans n'ont pas les bases.

Je suis toujours étonné de voir comment les turcs communiquent entre eux ! 3 générations, et les turcs ne savent toujours pas lâcher une phrase en français correctement. Les marocains à Molenbeek parlent "français" entre eux!



Cher ami, si tu veux emmerder quelqu'un va plutôt emmerder "Ahidar" ou "El Khannouss" qui se sont bien gavés!

Je ne crois pas que les molenbeekois soient sous-qualifiés pas plus que je ne crois que tous les boulots nécessitent une qualification .

Un exemple; là où je bosse, je ne sais pas qui a eu l'idée invraisemblable de confier l'arrosage des plantes à une société non-bruxelloise. Je pense que même toi , tu admettras que faire pencher un arrosoir au-dessus d'une plante est à la portée de n'importe quel sous diplômé bruxellois.

Je sais bien que personne ou peu parlent l'arabe, lorsque je cite le cas des pharmacies qui choquent les provinciaux de passages, là où certains voient une enseigne en arabe, moi je vois un pharmacien qualifié, des généralistes, dentistes, gynéco, cardiologue, boucher, restaurateur, poissonnier, vendeur de meuble , ... l'illustration d'une société dynamique.
 
Un exemple; là où je bosse, je ne sais pas qui a eu l'idée invraisemblable de confier l'arrosage des plantes à une société non-bruxelloise. Je pense que même toi , tu admettras que faire pencher un arrosoir au-dessus d'une plante est à la portée de n'importe quel sous diplômé bruxellois.
savoir doser la quantité d'eau exact, de quel type de plante s'agit t'il? ont telle besoin d'engrais? quel type d'engrais... quand, en quel quantité ... savoir les tailler, savoir où les positionner ... soin des feuilles ... l'horticulture c'est un métier qui nécessite des compétences. des plantes en mauvaise état visible parce qu'on à pas les acquis pour en prendre soin nuit à l'image d'une société.

j'imagine qu'on engage pas une société spécialiser juste pour venir verser de l'eau... moi en tout cas là ou je boss c'est loin d'être que çà.
 
Je ne crois pas que les molenbeekois soient sous-qualifiés pas plus que je ne crois que tous les boulots nécessitent une qualification .

Bien sûr qu'il faut une qualification ! Pourquoi va-t-on alors à l'école?! J'espère que tu n'es pas sérieux là !!

Un exemple; là où je bosse, je ne sais pas qui a eu l'idée invraisemblable de confier l'arrosage des plantes à une société non-bruxelloise. Je pense que même toi , tu admettras que faire pencher un arrosoir au-dessus d'une plante est à la portée de n'importe quel sous diplômé bruxellois.

C'est bizarre, j'ai déjà eu ce genre de réflexion il y a environ 10 ans. Je travaillais dans une agence et la dame qui arrosait les plantes était flamande et je ne comprenais pas pourquoi on avait embauché une flamande. Car je vivais à cette époque loin de la Flandre.

Je pense qu'il faut s'y connaitre un minimum au niveau des plantes, @shenhuas a partagé une réponse intéressante.

Je sais bien que personne ou peu parlent l'arabe, lorsque je cite le cas des pharmacies qui choquent les provinciaux de passages, là où certains voient une enseigne en arabe, moi je vois un pharmacien qualifié, des généralistes, dentistes, gynéco, cardiologue, boucher, restaurateur, poissonnier, vendeur de meuble , ... l'illustration d'une société dynamique.

Tu as raison, après je pense qu'une société dynamique c'est un peu trop exagéré ! J'ai pas de chiffre officiel mais j'ai l'impression qu'environ 40 voir 60% de la population de Molenbeek n'arrive pas à obtenir un boulot convenable plus de 2 ans.

Sincèrement, je ne vois pas d'avenir à Molenbeek, tu as 30 ans de wahabisme, de la délinquance, manque d'éducation des parents. La situation va s'empirer avec le temps.
 

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
@shenhua @tadawit

Je vous réponds sur cette histoire de plante, il faut savoir qu'on en a de très couteuse et qu'elles sont présentent dans tous les bureaux, pendant un an et plus, c'est moi qui les arrosait jusqu'au jour où le DG a décidé d'externaliser le truc à cause d'autres bureaux qui se foutaient clairement des plantes.
Je vous le dis tout net, il n'y a ni engrais, ni taille, faut juste que quelqu'un pense à les arroser.

Pour le reste bien sûr que les études c'est important, en période de crise, nous, on ne peut se permettre d'être de compétence égale. Mais il existe moult métier où la qualification peut s'acquérir sur son lieu de travail. D'ailleurs soit dit en passant, ça fait 20 ans que j'exerce un métier pour lequel je n'ai jamais été formé à l'école.

Le wahabisme, comme d'autres formes de pratiques à travers lesquels on s'auto exclut, prospère plus facilement sur des terrains où la précarité sociale règne en maître, mon discours consiste à rappeler qu'on aurait pu sauver au moins la moitié des précaires en refusant l'exclusion pour des motifs fallacieux.
 
@shenhua @tadawit

Je vous réponds sur cette histoire de plante, il faut savoir qu'on en a de très couteuse et qu'elles sont présentent dans tous les bureaux, pendant un an et plus, c'est moi qui les arrosait jusqu'au jour où le DG a décidé d'externaliser le truc à cause d'autres bureaux qui se foutaient clairement des plantes.
Je vous le dis tout net, il n'y a ni engrais, ni taille, faut juste que quelqu'un pense à les arroser.
moins coûteuse ne signifie pas difficile d'entretien. toutes les plantes ne se traite de la même façon. j'ai chez moi une variété de ficus depuis 10 ans : jamais d'engrais, j'ai tendance à oublier de l'arroser, je le déplace ou je veux et il est toujours là, robuste...

a contrario j'avais acheter a deux reprises différentes des palmiers areca ( plante qu'on trouve un peu partout ) et elle n'ont tenu 2 mois ... très fragile malgré dans leurs cas des soins ( que je pensais bien administré) ... qu'est ce qui n'a pas fonctionner? je sais pas... trop d'eau ? pas assez? pas assez de lumière? trop? idem avec un bonsai... jai été jusqu'à des spécialistes le rempoter avec de l acadam et le tailler... après 1semaine chez moi il a péris et pourtant il était arroser tel qu'on me l'a demander. c'est là tout l'intérêt d'avoir les acquis. il y'a des études en haute école sous forme de graduat, tu penses bien que c'est pas pour apprendre pendant 3 ans à mettre de l'eau dans un arrosoir et verser l'eau dans le pot et bonne chance.

sur mon lieu de travail il y a 10 énorme ficus de 3 à 4m de haut importer des States ... quand la société spécialiser vient s'en occuper il y a la taille ( parce que sans ça ne ressemble plus à rien sinon ), des produits qui sont aspergés sur les feuilles pour les soin, le rempotage si nécessaire, etc... ils viennent à 5 ou 6 lors de la fermeture pour s'en occuper pendant quelques heures. sans oublier le materiel necessaire pour couvrir et protéger les environs... toute une organisation ... une personne lambda ne saurait le faire.
 
Haut