Safi: la vérité sur la photo qui a enflammé la toile

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
La photo a fait le tour des réseaux sociaux ce mardi. On y voit un homme, chaîne au cou, encerclé par des éléments des forces auxiliaires. Le cliché a suscité la colère de bon nombre d’internautes.

La préfecture de Safi n’a pas tardé à réagir, précisant qu’il s’agit d’un marchand ambulant qui, en signe de protestation, s’était enchaîné à sa marchandise pour empêcher les autorités de la saisir. Ces dernières intervenaient dans le cadre d’une campagne de libération du domaine public, aux alentours du marché de proximité “El Baraka”, situé au quartier “El Corse”.

Et d’ajouter que l’intéressé avait incité d’autres vendeurs ambulants à entraver le travail des forces de l’ordre, en menaçant, dans une déclaration à un site électronique, de se suicider si on l’empêche de vendre sur la voie publique.


Lorsque la commission a commencé à procéder à la libération de l’espace public, le mis en cause, faisant l’objet de poursuites judiciaires, a pris la fuite et a pénétré par effraction dans une pharmacie, avant d’être interpellé, poursuit la même source.

Par ailleurs, le vendeur ambulant a bel et bien bénéficié d’un espace au sein du souk, mais a préféré continuer à occuper la voie publique, conclut-on.

S.L.
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
SOCIAL
À Safi, les images choc d’un homme trainé par un caïd, chaine au cou, révèlent des tensions autour d’un souk de l’INDH

Une photo et ]la vidéo d’un homme trainé, une chaîne entravant son cou,[/URL]par un caïd de Safi, ont suscité ce mardi une vague d’indignation sur les réseaux sociaux.

Les faits se sont déroulés en marge d’une mobilisation de vendeurs ambulants qui depuis le 24 juillet, dénoncent leur disqualification par les autorités locales d’un souk aménagé dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

« Nous sommes ici depuis une vingtaine d’années en tant que vendeurs ambulants. Le minimum aurait été de nous prendre en considération pour un projet comme celui-ci », a lancé l’un d’eux au micro de Safigoud.com, un média local, précisant « qu’aucune place ne leur a été réservée ».

Après avoir sollicité les autorités, les commerçants du quartier Corsa de Safi ont été surpris par la confiscation de plusieurs de leurs charrettes. Ce à quoi les vendeurs ambulants ont préféré répondre en s’enchaînant à leurs marchandises afin d’éviter qu’on leur saisisse leur gagne-pain, comme l’attestent des vidéos diffusées par des médias locaux.

Réponse du Caïd du 8ème arrondissement de Safi : il a procédé à l’arrestation de certains vendeurs ambulants, dont l’un a refusé de se délester de sa chaîne. Le caïd, accompagné d’une escouade d’agents des forces auxiliaires, l’a alors embarqué dans une estafette, le trainant par le bout de la chaine cadenassée à son cou…

Les vendeurs ambulants et leurs familles promettent depuis d’autres formes de mobilisation pour obtenir gain de cause…



https://ledesk.ma/encontinu/safi-les-images-choc-dun-homme-traine-par-un-caid-chaine-au-cou-revele-des-tensions-autour-dun-souk-de-lindh/
 
Auteur Discussions similaires Forum Réponses Date
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Yoel1 Actualités marocaines 1
Bladi Robot Actualités marocaines 2
Bladi Robot Actualités marocaines 3
Drianke Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Drianke Actualités marocaines 5
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 6
Drianke Actualités marocaines 3
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Drianke Actualités marocaines 2
Bladi Robot Actualités marocaines 1
hadkourt Actualités marocaines 0
Haut