• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

La "salat" d'allah subhanahu wa ta`ala sur le prophète ﷺ

  • Initiateur de la discussion Drianke
  • Date de début
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
La "Salat" d'Allah Subhanahu wa Ta`ala sur le Prophète ﷺ

( "salat" traduit parfois par le terme "prière" en français )


- Explication du sens -

Le terme « salât » lorsqu’il est attribué à Allâh, ne signifie pas que Allâh fait la prière.

Mais plutôt que Allâh fait miséricorde au prophète ou qu’Il lui accorde des bénédictions ou qu’Il l’honore, l’élève en degré, le glorifie etc…
Donc l’invocation “salla l-Lâhou ‘alayhi wa salam” signifie que Allâh l’honore et l’élève davantage en degré et qu’Il préserve sa communauté de ce qu’Il craint pour elle.

Ibn ‘Abbâs explique le terme “salât” lorsqu’il est attribué à Allâh - Al-Qâdî ‘Iyâd

Dans son livre Ach-Chifa (page 302 de cette édition) Al-Qâdî ‘Iyâd a dit :

« قال الله تعالى :{إِنَّ الله وَمَلَائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ}
قال ابن عباس : معناه : إن الله و ملائكته يباركون على النبي .وقيل : إن الله يترحم على النبي ، وملائكته يدعون له .»
« Allâh ta’âlâ dit : « Inna l-Lâha wa malâ-ikatahou yousalloûna ‘ala n-Nabiyy »

Ibnou ‘Abbâs a dit : cela signifie que Allâh et Ses anges accordent des bénédictions au prophète. Et il a été dit que cela signifie que Allâh fait miséricorde au prophète et que les anges font des invocations en Sa faveur. »

Informations utiles :


– Le Qâdî (juge) Abou l-Fadl ‘Iyâd Ibnou Moûçâ Ibnou ‘Iyâd al-Yahsoubi connu sous le nom de Qâdî ‘Iyâd, est un grand savant Malikite. Il est né en 476 à Ceuta et il est décédé en 544 de l’Hégire à Marrakech (Maroc) (رحمه الله) c’est-à-dire il y a plus de 950 ans. Son ouvrage « Ach-Chifâ » est très connu, le titre complet du livre est « Ach-Chifâ bi ta’rîf houqoûq al-Moustafâ ».
  • Adh-Dhahabi a dit de lui : « L’Imâm, Al-‘Allâmah (l’illustre savant), le Hâfidh (le spécialiste de la science du hadîth, celui qui n’a pas de pareil, Chaykhou l-Islâm, le Qâdî (Juge)» et il a dit également : « Ses ouvrages sont précieux» [Siyar A’lâmi n-Noubalâ]

  • Ibn Bachkwâl a dit à son sujet : « Il était parmi les gens de science qui sont intelligent et qui ont une bonne compréhension » [Siyar A’lâmi n-Noubalâ]

  • Ibn Khallikân a dit de lui : « Il est l’Imâm du hadîth de son temps, et le plus connaisseur des gens de ses sciences, de la grammaire, la langue, la parole des arabes, leurs histoires, et les généalogies.» [Wafayâtou l-A’yân]
– L’éminent savant du Salaf, l’Imam des Moufassir, ‘Abdou l-Lâh Ibnou ‘Abbâs est un compagnon et il est le cousin du Prophète (salla l-Lâhou ‘alayhi wa sallam). Il est décédé en 68 de l’Hégire (Radiya l-Lâhou ‘anhou) c’est-à-dire il y a environ 1365 ans. Il est très connu pour sa science de l’interprétation (ta-wil) du Qour-ân. Le Messager de Allâh (salla l-Lâhou ‘alayhi wa sallam) a fait une invocation en sa faveur, par sa parole : « Allâhoumma ‘allimhou l-hikmata wa ta-wila l-kitâb ». Cela signifie : « Ô Allâh, apprends-lui la sagesse et l’interprétation du Livre ». Cette parole est rapportée par Al-Boukhâri, Ibnou Mâjah et d’autres encore en des termes différents. Le Hâfidh Ibnou l-Jawzi dans son livre Al-Majalis a dit : “Et il n’y a pas de doute que Allâh a exaucé cette invocation du Messager”.

– Ici il explique que le terme « salât » lorsqu’il est attribué au sujet de Allâh, ne signifie pas que Allâh fait la prière. Mais plutôt que Allâh fait miséricorde au prophète ou qu’Il lui accorde des bénédictions ou qu’Il l’honore, l’élève en degré, le glorifie etc… Donc l’invocation “salla l-Lâhou ‘alayhi wa sallam” signifie que Allâh l’honore et l’élève davantage en degré et qu’Il préserve sa communauté de ce qu’Il craint pour elle.

– Malheureusement dans de nombreux livres, les traducteurs ne traduisent pas selon l’explication donnée par les savants de l’Islam, mais traduisent mot à mot et induisent les gens en erreur. Comment quelqu’un peut-il prétendre que Allâh prie !? Il est donc faux et grave de traduire « Allâhoumma salli ‘alâ Mouhammad » par « Ô Allâh prie sur Mouhammad », car Allâh n’est pas concerné par le fait de faire la prière.207100


https://www.facebook.com/sunnite.isl...JSmQ&__tn__=-R
 

Pièces jointes

TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
La salat est un acte d'adoration comportant des rakats. Quand on dit qu'Allah "prie" il est clair que ce n'est pas dans le sens de la prière faite par les croyants avec des rakats.
 
T

typologie

VIB
il faudrai deja commencer par definir ce qu'est la salat dans la langue arabe ...
 
Dernière édition:
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
il faudrai deja commencer par definir ce qu'est la salat dans la langue arabe ...
Voilà une bonne traduction:
Sourate 107 ( الماعون)
107:4 فَوَيْلٌ لِّلْمُصَلِّينَ
107:4 Malheur donc, à ceux qui prient
107:5 الَّذِينَ هُمْ عَن صَلاتِهِمْ سَاهُونَ
107:5 tout en négligeant (et retardant) leur Salat,

Ici il s'agit de deux versets de la même Sourate qui se suivent, le verset 5 complète le verset 4 et le mot Arabe " لِّلْمُصَلِّينَ" signifie "ceux qui font la prière ou ceux qui doivent faire prière ", et il s'agit bien de la prière que les musulmans font 5 fois par jours.
 
T

typologie

VIB
Voilà une bonne traduction:
Sourate 107 ( الماعون)
107:4 فَوَيْلٌ لِّلْمُصَلِّينَ
107:4 Malheur donc, à ceux qui prient
107:5 الَّذِينَ هُمْ عَن صَلاتِهِمْ سَاهُونَ
107:5 tout en négligeant (et retardant) leur Salat,

Ici il s'agit de deux versets de la même Sourate qui se suivent, le verset 5 complète le verset 4 et le mot Arabe " لِّلْمُصَلِّينَ" signifie "ceux qui font la prière ou ceux qui doivent faire prière ", et il s'agit bien de la prière que les musulmans font 5 fois par jours.
il faut faire les choses dans l'ordre :
1/commencé par donné la definition que ce mot a en arabe
2/puis voir si le coran lui donne des specificité
3/puis voir si la jurisprudence a apporté d'autre ajout au sens de ce mot

car cela est trés souvent le cas ...
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Au niveau de la langue arabe (loughatan) :
Le mot prière signifie l’invocation. La preuve est le verset : « Ô vous qui avez crus priez sur lui et saluez-le de la meilleure des façons » (Sourate al-Ahzâb, verset 56). « Priez sur lui » c'est-à-dire invoquez pour lui.
Il y a un autre verset où Allah subhanhu ta3ala cite le mot « salah » (prière) dans le sens de « dou3a » (invocation) : « prend de leur argent une aumône qui les purifiera et fait des invocations pour eux ».

Au niveau du sens religieux (istilahân) :
La définition de la prière est un ensemble de parole et d’acte qui débute par le takbir et qui se termine par le taslim.

Selon Anas ibnu malik (رضي الله عنه), il dit : « les prières ont été rendus obligatoire sur le prophète (صلى الله عليه و سلم) la nuit où il fit l’ascension. Leur nombre était de 50 puis elles ont été diminué jusqu’à atteindre le nombre de 5. Puis le prophète (صلى الله عليه و سلم) fut appelé, il lui a été dit : « Ô Muhammad ma parole ne change plus. Tu as maintenant 5 prières pour 50 » ».

C'est-à-dire 5 prières accomplit ont la récompense de 50 prières.

Selon talha ibnu ‘ubaydillah, un bédouin est venu vers le prophète (صلى الله عليه و سلم) Ce bédouin avait les cheveux décoiffés, il dit : « Ô envoyé d’Allah ! Informe-moi de ce qu’Allah a ordonné comme prière ». Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) lui a répondu : « 5 prière sauf si tu veux faire en plus ». Le plus sera considéré comme surérogatoire. Dans ces deux hadiths on voit bien que le nombre obligatoire de prière est de 5.
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Pour ton information générale et pour ceux qui n'ont pas étudier la langue arabe et ne savent pas qu'un mot peut avoir
peut avoir plusieurs sens.

Détails ici.

Quand on veut étudier le Qur'an, on étudie d'abord la langue arabe...

Merci de confirmer en ton fort intérieur que salat ce n'est pas la prière.
 
shenhua

shenhua

Voilà une bonne traduction:
Sourate 107 ( الماعون)
107:4 فَوَيْلٌ لِّلْمُصَلِّينَ
107:4 Malheur donc, à ceux qui prient
107:5 الَّذِينَ هُمْ عَن صَلاتِهِمْ سَاهُونَ
107:5 tout en négligeant (et retardant) leur Salat,

Ici il s'agit de deux versets de la même Sourate qui se suivent, le verset 5 complète le verset 4 et le mot Arabe " لِّلْمُصَلِّينَ" signifie "ceux qui font la prière ou ceux qui doivent faire prière ", et il s'agit bien de la prière que les musulmans font 5 fois par jours.
Moi je vois pas la corrélation dans cette sourate avec ce mot traduit par prière...

Ça parle de ceux qui ne nourrisse le pauvre et d'un coup ça vire sur un avertissement envers ceux qui ne prieraient pas... C'est quoi le rapport?
 
T

typologie

VIB
Moi je vois pas la corrélation dans cette sourate avec ce mot traduit par prière...

Ça parle de ceux qui ne nourrisse le pauvre et d'un coup ça vire sur un avertissement envers ceux qui ne prieraient pas... C'est quoi le rapport?
il y a une explication a cela
c que le coran developpe constament notre rapport a Dieu et a notre prochain ensemble
exemple dans l'expression qui revient de nombreuse fois acomplissez la priere et acquittez la zaka

https://www.bladi.info/threads/salat.476642/page-7#post-16058331


au debut des revelation
on a trés souvent le theme de la croyance au jour dernier
puis de la priere
puis de l'aumone

43 قَالُوا لَمْ نَكُ مِنَ الْمُصَلِّينَ
Ils diront: «Nous n'étions pas de ceux qui faisaient la Salât,
44 وَلَمْ نَكُ نُطْعِمُ الْمِسْكِينَ
et nous ne nourrissions pas le pauvre,
45 وَكُنَّا نَخُوضُ مَعَ الْخَائِضِينَ
et nous nous associions à ceux qui tenaient des conversations futiles,
46 وَكُنَّا نُكَذِّبُ بِيَوْمِ الدِّينِ
et nous traitions de mensonge le jour de la Rétribution,
 
Dernière édition:
M

majid10

Une prière ne dois jamais être
Faite sur un humain même si c est
Un prophète
 
shenhua

shenhua

il y a une explication a cela
c que le coran developpe constament notre rapport a Dieu et a notre prochain ensemble
exemple dans l'expression qui revient de nombreuse fois acomplissez la priere et acquittez la zaka
Mais c'est justement le rapport que je saisis pas. La prière tu l'a fait pour Dieu, pas les gens... la charité elle, profite au gens...

Hors le sujet ici part des nécessiteux... et s'ensuit :

Malheur DONC à ceux qui prie, tout en négligeant ( RETARDANT ) leur prière...

Ici donc le soucis serait de retarder l'heure de prier en guise de réponse à ceux qui ne nourrisse le pauvre... Ça à pas de sens... moi je le vois pas en tout cas.

À la limite cet histoire de retardement aurais pas été mentionner, on aurait pu comprendre que le soucis est de ne nourrir le pauvre alors qu'à côté tu pries tout en faisant cela ostentatoirement qui plus est ( alors que dans l'ombre tu refuses l'aide au gens )... mais le soucis ici est ceux qui pries en retard en réponse à cette non charité... C'est pas cohérent.

Et c'est pas la première fois que l'usage du terme traduit par "prière" colle pas au contexte... y'a une sourate qui parle de divorce et engagement et d'un coup, viens te placer la prière au milieu de tout ça sans aucun rapport.
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Pour ton information générale et pour ceux qui n'ont pas étudier la langue arabe et ne savent pas qu'un mot peut avoir peut avoir plusieurs sens.

Détails ici.

Quand on veut étudier le Qur'an, on étudie d'abord la langue arabe...
Je relevais juste qu'en ton fort intérieur tu nous donnes raison mais pas en public.
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Allah met en garde les musulmans qui prient et ceux qui prient mais négligent ou retardent leur salat dans ces versets effectivement....

Voilà une bonne traduction:
Sourate 107 ( الماعون)
107:4 فَوَيْلٌ لِّلْمُصَلِّينَ
107:4 Malheur donc, à ceux qui prient
107:5 الَّذِينَ هُمْ عَن صَلاتِهِمْ سَاهُونَ
107:5 tout en négligeant (et retardant) leur Salat,

Ici il s'agit de deux versets de la même Sourate qui se suivent, le verset 5 complète le verset 4 et le mot Arabe " لِّلْمُصَلِّينَ" signifie "ceux qui font la prière ou ceux qui doivent faire prière ", et il s'agit bien de la prière que les musulmans font 5 fois par jours.
 
shenhua

shenhua

Allah met en garde les musulmans qui prient et ceux qui prient mais négligent ou retardent leur salat dans ces versets effectivement....
Non, ce n'est pas ce qui est écrit.

il n'y a pas de "et" qui pourrait suggérer deux catégories de prieurs avertis. Il y'a au contraire un "tout en négligeant" qui précise de quel catégorie de prieur on parle
 
Dernière édition:
h_meo

h_meo

France Plalestine link
VIB
Et pourtant la langue et son histoire de ces époques permettait la nuance entre la prière et la piété des mortels que nous sommes envers le divin qu'est l’éternel et la bénédiction et les louanges que l'éternel accorde à la personne du prophète.
Ils était versés dans le verbe et ses portées .... on aurait pu se passer d'une complexité et interprétation très variable et approximative de chaque lecteur :(

le texte est bon à lire
 
T

typologie

VIB
Mais c'est justement le rapport que je saisis pas. La prière tu l'a fait pour Dieu, pas les gens... la charité elle, profite au gens...

Hors le sujet ici part des nécessiteux... et s'ensuit :

Malheur DONC à ceux qui prie, tout en négligeant ( RETARDANT ) leur prière...

Ici donc le soucis serait de retarder l'heure de prier en guise de réponse à ceux qui ne nourrisse le pauvre... Ça à pas de sens... moi je le vois pas en tout cas.

À la limite cet histoire de retardement aurais pas été mentionner, on aurait pu comprendre que le soucis est de ne nourrir le pauvre alors qu'à côté tu pries tout en faisant cela ostentatoirement qui plus est ( alors que dans l'ombre tu refuses l'aide au gens )... mais le soucis ici est ceux qui pries en retard en réponse à cette non charité... C'est pas cohérent.

Et c'est pas la première fois que l'usage du terme traduit par "prière" colle pas au contexte... y'a une sourate qui parle de divorce et engagement et d'un coup, viens te placer la prière au milieu de tout ça sans aucun rapport.
j'avoue que moi aussi la construction et la coherence de l'ensemble de cette sourate m'a toujours perturber ....
 
B

Bryan261

Bonjour TIGELLIUS :

Voilà une bonne traduction:
Sourate 107 ( الماعون)
107:4 فَوَيْلٌ لِّلْمُصَلِّينَ
107:4 Malheur donc, à ceux qui prient
107:5 الَّذِينَ هُمْ عَن صَلاتِهِمْ سَاهُونَ
107:5 tout en négligeant (et retardant) leur Salat,
Ta traduction du verset suivant vers le français est fausse :

Sourate 107 ( الماعون)
107:4 فَوَيْلٌ لِّلْمُصَلِّينَ
107:4 Malheur donc, à ceux qui prient
107:5 الَّذِينَ هُمْ عَن صَلاتِهِمْ سَاهُونَ
107:5 tout en négligeant (et retardant) leur Salat,

Jette un oeil ici :
pour connaitre le vrai sens de ce passage. Regarde toute la vidéo depuis le début jusqu'à la fin.
Dans le Coran, il n'y'a aucun passage qui promet d’être châtié ceux qui ne font pas la prière ou ceux qui ne l'accomplissent pas convenablement. Ce sont les fouqahat terroristes qui ont détourné le sens de ces versets pour établir plus d'ordre et de dictature dans la société. Je ne voudrais pas entrer dans ce débat stérile parcqu'il a une dimension plus politique que religieuse.
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Bonjour TIGELLIUS :



Ta traduction du verset suivant vers le français est fausse :

Sourate 107 ( الماعون)
107:4 فَوَيْلٌ لِّلْمُصَلِّينَ
107:4 Malheur donc, à ceux qui prient
107:5 الَّذِينَ هُمْ عَن صَلاتِهِمْ سَاهُونَ
107:5 tout en négligeant (et retardant) leur Salat,

Jette un oeil ici :
pour connaitre le vrai sens de ce passage. Regarde toute la vidéo depuis le début jusqu'à la fin.
Dans le Coran, il n'y'a aucun passage qui promet d’être châtié ceux qui ne font pas la prière ou ceux qui ne l'accomplissent pas convenablement. Ce sont les fouqahat terroristes qui ont détourné le sens de ces versets pour établir plus d'ordre et de dictature dans la société. Je ne voudrais pas entrer dans ce débat stérile parcqu'il a une dimension plus politique que religieuse.
Le verset met en garde et ne parle pas de punition.

Tafsir :

Autre traduction : Malheur aux croyants, (4) qui négligent de faire la prière, (5) qui cherchent à paraître, (6) et ne servent pas leur prochain (7).

O Muhammed, lui dit Dieu, que penses-tu de celui qui traite de mensonge le Jugement où chacun sera rétribué selon ses œuvres. C'est lui qui repousse l'orphelin, l'opprime sans le nourrir et sans être bienveillant à son égard, qui n'encourage personne à nourrir le pauvre.

«Malheur aux croyants qui négligent de faire la prière» Ibn Abbas l'a commenté et dit: «Il s’agit des hypocrites qui font la prière pour être vus des hommes mais ne la font pas dans leur solitude». Cela signifie aussi les gens qui doivent s'acquitter de la prière mais la négligent volontairement soit sans la faire ou ils la font en dehors de son temps déterminé.

Quant à 'Ata Ben Dinar, il a ajouté: et ceux qui ne la font pas comme il se doit en se recueillant et en méditant et appréciant ses mérites.
 
minouwolf

minouwolf

Au niveau de la langue arabe (loughatan) :
Le mot prière signifie l’invocation. La preuve est le verset : « Ô vous qui avez crus priez sur lui et saluez-le de la meilleure des façons » (Sourate al-Ahzâb, verset 56). « Priez sur lui » c'est-à-dire invoquez pour lui.
Il y a un autre verset où Allah subhanhu ta3ala cite le mot « salah » (prière) dans le sens de « dou3a » (invocation) : « prend de leur argent une aumône qui les purifiera et fait des invocations pour eux ».
salam

comment on dit "invocation" en arabe ?
 
Haut