• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Se sentir obligé de partager avec le collègues

Dès que le papier de ma tablette fait du bruit ; dès que je croque dans une pomme ou ouvre un petit paquet de gâteaux, le racket commence !
En revanche je n'ai jamais rien eu de leur part, ils ne ramènent jamais rien.
Avant j'avais honte de ne pas proposer systématiquement ; et maintenant je m'en fiche complètement!

Et vous ?
 

Sora

إِلَيْهِ يَصْعَدُ الْكَلِمُ الطَّيِّبُ
VIB
Je mange devant tout le monde ; si c'est mon déjeuner, j'invite personne:p si c'est un gâteau, je partage sans trop me compliquer la vie:D
Par contre, je reçois toujours des petits gâteaux/dattes/fruits ... de mes collègues (elles sont adorables) :mignon:
 
Dès que le papier de ma tablette fait du bruit ; dès que je croque dans une pomme ou ouvre un petit paquet de gâteaux, le racket commence !
En revanche je n'ai jamais rien eu de leur part, ils ne ramènent jamais rien.
Avant j'avais honte de ne pas proposer systématiquement ; et maintenant je m'en fiche complètement!

Et vous ?

Moi je propose systématiquement à mes collègues quand j'ouvre ou grignote quelque chose, même quand c'est mon repas du midi ... on c'est jamais que quelq'un à l'envie de goûmais perso je ne me sens pas du tout "obliger" de le faire par convention sociale .. je le fais parce que c'est instinctif de partager avec quelqu'un à côté de moi , même à l'arrêt du bus je le faisais quand j'étais plus jeune lol

Et c'est vrai qu'il arrive parfois que l'un de mes collègues ne propose pas ce qu'il mange par contre... perso je m'en fiche ...
Ça éveil juste les papilles quand tu as faim mais sinon trkl :D
 
Ici au bureau je suis tombée sur des chiques filles donc ça va ds les 2 sens.

Par contre plus jeunes j'étais ds une écoles de crevards et je n'avais donc aucun scrupule à manger seule ou juste avec une amie.

Ca a été souvent un sujet de conflit car je voulais les rééduquer. Ils ne comprenais jamais mes débordements. Qd j'y repense j'ai encore envie de les baffer. Sale race
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
salut

non t'es pas obligé de partager...vous n'allez pas croquer la pomme à 2 m'enfin...on va vu ce que ça donnait il y a des milliers d'années hein...:rolleyes:

perso' si j'ai une pomme, un kiwi, une banane, une orange, un croissant je partage pas...bon je suis seule dans mon bureau certes vitré mais je m'occupe de ma poire avant tout...

si j'ai des bonbecs, chewing gum je peux en proposer...
 

UNIVERSAL

---lcdcjve---
VIB
Dès que le papier de ma tablette fait du bruit ; dès que je croque dans une pomme ou ouvre un petit paquet de gâteaux, le racket commence !
En revanche je n'ai jamais rien eu de leur part, ils ne ramènent jamais rien.
Avant j'avais honte de ne pas proposer systématiquement ; et maintenant je m'en fiche complètement!

Et vous ?
Salam Irizee,
Tu partages les miettes ^^ Je rigole.
C'est le geste qui compte, une petite part et tu es tranquille.
 
salut

non t'es pas obligé de partager...vous n'allez pas croquer la pomme à 2 m'enfin...on va vu ce que ça donnait il y a des milliers d'années hein...:rolleyes:

perso' si j'ai une pomme, un kiwi, une banane, une orange, un croissant je partage pas...bon je suis seule dans mon bureau certes vitré mais je m'occupe de ma poire avant tout...

si j'ai des bonbecs, chewing gum je peux en proposer...
Par contre partager un seul kiwi... c'est sur que c'est pas pratique quoi:D
 
Ici au bureau je suis tombée sur des chiques filles donc ça va ds les 2 sens.

Par contre plus jeunes j'étais ds une écoles de crevards et je n'avais donc aucun scrupule à manger seule ou juste avec une amie.

Ca a été souvent un sujet de conflit car je voulais les rééduquer. Ils ne comprenais jamais mes débordements. Qd j'y repense j'ai encore envie de les baffer. Sale race
Au début je partageais tout le temps ; et puis au bout d'un an j'ai fait le bilan de ce que j'avais dépensé pour eux :D
 
Ici au bureau je suis tombée sur des chiques filles donc ça va ds les 2 sens.

Par contre plus jeunes j'étais ds une écoles de crevards et je n'avais donc aucun scrupule à manger seule ou juste avec une amie.

Ca a été souvent un sujet de conflit car je voulais les rééduquer. Ils ne comprenais jamais mes débordements. Qd j'y repense j'ai encore envie de les baffer. Sale race
On sent un lourd passé difficile au sujet du partage entre collègue ...:D
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Quand c'est à l'unité je partage pas avec des étrangers épicétou...:D

Sinon si rarement j'ai un paquet de gâteaux secs ou de bonbons ou même des fruits secs amandes, dattes etc...je propose...

Par contre partager un seul kiwi... c'est sur que c'est pas pratique quoi:D
 
A

AncienMembre

Non connecté
Dès que le papier de ma tablette fait du bruit ; dès que je croque dans une pomme ou ouvre un petit paquet de gâteaux, le racket commence !
En revanche je n'ai jamais rien eu de leur part, ils ne ramènent jamais rien.
Avant j'avais honte de ne pas proposer systématiquement ; et maintenant je m'en fiche complètement!

Et vous ?
Je propose tjs! C'est du savoir être et du savoir vivre:)


Et je donne pas dans l'attente de recevoir en retour!
 
A

AncienMembre

Non connecté
J'avais du savoir-vivre au début et puis je me suis fait bouffer ( c'est le cas de le dire ) .....:rolleyes:
Bah écoute tant que cela ne te dérange pas d'être ainsi....tant mieux!


Moi manger un truc sans proposer......j'aime pas!
 
Pas de pitié. Sauf si tu vois que c quelqu'un qui n'a pas trop les moyens sinon .
Les salaires sont à peu près connus et personne n'est vraiment en galère :D donc j'ai dit stop depuis peu je ne propose plus !
Y'en a quand même qui osent le " oh c'était bon ce que t'avais ramené la dernière fois"... en gros tu réitères quand ?
 
On sent un lourd passé difficile au sujet du partage entre collègue ...:D
:D
Pas des collègues justement. Tous généreux.

Mais à l'école oui j'ai passé plusieurs années avec des radins. Radins pour tous, une feuille, une gaufre, le prêt d'une paire de ciseaux ... même entre eux entre 2 bons amis. Tu pouvais mourir de soif ils ne te tendaient rien. J'ai détesté ça. Je ne pouvais pas m'empêcher de les agresser pour le leur dire. Ds têtes à claques. Le pire c que c'étaient des friqués.
 
Haut