• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

La totale : « trump, un ex‑agent russe ? »

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Un ancien général du KGB affirme que Trump était un agent russe (msn.com), 12 Août 2018.
L’article à dit:
La sortie d’un livre menace une nouvelle fois le président Donald Trump, accusé cette fois-ci d’avoir été un agent russe….

Alors que le procureur spécial Robert Mueller continue d’enquêter sur les liens entre le clan Trump et la Russie lors de la campagne présidentielle de Donald trump en 2016, un nouveau livre s’apprête à sortir clamant que Trump travaillait pour la Russie depuis trois décennies.

[…]
La suite au lien plus haut.

:wazaa: :joueur:
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
FAKE NEWS :D...NO :(
Comme dit l’article, pas de preuves indiscutables pour l’instant, mais l’accusation n’est pas fake. Vu le caractère colérique de Trump, celui qui sort ce livre doit savoir ce qu’il fait … (ou il est inconscient).
 

Yoel1

VIB
Comme dit l’article, pas de preuves indiscutables pour l’instant, mais l’accusation n’est pas fake. Vu le caractère colérique de Trump, celui qui sort ce livre doit savoir ce qu’il fait … (ou il est inconscient).
Je plaisantais avec mon fake news ...j’espère qu'il a des preuves
 
Trump n’a jamais cru aller si loin dans son élection, il a dû annuler une construction de « Trump tower « en Russie justement

Selon un documentaire dispo sur Netflix depuis déjà quelques temps.
 

Siith

N'éclaire plus...
Mmmm... ouais, à voir à la sortie du bouquin.
Que Trump puisse être opportuniste et puisse se vendre au plus offrant, ok.
Mais je ne vois pas ce que la Russie a réellement gagné à son élection, en fait.:confused:
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Mmmm... ouais, à voir à la sortie du bouquin.
Que Trump puisse être opportuniste et puisse se vendre au plus offrant, ok.
Mais je ne vois pas ce que la Russie a réellement gagné à son élection, en fait.:confused:
La déstabilisation qui fragilise. S’il le pouvait, il aimerait se débarrasser de l’ouest, mais comme il ne le peut pas, il se dit qu’élargir les failles qu’il peut y trouver, temps que ça ne lui coûte presque rien, ça sera peut‑être quelque chose dont il profitera un jour s’il a assez de chance.
 

Siith

N'éclaire plus...
La déstabilisation qui fragilise. S’il le pouvait, il aimerait se débarrasser de l’ouest, mais comme il ne le peut pas, il se dit qu’élargir les failles qu’il peut y trouver, temps que ça ne lui coûte presque rien, ça sera peut‑être quelque chose dont il profitera un jour s’il a assez de chance.
J'ai l'impression que d'un point de vue strict de politique intérieure, Trump tente plutôt de renforcer son pays économiquement, il subit les naturelles résistances du Congrès et de certains lobbys mais il essaye quand même de dépasser le problème de la dette colossale de sa nation et sa dépendance à la Banque centrale.
Après je ne suis pas une experte et je n'ai pas non plus ta grille de lecture: je ne vois pas de volonté impérialiste dans la politique de Poutine.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
J'ai l'impression que d'un point de vue strict de politique intérieure, Trump tente plutôt de renforcer son pays économiquement, il subit les naturelles résistances du Congrès et de certains lobbys mais il essaye quand même de dépasser le problème de la dette colossale de sa nation et sa dépendance à la Banque centrale.
Je ne connais pas les intentions profondes de Trump, mais j’ai l’impression qu’il réagit comme si les États‑Unis étaient autosuffisants, ce qui n’est pas le cas.

Après je ne suis pas une experte et je n'ai pas non plus ta grille de lecture: je ne vois pas de volonté impérialiste dans la politique de Poutine.
Poutine n’est pas impérialiste, il est très nationaliste et mégalo. L’URSS n’a toujours pas digéré son effondrement alors qu’elle prédisait l’effondrement de l’ouest, son ancien ennemi semble se porter mieux qu’elle. Ça suffirait à beaucoup de gens pour vouloir nuire.
 

Siith

N'éclaire plus...
Je ne connais pas les intentions profondes de Trump, mais j’ai l’impression qu’il réagit comme si les États‑Unis étaient autosuffisants, ce qui n’est pas le cas.


Poutine n’est pas impérialiste, il est très nationaliste et mégalo. L’URSS n’a toujours pas digéré son effondrement alors qu’elle prédisait l’effondrement de l’ouest, son ancien ennemi semble se porter mieux qu’elle. Ça suffirait à beaucoup de gens pour vouloir nuire.
Bien sûr qu'ils ne sont pas auto-suffisants et c'est quand même un peu les USA qui ont soutenu cette co-dépendance économique. Après comme le bateau coule, il veut quitter le navire à mon avis. Mais encore une fois ça ne sert pas explicitement les affaires russes, surtout avec les tentatives frénétiques de Trump de protectionnisme et de sanctions économiques envers l'axe sino-russe. Ou alors c'est très très tordu...

Bah, Poutine est beaucoup plus subtil que le nostalgique de la gloire soviétique qu'on dépeint. Son ancien ennemi ne se porte pas bien du tout en fait, si je peux le voir, il le voit aussi...il veut éviter de couler avec le navire aussi, c'est de bonne guerre, mais ce qui se passe à l'Est de son pays l'intéresse plus que le dragon agonisant à l'Ouest à mon avis.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
[…]

Bah, Poutine est beaucoup plus subtil que le nostalgique de la gloire soviétique qu'on dépeint. Son ancien ennemi ne se porte pas bien du tout en fait, si je peux le voir, il le voit aussi...il veut éviter de couler avec le navire aussi, c'est de bonne guerre, mais ce qui se passe à l'Est de son pays l'intéresse plus que le dragon agonisant à l'Ouest à mon avis.
La Russie de Poutine se donne les moyens de faire du trolling auprès des populations occidentales via le web. Pour quelle raison, s’il est vraiment si convaincu que ça que l’occident est en train de couler ? Je ne vois pas comment il peut vouloir éviter de couler avec un bateau dans lequel il n’est pas. Par contre, comme suggéré dans ma première phrase, il aimerait le couler.

Que Poutine ne soit pas un nostalgique de l’URSS, ça ne change rien au fait qu’il est le président d’une population qui ne s’est pas remise de la fin de l’URSS (et allait déjà mal pendant, de toutes manières).
 

Siith

N'éclaire plus...
La Russie de Poutine se donne les moyens de faire du trolling auprès des populations occidentales via le web. Pour quelle raison, s’il est vraiment si convaincu que ça que l’occident est en train de couler ? Je ne vois pas comment il peut vouloir éviter de couler avec un bateau dans lequel il n’est pas. Par contre, comme suggéré dans ma première phrase, il aimerait le couler.

Que Poutine ne soit pas un nostalgique de l’URSS, ça ne change rien au fait qu’il est le président d’une population qui ne s’est pas remise de la fin de l’URSS (et allait déjà mal pendant, de toutes manières).
Il était dans le même bateau tant que tout dépendait de l'étalon-dollar, on en a déjà parlé ailleurs. Le BRICS est une étape d'émancipation...
Encore une fois, tu as une grille de lecture déjà orientée. Tu crois au trolling russe sur la toile? Pas moi, il n'y a pas plus de lobbying russe que de lobbying pro-occidental, voire moins...ce ne sont pas les confuses allégations anglaises ou américaines qui risquent de me convaincre. C'est même à la limite du ridicule ce bashing systématique.
En fait, je ne suis absolument pas reliée à la Russie de près ou de loin, mais quand j'entends toutes les accusations scabreuses, contradictoires, voire "conspirationnistes" des médias et gouvernements occidentaux contre Poutine, j'ai un sentiment national russe qui me monte à la gorge.
Donc je comprends bien qui si le peuple russe n'avait pas ce sentiment patriotique avant, maintenant ils l'ont, vu le traitement que leur réserve la presse étrangère.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Il était dans le même bateau tant que tout dépendait de l'étalon-dollar, on en a déjà parlé ailleurs. Le BRICS est une étape d'émancipation...
Encore une fois, tu as une grille de lecture déjà orientée. Tu crois au trolling russe sur la toile? Pas moi, il n'y a pas plus de lobbying russe que de lobbying pro-occidental, voire moins...ce ne sont pas les confuses allégations anglaises ou américaines qui risquent de me convaincre. C'est même à la limite du ridicule ce bashing systématique.
La Russie est proche de la Chine qui elle aussi voit dans le web, une faille a exploiter.

En fait, je ne suis absolument pas reliée à la Russie de près ou de loin, mais quand j'entends toutes les accusations scabreuses, contradictoires, voire "conspirationnistes" des médias et gouvernements occidentaux contre Poutine, j'ai un sentiment national russe qui me monte à la gorge.
Donc je comprends bien qui si le peuple russe n'avait pas ce sentiment patriotique avant, maintenant ils l'ont, vu le traitement que leur réserve la presse étrangère.
Ils ont d’autres soucis, les Russes, je crois qu’ils s’en moquent, les médias occidentaux n’en parlent pas si souvent, de la Russie.
 

nordia

NI RELIGION NI DOGME NI SECTE SEULEMENT DIEU
Ils ont d’autres soucis, les Russes, je crois qu’ils s’en moquent, les médias occidentaux n’en parlent pas si souvent, de la Russie.
en se moment non ils ont d'autre chat à fouetté et un large choix d' infos qui ce répète en boucle

mais quand il s'agit d’écrit sur la Russie ils ne sont pas tendre surtout depuis son soutient avec Bachar même bien avant
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
en se moment non ils ont d'autre chat à fouetté et un large choix d' infos qui ce répète en boucle

mais quand il s'agit d’écrit sur la Russie ils ne sont pas tendre surtout depuis son soutient avec Bachar même bien avant
C’est de la politique extérieure, ça se termine toujours en critiques, qui que ce soit qui s’implique dans quoi que ce soit.
 

Siith

N'éclaire plus...
La Russie est proche de la Chine qui elle aussi voit dans le web, une faille a exploiter.


Ils ont d’autres soucis, les Russes, je crois qu’ils s’en moquent, les médias occidentaux n’en parlent pas si souvent, de la Russie.
Tu vois faille là où je vois alternative à la propagande initiale. Pourquoi la Russie et la Chine n'auraient pas droit à défendre leurs intérêts au même titre que les USA? Combien de fois les sociétés américaines comme Facebook, Google ou Apple ont été soupçonnées de renseigner la NSA? Combien de think thanks subventionnés directement par le gouvernement us influencent la politique européenne ? C'est plus grave et plus impactant que le soi-disant trolling russe ou chinois... Pourtant personne ou presque ne s'en plaint.

Tu peux feuilleter les Unes de journaux comme l'Express, le Point, les Inrocks même de ces 3-4 dernières années... Tu te rendras compte que Poutine caricaturé à l'envi fait vendre du papier.
 
Haut