Complet! C’est la réponse que vous aurez au bout du fil en voulant réserver une chambre d’hôtel cet été. La situation morose qu’a connue le secteur touristique durant le Ramadan s’est dissipée pour laisser place à une euphorie estivale sans précédent. En effet, les différents indicateurs montrent une véritable reprise de l’activité touristique. Les taux de remplissage, qui ne dépassaient pas les 30% durant tout le mois de Ramadan, sont loin derrière. Une majorité d’hôtels à travers le Maroc ne dispose d’aucune chambre disponible.

Pour Said Tahiri, directeur de la Fédération nationale de tourisme (FNT), «il s’agit d’une reprise prévue, d’autant plus que la conjoncture et l’instabilité politique que connaît l’Egypte profite au tourisme marocain». En effet, plusieurs tour-opérateurs proposent le Maroc comme destination alternative à défaut de rembourser les clients en quête de stabilité. Une situation similaire s’est produite durant le Printemps arabe avec une redirection des touristes européens vers le Maroc. Toutefois, le tourisme interne et l’arrivée massive des MRE sur cette période représentent une véritable bouée de sauvetage pour les hôteliers. Presque toutes les villes affichent complet, même celles de passage comme Fès et Ifrane. D’autres villes telles que Marrakech, pour qui l’été constitue la basse saison, connaissent une situation exceptionnelle. Selon les professionnels, les hôtels ne pourront maintenir de tels taux de remplissage que durant une dizaine de jours. «Avant, les hôteliers bénéficiaient de deux mois de haute saison. Cette durée s’est vue réduite à 20 jours ces dernières années. Nous craignons de retomber dans un trend baissier à partir du 25 août, date où la plupart des nationaux se préparent pour leur rentrée», s’inquiète Tahiri.

Par ailleurs, les clubs de vacances all inclusive restent la formule de prédilection des étrangers et des nationaux. D’autres optent plutôt pour les hôtels classés ou les maisons d’hôtes. Toutefois, les Marocains restent adeptes de la location de villas, appartements, chambres. Des formules plus adaptées pour les grandes familles. Quasiment toutes les villes connaissent un afflux massif de touristes. A titre d’exemple, au Nord et à Agadir, c’est «full». Pour une réservation par téléphone, pas le temps de finir sa phrase que la standardiste vous informe que l’hôtel est plein jusqu’à la fin du mois. A Agadir, Le Palais des Roses affiche complet jusqu’au 30 août, le Sofitel jusqu’au 25. A Marina Smir, il ne sera possible de trouver une chambre qu’à partir du 27 août. C’est indiscutablement le Nord qui bat tous les records de fréquentation. A tel point que les hôtels affichent complet et qu’il n’y a plus un seul m² de libre à louer de Fnideq à Tétouan en passant par Martil.

A Marina Smir, les locations quel que soit leur prix font rage. Les villas et appartements équipés sont loués à plus de 5.000 DH par jour. Et même à ce prix, les locataires se font de plus en nombreux. Idem pour Marina Beach, Al Amine et Restinga Smir où la location démarre à 2.000 DH/jour, mais assortie d’une condition: une location d’au moins 10 jours. Destination favorite des Fassis, Casablancais, Marrakchis et autres, le Nord (Martil, Cabo Negro, Tanger et Oued Laou) tourne à plein régime. La population de cette région se multiplie par deux, voire trois. Les tarifs des hôtels et l’économie locale aussi. L’invasion des vacanciers «internes» (nass dakhil) conduit aussi à la pénurie de denrées alimentaires. Gare à ceux qui ne se lèvent pas au petit jour pour faire leurs courses, ils risquent de se rabattre sur des biscuits en guise de repas. L’encombrement est tel que la pression se traduit directement par une flambée des prix du logement mais également des denrées alimentaires. Pire encore, certaines régions ne disposant pas de grandes capacités d’accueil sont victimes de coupures d’eau intermittentes. Autre problème et non des moindre, les bouchons dans les péages. En effet, les usagers de l’autoroute se plaignent de files d’attente interminables au niveau des péages des tronçons reliant les principales villes.



Marrakech, pas une place

Taux d’occupation exceptionnel à Marrakech, surtout en cette période de basse saison. En effet, le mois d’août est un carton plein pour le Sofitel Marrakech, avec 99% de taux d’occupation, pour une clientèle très majoritairement composée de MRE. Concernant l’hôtel phare du centre de Guéliz, Le Marrakech, ces dernières semaines rattrapent avec 70%, les mois précédents qui affichaient des taux d’occupation entre 30 et 50%. Une réelle reprise donc depuis juillet, avec une clientèle essentiellement française. Les Jardins de la Médina, doté de sa piscine, de son immense jardin et de formules alléchantes, bénéficie en ce mois caniculaire de 61% de taux d’occupation. L’établissement, qui est en perpétuelle progression depuis trois ans, prévoit d’ores et déjà une hausse de 20% pour les mois de septembre et octobre, par rapport à la même période en 2012. Le palace de La Mamounia, qui profite de la basse saison pour l’entretien et le rafraîchissement de certaines de ses chambres, a un taux d’occupation en cette mi-août de 30%. Quant à la cité balnéaire d’Essaouira, pendant cette période de vacances, la ville est investie de touristes étrangers et nationaux. L’hôtel Ryad Mogador tout comme le Sofitel Essaouira Mogador Golf & Spa, affichent complet en ce mois d’août, après un mois de juillet en berne en raison du mois sacré du Ramadan.
 
Dernière modification par un modérateur:

petitbijou

Casablanca d'antan
VIB
du vécu et c'est vrai

le fait que Ramadan tombe en plein saison estivale, ça compense un peu les 'pertes' engagées par les professionnels du secteur, qui tout de même ont trouvé une autre facçon de ramener de la clientèle avec des ftours ramadanesques sympatiques et des weekend famille taillés aussi et prisés par les locaux.

de bonne augure tout ça quand on voit que l'apport des locaux et plus considérable, que celui des touristes qui pour la plus part ne dépensent pas des masses et viennent en tout frais payés via agence

Allah yehfed bladna :)
 

Bladi

Webmaster
Administrateur
Bonjour,

J'ai remarqué personnellement cette année qu'il y avait beaucoup plus de MRE que l'année dernière, et de tous pays, surtout les Français.
 
Le Maroc reste une destination très attractive avec des prix "abordables" pour les MRE et les touristes européens donc c'est normal. Et puis il est stable comparés à L'Egypte, la Tunisie etc....
Et puis c'est un pays magnifique, donc c'est normal qu'il fasse le plein de touristes.
 

nwidiya

🍌Un Haut Rispansable!🍌
Super Modératrice
C Concernant l’hôtel phare du centre de Guéliz, Le Marrakech, ces dernières semaines rattrapent avec 70%, les mois précédents qui affichaient des taux d’occupation entre 30 et 50%. .
Vla la référence:malade::npq:
Je vous déconseille vivement cet hôtel! J'y suis allée une fois pr me renseigner, j'ai regretté d'y être entrée. Aussi j'avais rencontré des personnes y séjournant, c'était l'horreur à tous les niveaux!
Bref:D

Même sur Agadir c'est difficile de trouver des chambres d'hôtels actuellement...
Ca fait plaisir! Ca donne envie même :D
 

petitbijou

Casablanca d'antan
VIB
Vla la référence:malade::npq:
Je vous déconseille vivement cet hôtel! J'y suis allée une fois pr me renseigner, j'ai regretté d'y être entrée. Aussi j'avais rencontré des personnes y séjournant, c'était l'horreur à tous les niveaux!
Bref:D

Même sur Agadir c'est difficile de trouver des chambres d'hôtels actuellement...
Ca fait plaisir! Ca donne envie même :D


c'est le squat des MRE pas loin du Mc Do Gueliz leur QG :D
 
Surtout que avec ce qui se passe en Egypte, le Maroc risque encore de faire de beau chiffre.
Heureusement que j'y vais que Jeudi, j’espère qu'il y a moins de monde quand même :D
 

TerneT

Noyer le poisson
Le Maroc a miser sur le tourisme et voila que ca paye...
Le destin a voulu que ce grand projet Maroc connait son succes pendant que chez d,autres pays freres le meme projet connait ses echecs faute aux coincidences que personne ne peut determiner.
Le Maroc a commence ce projet pendant le feu Hassan deux et voila le roi Mohammed 6 qui en fait fleuri.
Le futur du tourisme Maroc oblige a/de realiser plus d,infrastructure et plus de formation pour des metiers pour ce domaine qui aide vraiment a combattre le fleau chomage et ses suivits.
 
Le Maroc a miser sur le tourisme et voila que ca paye...
Le destin a voulu que ce grand projet Maroc connait son succes pendant que chez d,autres pays freres le meme projet connait ses echecs faute aux coincidences que personne ne peut determiner.
Le Maroc a commence ce projet pendant le feu Hassan deux et voila le roi Mohammed 6 qui en fait fleuri.
Le futur du tourisme Maroc oblige a/de realiser plus d,infrastructure et plus de formation pour des metiers pour ce domaine qui aide vraiment a combattre le fleau chomage et ses suivits.
c'est pas complet du tout. Faux archi faux, c'est du lobby de la tunisie, de la grèce et de l'Espagne.
 

Courir

Tas beau courir, Tu ne me rattrapes pas
VIB
Vu les évènements en Egypte et la situation en Tunisie
l'Algérie les européens ils ont fait leur compte entre prix du visa et le billet
c'est le cout d'une semaine au Maroc
multipliez par 20 millions de touristes
 

TerneT

Noyer le poisson
c'est pas complet du tout. Faux archi faux, c'est du lobby de la tunisie, de la grèce et de l'Espagne.

Conclusion ce que le Maroc a construit fonctione et a marche et tant mieux Dieu sw merci
Le Maroc a ce que les autres pays n,ont pas et c,est son style Orient Arabo-Amazigh et Sa position...
le Maroc joue pour attirer l,international:cool:
Quand le pont continental :love: se construira le Maroc fera le plein
 

petitbijou

Casablanca d'antan
VIB
C'est un rush extraordinaire que vit le tourisme au Maroc en ce moment (et que révèle l’enquête approfondie de L’Economiste, sur tout le territoire). Rush qui concerne aussi bien le tourisme local que celui des Marocains résidant à l’étranger et aussi rush des touristes 100% étrangers. Tout est plein de partout, on n’avait jamais vu telle affluence sur les côtes, tant en Méditerranée que sur l’Atlantique…
Réduite de moitié par Ramadan, la saison se concentre donc sur les trois semaines d’août. Le pic est si fort que l’on signale des pénuries d’eau et de pain… Dont personne ne se plaint plus qu’il ne faut: c’est si bon de rencontrer enfin un haut niveau d’activité!

http://www.leconomiste.com/super-saison
 
Certes le Maroc récupère un peu de touristes qui seraient partis en Egypte ou en Tunisie, mais c'est surtout la conséquence des investissements qui ont été fait depuis pas mal d'années maintenant.

Le Maroc a cette chance d'avoir une grande varieté de paysages, de climats. Avec de la bonne bouffe et des gens globalement souriant, voilà le résultat :)
 

petitbijou

Casablanca d'antan
VIB
Tous les Mc do sont nos squats :D

j'imagine qu'on profite également indirectement de la crise egyptienne et tunisienne


peut être oui peut être non, une de mes commerciaux avaient déjà reservé pour la Tunisie et annulé pour Sud du Maroc (circuit), elle est bête car un autre ami y est actuellement pour taf et visiblement c'est calme :D

mais bon tant mieux pour nos professionnels enfin les vrais pas les rapaces qui tirent profit ;)
 

TerneT

Noyer le poisson
C,est le moment de contacter et donner l,oportunite aussi aux mre avec savoir et metier et qui manquaient de capital pour investir le pays...
C,est le moment de donner aux Marocains des morceaux de terres pour creer existance et pour etre proprietaire de leur pays.
Un Parlement a demander a distrubier des terres pour les chomeurs diplomes faciles a former et aussi pour de dissoudre ce probleme chomeur instruit.Mr Benkirane a accepter l,idee Mais qui les a laisser travailler.
 
Haut