Troubles menstruels après vaccination contre le Covid-19

Avec ou sans vaccin, le SARS-CoV-2 cible déjà l'enzyme de conversion de l'angiotensine ou ACE (comme la varicelle d'ailleurs pour laquelle il existe un vaccin fortement recommandé) et devinez quel organe la synthétise ? Les testicules mais aussi les ... ovaires et les organes sexuels féminins.

Donc vaccin ou pas, le virus attaque les testicules et tue les SPZ au point que les couples qui font des FIV ou passent par la case PMA, on ne leur fait même pas de recueil de liquide séminal si l'homme a été infecté par le SARS-CoV-2 dans les < 3 mois. La situation semble revenir à la normale après 3 mois. Le nombre de SPZ et leur qualité (mobilité, forme) revient à la normale si tant est qu'il existe une norme car pour l'OMS, la frontière entre fertilité et stérilité n'est pas tjrs claire. Des couples qui ont du mal et font des FIV peuvent avoir derrière des enfants tout à fait naturellement. Ce sont les mystères de la nature.

Tout infection, de quel que virus que ce soit, a un impact sur production des spermatozoïdes. C'est plus le mécanisme inflammatoire (orchite, vascularite) qui en est la cause que le virus lui-même. Le stress oxydatif a aussi un impact négatif sur cette production.

Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8509208/

++
Ah ben c'est cool on va y arriver à nos 500 millions d'âmes sur terre...
 

raynox

I was so glad to see u
VIB
Autour de moi j'ai plein de femmes enceintes en ce moment 🤰🏻
Pas de problèmes à court terme en tout cas...
c'est l'été, on les remarque toujours beaucoup plus, mais je suis convaincu qu'il y aura des problèmes de fertilité, de toute façon même sans le vaccin, les problèmes de fertilité ont augmenté, ils mettront surement ces problèmes sur le dos du covid.

Je connais 2 femmes dans mon entourage qui ont eu ces problèmes de dérèglement menstruels suite a la "vaccination" covid.
 
Je veux pas vous sapez le moral mais en lisant vos coms un hadith que j'ai lue il y a longtemps sur les grands signes de la fin du monde m'est revenu

Un des grands signes est la stérilité, hommes et femmes seront stériles allah relem

Y arrivons nous doucement mais sûrement ?
 

raynox

I was so glad to see u
VIB

les gens commencent à se rendre compte et se retournent contre les médecins, pour l'instant, pour la grande majorité, il y a encore du déni, le cerveau s'autoprotège, non je n'ai pas pu faire ça, non je n'ai pas mis un poison a mes enfants, non, non, c'est des conneries de complotiste.

Quand tout le monde se rendra compte, et meme Attali l'a sous entendu qu'on se rendrait peut etre compte qu'on avait vacciné trop tôt (alors qu'en réalité, ils savent ce qu'ils font) ..., cela va être une dinguerie, sauve qui peut.
 
Dernière édition:

HeySunshine

💃🏻
VIB
c'est l'été, on les remarque toujours beaucoup plus, mais je suis convaincu qu'il y aura des problèmes de fertilité, de toute façon même sans le vaccin, les problèmes de fertilité ont augmenté, ils mettront surement ces problèmes sur le dos du covid.

Je connais 2 femmes dans mon entourage qui ont eu ces problèmes de dérèglement menstruels suite a la "vaccination" covid.

L'infertilité masculine a augmenté de 50% c'es 10 dernières années !
 

raynox

I was so glad to see u
VIB
L'infertilité masculine a augmenté de 50% c'es 10 dernières années !
il y a tout un tas de facteur, alimentation, même les vetements, mais le vaccin ... sera le coup de grâce.

il faudra prendre un rendez-vous avec le médecin et la banque quand on voudra procréer dans qqs années, bienvenue dans le meilleur des mondes.
 

nwidiya

🍌Un Haut Rispansable!🍌
Super Modératrice
L'infertilité masculine a augmenté de 50% c'es 10 dernières années !
Malheureusement
Y’a bcp de facteurs mais je trouve que le facteur le plus vicieux c’est celui qui n’a ni goût ni odeur et qui ne fait pas de bruit et c’est peut être le plus dangereux : la pollution électromagnétique . Biensur le WiFi est en numéro 1 sur le podium
Pire quand l’ordi est placé sur le ventre 🙄
 

raynox

I was so glad to see u
VIB
Malheureusement
Y’a bcp de facteurs mais je trouve que le facteur le plus vicieux c’est celui qui n’a ni goût ni odeur et qui ne fait pas de bruit et c’est peut être le plus dangereux : la pollution électromagnétique . Biensur le WiFi est en numéro 1 sur le podium
Pire quand l’ordi est placé sur le ventre 🙄
moi l'ordinateur, je le posais toujours sur mes ... genoux.

le wifi, je ne vois pas comment on peut éviter, tellement il y en a partout.
 

nwidiya

🍌Un Haut Rispansable!🍌
Super Modératrice
moi l'ordinateur, je le posais toujours sur mes ... genoux.

le wifi, je ne vois pas comment on peut éviter, tellement il y en a partout.
Le wifi y en a partout mais les risques sont décuplés si tu te connectes via le wifi avec un appareil sur tes oreilles , ou proches de ton appareil reproducteur ( MDR ) ou de tes organes de manière générale. Tu peux te mettre en filaire chez toi non? Moi c’est ce que je fais .
Pas d’ordi dans ma chambre . Comme ça c’est réglé !
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
Une etude montrait aussi la faiblesse des spermatozoïdes durant 2 a 3 mois après les injections...

Oui c'est confirmé. Le virus en soi aussi provoque cela naturellement car il cible l'enzyme de conversion de l'angiotensine qui est produite par les testicules et dont, la spermatogenèse. Le SARS-CoV-2 affecte la concentration des spermatozoïdes, la mobilité et l’intégrité de l’ADN spermatique.

Le délai reconnu pour que les paramètres spermatiques reviennent à la normale après une infection à COVID-19 reste encore incertain : 72 à 90 jours selon certaines études.
Selon l’opinion de la SALF, un délai de 3 mois paraît probablement nécessaire pour que les paramètres spermatiques reviennent à la normale après un syndrome fébrile lié au COVID-19.

Source : https://www.gyneco-online.com/ferti...de-la-societe-dandrologie-de-langue-francaise

++
 

macarons

On dit leviOsa pas leviosAaa
VIB
Je ne sais pas où mettre cet article, je ne retrouve pas le gros poste covid, je voulais le mettre dedans :(
Mais je tiens à le partager.
 

de passage

I'm just passing through
VIB
Depuis le lancement de la campagne de vaccination contre le SARS-CoV-2, de nombreux cas de dérèglements menstruels ont été remontés aux autorités de santé. Notamment après l'administration des vaccins à ARN messager (Moderna et Pfizer/bioNTech). Dans le jargon médical, il est fait mention, entre autres, de dysménorrhées (douleurs et troubles divers), aménorrhées (absence de règles).

En France, les troubles menstruels déclarés après la vaccination par un vaccin à ARNm font l’objet d’une surveillance attentive au niveau national mais aussi au niveau européen (Agence Européenne du Médicament - EMA) depuis leur détection.

Je ne sais pas si les autorités de santé marocaines ont mis en place le même type de surveillance. Ce serait une bonne idée en tout cas même si le Maroc n'a pas forcément massivement utilisé les vaccins à ARN messager des deux firmes américaines.

Depuis fin 2021, l'ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) a établi, en lien avec le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) et les Centres Régionaux de PharmacoVigilance (CRPV), des conduites à tenir à destination des femmes et des professionnels de santé. Ces conduites à tenir sont rappelées dans le liens ci-après.

Les troubles du cycle (aussi appelés anomalies du cycle) sont des irrégularités du cycle menstruel. Ils peuvent affecter à la fois la fréquence et l'intensité des saignements : les règles peuvent être irrégulières, douloureuses (dysménorrhée), trop abondantes ou trop prolongées (ménorragie) ou absentes (aménorrhée). Il est également possible que des saignements surviennent entre deux cycles (métrorragie).

Pour les femmes résidant en France et connaissant ces troubles, une plateforme dédiée a été mise en place. cf. https://signalement.social-sante.gouv.fr/

Conduites à tenir : https://ansm.sante.fr/uploads/2022/...19-troubles-menstruels-tutoriel-patientes.pdf et https://ansm.sante.fr/uploads/2022/...nstruels-tutoriel-professionnels-de-sante.pdf

Source : https://ansm.sante.fr/actualites/tr...nnaissances-et-conseils-aux-femmes-concernees

++
ce que retient l attention c'est que tous ces effets secondaires graves du "mé8raz" ne font l objet que d une surveillance attentive de la part de EMA!
par contre la chloroquine n a pas eu la même réaction , on l'a interdit dés le début de la pandémie !
 

nwidiya

🍌Un Haut Rispansable!🍌
Super Modératrice

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
ce que retient l attention c'est que tous ces effets secondaires graves du "mé8raz" ne font l objet que d une surveillance attentive de la part de EMA!
par contre la chloroquine n a pas eu la même réaction , on l'a interdit dés le début de la pandémie !
La chloroquine était en vente libre et faisait prendre un risque cardiaque sans surveillance médicale. On peut dire la même chose de l’ivermectine. Il faut savoir tourner la page Raoult.

++
 

raynox

I was so glad to see u
VIB
La chloroquine était en vente libre et faisait prendre un risque cardiaque sans surveillance médicale. On peut dire la même chose de l’ivermectine. Il faut savoir tourner la page Raoult.

++
je ne me fais pas d'illusion sur Raoult, mais la page qu'il faut tourner, c'est surtout celle de la vaccination à outrance, ou alors avec tous les milliards engrangés, développer un vaccin qui protège vraiment, et que ceux qui ne veulent pas le prendre n'ait pas à le prendre, c'est incroyable ce chantage psychologique, en se vaccinant on protège aussi les autre ...
 

de passage

I'm just passing through
VIB
La chloroquine était en vente libre et faisait prendre un risque cardiaque sans surveillance médicale. On peut dire la même chose de l’ivermectine. Il faut savoir tourner la page Raoult.

++
C'est vrai que le vaccin etait difficilement accessible , un parcours de combattant , pour se faire vacciner ,il a fallu résister
menacer même son employeur de ne plus travailler , ne plus aller au restos ..., voyager ...
C 'est vrai aussi la chloroquine est utilisée depuis les années 50 , et on s est rendu compte de sa dangerosité qu'en 2020 !
par mesure de précaution on interdit un medicament qu on connait depuis plus de 70 ans , et au même temps ,on laisse un traitement thérapeutique nouveau qui est encore en phase expérimentale !
 

de passage

I'm just passing through
VIB
ce n est pas pour les même raisons
chloroquine ne coute que 1 Euro par patient , à la société
le mé8raz des milliards , chercher l erreur
 

de passage

I'm just passing through
VIB
la chlorooquine tu en prends pendant 4 -5 jours et puis finito
l mé8raz il faut la 1 erre dose , la 2 eme , 3 eme ,..
et puis 1 tous les trimestres , un abonnement quoi
 

raynox

I was so glad to see u
VIB
tu veux faire le @zigotino mais en fait tu fais le nipotino :D
il a une grande culture générale, mais quand il est de partie pris, il dit des conneries grosse comme sa tête, la chloroquine est effectivement prise depuis de nombreuses décennies ... mais depuis que le vaccin pfizer est sorti c'est devenu subitement très dangereux, faut demander aux africains ou ceux qui y allaient et en prenaient si c'est dangereux la chloroquine.
 

nwidiya

🍌Un Haut Rispansable!🍌
Super Modératrice
il a une grande culture générale, mais quand il est de partie pris, il dit des conneries grosse comme sa tête, la chloroquine est effectivement prise depuis de nombreuses décennies ... mais depuis que le vaccin pfizer est sorti c'est devenu subitement très dangereux, faut demander aux africains ou ceux qui y allaient et en prenaient si c'est dangereux la chloroquine.
Ahe non non je rectifie

Le chloroquine n’est pas devenue dangereuse depuis le vaccin
La cholroquine a été classée comme substance vénéneuse en janvier 2020 par Buzyn wesh :D
Soit juste avant la pandémie comme par hasardddd c’est une coïncidence hein !
 

de passage

I'm just passing through
VIB
il a une grande culture générale, mais quand il est de partie pris, il dit des conneries grosse comme sa tête, la chloroquine est effectivement prise depuis de nombreuses décennies ... mais depuis que le vaccin pfizer est sorti c'est devenu subitement très dangereux, faut demander aux africains ou ceux qui y allaient et en prenaient si c'est dangereux la chloroquine.
LA PREMIÈRE PHRASE que abi bakr avait dite en devenant 1 er kalife
mentir c est trahir !
Chaque mensonge contient en lui même un projet de trahison ,
en plus ;il fait perdre la crédibilite et par consequent on perd tout
 

raynox

I was so glad to see u
VIB
LA PREMIÈRE PHRASE que abi bakr avait dite en devenant 1 er kalife
mentir c est trahir !
Chaque mensonge contient en lui même un projet de trahison ,
en plus ;il fait perdre la crédibilite et par consequent on perd tout
cela reste une énigme pour moi, car ce n'est pas le seul, certains je sais qu'ils ne savent pas car n'ont fait aucun effort de chercher, mais l'arnaque du vaccin, les preuves sont là, pourquoi ce déni d'autant de monde, est ce qu'ils mentent de façon consciente ou ils se mentent à eux-même car ne veulent pas y croire ?
 

raynox

I was so glad to see u
VIB
Ahe non non je rectifie

Le chloroquine n’est pas devenue dangereuse depuis le vaccin
La cholroquine a été classée comme substance vénéneuse en janvier 2020 par Buzyn wesh :D
Soit juste avant la pandémie comme par hasardddd c’est une coïncidence hein !
objection, le pire c'est que sur sa phrase du dessous, elle a totalement raison, moins on prend de médicaments mieux c'est, mais ce n'est pas pour ça qu'elle l'a interdit, la santé de ses c.o.n citoyens elle s'en bat les ovaires.
 

Pièces jointes

  • buzyn.JPG
    buzyn.JPG
    52.6 KB · Affichages: 5

nwidiya

🍌Un Haut Rispansable!🍌
Super Modératrice
objection, le pire c'est que sur sa phrase du dessous, elle a totalement raison, moins on prend de médicaments mieux c'est, mais ce n'est pas pour ça qu'elle l'a interdit, la santé de ses c.o.n citoyens elle s'en bat les ovaires.
C’était drôle franchement 😂
L’effronterie est en train d’écrire ...

🤣
 
la chlorooquine tu en prends pendant 4 -5 jours et puis finito
l mé8raz il faut la 1 erre dose , la 2 eme , 3 eme ,..
et puis 1 tous les trimestres , un abonnement quoi

La chloroquine n’est pas le remède miracle. Certains médecins en prescrivaient lors du covid en Algerie mais ils ont vite laissé tomber car cela provoquait des arrêts cardiaques. Comme pour tout médicament, il faut faire gaffe et ne pas en donner à tout vas.
 
Depuis le lancement de la campagne de vaccination contre le SARS-CoV-2, de nombreux cas de dérèglements menstruels ont été remontés aux autorités de santé. Notamment après l'administration des vaccins à ARN messager (Moderna et Pfizer/bioNTech). Dans le jargon médical, il est fait mention, entre autres, de dysménorrhées (douleurs et troubles divers), aménorrhées (absence de règles).

En France, les troubles menstruels déclarés après la vaccination par un vaccin à ARNm font l’objet d’une surveillance attentive au niveau national mais aussi au niveau européen (Agence Européenne du Médicament - EMA) depuis leur détection.

Je ne sais pas si les autorités de santé marocaines ont mis en place le même type de surveillance. Ce serait une bonne idée en tout cas même si le Maroc n'a pas forcément massivement utilisé les vaccins à ARN messager des deux firmes américaines.

Depuis fin 2021, l'ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) a établi, en lien avec le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) et les Centres Régionaux de PharmacoVigilance (CRPV), des conduites à tenir à destination des femmes et des professionnels de santé. Ces conduites à tenir sont rappelées dans le liens ci-après.

Les troubles du cycle (aussi appelés anomalies du cycle) sont des irrégularités du cycle menstruel. Ils peuvent affecter à la fois la fréquence et l'intensité des saignements : les règles peuvent être irrégulières, douloureuses (dysménorrhée), trop abondantes ou trop prolongées (ménorragie) ou absentes (aménorrhée). Il est également possible que des saignements surviennent entre deux cycles (métrorragie).

Pour les femmes résidant en France et connaissant ces troubles, une plateforme dédiée a été mise en place. cf. https://signalement.social-sante.gouv.fr/

Conduites à tenir : https://ansm.sante.fr/uploads/2022/...19-troubles-menstruels-tutoriel-patientes.pdf et https://ansm.sante.fr/uploads/2022/...nstruels-tutoriel-professionnels-de-sante.pdf

Source : https://ansm.sante.fr/actualites/tr...nnaissances-et-conseils-aux-femmes-concernees

++

Perso, j’ai eu un dérèglement hormonale fin 2020 donc avant qu’on parle du vaccin. Peut être que c’est justement le covid qui provoque cela mais en même temps, j’ai arreté de prendre la pillule plusieurs mois avant donc je ne sais pas si c’est la faute de la pillule ou du covid ou plus tard du vaccin ou les trois 🤷🏻‍♀️ .

J’ai juste eu bcp de saignement et des nausées au mois d’avril 2022 et j’avais plus eu ça depuis des années mais le mois suivant, c’est redevenu « normal » donc mystère.
 

Connexion1

Namaste et salam … both
Perso, j’ai eu un dérèglement hormonale fin 2020 donc avant qu’on parle du vaccin. Peut être que c’est justement le covid qui provoque cela mais en même temps, j’ai arreté de prendre la pillule plusieurs mois avant donc je ne sais pas si c’est la faute de la pillule ou du covid ou plus tard du vaccin ou les trois 🤷🏻‍♀️ .

J’ai juste eu bcp de saignement et des nausées au mois d’avril 2022 et j’avais plus eu ça depuis des années mais le mois suivant, c’est redevenu « normal » donc mystère.
Eh oui le cycle menstruel n’en fait qu’à sa tête et change parfois complètement.
Les symptômes changent , etc etc
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
Arrêtez de vous exciter sur le plaquenil. C’est pas parce que l’Afrique en prend des décennies qu’il est anodin. Toute prise de médicament comporte des risques. Pour l’hydroxychloroquine ce sont ceux là.

Le Maroc a eu une attitude exemplaire. Il a monopolisé la production du plaquenil mais a fini par vacciner et sans vaccin à ARN mais essentiellement avec le Sinopharm dont l’efficacité est réduite. Et si vous croyez que les corps armés ou au plus haut niveau ils ont pris des chinoiseries vous êtes bien naïfs.

Les effets indésirables du plaquénil connu depuis longtemps

Ce médicament contient du lactose. Les patients présentant une intolérance au galactose, un déficit total en lactase ou un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose (maladies héréditaires rares) ne doivent pas prendre ce médicament.

Effets indésirables cutanées graves (EICG)

Des cas d’effets indésirables cutanées graves (EICG), notamment réaction médicamenteuse avec éosinophilie et symptômes systémiques (drug reaction with eosinophilia and systemic symptoms, DRESS), pustulose exanthématique aiguë généralisée (PEAG), syndrome de Stevens-Johnson (SSJ) et nécrolyse épidermique toxique (NET), ont été rapportés pendant le traitement par l’hydroxychloroquine. Les patients présentant des réactions dermatologiques graves peuvent nécessiter une hospitalisation, car ces affections peuvent engager le pronostic vital et être mortelles. Si des signes et des symptômes évocateurs de réactions cutanées graves apparaissent, l’hydroxychloroquine doit être arrêtée immédiatement et un traitement alternatif doit être envisagé

Rétinopathie

Chez les patients atteints d’affections rhumatologiques ou dermatologiques traités au long cours par des doses élevées d’hydroxychloroquine, une rétinopathie peut survenir.

Afin de dépister les complications rétiniennes liées à l’utilisation de ce médicament, qui peut exceptionnellement mener à une maculopathie irréversible, il conviendra de rechercher une anomalie ophtalmologique avant le début ou dans les premières semaines du traitement chez les patients pour lesquels un traitement au long cours est envisagé.

Cette recherche d’une anomalie ophtalmologique peut être effectuée par un questionnaire ciblé sur les troubles visuels, un examen du champ visuel et une tomographie en cohérence optique, complété si besoin par un fond d’œil avec clichés en autofluorescence et une éléctrorétinographie multifocale.

Le caractère dose dépendant des effets indésirables oculaires ayant été établi, il conviendra de rechercher la dose minimale efficace.

· La dose quotidienne
Aux doses inférieures à 6,5 mg/kg/j, le risque de perte permanente de l’acuité visuelle est considéré comme faible pendant les 10 premières années de traitement.
· La présence de facteurs de risque supplémentaires comme l’âge du patient supérieur à 65 ans, l’insuffisance rénale chronique, l’existence éventuelle d’une atteinte oculaire préalable.

Chez les patients avec une acuité visuelle normale, traités par des doses d’hydroxychloroquine considérées comme des doses à faible risque et sans autre facteur de risque préalable, un suivi ophtalmologique peut être effectué une fois par an.

Chez les patients ayant une anomalie ophtalmologique préexistante ou un autre facteur de risque, un suivi ophtalmologique adapté plus rapproché peut être effectué.

Si une perturbation visuelle se produit (acuité visuelle, vision des couleurs...), le médicament devra être immédiatement interrompu et le patient suivi attentivement en raison d’une aggravation possible de l’anomalie. Des modifications rétiniennes (et des perturbations visuelles) peuvent progresser même après l’arrêt du traitement

Hypoglycémie

L’hydroxychloroquine peut provoquer une hypoglycémie sévère avec perte de connaissance pouvant mettre en jeu le pronostic vital
Allongement de l’intervalle QTc

L'hydroxychloroquine a le potentiel d’allonger l'intervalle QTc chez certains patients à risque.

L'hydroxychloroquine doit être utilisée avec prudence chez les patients présentant un allongement de l’intervalle QT congénital ou acquis documenté et/ou des facteurs de risques connus d’allongement de l’intervalle QT tels que :
· maladie cardiaque, par exemple bradycardie (< 50 bpm)
· antécédents de dysrythmies ventriculaires
· hypokaliémie et/ou hypomagnésémie non corrigées
· traitement concomitant par des agents allongeant l’intervalle QT (voir rubrique 4.5) car le risque d’arythmies ventriculaires pourrait alors être accru.

L’amplitude de l’allongement de l’intervalle QT peut augmenter avec l’augmentation des concentrations du médicament.

Toxicité cardiaque chronique

Risque carcinogène

Comportement suicidaire et troubles psychiatriques

++
 

de passage

I'm just passing through
VIB
La chloroquine n’est pas le remède miracle. Certains médecins en prescrivaient lors du covid en Algerie mais ils ont vite laissé tomber car cela provoquait des arrêts cardiaques. Comme pour tout médicament, il faut faire gaffe et ne pas en donner à tout va
personne n a dit que la chloroquine était un remède miracle ! on reproche le 2 poids 2 mesures !
la chloro est moins dangereuse que Remdevisir et pourtant , elle n a pas bénéficie du même traitement , on l a interdit avant la pandémie !
 
Haut