• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Trump face à une manifestation historique

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Plus d’un million de personnes, dont de nombreux jeunes, sont descendues samedi 24 mars dans la rue dans plusieurs villes des États-Unis, pour une manifestation historique contre les armes à feu, après la tuerie dans un lycée de Floride qui a fait 17 morts.

 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Marche contre les armes à feu : Naomi Wadler, la fille qui inspire l'Amérique
Par L'ObsPublié le 25 mars 2018 à 17h44

A seulement 11 ans, elle a prononcé un vibrant discours expliquant qu'elle était là pour représenter les femmes africaines-américaines victimes de la violence par armes à feu.

Elle s'appelle Naomi Wadler et n'a que 11 ans. Mais elle a fait frisonner la foule à Washington lors d'une manifestation historique contre les armes à feu baptisée "March for Our Lives ("Marchons pour nos vies"). Elle a prononcé un vibrant discours expliquant qu'elle était là pour représenter les femmes afro-américaines victimes de la violence par armes à feu dont les histoires ne sont pas racontées. Elle a lancé :

"Je suis ici aujourd'hui pour faire connaître et représenter les filles Africaines-Américaines dont les histoires ne font pas la une de tous les quotidiens nationaux, dont les histoires ne sont pas racontées dans les nouvelles du soir. Je représente les femmes Africaines-Américaines victimes des violences par armes à feu, qui ne sont que des statistiques, au lieu d'être de belles filles pleines de potentiel. Je suis ici pour dire 'plus jamais" pour ces filles aussi."
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Marche contre les armes à feu : Naomi Wadler, la fille qui inspire l'Amérique
Par L'ObsPublié le 25 mars 2018 à 17h44

A seulement 11 ans, elle a prononcé un vibrant discours expliquant qu'elle était là pour représenter les femmes africaines-américaines victimes de la violence par armes à feu.

[…]
Enfin, bref, le traitement différencié ne connait pas les limites de la décence. Certaines feraient mieux de laisser d’autres parler à leur place, à moins que vu son âge, sa voix ne soit surtout celle de sa mère.
 

DiamondBlaze

Family Over Everything
VIB
Pour bannir toutes les armes a feu, la je ne suis pas d'accord.. C'est dans la constitution... et puis nous avons un revolver a la maison juste en cas de danger...meme si les risques sont assez minimes..

Pour ce qui est des automatiques la oui....Que va faire un citoyen lambda avec si ce n'est que pour faire des conneries de proportions eqiques a chaque fois...
 
Enfin, bref, le traitement différencié ne connait pas les limites de la décence. Certaines feraient mieux de laisser d’autres parler à leur place, à moins que vu son âge, sa voix ne soit surtout celle de sa mère.
tu as raison !!
ramener une gamine de 11 ans et la faire parler car c'est la petite fille de Luther King, on sent la grosse manipulation
 
Haut