[Sujet unique: hadith du jour]

maktoub7 à dit:
selon abou hafs (ra), le prophete saws a dit : "certe les actions ne valent que part leurs intentions ..." rapporté par el boukhari...

je veux bien vos commentaires et explications la dessus inchallah .... salamoalaykum :cool:


salam alaykoum

je suis reconvertie depuis peu
et je ne peux etre d accord
tu sais quoi c'est un des haddit que je preferes

j ai tout a apprendre mais mon coeur et ma foi y sont
et c'est le principal

wa salam
 
rigveda à dit:
Peut être que cela veut dire que l essentiel est dans l intention, et la question peut se réduire a « Ai-je fais le bon choix » ? , on vol par devoir, par nécessité ou par intérêt, voir par folie mais cela n est plus un vol mais une œuvre …

Les lois mécanique guident le corps , et une loi moral doit guider nos intentions , la force pour le corps , la volonté pour l esprit … faire preuve de volonté pour contrôler sa force

c est l intention qui prime , et non l acte , c est ambiguë ce genre de phrase , car ont peut justifier plein de choses sous prétexte que l intention est louable …

Alors il faut s interroger sur qu est qui est bien ou mal du point de vue de mes actions par rapport a mes intentions , ainsi peut être que le plus important pour juger des intentions c est de juger des actes !

Ont juge un maçon devant son mur …et c est dans la pratique que peut être naissent le sens de nos actes .. c est a dire de nos intentions , notre but … et ainis je me contredis de tres obscur facon et j en tombe à la renverse ...

felicitations c'est magnifique
 
D'après Anas-ben Malik (Allah soit satisfait de lui), le Prophète (salla Allah ‘alih wa salem) a dit: "Chaque fois qu'un musulman quelconque plante un arbre ou sème une graine, il aura à son actif comme aumône tout ce qui aura été mangé du produit de cette plante par un oiseau, un homme ou un quadrupède." (Rapporté par El-Bokharie)

http://imaniatte.over-blog.com/
 

romanophores

Que te reserve l'au delà?
VIB
Selon Sakhr Ibn Wadà Al-Ghàmidi (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit :

"Seigneur Allâh! Bénis pour ma nation son lever de bonne heure (ou sa matinalité)". Quand il faisait partir une patrouille ou une armée, il le faisait en début de journée.

(Abou Dâwoûd et At-Tirmidhi)

Sakhr était un commerçant et il faisait partir ses caravanes de bon matin. C'est pourquoi il fit vite fortune et gagna beaucoup d'argent.
 
justeqqdebien à dit:
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Selon Abou Sa'id (DAS) et Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu
(bénédiction et salut de Dieu sur lui) a dit: "Quand les gens du
Paradis entrent au Paradis, un crieur lance un appel: "Il vous
appartient désormais de vivre et de ne jamais plus mourir. Il vous
appartient désormais d'être en bonne santé et de ne plus tomber
malades. Il vous appartient désormais d'être jeunes et de ne jamais
plus vieillir. Il vous appartient désormais de jouir et de n'être
jamais plus misérables". (Rapporté par Moslem)

DAS: que Dieu lui accorde Sa satisfaction

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l'Imam Mohieddine Annawawi 631 - 676
Traduction et Commentaire du Dr Salaheddine Keshrid (Tunisie)
Éditeur: Dar Al-Gharb Al-Islami
Chapitre 130, Page 525, Numéro 1890


qu'Allah nous compte parmi ceux là inchallah


juste pour vous dire a tous que j ai hate d avoir votre savoir afin de pouvoir adorer allah aussi humblement et respectueusement que vous
 

romanophores

Que te reserve l'au delà?
VIB
Le prophète saws avait un voisin persan connu pour ses mets délicieux. Ce voisin prépara un plat pour le prophète r et le convia à sa table. Le prophète r lui dit :

« Et mon épouse ? (En parlant de son épouse Aïcha qu’Allah l’agrée) » Il répondit : « Non (je ne l’invite pas) » Le prophète r rétorqua : « Je refuse donc. » Le voisin réitéra son invitation et le prophète r lui redemanda : « Et mon épouse ? » Il répondit : « Non (je ne l’invite pas). » Le prophète r rétorqua de nouveau : « Je refuse donc. » Le voisin réitéra une nouvelle fois son invitation et le prophète r lui redemanda : « Et mon épouse ? » L’homme, après trois demandes consécutives dit : « Je suis d’accord. » Le prophète r et Aïcha se levèrent et se suivirent mutuellement jusqu’à atteindre la maison de l’inviteur.

ps desolé je n ai pas eu le temps de chercher le numero du hadith.
 

romanophores

Que te reserve l'au delà?
VIB
Un verset me plait beaucoup du point de vue de la sagesse:

Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l'un d'eux se rebelle contre l'autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu'à ce qu'il se conforme à l'ordre d'Allah. Puis, s'il s'y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables. (verset 9, sourate 49)
 
Abû Dharr - رضي الله عنه - rapporte que le Messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - dit : « Allah - عزّ و جلّ - dit : « Celui qui vient avec un bienfait sera récompensé dix fois plus et Je lui multiplie encore davantage, et celui qui commet un mal fait sera récompensé un seul mal fait et Je le pardonne aussi davantage. Celui qui s’approche de Moi d’un empan Je M’approcherai de lui d’une coudée, s’il s’approche de Moi en marchant, Je M’approcherai de lui en courant, et celui qui Me rencontrera avec le poids de la terre de péchés sans qu’il n’associe rien à Moi Je le rencontrerai d’autant de pardon ». Hadîth Sahîh [Muslim, Ibn Mâjah et Musnad Ahmad]

http://imaniatte.over-blog.com/
 

romanophores

Que te reserve l'au delà?
VIB
amani212 à dit:
Abû Dharr - رضي الله عنه - rapporte que le Messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - dit : « Allah - عزّ و جلّ - dit : « Celui qui vient avec un bienfait sera récompensé dix fois plus et Je lui multiplie encore davantage, et celui qui commet un mal fait sera récompensé un seul mal fait et Je le pardonne aussi davantage. Celui qui s’approche de Moi d’un empan Je M’approcherai de lui d’une coudée, s’il s’approche de Moi en marchant, Je M’approcherai de lui en courant, et celui qui Me rencontrera avec le poids de la terre de péchés sans qu’il n’associe rien à Moi Je le rencontrerai d’autant de pardon ». Hadîth Sahîh [Muslim, Ibn Mâjah et Musnad Ahmad]

http://imaniatte.over-blog.com/

c est toujours un bonheur spirituel de relire ce hadith.

Baraka allahu fik.
 

romanophores

Que te reserve l'au delà?
VIB
D'après 'Aïcha (qu'Allâh soit satisfait d'elle), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit :

"La personne qu'Allâh hait le plus est celle qui cherche à se disputer avec autrui (pour rien sinon que pour étaler son savoir et montrer sa force d'argumentation)".

Mouslim n° 4821
 
Abû Sa’îd Al-Khudrî - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - dit : « Personne parmi vous n’est si argumentant auprès de son Seigneur plus que les croyants en faveur de leurs frères qui accéderont en Enfer; ils diront : « Ô notre Seigneur ! Ils priaient avec nous, jeûnaient avec nous et accomplissaient le pèlerinage avec nous alors que Tu les envoies en Enfer ? » Allah dira (aux anges) : « Faites sortir ceux que vous connaissez ». Ils (les anges) se rendront près d’eux et les reconnaîtront par leurs images dont un groupe parmi eux fut brûlé par le feu jusqu’à la moitié du pied, un autre groupe jusqu’aux talons. Ils les feront sortir et diront : « Ô notre Seigneur ! Nous avons fait sortir ceux dont Tu as ordonnés. » Il dira : « Faites sortir quiconque a dans le cœur le poids d’un dinar de foi ». Ensuite il dira : « Quiconque a le poids d’un demi dinar », et ainsi de suite jusqu’à dire : « Quiconque a le poids d’un atome. » Hadîth Sahîh [Rapporté par An-Nasâ-î et Ibn Mâjah]
 

romanophores

Que te reserve l'au delà?
VIB
SelonAbou Hourayra (Radhi Allahou 'anh), le Messager d'Allâh (SallaLah 'alih wa Salam) a dit :

"Alors que quelqu'un marchait dans sa belle parure, très fier de lui-même, les cheveux bien peignés, se pavanant dans sa démarche, voilà qu'Allâh ouvrit la terre sous ses pieds et il ne cesse depuis de descendre au fond de la terre jusqu'au jour de la résurrection".
(Al-Boukhâri, Mouslim)
 
Abû Hurayra - رضي الله عنه - rapporta que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - dit :« Le jour de la Résurrection, Ibrâhîm rencontrera son père Âzar dont le visage sera noir et couvert de poussière. Ibrahim lui dira : « Ne t’avais-je pas demandé de me désobéir ? ». Son père dira : « Aujourd’hui, je ne te désobéis pas ». Ibrahim dira : « Ô Seigneur ! Tu avais promis de ne pas me disgracier le jour de la résurrection ; et quelle disgrâce sera pour moi plus que la disgrâce de mon père ? ». Allah lui dira : « J’ai interdit le paradis aux incroyants ». Puis on lui dira : « Ô Ibrahim ! Regarde ce qui est sous tes pieds. Il regardera et verra son père en forme d’une hyène trempée de sang qu’on prendra par les pattes et qu’on jettera dans l’Enfer ». [Rapporté par Al-Bukhârî]
 
maktoub7 à dit:
selon abou hafs (ra), le prophete saws a dit : "certe les actions ne valent que part leurs intentions ..." rapporté par el boukhari...

je veux bien vos commentaires et explications la dessus inchallah .... salamoalaykum :cool:
assalamou aleikoum
tout d'abord ce hadith fait partie de cathégorie de hadith appélé les uniques(ahad).oumar qu'Alla soit satisfait de lui est le seul à l'avoir raporté du prophet paix et benediction d'Allah soit sur lui.et celui qui la rapporté de oumar est le seul à l'avoir rapporté de lui.Néanmoins ce hadith fait partie des hadih sur lesquels il y a unanimité des savant sur son authenticité et d'ailleurs l 'imam des des savants du hadith à savoir al BOUHARI a débuté l'écritures de ses autantique par ce hadith.et d'apres certain érudie du hadith il est considéré comme dans le tiers de la connaisance.
en ce qui conserne sa traduction, il faut savoir que ce hadith est la moitié de la réligion dans le qens ou il constitue la balance caché des nos oeuvres un actes pour etre accepter est pésé par cette balance si cet oeuvre est fait pour la cause d'allah et de son prophet il passe dans la deuxieme balance celle du hadith rapporté par Aicha q'Allah soit satisfait d'elle qui dit que le prophet a dit:"celui qui débute dans notre affaire ci- présente ce qui ne fait pas partie est à réjété"ou comme il l'a dit.ainsi la deuxiemme balance consiste à voir si l'acte est conforme à la sounna.
sache mon ami que l'exagesse de ce hadith est très long pour un complent d'infotmation je te pris de m'écrire pour l'avoir sit tu le désir:al_awalou@yahoo.fr
 
ssteff à dit:
Tu as raison ma soeur, Il a le pouvoir sur tout mais ce n'est pas pour ça qu'il faut avoir peur de Notre Seigneur.

Mais ce que je veux dire c'est que je ne vis pas ma foi dans la crainte, je ne me dis pas "je vais prier parce que je craint Dieu", je dirais plutôt "je vais prier car j'adore Dieu".

C'est peut-être une interprétation personnelle comme tu dit.
attention à ta citation sur je craint Dieu car il frole le bord de l'égarement Allah qu'il soit exalté a fait de sa crainte un dégré réservé à ceux qu'il aime.le prohet (pbsl) a dit " lors qu'Allah veux du bein à quellqu'un il lui enseignet la sceince"
Allah 'exalté a dit "certes seul les savant craignent Allah(coran)
alors au lieu de dire des parole dignent de la pécréance tu fara meiux d'implorer Allah pour etre parmi ceux qui le craigent
assaloum aleikoum
 
quelquun à dit:
donc à vous ecouter , l'intention prime sur l'action , c'est bien ça!!!!!
donc , j'adore allah , et j'ai l'intention de prier et de tout faire comme il est ecrit dans la sunna, mais je ne le fais pas enfin pas entierement , alors qu'est ce qui prime??
l'action où l'intention??
les deux vont presque des paire .les actes ne velent que selon leurs intention comme l'a dit le prophet d'Alleh.celui qui a l'intention de faire du bien s'il le fait il a dit récompense mais s'ilne le fais pas il a une récompense .sil a l'intention de faire le mal s'il le fait il a un seul péché sil ne le fait pas il n'a rien .c'est la misériccord de notre seigneur qu'il soit loié et glorifié
 
The_Angel à dit:
il y a un verset dans le Coran qui decrit l'etat d'âme du croyant, basculant en permanence entre crainte (al-khaouf) et esperance (ar-raja2)...la crainte de la desobeissance à Dieu, et l'esperance ou l'espoir de beneficier de la misericorde divine...tel etait la foi des prophetes et des serviteurs de Dieu les plus pieux !
merci pour ta reponse elle sort de la science prophetique
qu'allah te benisse
 
L'un des signes de la mort du coeur, c'est l'absence de tristesse après avoir négligé l'accomplissement d'un devoir, et l'absence de regret après avoir commis une faute.

Que Dieu nous guide et nous éclaire.
 
al_awalou à dit:
attention à ta citation sur je craint Dieu car il frole le bord de l'égarement Allah qu'il soit exalté a fait de sa crainte un dégré réservé à ceux qu'il aime.le prohet (pbsl) a dit " lors qu'Allah veux du bein à quellqu'un il lui enseignet la sceince"
Allah 'exalté a dit "certes seul les savant craignent Allah(coran)
alors au lieu de dire des parole dignent de la pécréance tu fara meiux d'implorer Allah pour etre parmi ceux qui le craigent
assaloum aleikoum
jai voulu dire sur la citation je ne crain pas dieu
 
A propos de l'Islam, de la foi, du perfectionnement (des actes) et de l'obligation de croire en la prédestination d'Allâh le Très-Haut, qu'Il soit glorifié

10. Abou Hourayra (رضي الله عنه) a dit : Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) s'étant un jour montré au public, un homme vint lui dire : "Ô Envoyé d'Allâh! Qu'est-ce que la foi?".
- "C'est, répondit-il, de croire en Allâh, à Ses anges, à Son Livre, à Sa rencontre, à Ses Prophètes et à la Résurrection".
- "Ô Envoyé d'Allâh! Qu'est-ce que l'Islam?", reprit l'homme.
- "L'Islam, dit le Prophète, consiste à adorer Allâh sans jamais Lui donner d'associés, à s'acquitter de la prière prescrite, à verser l'aumône légale (Az-Zakâ), à jeûner le ramadan".
- "Ô Envoyé d'Allâh! Qu'est-ce que la perfection (al-'ihsân)?", demanda l'homme.
- "C'est, répliqua le Prophète, d'adorer Allâh comme si vous Le voyiez. Car bien que vous ne le voyiez pas, Lui certes vous voit".
- "Ô Envoyé d'Allâh! Quand est-ce qu'aura lieu l'Heure Suprême?", reprit l'homme. "L'interrogé, dit-il, n'en sait pas plus que celui qui interroge. Je vous parlerai plutôt de ses prodromes : Quand l'esclave enfantera son maître; que les va-nu-pieds seront à la tête des gens; et que les pâtres des moutons se vautreront dans leurs constructions élevées. Cette Heure fait partie des cinq (événements) que Seul Allâh détient le secret". Et le Prophète (صلى الله عليه و سلم) de réciter ce verset : La connaissance de l'Heure et auprès d'Allâh; et c'est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice; et Il sait ce qu'il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu'il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes Allâh est Omniscient et Parfaitement Connaisseur. L'homme s'éloigna aussitôt et quand le Prophète (صلى الله عليه و سلم) ordonna de le faire revenir, personne ne put déceler la moindre trace de l'homme. "Cet homme, dit alors le Prophète (صلى الله عليه و سلم), est Gabriel; il est venu enseigner aux hommes leur religion".
 
Prières considérées comme l'un des piliers de l'Islam

12. Talha Ibn 'Oubaydillâh (رضي الله عنه) a dit : Un homme du Nedjd aux cheveux hirsutes vint trouver le Prophète (صلى الله عليه و سلم). Nous entendîmes le retentissement de sa voix sans distinguer ce qu'il disait. Quand il s'approcha du Prophète (صلى الله عليه و سلم), nous nous aperçûmes qu'il l'interrogeait sur l'Islam. L'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) lui répondit : "Cinq prières à accomplir pendant le jour et la nuit". - "Dois-je accomplir d'autres prières?", demanda l'homme. - "Non, à moins que tu ne veuilles faire œuvre supplémentaire". - "Il y a aussi le jeûne du ramadan", reprit le Prophète. - "Dois-je observer d'autres jeûnes?", ajouta l'homme. - "Non, à moins que tu ne veuilles faire œuvre supplémentaire", dit le Prophète (صلى الله عليه و سلم), qui mentionna alors l'aumône légale (Az-Zakâ). - "Dois-je payer d'autre aumône?", demanda l'homme. - "Non, à moins que tu ne veuilles faire œuvre supplémentaire", répéta le Prophète. L'homme s'en alla en disant : "Par Allâh! Je n'en ferai rien de plus ni rien de moins". Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) dit alors : "Il réussira s'il est sincère".
 
Anas Ibn Mâlik (رضي الله عنه) a dit : Il nous fut interdit de poser des questions inutiles à l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم); aussi nous plaisait-il qu'un bédouin sensé vint lui (صلى الله عليه و سلم) demander des éclaircissements et nous d'entendre ses réponses. Il arriva qu'un bédouin se présenta chez le Prophète et lui dit :" Ô Muhammad! Ton messager est venu nous informer que tu prétends qu'Allâh t'a chargé d'une Mission".
- "Il a dit vrai", répliqua le Prophète.
- "Qui est donc le Créateur du ciel?", reprit le bédouin.
- "Allâh".
- "Qui est le Créateur de la terre?".
- "Allâh".
- "Qui a dressé ces montagnes et y a mis les choses utiles?".
- "Allâh".
- "Alors! Par le Créateur du ciel et de la terre, qui a dressé ces montagnes, est-ce Allâh qui t'a envoyé?".
- "Oui".
- "Ton messager a prétendu aussi que nous devions accomplir cinq prières tout au long du jour et de la nuit".
- "Il a dit vrai".
- "Par Celui qui t'a envoyé! Est-ce Allâh qui te les a prescrits?". "Oui" -"Ton messager a prétendu aussi que nous devions verser une aumône légale (Az-Zakâ) prélevée sur nos biens (pour les purifier)".
- "Il a dit vrai".
- "Par Celui qui t'a envoyé! Est-ce Allâh qui te l'a prescrite?".
- "Oui".
- "Ton messager a prétendu aussi que nous devions jeûner annuellement pendant le mois du ramadan?".
- "Il a dit vrai".
- "Par Celui qui t'a envoyé! Est-ce Allâh qui te l'a prescrit?".
- "Oui".
- "Ton messager a encore prétendu que chacun de nous devrait accomplir le Hajj s'il en possédait les moyens".
- "Il a dit vrai".
- "Eh bien!, conclut l'homme, par Celui qui t'a envoyé avec la Vérité, je me conformerai à ces prescriptions sans n'y rien ajouter ni omettre".
- "Si cet homme est sincère, dit enfin le Prophète (صلى الله عليه و سلم), il entrera sûrement au Paradis".
 
ouqba ben abi mou.ait surprit le prophete qu.allah le benisse et le salut qui etait en train de prier dans l.enceinte de la kaba lui enroula autour du cou un pan de son habit et serra de toutes ses forces il aurat etrangle le prophete si aboubakr n.etait pas intervenu pour l,en empecher en lui criant est ce ainsi qu.on tue un homme qui proclame DIEU est mon seigneur/
 
انظر إلى رحمة الله بك لتتعلم الحياء ، وانظر إلى لطفه بك وحرصه عليك
يقول الله فى الحديث القدسى:
" إنى والإنس والجن فى نبأ عظيم ، أخلق ويعبد غيرى ، أرزق ويشكر سواى ، خيرى إلى العباد نازل وشرهم إلىّ صاعد ، أتودد إليهم بالنعم وأنا الغنى عنهم ! ويتبغضون إلىّ بالمعاصى وهم أفقر ما يكونون إلى ، أهل ذكرى أهل مجالستى ، من أراد أن يجالسنى فليذكرنى ، أهل طاعتى أهل محبتى ، أهل معصيتى لا أقنطهم من رحمتى ، إن تابوا إلى فأنا حبيبهم ، وإن أبوا فأنا طبيبهم ، أبتليهم بالمصائب لأطهرهم من المعايب ، من أتانى منهم تائباً تلقيته من بعيد، ومن أعرض عنى ناديته من قريب ، أقول له : أين تذهب؟ ألك رب سواى ، الحسنة عندى بعشرة أمثالها وأزيد ، والسيئة عندى بمثلها وأعفو ، وعزتى وجلالى لو استغفرونى منها لغفرتها لهم " .

Désolé les amis, j'ai les haddiths qu'en arab, si quequ'un a un problème à comprendre, je m'efforcerai de le traduire avec plaisir..

bonne journée à tous
 
D'après Abou Mâlik Al-Ash'arî (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "La pureté rituelle (ou la propreté) représente la moitié de la foi - La louange est à Allah, remplit la balance (du Jugement dernier) - Gloire et pureté à Allâh ainsi que la louange (soubhanAllahi wal hamdoullillahi), remplit tout l'espace entre les cieux et la terre - La prière est une lumière. L'aumône est une preuve (de foi sincère) - La patience est une clarté - Le Coran est un argument pour ou contre toi : Tous les hommes prennent le matin le chemin (du marché), il en est qui vend son âme (à Allah) et qui l'a ainsi affranchie; et il en est qui la condamne à sa perte éternelle (en la vendant au Diable)". (Mouslim)
http://imaniatte.over-blog.com
http://piliersdelislam.over-blog.com/
 
D'après Abou Ayyoûb Al-Ansâri (رضي الله عنه), un bédouin se présenta au Prophète (صلى الله عليه و سلم) pendant l'un de ses voyages, saisit le licol de sa chamelle, puis dit : "Ô Envoyé d'Allâh (ou "ô Muhammad") Indiquez-moi ce qui me frayera les voies au Paradis et m'écartera de l'Enfer". Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) s'arrêta, se tourna vers ses compagnons et dit : "C'est bien un but qu'il recherche. Répétez ce que vous venez de dire!". A la question répétée, le Prophète (صلى الله عليه و سلم) répondit : "Adorez Allâh, sans rien Lui associer; observez la prière; versez l'aumône légale (Az-Zakâ) et soignez tes liens de sang... Lâchez la chamelle!".

Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), un bédouin vint trouver le Prophète (صلى الله عليه و سلم) et lui dit : "Ô Envoyé d'Allâh! Indique-moi une œuvre qui me frayera la voie au Paradis". - "Tu n'as qu'à adorer Allâh, répondit le Prophète; sans rien Lui associer, à observer la prière prescrite; à payer l'aumône légale (Az-Zakâ) et à jeûner pendant le ramadan". - "Par Celui qui tient ma vie entre Ses mains! Je ne ferai rien de plus ni de moins", répliqua le bédouin. Aussitôt l'homme partit, le Prophète dit : "Que celui qui se réjouit de voir l'un des hôtes du Paradis, regarde cet homme".
 

romanophores

Que te reserve l'au delà?
VIB
D'après Abou Mâlik Al-Ash'arî (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit :

"La pureté rituelle (ou la propreté) représente la moitié de la foi - La louange est à Allah, remplit la balance (du Jugement dernier) - Gloire et pureté à Allâh ainsi que la louange (soubhanAllahi wal hamdoullillahi), remplit tout l'espace entre les cieux et la terre - La prière est une lumière. L'aumône est une preuve (de foi sincère) - La patience est une clarté - Le Coran est un argument pour ou contre toi : Tous les hommes prennent le matin le chemin (du marché), il en est qui vend son âme (à Allah) et qui l'a ainsi affranchie; et il en est qui la condamne à sa perte éternelle (en la vendant au Diable)". (Mouslim)
 
Le Calife 'Omar (que Dieu l'agrée) a dit : J'ai entendu le Messager de Dieu (Bénédiction et Salutation de Dieu sur Lui) dire :

"Les actions ne valent que par les intentions et chacun n'a pour lui que ce qu'il a eu réellement l'intention de faire. Celui qui s'est exilé par amour de Dieu et de son Messager, son exil est pour Dieu et Son Messager. Celui qui s'est exilé pour parvenir à des biens de ce bas-monde ou pour épouser une femme, son exil est pour la raison qui l'y a poussé" (URA rapporté par les deux imams Al Boukhâri et Muslim)
 
la desapprobation de celui qui souhaite la mort a cause d'un malheur qui l'a frappé.

selon Abou Hourayra(das),le Messager de Dieu(bsdl) a dit:Que l'un de vous ne souhaite pas la mort car,ou bien son oeuvre est bonne et elle peut augmenter,ou bien elle est mauvaise et il se peut tout de meme qu'il fasse quelque chose qui le mette finalement a l'abri de tout reproche.

Dans une autre version de Moslem et d'apres Abou Hourayra,le Messager de Dieu(bsdl) a dit."Que l'un de vous ne souhaite pas la mort et qu'il ne l'appelle pas avant qu'elle ne vienne a lui.Car,une fois mort,son oeuvre s'arrete et tant que la vie du Croyant se prolonge,elle ne fait que lever son mérite."
 

romanophores

Que te reserve l'au delà?
VIB
Waràd, le secrétaire d'Al-Moughîra, a dit : "Parmi ce qu'il m'a dicté dans l'une de ses lettres à Mou'âwiya (رضي الله عنه) : "Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) disait à la fin de chaque prière obligatoire :

"Il n'y a de dieu qu'Allâh, seul et sans aucun associé. Il a le règne et la louange et Il est capable de toute chose. Seigneur Allâh! Nul ne peut retenir ce que Tu as donné et nul ne peut donner ce que Tu as retenu. Le fortuné ne trouve dans sa fortune aucune protection efficace contre Toi" ". Dans une autre lettre il lui a dit que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) interdisait les bavardages inutiles, la dilapidation de l'argent et l'excès des questions. Il interdisait aussi de manquer de piété filiale envers les mères, de tuer les filles à leur naissance et d'exiger ses droits sans remplir ses devoirs". (Al-Boukhâri, Mouslim)
 
Selon Abou Musa Al Ash'ari (Qu'Allah l'agrée),le Prophète (Bénédiction et Salut de Dieu sur Lui) a dit : "Dieu exalté tend Sa main la nuit pour accepter le repentir du pêcheur du jour et le jour pour accepter le repentir du pêcheur de la nuit; et ce jusqu'à ce que le soleil se lève de l'occident (c'est à dire jusqu'à la résurrection)". (rapporté par Moslem)
 
Haut