• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

[Sujet unique: rêves]

Mohammad

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
Salut bisounours :)

Moi et ma tendance à l’exagération :), je réagis à l’ensemble des textes lu sur bladi et même ailleurs ; désolé de me répéter, mais force m’est de le constater , ils ne sont jamais positifs , je ne critique pas le fait qu’il ne le soit, car après tout , il n’y a rien d’étonnant à cela dans la mesure ou l’écriture autour de ce genre de thème trouve sa force dans le mal être.

Si ça peut te rassurer , je ne suis pas contre le rêve , pas plus que je ne suis contre l’amour, je fais la différence entre rêver , aimer et le fait d’être poussé par l’envie d’écrire et de décrire notre état.
Ce n’est plus de l’amour mais de la frustration même si en final c’est très beau à lire... Beau à lire mais pas beau à vivre.

Et enfin, j’ai le sentiment que ce besoin d’écrire est là pour rendre l’inaccessible accessible et que ces effets ne perdurent que le temps de l’écrit + un souffle.


Wasinegh je ne crois pas que tu sois le genre qui parle pour parler. je n'ai que ça à te dire.un poème on peut le comparer à une photo, celle ci immortalise un moment tandit que l'autre immortalise un sentiment. un poème c'est materialisé et donner un corps à un sentiment à une passion afin de pouvoir le transmettre avec toute sa splendeur à autrui.
Abdel :), même si j’ai l’air de prendre la chose à la légère , soit assuré que je ne suis pas moqueur , sur le fond , je pense vraiment ce que j’écris , la forme est là pour briser l’apparence de sérieux, car après tout au delà de l’échange , on est aussi là pour propager un peu de bonne humeur :).

Bon bref, comme dirait l’autre homophobe :-D, revenons au sujet, je suis bien d’accord avec ton explication, pour ma part , je cherchais à donner un élément de réponse à une des questions que tu as soulevé il y a quelques mois. Si ma mémoire est bonne , tu avais appelé à réfléchir autour du thème qui suit : "pourquoi y a –t-il de la tristesse dans les textes d’amour ?"

Je constate aussi que ceux qui écrivent bien sont ceux là même qui ont perdu , qui ont peur de perdre ou qui aimerait bien...dans leurs écrits , le présent avec un plan d’avenir fait trop souvent défaut. Ceux qui vivent vraiment l’amour ou qui croient en leur rêve n’écrivent pas ;-) dans la mesure ou leur amour , il le dispense au quotidien, l’écriture ne devrait être qu’un support pour contourner les barrières qui empêchent une véritable relation. Si j'osais , je me risquerais à une métaphore un peu osé mais qui me condamnerai à revenir sous un autre pseudo :-D.

Surprendre ta dulcinée en la prenant après une dizaine d’année d’union dans tes bras et lui dire que tu l’aime du fond du cœur et voir en retour dans son regard autre chose que la lassitude , vaut les plus beaux poèmes , seulement là , il n’y a personne pour témoigner et se faire l’écho d’un moment qui doit rester intime. Le bonheur n'intéresse personne :).

Ce n’est que mon avis :p.
 
Mohammad

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
fleurbleunuit a écrit :
Wasinegh a écrit :
demandez aux vieux couples, pas un poème en 50 ans et ils sont toujours ensemble :p.
qu'est ce qu'ils doivent s'ennuyer sans poesie dans leur vie...quand on aime, on ne peut passer un jour sans exprimer a l'autre la passion qu'on a pour lui :)

L'amour de donne rien qui ne vienne de lui
L'amour ne retire rien qui ne soit en lui
L'amour ne captive pas d'avantage qu'il n'est captivé
Car l'amour ne vit que dans l'amour.

Khalil Gibran
Et le même Gibran a écrit :

Lorsque je me tins devant toi, tel un miroir limpide, tes yeux plongèrent dans les miens et contemplèrent ton image.

Alors tu me dis : " Je t'aime. "

Mais en vérité, tu t'aimais en moi.

extrait : l’écume et le sable (khalil Gibran)


Quel tristesse franchement :p .

 
L

lucid-damer

tu sais, quand on est romantique (je veux dire quand on appartient à l'école du romantisme) c'est toujours pareil: on trouve souvent des rêves, des moments de tristesse, des nostalgies de l'enfance........................c'est normal!
 
F

Fleurbleunuit

Wasinegh a écrit :
fleurbleunuit a écrit :
Wasinegh a écrit :
demandez aux vieux couples, pas un poème en 50 ans et ils sont toujours ensemble :p.
qu'est ce qu'ils doivent s'ennuyer sans poesie dans leur vie...quand on aime, on ne peut passer un jour sans exprimer a l'autre la passion qu'on a pour lui :)

L'amour de donne rien qui ne vienne de lui
L'amour ne retire rien qui ne soit en lui
L'amour ne captive pas d'avantage qu'il n'est captivé
Car l'amour ne vit que dans l'amour.

Khalil Gibran
Et le même Gibran a écrit :

Lorsque je me tins devant toi, tel un miroir limpide, tes yeux plongèrent dans les miens et contemplèrent ton image.

Alors tu me dis : " Je t'aime. "

Mais en vérité, tu t'aimais en moi.

extrait : l’écume et le sable (khalil Gibran)


Quel tristesse franchement :p .
serais tu entrain d'insinuer que le grand Gibran est un poete qui se contredit dans ses idees?? :-? :p
 
Mohammad

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
fleurbleunuit a écrit :
serais tu entrain d'insinuer que le grand Gibran est un poete qui se contredit dans ses idees?? :-?
La poésie n'a rien à voir avec les idées :). Il me semble qu'elle n'est là que pour traduire un état d'esprit qui faut bien le dire passe par des épreuves qui amènent l'homme à avoir des attitudes contradictoires.

Je n'ai pas les textes sous les yeux mais il me semble que Khayam , qui se voulait pourtant le chantre de la solitude, a fini par regretter amèrement la mort de sa bien aimée , ce texte très beau à lire, qui représente selon moi, une véritable négation de ce qu'il écrivait avant cette pénible épreuve , respire la tristesse extrême.
 
Ancien-Membre

Ancien-Membre

je respecte vos visions wasinegh et fleurbleunuit, chakun voit l'amour tel k'il le ressent et a ceux ki disent ke des vieux couples de 50 ans de vie commune ne s'ecrivent pas je pense ke tu es dans l'erreur car l'essence de l'amour c'est la communication. elle peut etre verbal comme ecrite, chakun exprime de facon differente sa passion voué a l'autre, et pour te repondre fleur bleunuit l'ecriture n'est pas une fin en soi, ni une facon de s'ennuyer dans un couple...
j'accepte vos argumentaires et non des supputations tres cheres fleurbleunuit...
 
abdelmary

abdelmary

Wasinegh a écrit :
Je constate aussi que ceux qui écrivent bien sont ceux là même qui ont perdu , qui ont peur de perdre ou qui aimerait bien...dans leurs écrits , le présent avec un plan d’avenir fait trop souvent défaut. Ceux qui vivent vraiment l’amour ou qui croient en leur rêve n’écrivent pas ;-) dans la mesure ou leur amour , il le dispense au quotidien, l’écriture ne devrait être qu’un support pour contourner les barrières qui empêchent une véritable relation..
Bravo l'ami, rien à ajouter :)
 
F

Fleurbleunuit

Wasinegh a écrit :
fleurbleunuit a écrit :
serais tu entrain d'insinuer que le grand Gibran est un poete qui se contredit dans ses idees?? :-?
La poésie n'a rien à voir avec les idées :). Il me semble qu'elle n'est là que pour traduire un état d'esprit qui faut bien le dire passe par des épreuves qui amènent l'homme à avoir des attitudes contradictoires.
Tout a fait! Il en est de meme pour l’ecriture et chanceux sont ceux qui arrivent a exprimer leurs etats d’ame par l’ecriture …

“J'ai désinvesti mais je n'ai pas défroqué: j'écris toujours. Que faire d'autre?
C'est mon habitude et puis c'est mon métier. Longtemps j'ai pris ma plume pour une épée: à présent je connais notre impuissance. N'importe: je fais, je ferai des livres; il en faut; cela sert tout de même”

Sartre, Les Mots.

 
F

Fleurbleunuit

Wasinegh a écrit :
Je constate aussi que ceux qui écrivent bien sont ceux là même qui ont perdu , qui ont peur de perdre ou qui aimerait bien...dans leurs écrits , le présent avec un plan d’avenir fait trop souvent défaut. Ceux qui vivent vraiment l’amour ou qui croient en leur rêve n’écrivent pas ;-) .
je t'approuve entierement sur ce point là. une ecrivain algerienne, Ahlam Moustaghanemi, a dit que l'amour est dangeureux pour l'ecrivain ou le poete car il le deboussole completement et le rend vulnerable a tel point qu'il devient incapable de se servir des mots pour s'exprimer jusqu'a ce qu'il prenne controle sur cet "ennemi" ou que ce dernier le detruise! :)
 
F

Fleurbleunuit

Bisounours78 a écrit :
et pour te repondre fleur bleunuit l'ecriture n'est pas une fin en soi, ni une facon de s'ennuyer dans un couple...
Je n'ai jamais pretendu le contraire :)

j'accepte vos argumentaires et non des supputations tres cheres fleurbleunuit...

?????
 
abdelmary

abdelmary

Dommage que je n'ai pas cette passion de la lecture qu'ont la majorité.
tous les livres ou ecrivains auquels vous vou s referez me sont etranger :-(
 
F

Fleurbleunuit

abdelmary a écrit :
Dommage que je n'ai pas cette passion de la lecture qu'ont la majorité.
tous les livres ou ecrivains auquels vous vou s referez me sont etranger :-(
Point de regret quand il n'est pas encore trop tard :) tu n'a qu'a t'y mettre dès maintenant et tu verras a quel point le plaisir de la lecture n'a pas d'egal!
Lire pour moi est tellement vital qu'il m'arrive d'en crever quand je manque de livres! :-D et autant je ressens de la joie a commencer un ouvrage, autant je me sens triste quand je m'approche de la fin :)
 
abdelmary

abdelmary

fleurbleunuit a écrit :
Point de regret quand il n'est pas encore trop tard :) tu n'a qu'a t'y mettre dès maintenant et tu verras a quel point le plaisir de la lecture n'a pas d'egal!
Lire pour moi est tellement vital qu'il m'arrive d'en crever quand je manque de livres! :-D et autant je ressens de la joie a commencer un ouvrage, autant je me sens triste quand je m'approche de la fin :)
je sais que c'est pas trop tard, mais comme j'ai dit c'est cette passion pour les livres que je n'ai pas. cette soif de lecture, ce plaisir de dechiffrer les lettres pour aboutir à la pensée de l'auteur. j'ai beau essayer mais je ne l'eprouve pas, cette sensation. :-(
 
R

Rhlek

ne sois pas si déçut, moi je l'ai eu pendant longtemps et un jours je l'ai perdus! :-x
 
I

inas

il m'a seduit depuit notre premiere rendez-vous,ce que j'aime chez lui, c'est son odeur d'homme c'est son odeur nue, je veus dire son odeur du matin, engoncée encore dans les drape de la nuit, sans parfun, une odeur d'homme qui avait surgit dés notre premmire rencontre, et mon cerveau avait associée a qq chose de lointain , sans doute lorsque j'enfouissais reguliérement ma téte dans la chemise de mon père ,a moins que ce fut un souvennir plus recent.
son odeur me rappelle un melange rassurante d'un tendre apres la pluie, l'image rassurante d'un paysage arabe un printemps avec en plus la force des torrent qui dégringolent des montagne , j'aime touts en lui son silouhaite mince, le grain de sa peau bronzéet aussi sa paleur meme qui me ramenaient là encor a des image anciennes et floues , des sensations perçues dans des reve, ou des effleurements furtifs survenus dans les rues auprés des passantes... :-o
 
bcn

bcn

Bisounours78 a écrit :
Un rêve

Il me prend a rêver quelques fois, marchand sur un chemin balisé de roses et dont l’horizon se fond dans un ciel ou les derniers rayons caressent l’orée du jardin.

C’est ainsi que tu me prends le bras et posa ta tête sur mon épaule.

Je sentis alors une chaleur si belle emplir mon cœur que dieu seul sait ô combien j’aurais désiré cet instant éternel.

Cheveux au vent, ton visage inspirait tout d’une beauté naturelle. Si belle tu es, je ne pourrais m’empêcher de croire a l’irrationnel.

Nous nous assîmes sur un banc espérant éterniser ce moment.

Tout autour paraissait retenir les aiguilles du temps qui s’écoulait malgré tout.
Alors ton regard se posa sur le mien et là mon cœur me faillit.

Je te jure ô mon Aphrodite, ô combien j’aurais aimé passer mes jours comptés a contempler tes yeux d’Iris et a refaire le monde tel que tu l’implore.

Chaque mot débité est si sucré à mon palais.

Chaque sourire qui se dessine sur ton visage ne fait qu’assoiffer cet amour que j’ai pour toi.
Malgré la nuit tombée, les traits de ton visage illuminent cet instant.

Désormais a celui qui me diras que l’amour n’existe pas je lui répondrais qu’il n’a point de foi……
C'est troooooooooooooop beau........!!!!!!!! :)
 
F

Fleurbleunuit

abdelmary a écrit :
fleurbleunuit a écrit :
Point de regret quand il n'est pas encore trop tard :) tu n'a qu'a t'y mettre dès maintenant et tu verras a quel point le plaisir de la lecture n'a pas d'egal!
Lire pour moi est tellement vital qu'il m'arrive d'en crever quand je manque de livres! :-D et autant je ressens de la joie a commencer un ouvrage, autant je me sens triste quand je m'approche de la fin :)
je sais que c'est pas trop tard, mais comme j'ai dit c'est cette passion pour les livres que je n'ai pas. cette soif de lecture, ce plaisir de dechiffrer les lettres pour aboutir à la pensée de l'auteur. j'ai beau essayer mais je ne l'eprouve pas, cette sensation. :-(
C'est drole, et pourtant tu as la passion de l'ecriture...j'ai longtemps cru que l'une ne va pas sans l'autre!! :)
 
abdelmary

abdelmary

fleurbleunuit a écrit :
C'est drole, et pourtant tu as la passion de l'ecriture...j'ai longtemps cru que l'une ne va pas sans l'autre!! :)
Beh, tu sais j'aime plutôt écouter et regarder et observer, surtout observer :-D
 
F

Fleurbleunuit

abdelmary a écrit :
fleurbleunuit a écrit :
espece de berguag!!:-D
C'est un temoignage dont je suis honnoré ;-) :-D
Ce n'est en aucun cas un temoignage! je ne peux avancer quelque chose sans avoir eu des preuves! :-D
c'est juste une deduction de ce que tu decrit dans ton autodescription :)
 
abdelmary

abdelmary

fleurbleunuit a écrit :
Ce n'est en aucun cas un temoignage! je ne peux avancer quelque chose sans avoir eu des preuves! :-D
c'est juste une deduction de ce que tu decrit dans ton autodescription :)
Tu peux trés bien prendre ce que je dit comme preuves irrefutables.
Parole d'un berguag attitré :-D
 
F

Fleurbleunuit

abdelmary a écrit :
fleurbleunuit a écrit :
Ce n'est en aucun cas un temoignage! je ne peux avancer quelque chose sans avoir eu des preuves! :-D
c'est juste une deduction de ce que tu decrit dans ton autodescription :)
Tu peux trés bien prendre ce que je dit comme preuves irrefutables.
Parole d'un berguag attitré :-D
Ok! j'en deduis donc que pour devenir un poete reussi il faut etre solitaire et amoureux, ne pas avoir la passion de la lecture et etre un berguag confirmé :-D
 
abdelmary

abdelmary

fleurbleunuit a écrit :
Ok! j'en deduis donc que pour devenir un poete reussi il faut etre solitaire et amoureux, ne pas avoir la passion de la lecture et etre un berguag confirmé :-D
Exactement, et en plus il faut etre beau gosse :-D :-D :-D
 
F

Fleurbleunuit

abdelmary a écrit :
fleurbleunuit a écrit :
Ok! j'en deduis donc que pour devenir un poete reussi il faut etre solitaire et amoureux, ne pas avoir la passion de la lecture et etre un berguag confirmé :-D
Exactement, et en plus il faut etre beau gosse :-D :-D :-D
et surtout surtout, modeste!! :-D
 
abdelmary

abdelmary

fleurbleunuit a écrit :
Mais bien sur! l'une ne va pas sans l'autre :-D surtout si c'est accompagné d'un brin de narcissisme :-D :-D
narcissisme!! avec ça je crois que cela ferait mauvais ménage
:-D :-D
 
F

Fleurbleunuit



Tiens, tu viens de me rappeler un beau texte de
Franck Alleron , qui contrairement a Narcisse, quand il s'est regarde dans le lac, n'a reconnu que le visage de sa bien-aimee et lui a dit :

Ce matin, dans l'eau du lac,
j'ai vu mon visage
et derrière ce visage inconnu
j'y ai vu le tien plus familier,
je me suis retourné,
le soleil m'a ébloui,
tu n'etais pas là,
mes yeux pleuraient,
mon coeur saignait
et mon âme s'est reconnue..
 
abdelmary

abdelmary

fleurbleunuit a écrit :
Ce matin, dans l'eau du lac,
j'ai vu mon visage
et derrière ce visage inconnu
j'y ai vu le tien plus familier,
je me suis retourné,
le soleil m'a ébloui,
tu n'etais pas là,
mes yeux pleuraient,
mon coeur saignait
et mon âme s'est reconnue..
Magnifique, surtout le dernier vers "ET MON AME S'EST RECONNUE" :)
 
L

lapsy

Wasinegh a écrit :
tachelhite24 a écrit :
ben ils sont positifs leurs textes. :)
Non, leurs textes ne sont pas positifs , et celui là non plus malgré les apparences , il parle d'un rêve, ce qui est déjà un très mauvais signe et tout est conjugué au passé en plus :).

c'est toi wasinegh qui a l'air plutôt pessimiste. ;-)
Eh, ce n'est pas mes propos qu'il faut interpréter :). Je ne dis pas que l’amour n’existe pas , je laisse entendre que le sujet inspire celui qui éprouve le besoin de figer sur papier un moment qu’il a peur de perdre pour pouvoir y revenir dans un futur peu reluisant et se dire …ah c’était beau le temps de l’amour …ou cette @###@ quand je pense que je lui ai donné les plus belles années de ma vie :-D.

Bref pour moi , en parler , c’est déjà mauvais signe , demandez aux vieux couples, pas un poème en 50 ans et ils sont toujours ensemble :p.
Je suis d'accord avec toi et je confime même si ca ne fait pas 50 ans mais 16 ans de vie commune ! :-D
On n'a pas besoin de l'écrire puisqu'on le vit jour après jour ! ;-)
 
Ancien-Membre

Ancien-Membre

je vois ke le debat passione, tant mieux...
je tien simplement a rajouter a LAPSY qu'ecrire l'amour ne veux pas dire ne pas vivre l'amour au quotidien et que certains l'exprime differement et d'autres ne l'xprime pas du tout carrement donc...
et pretendre que des vieux couples de 50 ans de vie commune n'ecrivent pas c'est se mentir a soi meme ou alors ce sont des couples ki vivent par interet et par dépis une vie k'ils n'ont pas choisis...
A MES YEUX, ET JE DIS BIEN A MES YEUX L'AMOUR SE VIT DIFFEREMENT D'UN COUPLE A L'AUTRE, IL N'EST PAS UNFIFORME ET SACHEZ QUE TOUTES LES HISOIRES SONT UNIK ET DIFFERENTE L'UNE DE L'AUTRE...
voila voila...
 
bcn

bcn

tachelhite24 a écrit :
Y a rien à dire franchement c'est beau, plein de sincérité. C'est magnifique d'aimer une personne de cette manière. :)
C'est tout simplement beau :)
 
Mohammad

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
fleurbleunuit a écrit :
Wasinegh a écrit :
Je constate aussi que ceux qui écrivent bien sont ceux là même qui ont perdu , qui ont peur de perdre ou qui aimerait bien...dans leurs écrits , le présent avec un plan d’avenir fait trop souvent défaut. Ceux qui vivent vraiment l’amour ou qui croient en leur rêve n’écrivent pas ;-) .
je t'approuve entierement sur ce point là. une ecrivain algerienne, Ahlam Moustaghanemi, a dit que l'amour est dangeureux pour l'ecrivain ou le poete car il le deboussole completement et le rend vulnerable a tel point qu'il devient incapable de se servir des mots pour s'exprimer jusqu'a ce qu'il prenne controle sur cet "ennemi" ou que ce dernier le detruise! :)
Sincèrement, tu mérites un grand coup de chapeau , même si j'étais fin lecteur, jamais je ne songerais à parcourir une oeuvre écrite par ahlam moustaghanemi :).

Ceci étant dit, cette dame a raison , et c'est précisement ce que je pense , je n'osais pas l'écrire de peur de froisser.

Ecrire , c'est graver profondément le sentiment qui aurait pu disparaître avec les effets qu'il nous impose au présent.

Quand on écrit l'amour , on se condamne à le porter, même quant ses effets bénéfiques ne suivent plus.

A moins de se renier entièrement, impossible de s'en défaire. D'ou le mal être , d'ou la déferlante de poésie aussi sublime les unes que les autres , tant mieux pour le lecteur et que Dieu ait pitié de l'auteur.
 
abdelmary

abdelmary

Wasinegh a écrit :
Sincèrement, tu mérites un grand coup de chapeau , même si j'étais fin lecteur, jamais je ne songerais à parcourir une oeuvre écrite par ahlam moustaghanemi :).

Ceci étant dit, cette dame a raison , et c'est précisement ce que je pense , je n'osais pas l'écrire de peur de froisser.

Ecrire , c'est graver profondément le sentiment qui aurait pu disparaître avec les effets qu'il nous impose au présent.

Quand on écrit l'amour , on se condamne à le porter, même quant ses effets bénéfiques ne suivent plus.

A moins de se renier entièrement, impossible de s'en défaire. D'ou le mal être , d'ou la déferlante de poésie aussi sublime les unes que les autres , tant mieux pour le lecteur et que Dieu ait pitié de l'auteur.
Souffrir, aimer, avoir peur, la colère, se sont à mon sens les sentiments qui vous renseigne le plus sur vous même. et de loin aimer, ou souffrir de l'amour sont les plus explicites. Vous parler de mal d'etre!!! personnellement je n'en ressens pas, vous parlez de graver eternellement des sentiments qui pouvait disparaitre!! en etes vous sur. La poesie est une preuve de l'importance quand donne à la vie, une preuve que chaque minute n'est pas fortuite et merite d'etre notée.
je ne lis pas bcp (pour ne pas dire presque jamais) comme vous autres, et je vous envie, mais, je ne sais pas si vous aussi vous le constater, parfois la poésie arrive à se défaire et devient une entité totalement independante du contexte et/ou du sentiment et message quelle essaie de vehiculer, elle devient unique une architecture de mots, une rime, une musique. même le poème le plus triste arrive à vous arracher un sourire, à vous charmer par son style et l'envie de la chanter :)
et voilà... :)
 
Haut