Van Gogh a dit....

oui, mais lui, à du se tromper de dieu, il s'est suicidé jeune
"L’essai sur Vincent van Gogh est précédé par une introduction dans laquelle l’auteur affirme que van Gogh était sain d’esprit. C’est la société qui est anormale selon lui. La peinture de Vincent van Gogh dérange car celui-ci invente un nouveau langage pictural avec une portée subversive. Cette attaque frontale contre la société et ses fondements provoque une réaction violente chez les garants de l’ordre. Aussi le pouvoir invente la figure, dangereuse et menaçante, de l’aliéné. Un aliéné authentique est selon Antonin Artaud « un homme qui a préféré devenir fou, dans le sens où socialement on l’entend, que de forfaire à une certaine idée supérieure de l’honneur humain ». Le fou est la figure de celui qui dit des vérités insupportables, que la société ne veut pas entendre"

 
"L’essai sur Vincent van Gogh est précédé par une introduction dans laquelle l’auteur affirme que van Gogh était sain d’esprit. C’est la société qui est anormale selon lui. La peinture de Vincent van Gogh dérange car celui-ci invente un nouveau langage pictural avec une portée subversive. Cette attaque frontale contre la société et ses fondements provoque une réaction violente chez les garants de l’ordre. Aussi le pouvoir invente la figure, dangereuse et menaçante, de l’aliéné. Un aliéné authentique est selon Antonin Artaud « un homme qui a préféré devenir fou, dans le sens où socialement on l’entend, que de forfaire à une certaine idée supérieure de l’honneur humain ». Le fou est la figure de celui qui dit des vérités insupportables, que la société ne veut pas entendre"

C'est exactement ça ...un génie lucide et incompris.
La société catégorise vite les gens lorsqu'ils n'adhèrent pas au Panurgisme.
 
Tout à fait. Comme avant la sorcière jetée au bûcher représentait souvent la femme désireuse de son indépendance et de sa liberté.
Toute personne ne rentrant pas dans les critères est vouée à être catégorisée...
En fait, c'est tout à fait ça. Il y a juste à comparer le nombre de procès pour sorcellerie intenté envers des femmes. Très peu d'hommes ont été jugés pour sorcellerie par rapport à des milliers de femmes.

De par sa nature lascive, la femme se doit d'être suspecte.
 

nordia

NI RELIGION NI DOGME NI SECTE SEULEMENT DIEU
En fait, c'est tout à fait ça. Il y a juste à comparer le nombre de procès pour sorcellerie intenté envers des femmes. Très peu d'hommes ont été jugés pour sorcellerie par rapport à des milliers de femmes.

De par sa nature lascive, la femme se doit d'être suspecte.
Elles etaient plus nombreuse par rapport au hommes et je pense qu ils confondaient guerisseus avec sorcellerie
 

nordia

NI RELIGION NI DOGME NI SECTE SEULEMENT DIEU
Faux prétexte pour régler son compte aux femmes.

Il y a des gens pour leur reprocher encore de susciter le désir chez les hommes. Incroyable !!??
Non tu te trompe chercher à escuser ? c est pas mon délire au moyens age la medecine etaient atribuer au femme d ou le fait de penser peut etre qu elles etaient nombreuse que les hommes
 

nordia

NI RELIGION NI DOGME NI SECTE SEULEMENT DIEU
La sorcellerie au moyen âge était sinon acceptée, du moins tolérée.

C'est à la sortie de moyen âge au XVI ème siècle qu'ont véritablement commencé les procès.
Oui à causse de certain culture tradition paien l eglise voyait d un mauvaise oeil ces pratique qui n avait rien de sorcié comme un intéret pour imposer ça domination
 
Oui à causse de certain culture tradition paien l eglise voyait d un mauvaise oeil ces pratique qui n avait rien de sorcié comme un intéret pour imposer ça domination
Ce n'est pas particulièrement l'église qui a le plus oeuvré dans cette chasse aux sorcières. Les plus acharnés ont été les protestants. L'Angleterre, l'Allemagne, les Amériques ont été des foyers très actifs de cette chasse aux sorcières.

Pour mémoire, le métier de chasseur de sorcière a réellement existé.
 
Elles etaient plus nombreuse par rapport au hommes et je pense qu ils confondaient guerisseus avec sorcellerie
Souvent quand une femme ne pouvait avoir d'enfants, elle était sorcière.
Quand une femme accusait un homme de l'avoir violée, elle était sorcière. Et les choses n'ont pas changé aujourd'hui. Une femme se fait violer sera d'abord considérée presque comme responsable.
N'oublions pas qu'ici même certains sont persuadés que l'enfer en sera plein (de femmes).
 

nordia

NI RELIGION NI DOGME NI SECTE SEULEMENT DIEU
Souvent quand une femme ne pouvait avoir d'enfants, elle était sorcière.
Quand une femme accusait un homme de l'avoir violée, elle était sorcière. Et les choses n'ont pas changé aujourd'hui. Une femme se fait violer sera d'abord considérée presque comme responsable.
N'oublions pas qu'ici même certains sont persuadés que l'enfer en sera plein (de femmes).
Oui c est vrai la plupart des femmes refusent de porté plaint
 

nordia

NI RELIGION NI DOGME NI SECTE SEULEMENT DIEU
Ce n'est pas particulièrement l'église qui a le plus oeuvré dans cette chasse aux sorcières. Les plus acharnés ont été les protestants. L'Angleterre, l'Allemagne, les Amériques ont été des foyers très actifs de cette chasse aux sorcières.

Pour mémoire, le métier de chasseur de sorcière a réellement existé.
Je ne savais pas que les protestant etaient les plus virulent envers les sois disant sorciére
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
"L’essai sur Vincent van Gogh est précédé par une introduction dans laquelle l’auteur affirme que van Gogh était sain d’esprit. C’est la société qui est anormale selon lui. La peinture de Vincent van Gogh dérange car celui-ci invente un nouveau langage pictural avec une portée subversive. Cette attaque frontale contre la société et ses fondements provoque une réaction violente chez les garants de l’ordre. Aussi le pouvoir invente la figure, dangereuse et menaçante, de l’aliéné. Un aliéné authentique est selon Antonin Artaud « un homme qui a préféré devenir fou, dans le sens où socialement on l’entend, que de forfaire à une certaine idée supérieure de l’honneur humain ». Le fou est la figure de celui qui dit des vérités insupportables, que la société ne veut pas entendre"

L’histoire qui dit qu’il s’est coupé une oreille pour faire son autoportrait à l’oreille coupée, elle est vraie ou pas ?
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Tout à fait. Comme avant la sorcière jetée au bûcher représentait souvent la femme désireuse de son indépendance et de sa liberté.
Toute personne ne rentrant pas dans les critères est vouée à être catégorisée...
Ça c’est le révisionnisme à la sauce féministe. Ce n’était pas du tout ça. Les chasses aux sorcières (et il n’y a pas que les sorcières qui étaient brûlées), coïncident avec des périodes difficiles ou de changements d’habitudes et les doutes qui les accompagnaient. Les sorcières supposées étaient dénoncées par leur entourage, souvent, parfois par leurs propres enfants, et elles‑mêmes souvent dénonçaient des membres de la famille. Ni coupables ni méritantes, elles étaient des exécutoires.
 
Ça c’est le révisionnisme à la sauce féministe. Ce n’était pas du tout ça. Les chasses aux sorcières (et il n’y a pas que les sorcières qui étaient brûlées), coïncident avec des périodes difficiles ou de changements d’habitudes et les doutes qui les accompagnaient. Les sorcières supposées étaient dénoncées par leur entourage, souvent, parfois par leurs propres enfants, et elles‑mêmes souvent dénonçaient des membres de la famille. Ni coupables ni méritantes, elles étaient des exécutoires.
Curieux : je lisais, il y a peu sur les procès de Sélestat entre 1629 et 1642, sur une période d'une dizaine d'années, donc : 80 personnes exécutées pour sorcellerie.

Et juste 8 hommes. Une période pas particulièrement difficile.

En 1630, 29 femmes et un homme sont menés au bûcher.

Ce sont des faits argumentés et actés : https://fr.geneawiki.com/index.php/67462_-_Sélestat_-_Sorcières_et_sorciers_à_Sélestat

Rien à voir avec tes délires sur le féminisme.

Au cours de la même période on peut aussi parler des procès de Molsheim, toujours en Alsace, avec là une trentaine d'enfants livrés au bûcher.

 
Dernière édition:
Une dernière chose sur les sorcières : Salem.

22 exécutions dont seulement 1/3 d'hommes (7). Et pas non plus dans une période de doute généralisé ou de famine particulière.

C'est beaucoup plus dû au puritanisme protestant et, sans conteste, l'influence de La Réforme, initiée par Luther au XVIème siècle.

Là encore, pas de "révisionnisme féministe". Juste des faits, des chiffre et des arguments.
 
Ça c’est le révisionnisme à la sauce féministe. Ce n’était pas du tout ça. Les chasses aux sorcières (et il n’y a pas que les sorcières qui étaient brûlées), coïncident avec des périodes difficiles ou de changements d’habitudes et les doutes qui les accompagnaient. Les sorcières supposées étaient dénoncées par leur entourage, souvent, parfois par leurs propres enfants, et elles‑mêmes souvent dénonçaient des membres de la famille. Ni coupables ni méritantes, elles étaient des exécutoires.
Je suis assez déçu qu'une fois de plus quand on va à l'encontre de certaines idées, on se fasse taxer de féministe.
De nombreuses femmes ont été mise au bûcher parce que non conforme à cetains statuts qu'on voulait d'elles; Je ne prétends qu'elles l'ont toutes été à cause de ça, mais une partie.
On a trouvé chez les condamnées de nombreuses femmes célibataires, vieilles, trompées, célibataires, etc.

Une des raisons inavouée aussi de la mise en bûcher était le désir d'autonomie. Mais tu vas me dire que c'est du révisionnisme féministe.
Et pourtant, je ne le suis pas ;)
 
L’histoire qui dit qu’il s’est coupé une oreille pour faire son autoportrait à l’oreille coupée, elle est vraie ou pas ?
De nombreuses théories ont émané dont une dispute avec son ami Gaughin par exemple...

 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Curieux : je lisais, il y a peu sur les procès de Sélestat entre 1629 et 1642, sur une période d'une dizaine d'années, donc : 80 personnes exécutées pour sorcellerie.

Et juste 8 hommes. Une période pas particulièrement difficile.

En 1630, 29 femmes et un homme sont menés au bûcher.

Ce sont des faits argumentés et actés : https://fr.geneawiki.com/index.php/67462_-_Sélestat_-_Sorcières_et_sorciers_à_Sélestat

Rien à voir avec tes délires sur le féminisme.

Au cours de la même période on peut aussi parler des procès de Molsheim, toujours en Alsace, avec là une trentaine d'enfants livrés au bûcher.

Les cathares, les templiers, ça ne te dit rien ? Eux, ils ont bien été brûlés parce que trop indépendants du pouvoir (il y avait aussi de l’avidité et de l’opportunisme). Le rapport avec le féminisme c’est l’affirmation qu’elles ont été brûlées parce que trop indépendantes, ce qui est faux, elles ont été brûlées parce qu’en période de troubles et de doutes, la population voyait le diable partout et dénonçait des gens comme pactisant avec (ça n’a pas changé, on voit encore des accusations de satanisme à notre époque). Fréquemment, toute la famille était brûlée avec la prétendue sorcière (pour faire un exemple ou suite à des accusations mutuelles). Elle n’était ni moins ni plus indépendantes en dehors de ces périodes, et n’étaient pourtant pas brûlées.

D’ailleurs les sorcières n’ont jamais réellement existé autrement que comme accusation, il n’y avait à la rigueur que des rebouteux et des rebouteuses (surtout des rebouteux). En tous cas dans la culture occidentale, parce que ailleurs il y avait les chamanes.

— Édit — Il y avait les jeteuses de sorts, j’oublais, mais c’était occasionnel.
 
Dernière édition:
Haut