• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Venezuela : mutinerie sanglante dans un commissariat, 68 morts !

ould khadija

fédalien
Contributeur
La surpopulation dans les prisons de Venezuela oblige les forces de l'ordre à utiliser les commissariats comme lieux de détention de longue durée.

Soixante-huit personnes sont mortes dans un "incendie présumé" dans le commissariat principal de Valence, dans le nord du Venezuela, a annoncé mercredi le parquet, une ONG faisant elle état d'une mutinerie de dizaines de détenus.


La surpopulation dans les prisons de Venezuela oblige les forces de l'ordre à utiliser les commissariats comme lieux de détention de longue durée, alors que selon la loi, la détention ne peux excéder 48 heures dans ces locaux.

(..)

Selon les premiers éléments de l'enquête, 66 hommes sont morts ainsi que deux femmes venues rendre visite" à des détenus, a-t-il ajouté.

Une vidéo diffusée sur Twitter montre des dizaines de personnes massées devant le commissariat de police réclamant des informations et des femmes en pleurs, la police lançant des grenades lacrymogènes pour les disperser. "Je suis une mère désespérée, mon fils est là depuis une semaine. Ils n'ont donné aucune information", a dit à la presse locale une femme, Dora Blanco.


Le procureur a assuré que le ministère public entendait "éclaircir de façon immédiate ces douloureux événements qui ont endeuillé des dizaines de familles vénézuéliennes et établir les responsabilités" dans ce drame.

Auparavant, l'ONG Une fenêtre sur la liberté, avait fait état de 78 personnes mortes, en majorité des détenus, lors d'une mutinerie qui a éclaté mercredi matin dans les cellules du commissariat principal de Valence.

"Certains sont morts brûlés et d'autres par asphyxie", a déclaré à l'AFP Carlos Nieto, le directeur de cette ONG qui défend les droits des détenus. Nieto a lui aussi fait état de la mort de "deux femmes qui rendaient visite à des détenus".

(...)

Le drame s'est produit tôt mercredi matin lors d'une tentative d'évasion, selon l'ONG.

Les détenus auraient mis le feu à des matelas et se seraient emparés de l'arme d'un gardien...

(...)


Suite et source
http://m.le360.ma/monde/venezuela-une-mutinerie-dans-un-commissariat-fait-68-morts-161841
 
68 morts en 5 minutes au Venezuela, pays de libertés socialistes, .... et çà n'a pas l'air de choquer ....

un seul mfale9 au Maroc et c'est le tapage :D

wa baz !!!
 

Fadwa2016

Roudania
La surpopulation dans les prisons de Venezuela oblige les forces de l'ordre à utiliser les commissariats comme lieux de détention de longue durée.

Soixante-huit personnes sont mortes dans un "incendie présumé" dans le commissariat principal de Valence, dans le nord du Venezuela, a annoncé mercredi le parquet, une ONG faisant elle état d'une mutinerie de dizaines de détenus.


La surpopulation dans les prisons de Venezuela oblige les forces de l'ordre à utiliser les commissariats comme lieux de détention de longue durée, alors que selon la loi, la détention ne peux excéder 48 heures dans ces locaux.

(..)

Selon les premiers éléments de l'enquête, 66 hommes sont morts ainsi que deux femmes venues rendre visite" à des détenus, a-t-il ajouté.

Une vidéo diffusée sur Twitter montre des dizaines de personnes massées devant le commissariat de police réclamant des informations et des femmes en pleurs, la police lançant des grenades lacrymogènes pour les disperser. "Je suis une mère désespérée, mon fils est là depuis une semaine. Ils n'ont donné aucune information", a dit à la presse locale une femme, Dora Blanco.


Le procureur a assuré que le ministère public entendait "éclaircir de façon immédiate ces douloureux événements qui ont endeuillé des dizaines de familles vénézuéliennes et établir les responsabilités" dans ce drame.

Auparavant, l'ONG Une fenêtre sur la liberté, avait fait état de 78 personnes mortes, en majorité des détenus, lors d'une mutinerie qui a éclaté mercredi matin dans les cellules du commissariat principal de Valence.

"Certains sont morts brûlés et d'autres par asphyxie", a déclaré à l'AFP Carlos Nieto, le directeur de cette ONG qui défend les droits des détenus. Nieto a lui aussi fait état de la mort de "deux femmes qui rendaient visite à des détenus".

(...)

Le drame s'est produit tôt mercredi matin lors d'une tentative d'évasion, selon l'ONG.

Les détenus auraient mis le feu à des matelas et se seraient emparés de l'arme d'un gardien...

(...)


Suite et source
http://m.le360.ma/monde/venezuela-une-mutinerie-dans-un-commissariat-fait-68-morts-161841
C'est terrible.
Le Vénézuela est en crise dans tout les secteurs. L'économie est catastrophique.
Pour un pays pétrolier avec une richesse fossiles très importante.
Des manifestations pour demander de l'aide à l'état pour se nourrir et plus de démocratie la d'évaluation de leur monnaie.
Une année horrible pour ce grand pays le Venezuela et il y a aussi le REVERS DE LA MÉDAILLE .AVOIRE AIDÉ LE POLISARIO
Denoub dial polisario
Ils avaient droit au tapis rouge
Daba c'est FINI
 
Comme en Turquie, au Venezuela on emprisonne à tour de bras les opposants supposés ou réels. La Turquie s'en sort mieux, il semble qu'elle ait assez de bâtiments carcéraux. Les deux chefs-amis se consultent régulièrement.
 
Haut