• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Un vol charter fait un retour difficile peu après son décollage de Djerba

D

dzman

AFP 12.02.06 | 13h55

Un vol charter de la compagnie privée Karthago airlines a effectué dimanche un retour à l'aéroport de Djerba (sud tunisien) quelques minutes après son décollage à destination de Paris, ont indiqué des passagers à l'AFP.

"Un quart d'heure après le décollage vers 07H30 locales (06H30 GMT), les masques à oxygène sont tombés, la température a chuté. Il a avait une vague odeur de brûlé", a raconté Soraya, jointe par téléphone depuis Tunis.


"Le personnel nous a dit d'abord de ne pas toucher aux masques, six minutes plus tard on nous a demandé de les mettre. On ne voyait rien, le ciel était couvert, l'hôtesse a fini par nous dire qu'on retournait à l'aéroport", a ajouté cette passagère.

Environ 150 passagers voyageant le tour opérateur Promovacances devaient regagner Paris à bord du Boeing 737 de Karthago airlines au départ de l'île de touristique de Djerba (500 km au sud de Tunis).

Paniqués, pris de malaise et de vomissements pour certains, la plupart de passagers ont refusé de repartir avec Karthago et essaient d'embarquer dimanche à bord d'un vol de la compagnie nationale Tunisair, a indiqué un autre passager.

Un porte-parole de Karthago a confirmé que le retour l'incident, affirmant que le retour de l'appareil à l'aéroport a été effectué "seulement au nom du principe de précaution".

C'est une "procédure habituelle", a-t-il dit minimisant l'incident.
 
Haut