• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Alzheimer

  • Initiateur de la discussion majid10
  • Date de début
M

majid10

Alzheimer : les malades livrés à eux-mêmes !
C’est officiel : les médicaments contre Alzheimer seront déremboursés à compter du 1er août. C’est une bonne nouvelle, car il a été prouvé que ces médicaments sont inefficaces et même toxiques.
Mais la médecine officielle ne propose rien en remplacement de ces médicaments… Les malades sont livrés à eux-mêmes !

Pourtant, un protocole anti-Alzheimer circule dans les milieux alternatifs. Il aurait permis à des malades de ralentir, bloquer voire guérir de la maladie d’Alzheimer.
Malheureusement, les pouvoirs publics n’en parleront pas avant 3, 4 ou 5 ans
 
foxyaouw

foxyaouw

Alzheimer : les malades livrés à eux-mêmes !
C’est officiel : les médicaments contre Alzheimer seront déremboursés à compter du 1er août. C’est une bonne nouvelle, car il a été prouvé que ces médicaments sont inefficaces et même toxiques.
Mais la médecine officielle ne propose rien en remplacement de ces médicaments… Les malades sont livrés à eux-mêmes !

Pourtant, un protocole anti-Alzheimer circule dans les milieux alternatifs. Il aurait permis à des malades de ralentir, bloquer voire guérir de la maladie d’Alzheimer.
Malheureusement, les pouvoirs publics n’en parleront pas avant 3, 4 ou 5 ans
Très bonne chose! Pas trop tôt!
C'est quoi le protocole alternatif stp?
 
R

rania75

Alzheimer : les malades livrés à eux-mêmes !
C’est officiel : les médicaments contre Alzheimer seront déremboursés à compter du 1er août. C’est une bonne nouvelle, car il a été prouvé que ces médicaments sont inefficaces et même toxiques.
Mais la médecine officielle ne propose rien en remplacement de ces médicaments… Les malades sont livrés à eux-mêmes !

Pourtant, un protocole anti-Alzheimer circule dans les milieux alternatifs. Il aurait permis à des malades de ralentir, bloquer voire guérir de la maladie d’Alzheimer.
Malheureusement, les pouvoirs publics n’en parleront pas avant 3, 4 ou 5 ans
C’est une bonne nouvelle
 
Haut