• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Bavure policière à molenbeek?

  • Initiateur de la discussion compteblad
  • Date de début
compteblad

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB





est ce que la presse en a parlé?
 
compteblad

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB
oui apparemment il y a un article....tout frais!
http://www.lacapitale.be/836592/article/regions/bruxelles/actualite/2013-10-17/molenbeek-la-police-penetre-sans-mandat-et-utilise-des-bombes-lacrymogènes



Molenbeek: la police pénètre sans mandat et utilise des bombes lacrymogènes chez une famille musulmane lors de l'Aïd El Kebir (+vidéo)
K. F. et I. A.
De nouveaux soupçons de bavure pèsent sur la police de la zone Ouest depuis la diffusion sur Youtube du témoignage d’une famille accusant les forces de l’ordre d’avoir pénétré sans mandat à son domicile, mercredi, rue Van Meyel, à la recherche d’un jeune mineur, ce pendant l’Aïd El Kebir.
  • 159 réactions
D. R.
Elles accusent la police de violence.
Selon les témoignages, la police aurait plaqué au sol une maman et utilisé des bombes lacrymogènes en présence d’enfants en bas âge. Un oncle et un grand-père ont été arrêtés. Ce dernier, souffrant d’asthme, a fait un malaise. Des proches se seraient alors rassemblés en nombre devant le commissariat de la rue du Facteur pour exiger leur libération.
Selon la police, deux jeunes surpris à 14h30 par une patrouille lors d’une transaction de drogue se sont enfuis et réfugiés dans la maison de l’un d’eux, suivis par les policiers.
À Molenbeek, des politiques de la majorité MR-cdH-Ecolo et de l’opposition PS réclament déjà sur les réseaux sociaux que la lumière soit faite sur cette intervention. Le conseiller communal FDF, Michael Vossaert, annonce déjà qu’il a l’intention d’introduire une interpellation au prochain conseil communal. « Il ne faut pas faire planer le doute. La police doit être irréprochable », déclare-t-il.
Ce jeudi matin, nous avons rencontré la famille concernée encore sous le choc. « Nous étions en train de faire la fête en famille quand j’ai entendu des coups à la porte. Trois policiers voulaient voir la personne qui venait d’entrer dans la maison. Alors que j’étais en train de discuter, ils ont commencé à gazer dans le hall. Il y avait des enfants de 4 ans », a déclaré Mohamed, le grand-père de 62 ans qui a été emmené au commissariat pour rébellion.
Plus d’infos à venir sur LaCapitale.be et dans La Capitale de ce vendredi.
 
Ancien-Membre

Ancien-Membre

Révoltant,à quand un nettoyage dans ce commissariat bordel
 
compteblad

compteblad

PLD (Peace, Love and Diversity)
VIB
Révoltant,à quand un nettoyage dans ce commissariat bordel

version tout a fait différente de la police dans un article de la DH...
Alors qui croire?


Rébellion contre la police à Molenbeek: deux policiers blessés
belga Publié le jeudi 17 octobre 2013 à 17h55 - Mis à jour le jeudi 17 octobre 2013 à 17h56
Abonnez-vous

  • Share on facebookShare on printShare on emailMore Sharing Services 9
    Bruxelles Une vingtaine de personnes se sont rassemblées devant le commissariat où étaient entendus les 4 suspects.
    Trois personnes qui tentaient mercredi à Molenbeek de s'interposer pour empêcher que la police contrôle un homme soupçonné de vendre de la drogue, ont été arrêtées judiciairement par la police, a indiqué jeudi la police de la zone de Bruxelles-Ouest. Un autre individu a arrêté administrativement pour troubles sur la voie publique. Ils ont été entendus puis relaxés. Deux policiers ont été blessés dans la bagarre et subissent une incapacité de travail de 4 jours.
    Une patrouille de police a été témoin vers 14h30 d'une transaction dans le cadre de la vente de stupéfiants dans le quartier Ribaucourt, à Molenbeek. Quand la police a voulu contrôler les individus impliqués dans la transaction, deux d'entre eux se sont enfuis à pied en direction de la Rue Van Meyel. Là, les individus en fuite sont entrés dans une maison où les policiers ont voulu entrer à leur tour pour y interpeller les suspects dans le cadre d'un flagrant délit.
    Un des suspects s'est présenté à la porte d'entrée et s'est rebellé. Les autres membres de la famille, dont certains sont bien connus des services de police et du parquet, sont intervenus afin de défendre leur proche. Les policiers ont alors fait usage de pepper- spray.
    Une vingtaine de personnes se sont rassemblées devant le commissariat où étaient entendus les 4 suspects.
 
Ancien-Membre

Ancien-Membre

Bah déjà y a pas de mandat,pk les flics tentent une interpellation dans l'habitation,normal que les esprits se sont échauffé,très facile d'imaginer la scène
 
mangiafuoco

mangiafuoco

C'est pas un flagrant délit dans l'habitation
Ils ont vu l'échange de drogue donc c'est un flagrant délit et ils ont vu entrer un des protagonistes dans une certaine habitation donc légalement ils n'ont pas besoin de mandat pour y entrer...
 
M

madalena

Contributeur
Contributeur
salam

une copine m'en n'as parlé au cour...c'est la maison de sa tante...

comment ils ont pu faire ça alors qu'il y avait des enfants!
 
Ancien-Membre

Ancien-Membre

Ils ont vu l'échange de drogue donc c'est un flagrant délit et ils ont vu entrer un des protagonistes dans une certaine habitation donc légalement ils n'ont pas besoin de mandat pour y entrer...
Mais l'homme est soupçonné de vendre de la drogue,c'est plus un flagrant délit. La drogue n'a pas été trouvé, les flics n'ont juste pas aimé se faire entuber et ça s'est terminé en bavure,fallait les interpeller plus discrètement et au bon moment
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
abus de pouvoir encore cette histoire.....sont les mêmes que ce soit en belchik ou en france....
 
mangiafuoco

mangiafuoco

salam

pourquoi plaquer a terre les femmes?
Parce qu'elles ont résisté alors qu'ils ne faisaient que leur boulot !!
Le flic en général a très peu d'interconnexions neuronnales alors quand il estime être dans son bon
droit peu lui importe s'il y a des femmes, des enfants ou des vieillards ;il sait comme tout bon
fonctionnaire qu'il sera couvert par sa hièrarchie et tu verras bientôt l'autre cruche de Joëlle Milquet
débarquer pour affirmer que ses flics ont agit dans un cadre légal en usant des moyens justifiant
le cadre
 
M

madalena

Contributeur
Contributeur
Parce qu'elles ont résisté alors qu'ils ne faisaient que leur boulot !!
Le flic en général a très peu d'interconnexions neuronnales alors quand il estime être dans son bon
droit peu lui importe s'il y a des femmes, des enfants ou des vieillards ;il sait comme tout bon
fonctionnaire qu'il sera couvert par sa hièrarchie et tu verras bientôt l'autre cruche de Joëlle Milquet
débarquer pour affirmer que ses flics ont agit dans un cadre légal en usant des moyens justifiant
le cadre

salam

surtout a molenbeek ils fond n'importe comment....je m'en doute que pour eux tout passe!
 
Kezeke

Kezeke

en 2009 j'habitai molem pas loin de ribaucourt chez ma famille, puis une fois on a du appellee la police car ya eu une intrusion c'etait in sans papier wakila, la police sonne puis j'ouvre la porte, je vois un homme et une femme, 2 sec apres la femme m'agresse avec des questions en fait c'etait un interrogatoire devant la porte.

Je rappel que nous sommes les victims ici....javais envie de lui arracher sa tete!!! tellement elle etait desagrable puis son regard plein de haine lekklba

bref! c'est comme la police de belchik
 
Haut