1. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences
    Rejeter la notice

Collecte secrète de données, concurrence écrasée: facebook

Discussion dans 'Informatique - Mobile - Jeux' créé par mam80, 7 Décembre 2018.

ce que révèlent les documents confidentiels de Facebook Le Parlement britannique a publié 250 pages de documents appartenant au premier réseau social...

  1. mam80

    mam80 Modérateur

    Inscrit:
    23 Septembre 2009
    Messages:
    36 416
    Likes:
    27 040
    ce que révèlent les documents confidentiels de Facebook


    Le Parlement britannique a publié 250 pages de documents appartenant au premier réseau social mondial, au nom de «l'intérêt du public». Ils sont riches d'enseignements sur son exploitation des données et la façon dont il assure sa domination sur le marché.

    La série noire continue pour Facebook. Après les révélations du scandale Cambridge Analytica, après s'être expliqué devant les Parlements américain et européen, après avoir subi un piratage informatique de grande ampleur et vu la légitimité de ses deux dirigeants, Mark Zuckerberg et Sheryl Sandberg, remise en question, le réseau social affronte une nouvelle épreuve. Mercredi, le Parlement britannique a publié en ligne 250 pages de documents confidentiels appartenant à l'entreprise américaine. Ces derniers ont été obtenus via le PDG d'une entreprise en conflit judiciaire avec le réseau social, la semaine dernière.

    » LIRE AUSSI - Peut-on accuser Facebook de censurer ou d'amplifier le mouvement des «gilets jaunes»?

    Une initiative exceptionnelle, assumée par les députés britanniques. «Je pense qu'il est dans l'intérêt du public de publier ces documents», assure Damian Collins, à la tête de la commission du Parlement britannique dédiée au Numérique, à la Culture, aux Médias et au Sport, et à l'origine de cette affaire. «Ils soulèvent des questions importantes sur la manière dont Facebook traite les données de ses utilisateurs, sa politique vis-à-vis des développeurs d'applications, et comment il assure sa domination sur le marché des réseaux sociaux. Nous n'avons pas obtenu de réponses claires de Facebook sur ces sujets importants. C'est pour cela que nous publions ces documents.»

    Le Figaro fait le point sur les principaux enseignements de ces 250 pages, mélange de correspondance privée entre les dirigeants de Facebook et de détails sur le modèle économique du premier réseau social au monde.

    ● Facebook ne voulait pas alerter ses utilisateurs qu'il collectait leurs données
    On savait déjà que nos données personnelles étaient précieuses pour Facebook. Mais les documents publiés par le Parlement britannique révèlent jusqu'où le réseau social est capable d'aller pour les exploiter. Ainsi, des emails datant de février 2015 lèvent le voile sur les débats concernant une mise à jour de l'application Facebook pour Android, le système d'exploitation de Google. Cette dernière apportait une nouveauté technique: la collecte de l'historique de SMS et des appels du téléphone de l'utilisateur, à des fins de recommandations publicitaires. Cette fonctionnalité existe encore aujourd'hui. Par exemple, si une personne vous a récemment écrit, son compte vous est ensuite recommandé comme ami Facebook.

    » LIRE AUSSI - La France taxera les GAFA dès 2019, s'il n'y a pas d'accord européen

    .../...
     
  2. mam80

    mam80 Modérateur

    Inscrit:
    23 Septembre 2009
    Messages:
    36 416
    Likes:
    27 040
    suite et fin

    Problème: une mise à jour de cette importance provoque généralement l'apparition d'une fenêtre «pop-up» de la part d'Android, réclamant au propriétaire du smartphone d'autoriser cette nouvelle collecte de données avant de télécharger la dernière version d'une application. «Je pense que cette nouveauté a le risque de nous attirer une mauvaise presse», s'inquiétait l'un des dirigeants du réseau social, dans un email. D'autres messages montrent que Facebook a finalement trouvé une parade. La collecte des données a été menée à bien, mais sans provoquer l'apparition de la fameuse fenêtre, et donc attirant moins l'attention du grand public.

    La réponse de Facebook: Dans une longue réponse à ces révélations, Facebook a précisé que cette collecte était «optionnelle», au choix de l'utilisateur, et que les données récupérées n'étaient stockées que pendant une année. «Passé ce délai, ces informations ne sont plus aussi utiles.»

    La méthode pour voir tout ce que Facebook sait sur vous
    - Regarder sur Figaro Live

    vidéos et suite sur
    http://info.economie.lefigaro.fr/se...ce=AM2&utm_medium=email&utm_campaign=Economie


    :(:rolleyes: mam
     
    didadoune et Yoel1 aiment ça.
  3. Hibou57

    Hibou57 VIB

    Inscrit:
    13 Février 2006
    Messages:
    45 771
    Likes:
    28 072
    C’est pas grave, c’est gratuit, c’est le plus important :rolleyes:
     
    didadoune et mam80 aiment ça.
  4. didadoune

    didadoune VIB

    Inscrit:
    31 Juillet 2014
    Messages:
    10 731
    Likes:
    13 479
    Rien est gratuit mais je suppose que c'est ironique :)

    Et oui le marché des données est un marché porteur….
     
    Themis et mam80 aiment ça.
  5. mam80

    mam80 Modérateur

    Inscrit:
    23 Septembre 2009
    Messages:
    36 416
    Likes:
    27 040
    Facebook stocke un tas de données sur vous : voici comment obtenir ce fichier secret

    Quelles informations le réseau social planétaire Facebook stocke sur vous  ? Nous le savons, car régulièrement décrié pour ses pratiques flirtant généralement avec les limites de l’éthique, Facebook conserve énormément de données personnelles. Loin de les supprimer, elle peut soit les revendre soit les utiliser pour mener des études. Aujourd’hui, le Daily Geek Show vous propose de vous montrer comment accéder à un fichier secret que Facebook stocke de vous, qui est rempli d’informations personnelles et précieuses. Explications.



    La relation entre Facebook et nos données personnelles
    En décembre 2019, nous vous avions déjà expliqué que Facebook donnait vos conversations intimes à des sociétés américaines, mais également que le réseau était capable de vous localiser même lorsque vous désactiver votre GPS. En dépit de ces éclats médiatiques terrifiants, nous savons également que Facebook stocke de nombreuses informations sur nous, que ce soit les images utilisées, les publicités sur lesquelles nous avons cliqué, les conversations donc, les documents partagés sur Messenger et bien d’autres… Et la société n’est pas la seule à le faire, on peut citer par exemple Google dans la même veine.

    Pour mener son enquête plus loin, le journaliste du New Zealand Herald, Nick Whigham, a décidé de voir jusqu’à quel point Facebook en savait sur lui. Après ses recherches, il a été on ne peut plus surpris du résultat, car il a pu découvrir que le géant du net avait collecté une quantité gigantesque de données, avec même certaines dont il n’avait même pas conscience !

    « Le fichier de Facebook contenait des copies scannées des formulaires de bail d’un bien locatif que je devais avoir envoyé à mes amis via Messenger, mais aussi le rapport actuel du locataire, un ancien relevé de facturation mensuel pour mon réseau internet à domicile, des captures d’écran de virements bancaires et des pages Web apparemment infinies de toutes les conversations banales que j’ai eues sur la plate-forme ».

    Le fichier en question : comment l’obtenir ?
    D’après lui, c’est assez fascinant et terrifiant de se rendre compte que Facebook connait parfois même mieux certains aspects de notre vie que nous même. En effet, le site stocke donc les données de reconnaissances faciales, les noms associés aux numéros de votre liste de contacts, votre historique de navigation… des données ultra personnelles qui ne sont en aucun cas privées.

    Ce fichier caché, vous pouvez d’ailleurs l’obtenir en faisant une démarche rapide en ligne. Ce que vous avez à faire se résume en quatre étapes :

    1. Sur Facebook, cliquez sur la petite flèche dans le coin supérieur droit
    2. Cliquez sur Paramètres et accédez à l’onglet Général.
    3. Allez dans l’onglet « Vos informations Facebook »
    4. Cliquez sur « Télécharger une copie de vos données Facebook »

    Ensuite, il faudra compter environ une heure avant d’obtenir les résultats. À noter que vous recevrez également un mail vous notifiant de la disponibilité du fichier. Facebook, s’il ne l’a jamais caché, ne s’est évidemment jamais étalé sur le sujet. Dans sa politique de données, Facebook avoue clairement partager nos données avec des sociétés : « Nous travaillons avec des sociétés tierces qui nous aident à fournir et à améliorer nos services ou qui utilisent des publicités ou des produits connexes, ce qui permet d’exploiter nos sociétés et de fournir des services gratuits aux personnes du monde entier

    https://dailygeekshow.com/facebook-...tm_campaign=Newsletter_Journaliere_2019-01-14

    mam
     
    didadoune apprécie ceci.
  6. didadoune

    didadoune VIB

    Inscrit:
    31 Juillet 2014
    Messages:
    10 731
    Likes:
    13 479
    @mam80

    Les personnes qui ont facebook peuvent demander une suppression des données?
    Son bail locatif tranquillement :eek:. C'est bien trop intrusif, je peux comprendre des données afin de ne pas avoir de pub sans rapport qui nous harcelle (enfin je le comprends dans la mesure ou il y à des personnes qui sont susceptibles d'apprécier "ces attentions personnalisées" et qu'il faut bien financer certains sites), bien que je les approuve pas trop mais la cela va trop loin…

    J'imagine que c'est le cas de tous les réseaux sociaux, tweeter, watsapp, instragram etc.…

    Est il possible que ces sociétés effacent les données? … A mon avis elles ne le feront jamais, c'est la poule aux œufs d'or.

    J'avais lue un article sur le droit à l'oubli de google et apparemment, le droit à l'oubli ne s'applique que sur le territoire de la personne qui à demandé ce droit, si j'ai bien compris : exemple: une personne en France veut que son droit à l'oublie soit appliqué, on va lui répondre que c'est fait pour google.fr mais si la personne recherche sur google.com ou .be ou autre, son droit à l'oubli n'est pas effectif….

    Enfin il me semble que c'est ce que j'ai lue sans certitude.
     
    mam80 apprécie ceci.
  7. mam80

    mam80 Modérateur

    Inscrit:
    23 Septembre 2009
    Messages:
    36 416
    Likes:
    27 040
    tu as répondu.....

    mam
     
    didadoune apprécie ceci.
  8. didadoune

    didadoune VIB

    Inscrit:
    31 Juillet 2014
    Messages:
    10 731
    Likes:
    13 479
    C'est mon avis mais peut être qu'elles pourraient y être contrainte légalement au moins par des gardes fou
     
  9. Hibou57

    Hibou57 VIB

    Inscrit:
    13 Février 2006
    Messages:
    45 771
    Likes:
    28 072
    Oui et non. Plutôt les gens croient que gratuit en argent = gratuit tout‑court, ce qui n’est pas le cas.

    Oui et non aussi. Il y a du buzz, c’est surtout que des gens aimeraient faire du marché des donnés un marché porteur. Mais ça dépend de quelles données on parle et le buzz sur le big data les mélange toutes. Les données d’utilisation de Facebook et les données d’un télescope ne sont pas comparables. Pour les secondes, pas besoin de tapage, la demande et l’offre sont là, bien définies. Pour les premières, il y a surtout un buzz pour essayer de faire espérer qu’il y a quelque chose à en tirer alors que personne ne sait vraiment quoi, hors ciblage publicitaire.
     
  10. didadoune

    didadoune VIB

    Inscrit:
    31 Juillet 2014
    Messages:
    10 731
    Likes:
    13 479
    Oui je parlais du sens large et pas uniquement de l'argent ;)

    Effectivement des données il y en à pleins, là ce sont des données d'utilisateurs du web dont il est question (bien qu'une personne travaillant pour un projet scientifique ou dans la politique ou autre, les enjeux sont différents, on peut faire chanter avec des données, on peut escroquer avec des données, on peu les troquer contre autre chose, on peut effectivement aussi les vendre,...) souvient toi de l'hôpital prêt à vendre nos données etc...

    Pour le ciblage publicitaire les montants peuvent monter haut à grande échelle.

    Mais bon centrons nous juste sur la protection des données privées.
     
    mam80 et Hibou57 aiment ça.
  11. Hibou57

    Hibou57 VIB

    Inscrit:
    13 Février 2006
    Messages:
    45 771
    Likes:
    28 072
    Il n’est pas secret ce fichier, c’est une archive ZIP qu’on peut obtenir à partir d’un menu. Il me semble qu’on le reçoit par mail si je me souviens bien (j’avais testé une fois).

    C’est en fait une sauvegarde de tout ce qu’on a mis sur Facebook (quasiment rien pour moi), alors il est faux de dire comme il le prétend, que Facebook nous connait mieux que nous‑même.

    Cet article est un article à buzz.
     
  12. mam80

    mam80 Modérateur

    Inscrit:
    23 Septembre 2009
    Messages:
    36 416
    Likes:
    27 040
    donc toutes les infos sur nous

    mam
     
    didadoune apprécie ceci.
  13. Hibou57

    Hibou57 VIB

    Inscrit:
    13 Février 2006
    Messages:
    45 771
    Likes:
    28 072
    La loi les y oblige, à permettre de récupérer ce qu’on y a mis. Si on ne veut pas qu’une chose soit sur Facebook, il ne faut pas l’y mettre.
     
  14. Yoel1

    Yoel1 VIB

    Inscrit:
    9 Février 2015
    Messages:
    7 510
    Likes:
    7 027
    @mam80 clic droit sur le petit triangle a droite du bandeau et là tu as l'historique par contre Hibou toi ou moi c'est pas notre truc effectivement il n'y a pas grand chose , mais dans la vraie vie des 8/40 ans , ils ont passés leurs "vie" sur Facebook ou Instagram ou Twitter ...alors là oui Facebook en connait plus.... que les personnes elle même? Car l'homme oublie un data center non
     
    mam80 et didadoune aiment ça.
  15. GPA2SOU

    GPA2SOU

    Inscrit:
    9 Février 2019
    Messages:
    337
    Likes:
    190
    Sauf que si c'est gratuit vous êtes le produit
     
    mam80 apprécie ceci.