Le contrat de mariage faut-il l'envisager ?

Le post de @meli93 qui aborde la question de l'argent dans le couple me fait penser au contrat de mariage.

Qu'en pensez-vous ?
On dit que le contrat de séparation de biens permet de protéger l'autre en cas de faillite, dettes etc (si professions libérales ou commerciales)
Mais en pratique, s'il n'y a pas d'activité de ce type. Quel est l'intérêt de souscrire à un contrat de mariage ?
Ça me parait bizarre, pendant le mariage, chacun continue de faire gonfler son patrimoine personnel selon ses capacités financières...
Du coup il n'y a pas de "pouvoir d'achat" du foyer, mais ça reste propre à chacun individu... je trouve ça assez surprenant.
Si vous avez des arguments POUR ou CONTRE, je suis intéressée :timide:


Pour rappel les contrats existants :
- Par défaut, sans contrat le mariage est fait dans le régime de la communauté réduite aux acquêts.
Tous les biens acquis pendant le mariage entrent dans la "communauté"
C'est à dire que tout ce qui est acquis avant le mariage reste de la propriété personnelle & tout ce qui est reçu en donation/ou succession reste propriété personnelle.

- Contrat de séparation de biens :
Chacun des époux conserve la propriété de chaque bien qu'il a acheté avant et pendant le mariage.
Les donations et les succession reste aussi propriété personnelle.

- Régime de la communauté universelle
Tout est partagé, avant & pendant le mariage.
 
Je suis contre. Pour la simple raison est que le mariage pour moi est un engagement moral avant tout. Si l’un ou l’autre ne veut le respecter, trouvera toujours le moyen de le faire d’une manière ou d’une autre. Et quand on tombe sur une personne ignoble, tout l’or du monde ne saura essuyer notre déception.

Et il y’a aussi un autre paramètre: la foi.
Le riz9 est entre les mains de Dieu, on en aura ni plus ni moins que ce qui nous est destiné et ce que dieu a décidé pour nous. On ne se bat pas contre notre destin, il gagnera toujours.
 
Je suis contre. Pour la simple raison est que le mariage pour moi est un engagement moral avant tout. Si l’un ou l’autre ne veut le respecter, trouvera toujours le moyen de le faire d’une manière ou d’une autre. Et quand on tombe sur une personne ignoble, tout l’or du monde ne saura essuyer notre déception.

Et il y’a aussi un autre paramètre: la foi.
Le riz9 est entre les mains de Dieu, on en aura ni plus ni moins que ce qui nous est destiné et ce que dieu a décidé pour nous. On ne se bat pas contre notre destin, il gagnera toujours.

Au Maroc, c'est le contrat de séparation de biens qui est par défaut non ? (c'est vrai que dans mon post j'ai omis de dire que c'était pour la France que le contrat par défaut était le régime de communauté des bien réduites aux acquêts :rouge:)

Quand tu dis que tu es contre, c'est pour un contrat en particulier ?
 
Au jour d'aujourd'hui, je suis pour le contrat de séparation des biens! Je ne considère pas que deux personnes parce qu'elles sont mariées doivent tout avoir en commun.

Maintenant aucun régime n'est mieux que l'autre, chaque couple a son histoire, son parcours, ses affaires donc un cas n'est pas l'autre. Dans certains cas la séparation des biens n'aura jamais lieu d'être "utilisée", dans d'autres cas, oui donc c'est au cas par cas pour moi... Par sécurité, j'opte pour la séparation des biens.
 
Qd je me suis mariée y’avait pas de régime particulier, donc séparation des bien par défaut. Depuis le changement de la moudawana y’a eu la communauté des bien qui est devenu par défaut je pense (j’en suis pas certaine a 100%), mais dans mon temps deja tu pouvais mettre un contrat de mariage mais qui ne concerne pas que les biens, tu pouvais mettre toutes les clauses que tu veux, même le droit de répudier l’homme (Al 3isma) :D, ou pour annuler des droits que la loi permettait comme la polygamie dans le temps que l’époux pouvait contracter sans que l’épouse ne soit jamais mise au courant, et tant d’autres choses ...
Mais je trouvais et trouve toujours aberrant de mettre des clauses sur papier pour une union qui résulte d’amour et d’une fréquentation d’une longue durée qui assure que tu connais un minimum l’autre.
Limite dans un mariage arrangé, ou de raison, le contrat me paraît légitime pour les deux.
 
Dernière édition:
Qd je me suis mariée y’avait pas de régime particulier, donc séparation des bien par défaut. Depuis le changement de la moudawana y’a eu la communauté des bien qui est devenu par défaut je pense (j’en suis pas certaine a 100%), mais dans mon temps deja tu pouvais mettre un contrat de mariage mais qui ne concerne pas que les biens, tu pouvais mettre toutes les clauses que tu veux, même le droit de répudier l’homme (Al 3isma) :D, ou pour annuler des droits que la loi permettait comme la polygamie dans le temps que l’époux pouvait contracter sans que l’épouse ne soit jamais mise au courant, et tant d’autre chose ...
Mais je trouvait et trouve toujours aberrant de mettre des clauses sur papier pour une union qui résulte d’amour et d’une fréquentation d’une longue durée qui assure que tu connais un minimum l’autre.
Limite dans un mariage arrangé, ou de raison, le contrat me paraît légitime pour les deux.
Autant de naïveté face à l amour est attendrissant :D
 
Au jour d'aujourd'hui, je suis pour le contrat de séparation des biens! Je ne considère pas que deux personnes parce qu'elles sont mariées doivent tout avoir en commun.

Maintenant aucun régime n'est mieux que l'autre, chaque couple a son histoire, son parcours, ses affaires donc un cas n'est pas l'autre. Dans certains cas la séparation des biens n'aura jamais lieu d'être "utilisée", dans d'autres cas, oui donc c'est au cas par cas pour moi... Par sécurité, j'opte pour la séparation des biens.
Oui complètement, c'est vraiment propre à chacun.
Et même avant ou sans contrat, la considération de l'argent ou son utilisation est complètement différente selon les couples.
Tu peux avoir un contrat de séparation des biens et tout mettre au nom des deux membres... ou pas.

Moi ce qui me dérangerait, ce serait d'utiliser le contrat de mariage au sens strict..
Par exemple, une femme est en congé parental (x années).. son mari épargne, il achète une voiture et l'a met à son nom.
Ça pourrait paraitre "logique" c'est son argent.. mais la femme s'est investie pour le foyer, elle n'a pas apporté du cash mais elle a participé.
 
Oui complètement, c'est vraiment propre à chacun.
Et même avant ou sans contrat, la considération de l'argent ou son utilisation est complètement différente selon les couples.
Tu peux avoir un contrat de séparation des biens et tout mettre au nom des deux membres... ou pas.

Moi ce qui me dérangerait, ce serait d'utiliser le contrat de mariage au sens strict..
Par exemple, une femme est en congé parental (x années).. son mari épargne, il achète une voiture et l'a met à son nom.
Ça pourrait paraitre "logique" c'est son argent.. mais la femme s'est investie pour le foyer, elle n'a pas apporté du cash mais elle a participé.
Non mais ça ce serait juste un gros kon qui a utilisé ce contrat pour des conneries comme une bagnole
 
Autant de naïveté face à l amour est attendrissant :D
Non franchement ce n’est pas de la naïveté, je suis consciente que tout est possible dans la vie. mais juste que je déteste les calculs, si j’ai décidé de me marier et de faire des gosses avec un homme ce n’est surement pas pour compter mes sous ni les siens d’ailleurs.
Si ça doit arriver un jour, je m’en sépare car ça ne correspond plus à ma philosophie du couple ni de mariage. Ça fera mal mais je m’en remettrais.
 
Non franchement ce n’est pas de la naïveté, je suis consciente que tout est possible dans la vie. mais juste que je déteste les calculs, si j’ai décidé de me marier et de faire des gosses avec un homme ce n’est surement pas pour compter mes sous ni les siens d’ailleurs.
Si ça doit arriver un jour, je m’en sépare car ça ne correspond plus à ma philosophie du couple ni de mariage. Ça fera mal mais je m’en remettrais.
Pourquoi penser que contrat=compter ses sous?
 
Pourquoi penser que contrat=compter ses sous?
Le mettre sur papier qui me dérange le plus.

Oui qu’on le veuille ou pas, c’est ça aussi, tu fais attention à ce que tu investi dans le couple et vice versa. Le à moi et le à toi, j’y arrive pas dans le couple. Mais ça reste très personnelle comme perception, après y’a des couples qui sont sur la même longueur d’onde sur ça, et tant mieux je dirais, car finalement chacun trouve sa paire.
 
Le post de @meli93 qui aborde la question de l'argent dans le couple me fait penser au contrat de mariage.

Qu'en pensez-vous ?
On dit que le contrat de séparation de biens permet de protéger l'autre en cas de faillite, dettes etc (si professions libérales ou commerciales)
Mais en pratique, s'il n'y a pas d'activité de ce type. Quel est l'intérêt de souscrire à un contrat de mariage ?
Ça me parait bizarre, pendant le mariage, chacun continue de faire gonfler son patrimoine personnel selon ses capacités financières...
Du coup il n'y a pas de "pouvoir d'achat" du foyer, mais ça reste propre à chacun individu... je trouve ça assez surprenant.
Si vous avez des arguments POUR ou CONTRE, je suis intéressée :timide:


Pour rappel les contrats existants :
- Par défaut, sans contrat le mariage est fait dans le régime de la communauté réduite aux acquêts.
Tous les biens acquis pendant le mariage entrent dans la "communauté"
C'est à dire que tout ce qui est acquis avant le mariage reste de la propriété personnelle & tout ce qui est reçu en donation/ou succession reste propriété personnelle.

- Contrat de séparation de biens :
Chacun des époux conserve la propriété de chaque bien qu'il a acheté avant et pendant le mariage.
Les donations et les succession reste aussi propriété personnelle.

- Régime de la communauté universelle
Tout est partagé, avant & pendant le mariage.
Si il y a des héritages. Ça évite de se retrouvé responsable d un crédit a la consommation quand dans le couple il y en a un qui fait un crédit dans que l autre le sache . perso c'est pas parcequ on fait un contrat de mariage qu'on ne peut pas faire de projet en commun comme celui d acheter la maison principal en commun. Et après il y a des biens que le couple a acheter seule avant le mariage. Donc je trouve normale. Après rien empêche d avoir des projet individuel et mettre en héritier l'autre partenaire au cas ou
 
Si il y a des héritages. Ça évite de se retrouvé responsable d un crédit a la consommation quand dans le couple il y en a un qui fait un crédit dans que l autre le sache . perso c'est pas parcequ on fait un contrat de mariage qu'on ne peut pas faire de projet en commun comme celui d acheter la maison principal en commun. Et après il y a des biens que le couple a acheter seule avant le mariage. Donc je trouve normale. Après rien empêche d avoir des projet individuel et mettre en héritier l'autre partenaire au cas ou

Je ne pense pas que tu as lu les différents types de contrat.
Par défaut, les héritages sont personnels même les choses acquises avant le mariage.

Mais s'il y'a un crédit à la consommation, c'est pour le foyer, en principe, donc je trouve cela "normal" d'être solidaire des dettes :rouge:
 
Salut
Je ne l'aurais jamais envisagé, lorsque nous nous sommes mariés nous n'avions rien donc on a pas pensé à ça..
En fait ce n'est pas trop dans ma conception.
Mais pourquoi pas, finalement so ça rassure les mariés...
Je comprends surtout que des gens le fasse si ils ont été échaudés...ça fait réfléchir
 
Mais c'est exactement ça.
Au sens strict ça donne l'impression de ça... donc au final les gens ont cette impression.
Mais je pense que dans les faits, ça dépend de l'utilisation de l'argent dans la vie quotidienne.
Bin justement si dans les faits on fait l’inverse de ce que stipule le contrat pourquoi mettre le contrat ?

Tu me diras en cas de litige?
Bin quand y’a litige, si l’un ou l’autre est abjecte, il le sera et trouvera le moyen de plumer l’autre avant même de déclencher le divorce.

C’est pour ça que je dis aussi, tout dépend de quel type de mariage on fait. Arrangé, de raison ou d’amour (lucide).
 
Bin justement si dans les faits on fait l’inverse de ce que stipule le contrat pourquoi mettre le contrat ?

Tu me diras en cas de litige?
Bin quand y’a litige, si l’un ou l’autre est abjecte, il le sera et trouvera le moyen de plumer l’autre avant même de déclencher le divorce.

C’est pour ça que je dis aussi, tout dépend de quel type de mariage on fait. Arrangé, de raison ou d’amour (lucide).

Tu n'as pas tord. 🤔


C'est pour ça que c'est intéressant d'échanger sur ce sujet.
Perso, je n'ai pas d'idée arrêter sur le sujet, j'ai du mal à trancher.
 
Mais c'est exactement ça.
Au sens strict ça donne l'impression de ça... donc au final les gens ont cette impression.
Mais je pense que dans les faits, ça dépend de l'utilisation de l'argent dans la vie quotidienne.
Bah non je ne le perçois pas comme tel en tout cas. Imagine un mec ou une nana chef d entreprise qui fait faillite sans contrat de mariage ou tout simplement un décès l entraîne l autre dans sa perte et les deux sont dans la mouise (ça n empêche pas l autre époux d'aider si y a un problème) c'est juste une protection... Et puis c'est pas parce que tu épouses quelqu'un que tu dois écarter toute éventualité que les choses ne se passent pas comme tu le souhaites...
 
Le mettre sur papier qui me dérange le plus.

Oui qu’on le veuille ou pas, c’est ça aussi, tu fais attention à ce que tu investi dans le couple et vice versa. Le à moi et le à toi, j’y arrive pas dans le couple. Mais ça reste très personnelle comme perception, après y’a des couples qui sont sur la même longueur d’onde sur ça, et tant mieux je dirais, car finalement chacun trouve sa paire.
ah oui bah moi le truc où tu donnes l'impression de n'être qu'un, à moi donc à toi, c'est pas du tout ma manière de voir le couple... après je comprends, chacun sa conception du couple
 
Bah non je ne le perçois pas comme tel en tout cas. Imagine un mec ou une nana chef d entreprise qui fait faillite sans contrat de mariage ou tout simplement un décès l entraîne l autre dans sa perte et les deux sont dans la mouise (ça n empêche pas l autre époux d'aider si y a un problème) c'est juste une protection... Et puis c'est pas parce que tu épouses quelqu'un que tu dois écarter toute éventualité que les choses ne se passent pas comme tu le souhaites...
C’est le choix de la forme d’entreprise qu’il a.
Si il engage ses biens personnels dedans et si il a une responsabilité physique ou morale.
Une SA n’est pas une SARL, n’est pas une SNC .....
 

Alkhanafous

Le voyage est un retour vers l'essentiel
Quand je vois le nombre des couples qui ont divorcé autour de moi, au Laroc comme en France, dans la majorité des cas , ils se déchirent et les enfants subissent car une fois ils ont passé au stade des comptes, l'argent reste le principal problème.


Je suis pour le contrat de la séparation des biens même si je n'ai pas de contrat donc automatiquement c'est le régime de la communauté réduits aux acquêts.

Ceci dit, il ne faut pousser le bouchon trop loin, jusqu'à tenir un carnet ou on note tout. Uniquement quand un des couples a hérité de ses parents, il ne va quand même pas le partager avec une personne qui devient du jour au lendemain un étranger et part avec le gros lot.
 
Je ne pense pas que tu as lu les différents types de contrat.
Par défaut, les héritages sont personnels même les choses acquises avant le mariage.

Mais s'il y'a un crédit à la consommation, c'est pour le foyer, en principe, donc je trouve cela "normal" d'être solidaire des dettes :rouge:
Solidaire des dettes quand les deux sont au courant. Pas des dettes faites a l insu de l autre
 
Quand je vois le nombre des couples qui ont divorcé autour de moi, au Laroc comme en France, dans la majorité des cas , ils se déchirent et les enfants subissent car une fois ils ont passé au stade des comptes, l'argent reste le principal problème.


Je suis pour le contrat de la séparation des biens même si je n'ai pas de contrat donc automatiquement c'est le régime de la communauté réduits aux acquêts.

Ceci dit, il ne faut pousser le bouchon trop loin, jusqu'à tenir un carnet ou on note tout. Uniquement quand un des couples a hérité de ses parents, il ne va quand même pas le partager avec une personne qui devient du jour au lendemain un étranger et part avec le gros lot.
L'héritage, quel que soit le contrat, est personnel. Il ne sera pas partagé (sauf communauté universelle, mais ça concerne très peu de personne)

Mais ça se déchire car ils ne sont pas d'accord pour partager les biens équitablement ?
 

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
Le post de @meli93 qui aborde la question de l'argent dans le couple me fait penser au contrat de mariage.

Qu'en pensez-vous ?
On dit que le contrat de séparation de biens permet de protéger l'autre en cas de faillite, dettes etc (si professions libérales ou commerciales)
Mais en pratique, s'il n'y a pas d'activité de ce type. Quel est l'intérêt de souscrire à un contrat de mariage ?
Ça me parait bizarre, pendant le mariage, chacun continue de faire gonfler son patrimoine personnel selon ses capacités financières...
Du coup il n'y a pas de "pouvoir d'achat" du foyer, mais ça reste propre à chacun individu... je trouve ça assez surprenant.
Si vous avez des arguments POUR ou CONTRE, je suis intéressée :timide:


Pour rappel les contrats existants :
- Par défaut, sans contrat le mariage est fait dans le régime de la communauté réduite aux acquêts.
Tous les biens acquis pendant le mariage entrent dans la "communauté"
C'est à dire que tout ce qui est acquis avant le mariage reste de la propriété personnelle & tout ce qui est reçu en donation/ou succession reste propriété personnelle.

- Contrat de séparation de biens :
Chacun des époux conserve la propriété de chaque bien qu'il a acheté avant et pendant le mariage.
Les donations et les succession reste aussi propriété personnelle.

- Régime de la communauté universelle
Tout est partagé, avant & pendant le mariage.
Ecoute ma soeur, suis ton coeur et ton instinct
wa lmohim juste invite moi au mariage 3afek
J"ai préparé mon caftan pour le mariage de @shams007 mais malheureusement ça a été annulé! ana mzawwwwwwwwwwwga :D

Sinon pour répondre au post: moi je suis pour les contrats de mariages séparation de bien ce qui appartenait à chacun appartiendra à chacun en cas de rupture et le reste bah la communauté de bien. Comme ça ça évite tout malentendu
 
Solidaire des dettes quand les deux sont au courant. Pas des dettes faites a l insu de l autre
Il mérite le divorce et plus encore l'imbécile qui fait ça :joueur:

Mais dans les faits, je suis d'accord pour être solidaire des dettes.
Tu as choisi cet homme... en principe tu le connais, tu sais qu'il ne te fera pas de crasse..
S'il t'en fait... beh je trouve logique de "rembourser" :timide:
 
Auteur Discussions similaires Forum Réponses Date
9 Histoires de coeur 32
Khoulood Histoires de coeur 35
S Histoires de coeur 3
A Histoires de coeur 4
S Histoires de coeur 113
A Histoires de coeur 68
compteblad Histoires de coeur 33
S Histoires de coeur 136
P Histoires de coeur 1
O Histoires de coeur 21
A Histoires de coeur 9
Khoulood Histoires de coeur 83
ambrine18 Histoires de coeur 37
ouietapres Histoires de coeur 28
origami Histoires de coeur 56
Haut