Quand mes croyances en la religion musulmane s'effondrent

En gros à mon sens tu prends des traductions, et tu les fait passer pour le livre, ce qui est une erreur, déjà il faudrait essayer d’aller voir plus loin, il est question plusieurs fois dans la traduction de méditation, de réflexion. Il est normal pour moi que tu te dise que celui qui à volé une canette ne mérite pas de se faire couper la main, ce n’est pas une réaction appropriée, moi même il y’a des années j’ai essayé de me trouver toutes les raisons possibles et imaginable pour le faire puisqu’on m’indiquait que ça venait de dieu seulement confronté aux situations je me suis rendu compte que ce n’était pas humain, et pas possible, on a de l’amour entre êtres et de la compassion, et ça ne correspond pas avec le msg, qui dit toujours que c’est mieux de laisser passer si on est pas laisé, et qu’il faut appliquer la loi du talion soit punition égale à la transgression, puis des années après, en apprenant l’arabe et en cherchant j’ai pu comprendre qu’il serait là question de reprendre ce qu’il y avait dans leur mains ce qu’il avaient volés , ce qui est en effet très logique et manifeste de la justice et de la sagesse de dieu qui pour moi ne veut pas notre destruction et qui est pardonneur, et qui voudrait que nous puissions vivre en dans la meilleur harmonie possible malgré que le diable soit présent et que nous soyons tentés et poussés à faire le mal, soit en l’occurrence le vol. En gros je pense que des gens essaies de s’approprier le texte en lui fesant dire ce qu’il veut lui faire dire, pour instaurer des lois et qui ne faut pas jouer dans leur jeu. Pour la femme si on peut traduire ça comme ça je pense que l’indice dans la traduction c’est que les cordes ont un rapport avec le carcan, avec nos nerfs qui se bloquent sur notre cœur, nos cous etc
.
Après perso je ne suis pas sûr des traductions, mais je préfère m’abstenir pour l’instant.
 
Salut je me permet de répondre, dans ton raisonnement, il faudrait donc être en mesure de pouvoir expliquer ce que l’islam, seulement pour moi tu ne peux que tendre vers le vrai sens de ce mot si tu étudie le livre qu’on appel le coran en lui-même, après je pense que c’est une question de patience et un développent personnel qui se vie, en s’étudiant, en observant les autres à la lumière de sa compréhension. De plus si je vais plus loin que le mot musulman m’apparaît personnellement, comme la Francisation d’un terme du Coran, donc ce n’est pas aussi clair que ça, par contre je pense que tu n’est quand même pas loin d’un raisonnement approprié, puisque Muslim et islam, sont des mots qui se ressemblent, on les désigne même comme 2 mots de même racine. Je n’ai pas lu le reste de votre conversation mais si le sujet t’interresse je peux te montrer des liens ou même essayé de t’expliqué ce que j’en comprends en privé, mais pour moi l’islam n’est pas une religion telle qu’on les connais, et les musulmans(ceux qui suivent autre choses que le coran) ne sont pas forcément des mouslims, je sais que mon raisonnement peut paraître compliqué mais je me tiens à dispo pour des explications à celui où celle qui veut en privé.
Avec typologie; j'expliquais que lorsque je parlais d'Islam, il fallait comprendre Islam comme religion monothéiste ayant pour livre sacrée le Coran, et comme prophète initiateur Muhammad. Le musulman est un adepte. C'est une définition neutre, profane, indépendante de tout jugement.
Ensuite au sein des musulmans c'est différent, tout les monde est musulman à sa naissance et chacun se perd selon son environnement et puis il y a des débats inter-religieux entre qui est musulman, qui est croyant, qui est mécréant, que veut dire islam, etc. Tu n'as pas tort, et tu as raison de te poser la questions, mais c'est un raisonnement qui relève du débat entre musulman. Je sais pas si tu vois ce que je veux dire

En gros à mon sens tu prends des traductions, et tu les fait passer pour le livre, ce qui est une erreur, déjà il faudrait essayer d’aller voir plus loin, il est question plusieurs fois dans la traduction de méditation, de réflexion. Il est normal pour moi que tu te dise que celui qui à volé une canette ne mérite pas de se faire couper la main, ce n’est pas une réaction appropriée, moi même il y’a des années j’ai essayé de me trouver toutes les raisons possibles et imaginable pour le faire puisqu’on m’indiquait que ça venait de dieu seulement confronté aux situations je me suis rendu compte que ce n’était pas humain, et pas possible, on a de l’amour entre êtres et de la compassion, et ça ne correspond pas avec le msg, qui dit toujours que c’est mieux de laisser passer si on est pas laisé, et qu’il faut appliquer la loi du talion soit punition égale à la transgression, puis des années après, en apprenant l’arabe et en cherchant j’ai pu comprendre qu’il serait là question de reprendre ce qu’il y avait dans leur mains ce qu’il avaient volés , ce qui est en effet très logique et manifeste de la justice et de la sagesse de dieu qui pour moi ne veut pas notre destruction et qui est pardonneur, et qui voudrait que nous puissions vivre en dans la meilleur harmonie possible malgré que le diable soit présent et que nous soyons tentés et poussés à faire le mal, soit en l’occurrence le vol. En gros je pense que des gens essaies de s’approprier le texte en lui fesant dire ce qu’il veut lui faire dire, pour instaurer des lois et qui ne faut pas jouer dans leur jeu. Pour la femme si on peut traduire ça comme ça je pense que l’indice dans la traduction c’est que les cordes ont un rapport avec le carcan, avec nos nerfs qui se bloquent sur notre cœur, nos cous etc
J'a cité la source de ma traduction, histoire de savoir d'où je les sort, mais je pense que le sens du verset ne diffère pas de l'arabe, parce que le fait de couper la main, c'est une compréhension qui est là depuis toujours, l'amputation de la main fait partie (ou a fait partie) de de code pénaux de nombreux pays musulman. c'est ainsi. Après il y a eu des débat entre théologien sur quand la pratiquer, à partir de quel montant...
Ta nouvelle compréhension est peut liée à ton humanité, à ta bonté, au fait que tu vive au XIXe siècle, et que tu aimerais que ta croyance soit en accord avec tes valeurs des droits de l'homme. Beaucoup de personne font pareil avec les versets qui leur posent problème.. Ils s'appuient sur les traductions, la contextualisation, la linguistique .. Mais ne le font pas pour des verset qui ne posent aucun problème de logique ou de morale
 
Je pense que de la bonté vient une intelligence et vient d’une intelligence qui ne peut qu’augmenter,qui produit une détermination sans pareil qui nous dépasse qui permet de retrouver la vérité, et non de s’en inventé une, je pense que tu devrais faire trés attention de quoi tu parles et prendre de longues pincette avec ce que tu dis. Pour ce qui est de ma personne tu as vue faux j’aurais même envi de te dire que c’est le contraire presque qui s’est produit, après la réflexion nouvelle que m’offraient de nouveaux principes qui n’étaient pas loin des miens, un genre de réflexion constante qui en vaut le prix pour ses moments de légéreté mal grès nos erreurs, comme un rappel au meilleur, enfin bref de là où j’en suis je te recommande une étude plus poussée si tu as vraiment de l’amour, pour moi nos sentiments sont les plus important et je pense que ne peux comprendre celui qui est incapable d’aimé, je te laisse au coran si tu essaies de t’y remettre, et j’surtout je te laisse à lui. Quand je dis lui c’est parce que vraiment je n’en suis pas en mesure de le nommer, mais je pense qu’il peut accepter, d’être en sorte ton sauveur, ton protecteur, ton professeur, etc... Enfin c’est ce que je pense je n’ai moi-même pas tout compris.
 
Dernière édition:
Je pense que de la bonté vient une intelligence et vient d’une intelligence qui ne peut qu’augmenter,qui produit une détermination sans pareil qui nous dépasse qui permet de retrouver la vérité, et non de s’en inventé une, je pense que tu devrais faire trés attention de quoi tu parles et prendre de longues pincette avec ce que tu dis. Pour ce qui est de ma personne tu as vue faux j’aurais même envi de te dire que c’est le contraire presque qui s’est produit, après la réflexion nouvelle que m’offraient de nouveaux principes qui n’étaient pas loin des miens, un genre de réflexion constante qui en vaut le prix pour ses moments de légéreté mal grès nos erreurs, comme un rappel au meilleur, enfin bref de là où j’en suis je te recommande une étude plus poussée si tu as vraiment de l’amour, pour moi nos sentiments sont les plus important et je pense que ne peux comprendre celui qui est incapable d’aimé, je te laisse au coran si tu essaies de t’y remettre, et j’surtout je te laisse à lui. Quand je dis lui c’est parce que vraiment je n’en suis pas en mesure de le nommer, mais je pense qu’il peut accepter, d’être en sorte ton sauveur, ton protecteur, ton professeur, etc... Enfin c’est ce que je pense je n’ai moi-même pas tout compris.
Tu as raison, je ne te connais pas et j'ai surement mal interprété tes propos, pour ça je m'excuse. J'ai déjà vu ça chez d'autre personne, donc j'ai fait un raccourci et je t'ai jugé sur 2 messages
J'ai de l'amour pour le monde, la nature, les animaux et pour les humains, sans avoir besoin de croire en quelqu'un "au dessus". Je peux m'émerveiller devant un panorama au sommet d'une montagne, sans avoir besoin de me demander qui a créer tout ça. Je peux aimer la personne en face de moi, avoir envie de participer à un monde meilleure sans avoir besoin de croire en un Dieu qui nous uni.
A l'inverse, les dogmes religieux et les croyances m'ont enfermé dans des croyances toutes faites qui m'empêchaient de m'épanouir correctement et de penser librement.
Non le Coran j'ai assez donné, je n'ai plus envie de le lire. Pour connaitre la vérité je préfère m'en remettre aux sciences exactes, car je sais qu'elles ne cessent de se renouveler et de se remettre en causes. Pour la morale, l'éthique, je préfère men remettre à mes expériences, à celle des autres, à la philosophie...
 
Tu as raison, je ne te connais pas et j'ai surement mal interprété tes propos, pour ça je m'excuse. J'ai déjà vu ça chez d'autre personne, donc j'ai fait un raccourci et je t'ai jugé sur 2 messages
J'ai de l'amour pour le monde, la nature, les animaux et pour les humains, sans avoir besoin de croire en quelqu'un "au dessus". Je peux m'émerveiller devant un panorama au sommet d'une montagne, sans avoir besoin de me demander qui a créer tout ça. Je peux aimer la personne en face de moi, avoir envie de participer à un monde meilleure sans avoir besoin de croire en un Dieu qui nous uni.
A l'inverse, les dogmes religieux et les croyances m'ont enfermé dans des croyances toutes faites qui m'empêchaient de m'épanouir correctement et de penser librement.
Non le Coran j'ai assez donné, je n'ai plus envie de le lire. Pour connaitre la vérité je préfère m'en remettre aux sciences exactes, car je sais qu'elles ne cessent de se renouveler et de se remettre en causes. Pour la morale, l'éthique, je préfère men remettre à mes expériences, à celle des autres, à la philosophie...
C'est ton droit j'ai eu l'impression de ressentir quelque chose de sincère chez toi, c'est pour ça que je me suis attardé, seulement je ne suis pas d'accord avec toi, c'est tes pensées, pour moi je pense qu'il faille parfois les exprimer, par contre je pense que le Coran est pour ceux qui recherchent l'amour le vrai, celui qui nous fait vivre, c'est un défi pour moi entre l'amour et le désespoir, qui ne permet de faite pas l'échec et que s'en privé c'est vivre dans un monde de désespoir et n' vivre que d'espoir sans comprendre d'où il vient, qui par incompréhension se transforme en frustration et en passe temps toujours les plus mauvais qui mène finalement à la destestation, destruction des gens et de soit même, c'est comme si incapable de comprendre d'où vient l'amour, nous essayons de nous y accrocher parce que je pense que c'est essentiel chez nous, mais que brisé de l'intérieur par nos souffrances, nos blessures, due au trahisons que nous avons subies ou plutôt ressenti, nous ne savons plus comment le faire, pire que nous l'avions abandonné de peur d'affronter ce carcan mental alimenté par celui des autres qui n'est que pure imagination c'est comme si nous ne pouvions plus voir la vérité, pour moi certes l'homme qui étudie est sur la bonne voie, mais il n'y a que l'amour et la confiance, qui peuvent lui permettre de rester intègre et impartial, de ce que j'ai pu expérimenté et pu voir les carcans sont puissant d'où qu'ils viennent lorsque tu t'y laisse soumettre, déjà que quand tu cherches à t'y soustraire c'est compliqué et quand tu tente d'y faire face, c'est encore pire, mais pour moi le plus proche de la vérité est tout de même celui qui lutte, si il est prêt à se remettrmem en cause, et qu'il est prêt à être capable de remettre en cause des certitudes si il voit la vérité, parce qu'en lui même il sait qu'il a gagné.
 
C'est ton droit j'ai eu l'impression de ressentir quelque chose de sincère chez toi, c'est pour ça que je me suis attardé, seulement je ne suis pas d'accord avec toi, c'est tes pensées, pour moi je pense qu'il faille parfois les exprimer, par contre je pense que le Coran est pour ceux qui recherchent l'amour le vrai, celui qui nous fait vivre, c'est un défi pour moi entre l'amour et le désespoir, qui ne permet de faite pas l'échec et que s'en privé c'est vivre dans un monde de désespoir et n' vivre que d'espoir sans comprendre d'où il vient, qui par incompréhension se transforme en frustration et en passe temps toujours les plus mauvais qui mène finalement à la destestation, destruction des gens et de soit même, c'est comme si incapable de comprendre d'où vient l'amour, nous essayons de nous y accrocher parce que je pense que c'est essentiel chez nous, mais que brisé de l'intérieur par nos souffrances, nos blessures, due au trahisons que nous avons subies ou plutôt ressenti, nous ne savons plus comment le faire, pire que nous l'avions abandonné de peur d'affronter ce carcan mental alimenté par celui des autres qui n'est que pure imagination c'est comme si nous ne pouvions plus voir la vérité, pour moi certes l'homme qui étudie est sur la bonne voie, mais il n'y a que l'amour et la confiance, qui peuvent lui permettre de rester intègre et impartial, de ce que j'ai pu expérimenté et pu voir les carcans sont puissant d'où qu'ils viennent lorsque tu t'y laisse soumettre, déjà que quand tu cherches à t'y soustraire c'est compliqué et quand tu tente d'y faire face, c'est encore pire, mais pour moi le plus proche de la vérité est tout de même celui qui lutte, si il est prêt à se remettrmem en cause, et qu'il est prêt à être capable de remettre en cause des certitudes si il voit la vérité, parce qu'en lui même il sait qu'il a gagné.
Je pense même personnellement qu en être guidées et non guidées comme la traduction les désigné il une différence principalement de gens qui sont reconnaissant du vrai plutôt que de scènes qu'on imagine, un genre de reconnaissance inée dont on va choisir ou non de se souvenir ou de s'approcher.
 
Haut