Déclaration d'un ex-1er ministre algérien : " l'algérie régle toutes les dépenses du polisario "

ould khadija

fédalien
Contributeur
Un ancien premier ministre algérien a déclaré au journal kabyle Tamurt.info que l’Algérie prélève sur son budget, de colossaux montants, alloués à la couverture du total des dépenses du front polisario.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

C'est avec le budget de l'Etat algérien que le POLISARIO prend en charge toutes les dépenses de son organisation», a affirmé un ex-premier ministre algérien, requérant, par peur pour sa vie, l’anonymat, dans une déclaration faite au journal kabyle Tamurt.info.

«Le budget que verse l’Algérie au profit du Polisario, rien que pour agacer le Maroc, dépasse l’entendement, mais il reste toujours secret…

J’étais premier ministre et je ne savais rien de ce qui se tramait au sujet du financement du Sahara qui leur a été alloué durant les années 1990, c’est-à-dire durant la crise financière que l’Algérie traversait, mais je sais que le budget est supérieur à ce que tout le monde pense.

Ce budget versé par l'Algérie dépasse l'entendement, mais il reste toujours secret», a-t-il souligné.

Selon cet ancien premier ministre algérien «aucun politicien algérien ne peut aborder ce sujet ni y faire allusion.. Le sujet est tabou» indique-t-il.

Tamurt.info a noté, citant des sources algériennes informées, que le coût financier du soutien inconditionnel que porte l'Algérie au polisario est inconnu des dirigeants politiques algériens apparents.

«Seul le DRS est au courant», signale la publication électronique, soulignant que «personne n'est en mesure d'apporter le moindre nombre, même approximatif, de milliards que verse l'Algérie aux comptes du polisario».

«Il s'agit d'un secret qu'aucun député, ni aucun ministre algérien ne peut percer, les montants versés aux membres du polisario, un groupe manipulé comme une marionnette par les services secrets algériens, échappant à tout contrôle des politiciens» a expliqué le journal Kabyle.

Tamurt.info souligne, en fin que l'Algérie finance les milices armées du polisario, les actions violentes des séparatistes dans les provinces du sud du Maroc, les voyages des dirigeants du polisario dans le monde, les campagnes médiatiques anti-Maroc ainsi que le règlement des factures des bureaux de lobbying aux USA, en UE et partout ailleurs où il y a besoin dans le monde.






source :
http://www.lemag.ma/Ex-premier-mini...-toutes-les-depenses-du-polisario_a74507.html

et

http://www.tamurt.info/l-algerie-depense-plus-sur-le-sahara-occidental-que-sur-la-kabylie,4568.html?lang=fr
 
Dernière édition:
Ce n'est un secret pour personne non plus. Le sujet est tabou comme beaucoup d'autres en Algerie car il est géré par les militaires qui constituent les vrais décideurs dans ce pays.

Tout ce que je leur espère, est que le prix du Brent perd quelques dollars dans la bourse de Londres. On verra s'ils vont continuer à faire les malins.
 

TerneT

Noyer le poisson
La decision occidental de contrer le regime Syrien se remarque dans la tension des dernieres declarations.
L,Algerie cherche l,introuvable dans ces derniers temps pour arriver a ses elections.
Le polisario est une force mercenaire puisqu,on paye sa vie qu,on peut utiliser contre n,importe quand on veut et partout.
 

ould khadija

fédalien
Contributeur
Heureusement qu'il est la lui, sinon nous l'aurions jamais su.

oui, il enfonce des portes ouvertes !

mais ce qui est "inédit", c'est que jusqu'à présent aucun ex-haut responsable (c'est un ex premier ministre) n'a été aussi "explicite" ....dans le soutien "tout azimut" notamment financier de l'Algérie pour le Polisario
 
Dernière édition:
Tout le monde savait que le Polisario est un mouvement financé par l'Algérie, son véritable "sponsor".
L'information est néanmoins d'importance car même si la source est anonyme (et on comprend pourquoi!), cette source qui confirme cela est tout de même supposé être rien moins qu'un "ex premier ministre algérien".

Ce régime pétro militaire qui gouverne l'Algérie est une horreur, une honte qui malgré tout ne montre aucun signe de faiblesse vu de l'extérieur du moins.
 

AbuBatata

DANIEL GALVAN FAN CLUB
J'ai toujours "cru", naïf que je suis, que l'Algérie n'était pas "concernée" par le conflit du Sahara, comme elle le dit ::rolleyes:

:D

Oh le fou rire que tu as provoqué en mon for intérieur !

Ceci dit, des langues se délient, là-bas... Peut-être que des choses vont changer, ou est-ce l'effet "poste vacant" de Bouteflika qui provoque cet élan ?
 
Haut