Le déconfinement...

Esperluette

Vivre et laisser vivre
En revanche, la Fnac ne perd pas le nord, après s’être vu accordé un prêt de 500 millions d'argent public.

Chantage de Fnac sur ses salariés : « 43 heures forcées, fin des congés payés et jours RTT, sinon pas de salaires »
C'est soi-disant temporaire jusqu'en mai 2021 :rolleyes:

 
Ne t'inquiète pas c'est très bien géré
tous les cours sont assurés par internet.
Les examens seront organisés en controle continu ou par devoir à rendre en temps limité
Sans compter que nos B U regorgent de documentations électroniques, une grande partie de nos ouvrages sont accessibles en version numérique --> les Ebook et des centaines de milliers d'articles ou de publications en un clic.
Tout est là pour les étudiants.

On me demande de reprendre mon taf uniquement pour gérer la version papier qui s'est accumulée pendant le confinement.
 

Ninive

Nomad addict
En revanche, la Fnac ne perd pas le nord, après s’être vu accordé un prêt de 500 millions d'argent public.

Chantage de Fnac sur ses salariés : « 43 heures forcées, fin des congés payés et jours RTT, sinon pas de salaires »
C'est soi-disant temporaire jusqu'en mai 2021 :rolleyes:

Les salariés doivent se mobiliser et faire greve, ils pensent avoir tout les droits jusqu a retenir les salaires??
 

Sanid

Je ne suis pas là !
VIB
Les salariés doivent se mobiliser et faire greve, ils pensent avoir tout les droits jusqu a retenir les salaires??
Malheureusement oui...
Mais on parle pas du salaire complet. Ils menacent de retenir la partie non prise en charge par l’Etat en chomage partiel.
rien n’oblige l’entreprise à payer cette partie.
la fnac se sert de ça.
 

Ninive

Nomad addict
Malheureusement oui...
Mais on parle pas du salaire complet. Ils menacent de retenir la partie non prise en charge par l’Etat en chomage partiel.
rien n’oblige l’entreprise à payer cette partie.
la fnac se sert de ça.
Ça représente combien cette partie?

Quand bien meme ils menacent leurs propres collaborateurs et l assument en plus
500 millions d argent public cest pas justifié, la france est aux mains de mafieux

Certaines entreprises vont bien en profiter pour licencier apres avoir empocher les dons de l etat et avec la loi travail voté en amont personne ne pourra se defendre
 

Sanid

Je ne suis pas là !
VIB
Ça représente combien cette partie?

Quand bien meme ils menacent leurs propres collaborateurs et l assument en plus
500 millions d argent public cest pas justifié, la france est aux mains de mafieux

Certaines entreprises vont bien en profiter pour licencier apres avoir empocher les dons de l etat et avec la loi travail voté en amont personne ne pourra se defendre
Environ 15% du net

c’est une negociation entre employeur et salaries. Les employeurs ont toujours menacé les salaries dans ces negociations. Ils attaquent avec leurs armes.

pour les entreprises qui vont en profiter oui c’est sûr des qu’il y’a un billet a gratter ils le font puisqu’on a un gvt qui leur donne sans contrepartie.
Mais bon cette aide c’est juste un bonus ils ont deja le CICE créé par Macron ministre depuis longtemps.
 
On est pas sortis des dégâts …

Les universités qui ne rouvriront pas avant la fin de l’été :claque:
A mon plus grand désespoir... je suis en dernière année et cette fin d'année va être compliquée à deux mois du diplôme je ne comprends toujours pas la raison de ne pas ouvrir les universités au moins aux dernières années...

Des petits de 3 ans sauront respecter les mesures de distanciation sociale et d'hygiène...

Bref... en espérant que notre année ne soit pas gâchée sinon j'envoie la facture de mon prêt étudiant au gouvernement
 
A

AncienMembre

Non connecté
Sans compter que nos B U regorgent de documentations électroniques, une grande partie de nos ouvrages sont accessibles en version numérique --> les Ebook et des centaines de milliers d'articles ou de publications en un clic.
Tout est là pour les étudiants.

On me demande de reprendre mon taf uniquement pour gérer la version papier qui s'est accumulée pendant le confinement.
Après ça dépend ceux qui ont des TP c'est plutôt foutu .....
 

Ninive

Nomad addict
Environ 15% du net

c’est une negociation entre employeur et salaries. Les employeurs ont toujours menacé les salaries dans ces negociations. Ils attaquent avec leurs armes.

pour les entreprises qui vont en profiter oui c’est sûr des qu’il y’a un billet a gratter ils le font puisqu’on a un gvt qui leur donne sans contrepartie.
Mais bon cette aide c’est juste un bonus ils ont deja le CICE créé par Macron ministre depuis longtemps.
Tout ce petit monde se rend des services

La fnac vend des livres et des ordis cest pas un fleuront de l'industrie française ils ont pas besoin de 500 millions que finalement que les contribuables vont finir par payer de sa poche
 
Le confinement « invisible » des vieux immigrés en France
Qu’ils soient originaires du Maghreb ou d’Afrique de l’Ouest, les anciens vivant en foyer subissent de plein fouet les restrictions liées à la pandémie de coronavirus et se retrouvent souvent isolés.

Il ne veut pas déranger. Ni son ex-femme, ni ses connaissances. Alors Mbark, 70 ans, s’est retrouvé à passer quelques nuits dans sa voiture. Il dort aussi à droite à gauche, une fois à Lyon (Rhône), une autre à Vénissieux, en banlieue. « J’appelle des gens pour qu’ils m’hébergent mais je ne veux pas insister », dit-il. Et impossible de composer le 115 : « J’aurais trop peur d’attraper le coronavirus. »


Lorsqu’elle a su pour lui, la mère de ses trois enfants s’est résolue à le convier quelques jours dans l’ancien domicile conjugal. « C’est très gentil de sa part, mais on est divorcé. Il y a des limites, je ne peux pas trop rester », assure-t-il.


Le confinement pour ce Tunisien en France depuis 1971, c’est dehors « dans un coin où il n’y a pas de flics ». Un bout de pain, du fromage, et voilà ce maçon à la retraite et à la rue depuis mi-février rassasié pour la journée.

Depuis son divorce fin 2017, il vivait dans un foyer à Dardilly. En début d’année, il est parti enterrer son frère au pays et a un peu tardé à rentrer. Sans nouvelles, selon la direction, le foyer a redistribué sa chambre. « J’étais ailleurs mais j’avais payé ma chambre à l’avance et ils savaient que j’étais parti pour un décès », répète-t-il.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/04/27/coronavirus-le-confinement-invisible-des-vieux-immigres-en-france_6037918_3212.html
 
Le confinement « invisible » des vieux immigrés en France
Qu’ils soient originaires du Maghreb ou d’Afrique de l’Ouest, les anciens vivant en foyer subissent de plein fouet les restrictions liées à la pandémie de coronavirus et se retrouvent souvent isolés.

Il ne veut pas déranger. Ni son ex-femme, ni ses connaissances. Alors Mbark, 70 ans, s’est retrouvé à passer quelques nuits dans sa voiture. Il dort aussi à droite à gauche, une fois à Lyon (Rhône), une autre à Vénissieux, en banlieue. « J’appelle des gens pour qu’ils m’hébergent mais je ne veux pas insister », dit-il. Et impossible de composer le 115 : « J’aurais trop peur d’attraper le coronavirus. »


Lorsqu’elle a su pour lui, la mère de ses trois enfants s’est résolue à le convier quelques jours dans l’ancien domicile conjugal. « C’est très gentil de sa part, mais on est divorcé. Il y a des limites, je ne peux pas trop rester », assure-t-il.


Le confinement pour ce Tunisien en France depuis 1971, c’est dehors « dans un coin où il n’y a pas de flics ». Un bout de pain, du fromage, et voilà ce maçon à la retraite et à la rue depuis mi-février rassasié pour la journée.

Depuis son divorce fin 2017, il vivait dans un foyer à Dardilly. En début d’année, il est parti enterrer son frère au pays et a un peu tardé à rentrer. Sans nouvelles, selon la direction, le foyer a redistribué sa chambre. « J’étais ailleurs mais j’avais payé ma chambre à l’avance et ils savaient que j’étais parti pour un décès », répète-t-il.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/04/27/coronavirus-le-confinement-invisible-des-vieux-immigres-en-france_6037918_3212.html
Quelle tristesse!

Pour ceux qui se plaignent, cela remet bien les pieds sur terre.
 
Tout ce petit monde se rend des services

La fnac vend des livres et des ordis cest pas un fleuront de l'industrie française ils ont pas besoin de 500 millions que finalement que les contribuables vont finir par payer de sa poche
Ce n'est pas un don, mais un prêt. Même si on est d'accord, ils usent juste d'un prêt à des conditions favorables.

On met en place des aides, des prêts... avec des critères et conditions qui font que des sociétés de ce type peuvent en bénéficier...

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/04/20/coronavirus-fnac-darty-premiere-grande-entreprise-a-beneficier-d-un-pret-garanti-par-l-etat_6037150_3234.html https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/04/20/coronavirus-fnac-darty-premiere-grande-entreprise-a-beneficier-d-un-pret-garanti-par-l-etat_6037150_3234.html
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
Sur la base du volontariat

Réouverture "très progressive" des crèches et des écoles dès le 11 mai, de certains collèges à partir du 18 mai
Dix enfants maximum par espace dans les crèches
Port du masque obligatoire pour les professionnels de la petite enfance

La réouverture des collèges pourra être envisagée « dans un second temps, à compter du 18 mai, mais seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible, en commençant par les cinquièmes et sixièmes ». « Nous fournirons des masques aux collégiens qui n'ont pas réussi à s'en procurer. Le port du masque pour les collégiens étant obligatoire.

Pas de reprise en lycée avant juin
Une « décision » sera prise « fin mai pour les lycées ».
 
Dernière édition:

Esperluette

Vivre et laisser vivre
Fin des attestations le 11 mai, sauf pour les déplacements de plus de 100 km

Il sera possible de faire des activités physiques en extérieur au-delà de la limite actuelle du rayon d'un kilomètre. Les cinémas, les théâtres, grands musées, salle de concerts et les lieux où le spectateur est statique ne pourront pas rouvrir le 11 mai.
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
Un déconfinement différencié

Le déconfinement sera différencié entre les départements « verts », où il sera appliqué largement, et « rouges », où il prendra une forme plus stricte. Pour cela, trois critères seront étudiés le 7 mai pour déterminer dans quel département « la circulation du virus reste active », « les capacités hospitalières en réanimation restent tendues » et « le système local de tests et de détection des cas contacts pourrait ne pas être suffisamment prêt ».
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
Levée progressive pour les commerces

Tous les commerces, sauf les cafés et restaurants, pourront rouvrir à compter du 11 mai mais avec des mesures de protection sanitaire, notamment le port du masque, recommandé pour le personnel et les clients si la distanciation est impossible.

Les préfets pourront néanmoins maintenir fermés les centres commerciaux de plus de 40.000 m2. Pour les cafés et restaurants, le gouvernement statuera « fin mai » pour décider s’ils rouvrent après le 2 juin. En outre, un commerçant pourra interdire l’accès à son local aux personnes ne portant pas de masque.
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
Télétravail pour les entreprises

Edouard Philippe a demandé « avec insistance » aux entreprises de maintenir le télétravail autant que possible. « Personne n’en ignore les contraintes mais celui-ci doit se poursuivre pour limiter le recours aux transports publics et pour limiter plus globalement les contacts ».
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
Les lieux culturels restent fermés, et les saisons sportives arrêtées

Les grands musées, les salles de cinéma, de concert et les théâtres resteront fermés après le 11 mai, contrairement aux médiathèques, bibliothèques et petits musées qui pourront rouvrir leurs portes.

Côté sport, « la saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra pas reprendre ».
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
Les transports

Pour limiter la contamination dans les transports publics, le gouvernement veut réduire leur capacité. « Cela veut dire, par exemple, que la capacité du métro parisien sera (…) drastiquement réduite par rapport à sa capacité normale. Qu’il faudra (…) condamner un siège sur deux, favoriser, par des marquages au sol la bonne répartition sur les quais, se préparer à limiter les flux en cas d’affluence ».

Dès le 11 mai, « 70 % de l’offre de la RATP sera disponible », a dit Edouard Philippe, appelant les Français qui peuvent télétravailler, ou étaler leurs horaires, à éviter de prendre les transports en commun, de surcroît aux heures de pointe. Le port du masque sera obligatoire.

Les déplacements interdépartementaux ou interrégionaux seront réduits aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux.
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
Interdiction de certains rassemblements

Tous « les évènements qui regroupent plus de 5.000 participants » ne « pourront se tenir avant le mois de septembre ».
Cette mesure concerne « les grandes manifestations sportives, culturelles, notamment les festivals, les grands salons professionnels, tous les évènements qui regroupent plus de 5.000 participants et font à ce titre l’objet d’une déclaration en préfecture et doivent être organisés longtemps à l’avance », a détaillé le Premier ministre.

« Les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à 10 personnes », a-t-il ajouté. Les mairies sont invitées à reporter les mariages, et les cérémonies religieuses restent limitées à 20 personnes.

Quant aux plages, elles resteront « inaccessibles au public au moins jusqu’au 1er juin », tandis que les parcs et jardins « ne pourront ouvrir que dans les départements où le virus ne circule pas de façon active ».
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
Report du débat sur le sujet sensible du traçage

Sur le projet sensible du traçage des données mobiles StopCovid, « le débat est prématuré » mais lorsque l’application « fonctionnera et avant sa mise en œuvre, nous organiserons un débat spécifique, suivi d’un vote spécifique », a annoncé Edouard Philippe.
 
Haut