• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

La définition de la foi en islam

yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
Les traditionnalistes disent que la foi est actes et paroles, c'est cette position qui deviendra le crédo orthodoxe de l'islam sunnite. Pour eux la croyance du coeur (tasdiq) ne suffit pas, les actes et les paroles rentrent dans la définition de la foi :
"Pour les traditionalistes, sans prononcer l’attestation de foi sans excuse valable, la croyance (ma’rifa), qui se trouve dans le cœur, est stérile, car la parole, pour celui qui en a la capacité, est une condition de validité de la foi" (shart sihha). [E-sârim el maslûl (p. 525). d’ibn Taïmiya.]
Or à l'opposé, nous avons les murjites et jahmites pour qui la foi est un et indivisible, elle se confine dans la croyance du coeur (tasdiq) pour les premiers, et au tasdiq et à la parole pour les deuxiémes. A leurs yeux inclure les actes dans l'essence de la foi implique de faire sortir de la religion l'auteur des grands péchés.
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
DONC le débat qui a départagé les premiers muslulmans consistait à savoir si on peut incorporer les actes et les paroles dans la définition de la foi.
La position orthodoxe en font une condition de validité de la foi. Les murjites, mutazilites jahmites en font une condition de plénitude et de perfectionnement de la foi.
@Cammix @Assad14
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
D'aprés vous qu'est ce que la foi en Islam ?
Est elle un et indivisible ou peut-elle varier en degré, en intensité si je puis dire ?
Si l'on dit que la foi est composé de paroles et des actes ? Cela impliquerait il qu'elle disparraisse si l'on perd certains de ses éléments ?
est il possible que l'auteur du péché ait à la fois des éléments de foi et des éléments de mécreance comme disent les traditionnalistes....etc etc ?
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
Ben voilà @Cammix puisque je m'ennuyais un peu j'ai fais pour toi une petite synthèse d'un débat théologique fort interéssant.
 
Cammix

Cammix

Pour la position traditionnelle, il y a certaine chose qui me surprenne, le sunnisme dit que celui qui ne prie pas ni ne jeûne pas reste musulman, néanmoins(peut être que je me trompe) la peine de mort etaient d'usage pour ceux qui ne pratiquaient dans 3 ecole juridique (l'école hanifite étant l'exception).
J'ai lu ça récemment et ça m'a surpris, après je l'ai lu sur internet peut être que ce n'est pas fiable.

@yasstyme85
Imane a t il le même sens que le mot foi? Ne doit il pas plutôt être traduit par croyance/certitude ?
En tout cas,ces debats des premiers temps méritent d'être réouvert ^^
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
oui à coté du concept al imane y a celui de al islam non dans le sens générique qui désigne la religion mais le concept dont les différentes occurences apparaissent dans le coran et les hadiths rapportés, là encore y en a qui identifient islam à iman, d'autres identifient islam aux seules actes extérieurs en se basant sur le verset sur les bédouins dans la sourate al hojorat..dans cette perspective celui qui ne fait pas la priére est non muslim mais néanmoins moumin (croyant). Dans ce cas non muslim signîfie celui qui a manqué les actes extérieurs et non qu/il est sorti de la religion.
 
Cammix

Cammix

oui à coté du concept al imane y a celui de al islam non dans le sens générique qui désigne la religion mais le concept dont les différentes occurences apparaissent dans le coran et les hadiths rapportés, là encore y en a qui identifient islam à iman, d'autres identifient islam aux seules actes extérieurs en se basant sur le verset sur les bédouins dans la sourate al hojorat..dans cette perspective celui qui ne fait pas la priére est non muslim mais néanmoins moumin (croyant). Dans ce cas non muslim signîfie celui qui a manqué les actes extérieurs et non qu/il est sorti de la religion.
Dans ce cas muslim ne veut pas dire musulmans, sinon ça voudrais qu'on est très loin des 1,7 milliards de musulmans :/
Moi je pense qu'il faut identifier islam à iman :)
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
@yasstyme85
Imane a t il le même sens que le mot foi? Ne doit il pas plutôt être traduit par croyance/certitude ?
En tout cas,ces debats des premiers temps méritent d'être réouvert ^^
Le mot Al imane que l'on rend en français par le mot foi vient des racines alef - mim - noun : aa ma na et le nom est moumin, étymologiquement signifie sadaqa Càd confirmer par la parole. La foi implique la croyance du coeur ('aqd bi al qalb) ce que l'on ne peut rendre par les mots croyance et certitude. Je peux croire à qlqcose sans être impliqué émotionnellement ou ontologiquement, je peux croire et ne pas avoir foi en qlqchose.
la certitude est rendue par le mot yaqine..qui signifie l'exactitude de l'existence de qlqchose.
croire et être certain relèvent plutôt de l'intellect, du lôgos que de l'imaginaire ou de l'émotion..qui se trouvent impliqués quand a la foi (al imane)
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
@yasstyme85,
En voyant cette citation j' ai pensé à ton thread...
Oui je connais par coeur : al imane layssa bi altahalli wala bi altamani walakine ma waqara fi alqalb wa saddaqaho al amal.
J'AIME la citation en français elle est bien traduite, elle appartient à la grande figure HASSAN al Basri l'un des imams tabiines, on raconte que son élève Wasil Ibn Ataa a abondonné les cours de Hassan al Basri suite à la divergence sur la question de l'auteur du grand péché, Wasil avait un avis différent de celui de son maître suite à quoi il s'est retiré dans un coin de la mosquée avec ceux qui symapisent avec lui et qui seront qualifiés plus tard les mutazilites.
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Les traditionnalistes disent que la foi est actes et paroles, c'est cette position qui deviendra le crédo orthodoxe de l'islam sunnite. Pour eux la croyance du coeur (tasdiq) ne suffit pas, les actes et les paroles rentrent dans la définition de la foi :
"Pour les traditionalistes, sans prononcer l’attestation de foi sans excuse valable, la croyance (ma’rifa), qui se trouve dans le cœur, est stérile, car la parole, pour celui qui en a la capacité, est une condition de validité de la foi" (shart sihha). [E-sârim el maslûl (p. 525). d’ibn Taïmiya.]
Or à l'opposé, nous avons les murjites et jahmites pour qui la foi est un et indivisible, elle se confine dans la croyance du coeur (tasdiq) pour les premiers, et au tasdiq et à la parole pour les deuxiémes. A leurs yeux inclure les actes dans l'essence de la foi implique de faire sortir de la religion l'auteur des grands péchés.
La Foi comporte plusieurs degrés. On peut avoir une Foi qui ne se limité qu'à une croyance en l'existence d'une Divinité unique, une autre qui ajoute que le Prophète est Son Messager, une autre encore qui n'applique que ce qui est obligatoire mais qui s'abstient à ce qui est recommandé et enfin une autre qui manifeste en actes sa croyance selon ses possibilités. Ceux qui disent qu'ils sont musulmans non pratiquants sont considérés comme étant des hypocrites.
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
oui à coté du concept al imane y a celui de al islam non dans le sens générique qui désigne la religion mais le concept dont les différentes occurences apparaissent dans le coran et les hadiths rapportés, là encore y en a qui identifient islam à iman, d'autres identifient islam aux seules actes extérieurs en se basant sur le verset sur les bédouins dans la sourate al hojorat..dans cette perspective celui qui ne fait pas la priére est non muslim mais néanmoins moumin (croyant). Dans ce cas non muslim signîfie celui qui a manqué les actes extérieurs et non qu/il est sorti de la religion.
Le verset des bédouins a montré une différence entre le musulman (hypocrite) qui adhère à l'Islam par opportunisme sans pour autant avoir la foi, et celui qui adhère à l'Islam par le seul fait d'avoir cru dans le message révélé au Prophète. Il y a un hadith qui nous raconte l'histoire d'une capture d'un mécréant qui pour sauver sa vie a attesté la shahada.
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Dans ce cas muslim ne veut pas dire musulmans, sinon ça voudrais qu'on est très loin des 1,7 milliards de musulmans :/
Moi je pense qu'il faut identifier islam à iman :)
Il y a le musulman qui adhère à la religion musulmane même sans y croire, et le croyant musulman qui adhère tout en croyant.
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Pour la position traditionnelle, il y a certaine chose qui me surprenne, le sunnisme dit que celui qui ne prie pas ni ne jeûne pas reste musulman, néanmoins(peut être que je me trompe) la peine de mort etaient d'usage pour ceux qui ne pratiquaient dans 3 ecole juridique (l'école hanifite étant l'exception).
J'ai lu ça récemment et ça m'a surpris, après je l'ai lu sur internet peut être que ce n'est pas fiable.
Celui qui ne prie pas et ne jeûne pas volontairement tout en attestant la shahada est considéré comme étant un hypocrite. En quelque sorte il sort de l'Islam, car il y a l'obligation d'accomplir les piliers de l'Islam, et s'il ne se repent pas, alors il est considéré comme étant un mécréant.
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
D'aprés vous qu'est ce que la foi en Islam ?
Est elle un et indivisible ou peut-elle varier en degré, en intensité si je puis dire ?
Si l'on dit que la foi est composé de paroles et des actes ? Cela impliquerait il qu'elle disparraisse si l'on perd certains de ses éléments ?
est il possible que l'auteur du péché ait à la fois des éléments de foi et des éléments de mécreance comme disent les traditionnalistes....etc etc ?
Oui il est possible, car la foi si elle n'est pas nourrie, peu à peu elle réduit l'intensité de sa lumière (croyance) pour enfin s'éteindre ou se mettre en sommeil.
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Les traditionnalistes disent que la foi est actes et paroles, c'est cette position qui deviendra le crédo orthodoxe de l'islam sunnite. Pour eux la croyance du coeur (tasdiq) ne suffit pas, les actes et les paroles rentrent dans la définition de la foi :
"Pour les traditionalistes, sans prononcer l’attestation de foi sans excuse valable, la croyance (ma’rifa), qui se trouve dans le cœur, est stérile, car la parole, pour celui qui en a la capacité, est une condition de validité de la foi" (shart sihha). [E-sârim el maslûl (p. 525). d’ibn Taïmiya.]
Or à l'opposé, nous avons les murjites et jahmites pour qui la foi est un et indivisible, elle se confine dans la croyance du coeur (tasdiq) pour les premiers, et au tasdiq et à la parole pour les deuxiémes. A leurs yeux inclure les actes dans l'essence de la foi implique de faire sortir de la religion l'auteur des grands péchés.
Si je possède un poste télé et que je le laisse dans son emballage sans jamais l'utiliser, peut-on affirmer que je suis un téléspectateur ? La réponse semble être évidente n'est-ce pas ?
 
Cammix

Cammix

Celui qui ne prie pas et ne jeûne pas volontairement tout en attestant la shahada est considéré comme étant un hypocrite. En quelque sorte il sort de l'Islam, car il y a l'obligation d'accomplir les piliers de l'Islam, et s'il ne se repent pas, alors il est considéré comme étant un mécréant.
Non il est considéré comme un pêcheur, mais ça l'excommunie pas
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Non il est considéré comme un pêcheur, mais ça l'excommunie pas
Les différences entre l’Hypocrisie majeure et mineure :

♦
L’Hypocrisie majeure fait sortir de l’islam contrairement à l’hypocrisie mineure.

♦ L’Hypocrisie majeure est la divergence entre la croyance apparente et cachée et l’hypocrisie mineure est la divergence entre les actes apparents et cachés sans la croyance.

♦ L’Hypocrisie majeure ne se manifeste pas d’un croyant, quant à l’hypocrisie mineure, elle peut apparaître chez un croyant.

♦ L’auteur de l’Hypocrisie majeure ne se repent généralement pas. Les savants ont même divergé sur l’acceptation de son repentir auprès du juge. Par contre, l’auteur de l’hypocrisie mineur peut se repentir à Allah, il accepte son repentir.
 
azamoglan

azamoglan

Il serait temps d'aiguiller les discussions islamo-islamiques vers la discussion dédiée à l'Islam
Sinon on y perd son latin.
 
magicnanou

magicnanou

D'aprés vous qu'est ce que la foi en Islam ?

la foi tout cours,pour moi,car avoir la foi n'appartient ni à l'islam ni au chrétien ni au juif ni à l'athée mais à l'homme
la foi est quelque chose d'inné on l'a ou on l'a pas,la foi pour moi c'est de réfléchir par soit même de ses actes,et quand on fait une erreur on s'en rend compte tout seul car avoir la foi c'est aussi se remettre en question sur nos actes .On peut aussi faire des erreurs et ne pas s'en rendre compte,et avoir la foi c'est l'acceptation sincère de ses erreurs quand on nous reprend en remerciant celui qui nous a repris.

Est elle un et indivisible ou peut-elle varier en degré, en intensité si je puis dire ?

oui,avoir la foi ne veut pas dire être fort on peu avoir des faiblesses plus ou moins intense on peut cédé à la tentation mais on en reviens toujours à celui qui a la foi ne sera pour lui qu'un moment de faiblesse sa foi le ramènera à la raison

Si l'on dit que la foi est composé de paroles et des actes ? Cela impliquerait il qu'elle disparraisse si l'on perd certains de ses éléments ?

pour moi la foi disparaît pas d'une personne,elle se met aux abonnés absent pour certains si ils sont durement éprouvés mais elle refera surface tot ou tard!



est il possible que l'auteur du péché ait à la fois des éléments de foi et des éléments de mécreance comme disent les traditionnalistes....etc etc ?
 
Haut