1. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences
    Rejeter la notice

Fin de vie, dégradation, dépérissement. et pourtant...

Discussion dans 'Philosophie, spiritualité et autres religions' créé par Agnost, 25 Avril 2018.

Et pourtant cette lutte pour survivre. Malgré un état physique catastrophique... J'ai rendu visite en fin de journée à un ami, à l'hôpital. Au service...

  1. Agnost

    Agnost

    Inscrit:
    18 Mars 2018
    Messages:
    189
    Likes:
    255
    Et pourtant cette lutte pour survivre. Malgré un état physique catastrophique...

    J'ai rendu visite en fin de journée à un ami, à l'hôpital. Au service oncologie. Ça fait plusieurs mois qu'il change d'hôpitaux et de centre de repos ou de soin.

    Un cancer fulgurant du cerveau.

    Il a tellement changé en seulement quelques semaines... méconnaissable.

    J'avais fait des photos de lui il y a un an ou deux, dans son atelier de peinture. Un beau jeune homme de la soixantaine. Il était fièr de me faire la visite. Il m'expliquait sa démarche et son envie de rouge et de bleu. Et une nouvelle technique qui lui tenait à coeur de développer.

    Je n'aime pas vraiment son style trop abstrait pour moi. Mais c'est un copain et il est doux. J'avais envie de le photographier. On a passé un bon moment.

    Aujourd'hui, on a du mal à le reconnaître. L'homme sur les photos et celui sur le lit de cet hôpital parisien ne se ressemblent en rien.

    Déjà physiquement, c'est le choc.

    Puis à l'écouter, le couteau finit de vous traverser de part en part.

    Il s'accroche à la moindre idée d'un nouveau traitement. Ils dit combien ses médecins sont de très grands spécialistes et comment ils réfléchissent longuement à des solutions. Mes ces grands spécialistes lui ont déjà annoncé qu'une guérison serait miraculeuse. Ils le lui ont dit depuis le début.

    Pourtant tous s'affairent. Lui aussi. De service en service et d'hôpital en hôpital.

    C'est ça ma question ce soir. C'est quoi cette lutte ? C'est quoi cette volonté de rester ? Alors que son corps et son esprit son cassés, broyés, épuisés ? Quand chaque opération est précédée de l'appréhension de la douleur. Et que l'appréhension est suivie par la douleur elle-même. Qui à son tour laisse place à l'épuisement et à la peur.

    Quel est donc ce combat ? Le sien au même titre que tout ceux qui l'entourent.

    C'est lui même qui me l'a soufflé : "il y a des moments où je me dis à quoi bon tout ça, si c'est..."

    Puis il se reprend et se répond à lui-même : "non, non, c'est pas bon ça. Il ne faut pas penser comme ça".

    La question reste pour moi. Sans réponse. Quelle est donc cette lutte pour la vie ?
     
    Dernière édition: 25 Avril 2018
  2. Takamine

    Takamine VIB

    Inscrit:
    22 Janvier 2015
    Messages:
    6 446
    Likes:
    8 932
    son principe .. c est a dire que tout organisme se bat jusqu au dernier souffle pour ne pas mourir ..

    politiquement on peut traduire cela par ceux qui renonce pensant que c est impossible et une minorité qui résiste et refuse de capituler même si pourtant tout parait contre eux .. je comprend la souffrance mais devons nous aussi comprendre un peu la vie ...
     
  3. Takamine

    Takamine VIB

    Inscrit:
    22 Janvier 2015
    Messages:
    6 446
    Likes:
    8 932
    j etais pas sensé aller me coucher moi ?? .. oh nan !! y encore un kon qui pris possession de mon corps .. je ne suis responsable de rien ..toutes ces pensée ne viennent pas de moi

    ps @Bladirobot .. un jour tu finira dans une casse en roumaine
    coincé entre une twingo et un veille paires de sandales
    .. ce jour là tu fera moins le malin
     
    Agnost, Drianke et misszara88 aiment ça.
  4. misszara88

    misszara88

    Inscrit:
    2 Février 2010
    Messages:
    50 493
    Likes:
    51 574
    Ce que tu as dit de lui me rappelle un verset:

    84.6 : Ô homme ! Toi qui t'efforces vers ton Seigneur sans relâche, tu Le rencontreras alors.

    Le verset arabe a un sens pour la "lutte", "travail acharné", "s'efforcer" plus profond que cette traduction.

    Je ne sais pas définir cette lutte mais tout ce que je sais, c'était un jour où je ne voulais plus vivre, j'ai réalisé , au fond de moi, que ma réelle volonté n'est pas de mourir, je voulais juste survivre cette épreuve , je voulais la mort de cette épreuve.

    La volonté de rester est aussi instinctive que la volonté du corps à faire sortir la tête d'un baril plein d'eau, personne ne peut se forcer à se tuer de cette manière... la seule façon est d'avoir un autre moyen (se jeter du haut d'un pont et se briser les os à la chute, contre le contact avec l'eau , ne pas savoir nager et périr) . Ton ami n'a tout simplement pas ce moyen et il a clairement pas besoin de ça.

    Nous sommes faits pour cette lutte mais il est toujours très éprouvant de voir les êtres les plus chers lutter. Je ne suis pas désolée pour lui, j'admire sa lutte , sa volonté de faire plus et éventuellement, même après des années et même s'il y a un miracle, qu'il retourne à Lui sans regrets car il a tout fait pour honorer sa lutte.

    Je suis désolée pour ceux qui le regardent impuissants, toi en premier.

    Que Dieu soit à ton aide et à l'aide de tous ceux au chevet d'un être cher malade.
     
  5. misszara88

    misszara88

    Inscrit:
    2 Février 2010
    Messages:
    50 493
    Likes:
    51 574
    Pareil, reconnectée juste pour balancer une info bidon puis je suis tombée sur ça... je ne pouvais pas m'empêcher de répondre.
     
    Takamine apprécie ceci.
  6. misszara88

    misszara88

    Inscrit:
    2 Février 2010
    Messages:
    50 493
    Likes:
    51 574
    Très belles paroles... très très belles.
     
  7. Muadhib

    Muadhib

    Inscrit:
    20 Février 2018
    Messages:
    2 701
    Likes:
    1 555
    Tout cela est triste...

    " Dis:
    "La mort que vous fuyez va certes vous rencontrer. Ensuite vous serez ramenés à Celui qui connaît parfaitement le monde invisible et le monde visible et qui vous informera alors de ce que vous faisiez.” "

    (Sourate al-Jumua: 8)


    "Où que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dans des tours imprenables…" (Sourate an-Nisa: 7)
     
    DKKRR, Legorille83 et Drianke aiment ça.
  8. misszara88

    misszara88

    Inscrit:
    2 Février 2010
    Messages:
    50 493
    Likes:
    51 574
    Tant qu'il y a un espoir, même le moindre, il faut le faire. Les fatalistes n'ont aucune place dans ce livre sacré et le gars fait ce qu'il a à faire, il n'est pas là entrain de flipper seul à l'idée de la mort.

    Ce n'est pas question de mort, c'est question de vivre sa vie jusqu'au bout.

    Bref.
     
    Nassou75 et h_meo aiment ça.
  9. Muadhib

    Muadhib

    Inscrit:
    20 Février 2018
    Messages:
    2 701
    Likes:
    1 555
    Tant qu'il y a de l'espoir .. Oui mais les medecins, en qui certains ont espoir, lui ont bien dit les limites de leurs pouvoir et que seul un miracle pouvait changer la donne.
    On voit deja là, une abdication du corps medical, au profit de Dieu..il est bien question de Dieu puisqu'on parle de miracle.
    Donc, on lui a bien dit, vers qui il devait dorenavent diriger ses plaintes.
    Et chacun sait que ds ces moments, on voit se defiler devant soi le film de sa vie passée..on aimerait bien pouvoir ralentir cette acceleration, et c ce qu'il tente de faire, enfin il espere..car oui, on ressent à ce moment que la vie à defilé sous nos pas à une allure impressionante..
    Alors est ce la fin d'une vie bien accomplie, et quoi apres, juste rien ?
    Ou est ce le constat d'une vie ratée, où on regrette de ne pas avoir davantage de temps pour mieux la vivre ou reparer ses tords pr les plus croyants..
    La question qui pourrait se poser ds ces instants, comment ne pas rater sa mort apres avoir raté sa vie ?

    Bref..exactement!

    Ps: son ami agnostique ne lui est ds son epreuve d'aucune aide, et c bien là qu'on reconnait les vrais amis. Moi je lui aurais dis, aies confiance en Dieu l'Unique, Allah, implore le sincerement pour la guerrison etc etc
     
    Dernière édition: 25 Avril 2018
    DKKRR apprécie ceci.
  10. h_meo

    h_meo VIB

    Inscrit:
    21 Octobre 2003
    Messages:
    22 597
    Likes:
    16 858
    Nous venons au monde avec cette fin programmée en nous. Inévitable. Un rdv avec un souffle : me dernier. Mais nous venons aussi avec deux instincts animaux de survie et de conservation. Vivre coûte que coûte, se protéger, respirer, avec une machine autonome qui continuera de battre même quand la raison voudrait qu'elle s'arrête. Et un instinct de donner vie, se reproduire et perpétuer l'espèce.
    U' combat de chaque instant, à chaque souffle qui refuse d'être le dernier.
    Les unités de soins palliatifs sont pleines de parcours, de luttes et de douleurs qui dépassent l'entendement. Des descentes vers les abîmés de chaque partie des corps mais aussi des âmes... Chaque jour on accepte l'évidence d'une horreur nouvelle, d'une parcelle d'espoir de plus qui s'envole. Chaque jour la blessure de l'arrachement à cette vie devient béante un peu plus... Jusqu'à emporter nos raisons..chaque jour la douleur plus intense et les antidouleur moins inopérants jusqu'à plonger dans le coma pour reposer l'esprit de ce corps qui ne cesse de lutter et reculer ce rdv
    Avec le recul il faut espérer que ce séjour soit le plus court possible. Rien' ne nous prépare à partir ainsi. Et encore moins de laisser partir. Car malgré la douleur, le dépérissement du corps on s'accroche à chaque souffle pour reculer cette fin par ce qu'elle a de définitif.. Avec tous ses "plus jamais.."
    Cela brise le souvenir des images des temps doux pour ne laisser que la douleur et une une cicatrice ouverte à jamais... Don't la douleur ne cesse jamais... On apprends juste à vivre avec..
    Courage l'ami @Agnost et courage à sa famille. Courage à lui pour accepter de partir si...
     
  11. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    77 035
    Likes:
    84 749
    C'est ton avis ça et c'est petit...bien sûr que les amis croyants ou pas sincères dans leur amitié sont une douceur pour une fin de vie...

     
    Romantika, shenhua et Nassou75 aiment ça.
  12. EvilCow

    EvilCow VIB

    Inscrit:
    4 Septembre 2013
    Messages:
    38 171
    Likes:
    90 322
    Pour avoir accompagné bcp de patient en fin de vie ou très malade. J'ai tjs trouvé beau leur force de tenir bon et de se battre jusqu'au bout. Cette résilience dont ils font preuve malgré les hauts et les bas.

    Avoir été en contact avec eux m'apprends l'importance de célebrer la vie car chaque souffle restant en eux est une célébration.

    Alors biensur, on souhaite les voir dans une meilleure situation. Moins de souffrance. Moins de peine. Quand ils meurent, on se dit, c'est mieux ainsi.



    Mais durant tt leur combat, il y a chez bcp de patient une lueur dans leur yeux quu dit "je suis tjs là"



    Un mental positif et fort rend l'épreuve plus facile.


    Pour moi tant qu'on respire, on se doit de se battre.
     
  13. Legorille83

    Legorille83 Bladinaute averti

    Inscrit:
    7 Mars 2018
    Messages:
    384
    Likes:
    183
    Mourir c'est accéder à l'éternité.
     
    Agnost apprécie ceci.
  14. etre2en1

    etre2en1 VIB

    Inscrit:
    8 Février 2011
    Messages:
    21 542
    Likes:
    17 573
    C'est " l'instinct de survie ", la volonté de ne pas se laisser dominer, " l'esprit de contradiction ", une révolte.

    J'ai de graves difficultés à marcher et même à tenir debout même avec des béquilles.
    Je fais mes courses au magasin moi même, au moment de payer, j'ai tellement mal à cause des efforts pour pousser mon chariot dans le magasin, que si je tombais raide mort à ce moment là ce serait une libération, cette pensée fugace je l'ai à chaque fois, une envie d'en finir, mais ça passe vite, mon instinct de survie prend le dessus.
     
    Agnost, youssoufou et tizniti aiment ça.
  15. Agnost

    Agnost

    Inscrit:
    18 Mars 2018
    Messages:
    189
    Likes:
    255
    Merci de vos retours. Certaines phrases m'ont touché. D'autres m'ont parlé. Les autres m'invitent à réfléchir.

    Je vais le revoir vendredi. Je ne sais pas où trouver la force de lui renvoyer quelque chose de positif. Je n'ai jamais été là pour personne dans ce genre de situation. Pour la première fois, quelque chose en moi me dit d'être présent pour l'autre. J'ai peur. C'est terrible d'essayer d'apporter de l'espoir alors que tout indique le contraire. C'est ça qui me révolte le plus. Ça me fait vraiment de la peine de le voir ainsi.

    Et je ne comprends pas pourquoi je suis à ce point touché car nous n'étions pas des intimes. A vrai dire, nous n'étions pas même proches. Juste des copains. Et là, je ne vois pas bien les places que peuvent être les nôtres. Ni ce lien entre nous qui n’existe pas encore. Je me pose la question de ma sincérité dans ce que je ressens. Je n'ai pas l'habitude.

    Je sais que vous trouvez cela égocentrique. Et c'est d'autant plus déplacé vu la situation. C'est lui qui vit cela. Mais si je ne le partage pas, si je ne fais cet effort d'ex-primer, je ne pourrais pas laisser autre chose entrer en moi. Et je souhaite lui apporter autre chose vendredi que cela.
     
    youssoufou et Nassou75 aiment ça.
  16. etre2en1

    etre2en1 VIB

    Inscrit:
    8 Février 2011
    Messages:
    21 542
    Likes:
    17 573
    Tu es " empathique ", c'est une grande qualité, ce n'est pas égocentrique du tout, au contraire.
     
    Agnost et Nassou75 aiment ça.
  17. tizniti

    tizniti

    Inscrit:
    9 Juillet 2007
    Messages:
    11 560
    Likes:
    8 079
    Il me semble, mais je peux me tromper qu'il n'y a pas que des croyants dans les service de soins palliatifs qui accompagnent la fin de vie.
    Si la mort pouvais être évité, nous passerions toute notre existence à essayer de l’éviter.
    Les athées, les agnostiques, les juifs, les chrétiens, les mécréants, les papous, les animistes , les amérindiens....... les sans domicile fixe , ont aussi un cœur et une compassion humaine.
    Pas que les musulmans.
     
  18. Muadhib

    Muadhib

    Inscrit:
    20 Février 2018
    Messages:
    2 701
    Likes:
    1 555
    Il ne s'agit pas de coeur..oui le chagrin touche tout le monde et oui encore, nous sommes tous egaux face à la mort..
    Ds mon mge, il etait question non pas de l'empathie ou pas des personnes qui vivent les preludes d'une separation d'un etre cher, non..mais de ce que ces personnes pourraient reellement apporter au malade sur le pt de partir..non plus de paliatif, à ce niveau la science a devellopé cet accompagnement comme ils disent, par une panoplie de produit dopant..et je me demande ds quel esprit on administre ces drogues..est ce reellement parce qu'on pense que la douleur d'une ame extraite d'un corps peut etre soulagé par l'anhestesie, et j'en doute..ce qui entoure l'ame n'est pas qqc du ressort de la science qui se limite à la douleur perceptible..
    Ou est ce que ce besoin de prendre en charge les derniers moment, par ce dopage, n'est pas simplement encore une fois, le souci de preserver les vivants, la famille, le corps medical, les infirmieres etc les malades des chambre d'à coté.. des cris ou des reactions pouvant froler l'effroyable, de ces gens sur le point de trepasser ?

    Là où le musulman se distingue des autres que tu sites plus haut, est que celui ci se presentera comme un vrai ami, pas que..un vrai frere.
    Puisqu'il ne se limitera pas à lui souhaiter gd bien ici bas, en invoquant Allah pour sa guerison, ou à reclamer de le doper ds les dernieres minutes..
    Au contraire, il restera à son chevet, lui rappelant son engagement et surtout la promesse faite par Un Seigneur Doux et Miséricordieux..il lui rapellera ce court instant qui le separe de la recontre tant esperé.. Et surtout, la prononciation de temoignage de l'unicité de Allah.
    Oui parce que celui qui meurt en ayant pour derniers mot cette parole, ira au paradis!
    Voila mon cher ami, la difference de taille entre un ami agnostique et un ami croyant.
     
    DKKRR apprécie ceci.
  19. Yemna

    Yemna VIB

    Inscrit:
    20 Janvier 2008
    Messages:
    16 660
    Likes:
    19 893
    Houlala @Agnost , tu ne peux pas savoir comme tes mots m'ont touchés...

    Soit là pour lui tout en prenant du recul histoire de ne pas être trop atteint, c'est bien l'empathie mais tu es toi-même fragile encore pour trop t'investir...
     
    Agnost et misszara88 aiment ça.
  20. Muadhib

    Muadhib

    Inscrit:
    20 Février 2018
    Messages:
    2 701
    Likes:
    1 555
    C l'autre qui souffre pas agnostique.

    Il est important de bien choisir ses amis ici bas.
    Car en plus du bien qui entoure cette relation, elle continuera de leur etre bénéfique ds l'au delà, parce qu'ils intercéderont entre eux, afin de faire sortir de l'enfer les infortunés parmi eux.

    Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Les amis, ce jour-là, seront ennemis les uns des autres ; excepté les pieux. » (Coran 43/67)
     
    DKKRR apprécie ceci.