Leblabi plat tunisien

africainmagh

Bladinaute averti
Regarde la pièce jointe 241721


Déroulement de la recette du Lablabi (Leblabi)
Vous devrez avoir simplement un seul ingrédient pour l’élaboration de cette recette de cuisine. Des pois chiches, une gousse d’ail, du cumin (Kamoun) ou du carvi (Karouia) en poudre, de l’huile d’olive, du sel et du poivre et surtout de l’harissa maison (ou à défaut de l’harissa tunisienne en boite). Vous avez l’essentiel pour la réalisation, de la soupe de pois chiches communément appelé le lablabi (Leblabi).

Le fameux lablabi est un plat rapide, simple à faire, très abordable et très nutritif et qui, plus est, vous réchauffera les jours d’hiver.

Ingrédients pour la Recette du Lablabi (Leblabi)

– Sachet de 500g de pois chiches secs
– Harissa maison… ou pas
– une gousse d’ail
– Épice : Cumin (Kamoun) ou Carvi (Karouia) en poudre
– Huile d’olive
– Sel & poivre

Ouvrez le sachet de 500g de pois chiches secs…
Dans un premier temps lavez soigneusement les pois chiches…
Et laissez les tremper la veille, dans beaucoup d’eau. Certains ajoutent un paquet de levure chimique ou un peu de bicarbonate de soude pour les rendre plus tendres. Personnellement, j’évite de mettre autre chose que des pois chiches.
 

africainmagh

Bladinaute averti
La préparation du Lablabi (Leblabi) – Soupe de pois chiches
Le lendemain, après avoir laissé tremper les pois chiches une nuit, il ne reste plus qu’à les faire cuire dans une casserole (ou dans une cocotte minute). Personnellement, je préfère la casserole, ce qui me permet de goûter et ainsi de surveiller la cuisson… Surtout il ne faut JAMAIS assaisonner ou saler les pois chiches lorsque vous les faites cuire car il seront durs et moins succulents…

Je vous invite à préparer de plus grandes proportions de pois chiches que la quantité dont vous avez besoin, à en garder une partie et à les congeler en sac, afin de vous permettre de préparer plus rapidement d’éventuels plats que vous ferrez.
Laissez cuire les pois chiches pendant 1h45 à la casserole ou bien environ 45 minutes en cocotte minute.;

Une fois que vos pois chiches sont cuits (il vous suffit de les goûter), assaisonner-les avec de l’huile d’olive (3 cuillères à soupe), 2 bonnes cuillères à soupe de Cumin (Kamoun) ou de Carvi (Karouia), 3 cuillères à soupe d’harissa maison (si possible). Je vous invite à ne saler qu’au dernier moment votre plat et à le faire individuellement dans votre bol, afin que le plat convienne parfaitement à votre goût.

L’ajout de l’huile d’olive dans le bol individuel

Émiettez le pain (si possible dur) dans votre bol, suivant votre appétit.

Vous pourrez garnir votre assiette avec un œuf, du thon et des olives noires…

Bon appétit… avec la soupe de pois chiches
Le fameux Lablabi (Leblabi) !


Je vous souhaite une délicieuse et chaleureuse dégustation et espère vous voir ajouter un commentaire sur cette recette. Alors? Simple et rapide à réaliser non ?!
 

Felicitee

L'essentiel est invisible pour les yeux
VIB
La préparation du Lablabi (Leblabi) – Soupe de pois chiches
Le lendemain, après avoir laissé tremper les pois chiches une nuit, il ne reste plus qu’à les faire cuire dans une casserole (ou dans une cocotte minute). Personnellement, je préfère la casserole, ce qui me permet de goûter et ainsi de surveiller la cuisson… Surtout il ne faut JAMAIS assaisonner ou saler les pois chiches lorsque vous les faites cuire car il seront durs et moins succulents…

Je vous invite à préparer de plus grandes proportions de pois chiches que la quantité dont vous avez besoin, à en garder une partie et à les congeler en sac, afin de vous permettre de préparer plus rapidement d’éventuels plats que vous ferrez.
Laissez cuire les pois chiches pendant 1h45 à la casserole ou bien environ 45 minutes en cocotte minute.;

Une fois que vos pois chiches sont cuits (il vous suffit de les goûter), assaisonner-les avec de l’huile d’olive (3 cuillères à soupe), 2 bonnes cuillères à soupe de Cumin (Kamoun) ou de Carvi (Karouia), 3 cuillères à soupe d’harissa maison (si possible). Je vous invite à ne saler qu’au dernier moment votre plat et à le faire individuellement dans votre bol, afin que le plat convienne parfaitement à votre goût.

L’ajout de l’huile d’olive dans le bol individuel

Émiettez le pain (si possible dur) dans votre bol, suivant votre appétit.

Vous pourrez garnir votre assiette avec un œuf, du thon et des olives noires…

Bon appétit… avec la soupe de pois chiches
Le fameux Lablabi (Leblabi) !


Je vous souhaite une délicieuse et chaleureuse dégustation et espère vous voir ajouter un commentaire sur cette recette. Alors? Simple et rapide à réaliser non ?!
Les ouvriers en prennent un bol de bon matin, j'aime beaucoup si c'est très relevé !
 

africainmagh

Bladinaute averti
Arménie. Le khach, un plat miraculeux que seuls les hommes peuvent préparer


Les Arméniens ont un rite très particulier, dont les femmes sont exclues : la préparation du fameux khach, l’un des plats nationaux. Il s’agit d’une soupe à la viande de bœuf dont l’origine est narrée dans une jolie légende et qui posséderait des vertus étonnantes, voire miraculeuses.
Autrefois, le khach était un plat de pauvres. Le roi se réservait la bonne viande et jetait les os dans une gorge où vivait un berger prénommé Khach. Un jour, le souverain sentit monter le fumet de son repas, et celui-ci lui plut à tel point qu’il fit venir le pauvre bougre au palais et lui ordonna de faire bouillir des os pour lui. C’est alors qu’il décida de conserver les os et de distribuer la viande aux nécessiteux.
Seuls les chefs expérimentés peuvent espérer se voir confier la préparation de ce plat exceptionnel, dont les principaux ingrédients sont des jarrets, des queues de veau et parfois des tripes de bœuf ou de veau.
D’ailleurs, il existe autant de recettes que de cuisiniers, mais tous sont d’accord pour recommander une grande casserole et beaucoup de patience. Le cérémonial est réservé aux seuls hommes. Ils se mettent au travail au coucher du soleil pour être sûrs d’avoir fini à l’aube [le khach est servi au petit déjeuner].
Le repas commence par l’exclamation arménienne “Bari Louïs”, un hommage au soleil. On peut utiliser ou non une cuillère, mais il est toujours bon d’émietter un peu de galette et d’attendre quelques minutes qu’elle s’imprègne de bouillon avant d’attaquer.
Khach du matin
Ingrédients (quantité familiale)

1,5 kg de pieds de bœuf
500 g de filet de bœuf
2-3 gousses d’ail
1 navet
persil, basilic, estragon
sel selon le goût
Préparation
Laver soigneusement puis couper en petits morceaux les pieds de bœuf, les faire tremper pendant 24 heures dans de l’eau froide que l’on change toutes les 2 ou 3 heures.
Après l’ultime lavage, disposer les morceaux dans une grande marmite et les couvrir largement d’eau froide – environ 15-20 centimètres au-dessus de la viande.
Porter lentement à ébullition, tout en retirant l’écume, sans ajouter de sel.
Oter également le gras qui se forme en surface pendant la cuisson et le réserver.
Laver le filet de bœuf, le mettre dans de l’eau froide et le faire cuire pendant une heure environ.
Puis couper la viande en petits morceaux, les mettre dans la marmite avec les pieds de bœuf.
Le khach est prêt lorsque la viande se détache facilement des os. Rajouter le gras prélevé en cours de cuisson.
Servir très chaud, accompagné d’ail et de radis noir émincé, de fines herbes, de sel et de lavach, pain traditionnel arménien.
 
Haut