Les dîners secrets de la macronie et du RN

Le conseiller officieux d’Emmanuel Macron a reçu ces derniers mois à plusieurs reprises Marine Le Pen et Jordan Bardella, en présence notamment d’Edouard Philippe ou du ministre des Armées, en toute discrétion.

Thierry Solère aurait rempli un rôle d‘agent de liaison entre le camp présidentiel et le RN.

Dans ce coin bobo du IXe arrondissement de Paris, la rue d’Aumale est aussi paisible que cossue. La sérénité des riverains est néanmoins parfois troublée depuis que Thierry Solère, élu régional, ancien député, et surtout ex-conseiller d’Emmanuel Macron, s’est installé, dans le vaste appartement qu’il occupe avec sa nouvelle compagne, une communicante.

Thierry Solère reçoit, beaucoup, à toute heure, et pas n’importe qui. Le ballet des berlines au pied de l’immeuble, les gardes du corps qui font le pied de grue : tout indique que le conseiller officieux, un temps écarté des premiers cercles de l’Elysée, est à nouveau dans le jeu.

Et dans un des rôles de l’ombre qu’il affectionne : celui d’agent de liaison entre la macronie et l’extrême droite.

Car ces derniers mois, selon nos informations, le binôme du Rassemblement national, Marine Le Pen et Jordan Bardella, a été reçu à plusieurs reprises rue d’Aumale.

Pas en même temps, mais parfois en présence de membres éminents du camp présidentiel, comme l’ex-Premier ministre Edouard Philippe ou l’actuel ministre des Armées, Sébastien Lecornu, tous deux très proches de Solère. La dédiabolisation du RN passe aussi par ces rencontres secrètes.

 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
La réponse de Philippe hier soir sur ces diners était étonnante. Il fut un temps où la droite, tactiquement, se refusait à cela. C'est le fameux cordon sanitaire.

La digne est enfoncée. Macron ne pensait pas du tout que la gauche s'unirait et encore moins qu'elle arrive en tête au second tour. Cette même gauche qui a permis à son parti de se maintenir par les désistements.

Il paiera sans doute un jour son péché d'orgueil. Il chiale sur Poutine l'autocrate mais il a l'ivresse du pouvoir comme lui. S'il pouvait forcer la main des Français, il le ferait. Sa bipolarité sans doute.

++
 
La réponse de Philippe hier soir sur ces diners était étonnante. Il fut un temps où la droite, tactiquement, se refusait à cela. C'est le fameux cordon sanitaire.

La digne est enfoncée. Macron ne pensait pas du tout que la gauche s'unirait et encore moins qu'elle arrive en tête au second tour. Cette même gauche qui a permis à son parti de se maintenir par les désistements.

Il paiera sans doute un jour son péché d'orgueil. Il chiale sur Poutine l'autocrate mais il a l'ivresse du pouvoir comme lui. S'il pouvait forcer la main des Français, il le ferait. Sa bipolarité sans doute.

++

Ils vendraient père et mère ces politicards.

On a pensé qu'il serait plus digne que les autres..

mais pas un pour racheter l'autre.

Eh oui...les digues ont sauté


.
 
Ce facho m'a convaincu de ne pas voter pour faire barrage au RN.
1. quand il avait déclaré ni le RN ni le NFP avec un sous entendu de ne pas voter surtout le NFP.
donc j'ai appliqué la règle Ni Ni, ni lui ni le RN au 2e tour.

2. J'aivais également cette photo en tête

20240710_120942.jpg
 
Ils vendraient père et mère ces politicards.

On a pensé qu'il serait plus digne que les autres..

mais pas un pour racheter l'autre.

Eh oui...les digues ont sauté


.

La fabrique des partis.
En marche ... Horizon...

Ce type est un magouilleur. avec l'appui des chinois kacher.
Macron est usé , on passe à autre chose... les chinois avec le parti Horizon et le RN préparent les élections de 2027.
 
Ce facho m'a convaincu de ne pas voter pour faire barrage au RN.
1. quand il avait déclaré ni le RN ni le NFP avec un sous entendu de ne pas voter surtout le NFP.
donc j'ai appliqué la règle Ni Ni, ni lui ni le RN au 2e tour.

2. J'aivais également cette photo en tête

Regarde la pièce jointe 392038

Il ne faut perdre de vue que les larbins d'extrême droite ACTUELLE n'ont plus rien à voir avec l'extrême droite d'avant.

Les fachos de maintenant servent les génocidaires sionistes en échange d'une dédiabolisation qui s'est déclenchée depuis que la Marine Lepen est aux commandes.

Plusieurs délégations de fachos ont été en Israel ces 10 dernières années pour faire leur soumission comme on baiserait la main d'un parrain.
Depuis les medias ont fait la promo de l'extrême droite.

Chacun a ses objectifs et chacun utilise l'autre à la fois sur le dos des franco musulmans et sur le dos des victimes du génocide en Palestine.

.
 
Il ne faut perdre de vue que les larbins d'extrême droite ACTUELLE n'ont plus rien à voir avec l'extrême droite d'avant.

Les fachos de maintenant servent les génocidaires sionistes en échange d'une dédiabolisation qui s'est déclenchée depuis que la Marine Lepen est aux commandes.

Plusieurs délégations de fachos ont été en Israel ces 10 dernières années pour faire leur soumission comme on baiserait la main d'un parrain.
Depuis les medias ont fait la promo de l'extrême droite.

Chacun a ses objectifs et chacun utilise l'autre à la fois sur le dos des franco musulmans et sur le dos des victimes du génocide en Palestine.

.
Meyer Habib qui présente à Darmanin un des pires sionistes, le ministre suprémaciste et raciste israélien AmichaiChikli,
Celui qui dit des Palestiniens: Ce sont une «société barbare qui engendre des enfants meurtriers et des admirateurs de martyrs qui massacrent des femmes et des bébés»

20240710_135046.jpg


Macron-Netanyahou: "Le président de la république se méfie de Bibi", confie un diplomate français, familier de la relation franco-israélienne. "Macron se méfie de ses relais en France, via notamment Meyer Habib", le député battu dimanche dans la 8ème circonscription des Français de l'étranger. "On le trouvait toxique", ajoute-t-il.

"On se méfie aussi en haut lieu de l'activisme du Betar en France" (groupuscule radical, marqué à droite), souligne de son côté une source sécuritaire française.

Mais "Benjamin Netanyahou se méfie lui aussi d'Emmanuel Macron", relève le diplomate précité. "Il redoute ses initiatives un peu à l'emporte-pièces, ou sur une reconnaissance de la Palestine et sur l'idée de recréer un groupe de surveillance sur le Liban avec les Américains ".

Ce mardi, le site Axios a révélé qu'Emmanuel Macron s'est plaint au téléphone lors de son récent entretien avec Benjamin Netanyahou de l'ingérence de certains responsables israéliens dans la campagne électorale française, notamment du ministre en charge des Affaires de la diaspora, Amichaï Chikli, qui a ouvertement pris position en faveur de Marine Le Pen.

20240710_135520.jpg

Amichai Chikli est membre du Likoud, le parti de droite du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu.
Le ministre israélien ne cesse d'affirmer sa proximité avec les mouvances nationalistes et leurs leaders en Suède, en Belgique ou en Hongrie. Selon le quotidien israélien Haaretz, Amichai Chikli est un habitué des rassemblements ultra-conservateurs et d'extrême droite, en Europe, aux États-Unis ou au Canada. Et ce, même s'il peut parfois y croiser des nostalgiques du nazisme ou des personnalités niant l'existence de la Shoah.
Sa rencontre avec Marine Lepen à Madrid, les 2 étaient invité par le parti fachiste espagnol vox.

SmartSelect_20240710_140212_Firefox.jpg

Le ministre israélien @AmichaiChikli, c'est bien lui qui a appelé en Novembre 2023 [ et souvent après ] à "larguer une bombe atomique sur Gaza", avant de rajouter que "la vie des otages israéliens n'est pas importante".20240710_141522.jpg
 
Dernière édition:
Meyer Habib qui présente à Darmanin un des pires sionistes, le ministre suprémaciste et raciste israélien AmichaiChikli,
Celui qui dit des Palestiniens: Ce sont une «société barbare qui engendre des enfants meurtriers et des admirateurs de martyrs qui massacrent des femmes et des bébés»

Regarde la pièce jointe 392051


Macron-Netanyahou: "Le président de la république se méfie de Bibi", confie un diplomate français, familier de la relation franco-israélienne. "Macron se méfie de ses relais en France, via notamment Meyer Habib", le député battu dimanche dans la 8ème circonscription des Français de l'étranger. "On le trouvait toxique", ajoute-t-il.

"On se méfie aussi en haut lieu de l'activisme du Betar en France" (groupuscule radical, marqué à droite), souligne de son côté une source sécuritaire française.

Mais "Benjamin Netanyahou se méfie lui aussi d'Emmanuel Macron", relève le diplomate précité. "Il redoute ses initiatives un peu à l'emporte-pièces, ou sur une reconnaissance de la Palestine et sur l'idée de recréer un groupe de surveillance sur le Liban avec les Américains ".

Ce mardi, le site Axios a révélé qu'Emmanuel Macron s'est plaint au téléphone lors de son récent entretien avec Benjamin Netanyahou de l'ingérence de certains responsables israéliens dans la campagne électorale française, notamment du ministre en charge des Affaires de la diaspora, Amichaï Chikli, qui a ouvertement pris position en faveur de Marine Le Pen.

Regarde la pièce jointe 392052

Amichai Chikli est membre du Likoud, le parti de droite du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu.
Le ministre israélien ne cesse d'affirmer sa proximité avec les mouvances nationalistes et leurs leaders en Suède, en Belgique ou en Hongrie. Selon le quotidien israélien Haaretz, Amichai Chikli est un habitué des rassemblements ultra-conservateurs et d'extrême droite, en Europe, aux États-Unis ou au Canada. Et ce, même s'il peut parfois y croiser des nostalgiques du nazisme ou des personnalités niant l'existence de la Shoah.
Sa rencontre avec Marine Lepen à Madrid, les 2 étaient invité par le parti fachiste espagnol vox.

Regarde la pièce jointe 392054

Le ministre israélien @AmichaiChikli, c'est bien lui qui a appelé en Novembre 2023 [ et souvent après ] à "larguer une bombe atomique sur Gaza", avant de rajouter que "la vie des otages israéliens n'est pas importante".Regarde la pièce jointe 392056


Qui se ressemble s'assemble...et le citoyen lambda français qui croit dur comme fer encore que la France est toujours souveraine.

Quel medias osera lui dire la vérité ? Aucun.

Donc la liberté d'expression n'existe pas.


.
 
Tous le monde dîne avec tous le monde ...

Cela ce téléphone du PCF au RN



Au final les seuls qui ne sont pas invités c'est LFI
Et c'est qui qui est accusé d'antisémitisme , qui est diabolisé ?
 
La 5 iem raie pu blique a été créé pendant la guerre d'Algérie 1958 .
Elle donne beaucoup de pouvoir au président alors que maintenant c'est
plus d'actualité . Il faut changer ça équitablement .
********************************
Sa parole était attendue. Trois jours après le résultat des élections législatives, Emmanuel Macron publie mercredi 10 juillet une lettre à l'adresse des Français dans la presse régionale et sur France Bleu. Le président de la République y demande aux "forces républicaines" de "bâtir une majorité solide" et, dit-il, "laisser un peu de temps pour bâtir ces compromis avec sérénité et respect de chacun". Le chef de l'État juge également que "personne ne l'a emporté" lors des législatives anticipées. Dans la foulée de la parution de cette lettre, les forces politiques n'ont pas tardé à réagir, notamment au sein du Nouveau front populaire.


à lire aussi DIRECT. Législatives 2024 : la lettre d'Emmanuel Macron est un signe de "déni", dénoncent des figures du Nouveau Front populaire

La gauche vent debout​

Les membres du Nouveau Front populaire fustigent l'initiative du président de la République. "Dans sa lettre, Emmanuel Macron persiste dans le déni et refuse d'accepter sa défaite", réagit sur le réseau social X l'eurodéputée LFI Manon Aubry. La députée insoumise de Seine-Saint-Denis Aurélie Trouvé, invitée de franceinfo, estime qu'Emmanuel Macron "entreprend un coup de force antidémocratique". Pour Clémence Guétté, députée insoumise du Val-de-Marne, cette lettre n'est "pas à la hauteur de l'Histoire". "Plus seul que jamais, Emmanuel Macron brutalise", ajoute-t-elle sur X. "C'est le retour du droit de veto royal sur le suffrage universel", dénonce Jean-Luc Mélenchon.

François Ruffin, député Nouveau Front populaire (ex-LFI) de la Somme, critique la "manière de gouverner" d'Emmanuel Macron "avec arrogance et toute puissance" que "personne à gauche ne souhaite reproduire". "Qu'il nous laisse travailler, ajoute-t-il, pour changer la vie des gens, un peu, en mieux".

"Emmanuel Macron a décidé seul de cette dissolution. Qu’il tire maintenant les conséquences de son résultat
", estime pour sa part Marine Tondelier. "La logique institutionnelle lui dicte d’appeler les chefs de parti du NouveauFrontPopulaire pour nous demander de lui proposer le nom d’un Premier ministre et un gouvernement", écrit sur X la cheffe de file des Ecologistes.

Le RN dénonce "d'indignes arrangements"​

Du côté du Rassemblement national aussi, le texte d'Emmanuel Marcron est sévèrement jugé. "Irresponsable !" condamne Jordan Bardalla. "Emmanuel Macron organise la paralysie du pays en positionnant l'extrême gauche aux portes du pouvoir, après d'indignes arrangements. Son message est désormais : débrouillez-vous", réagit sur X le président du Rassemblement national. Marine Le Pen dénonce quant à elle le "cirque indigne" du président de la République. "Si je comprends bien, dans sa lettre, Emmanuel Macron propose de faire barrage à LFI qu’il a contribué à faire élire il y a trois jours et grâce à qui les députés Renaissance ont été élus, il y a également trois jours…", écrit-elle sur X.
 
La députée RN du Var Laure Lavalette fustige "un cynisme absolument aberrant", accusant le chef de l'État d'avoir "organisé l'impasse institutionnelle et politique dans laquelle nous sommes". "Emmanuel Macron se moque une fois de plus des Français", estime pour sa part Jean-Philippe Tanguy, député RN de la Somme. "Le RN a eu trois victoires électorales, il est hors de question qu'Emmanuel Macron prétende les effacer" avec sa lettre aux Français, assure-t-il.

Emmanuel Macron organise la paralysie du pays en positionnant l’extrême gauche aux portes du pouvoir, après d'indignes arrangements.

Et son message est désormais : débrouillez-vous.

Irresponsable ! https://t.co/W8GsU6fsj6
— Jordan Bardella (@J_Bardella) July 10, 2024

Le camp présidentiel divisé​

Le parti Renaissance et ses alliés semblent partagés. D'un côté, le député Karl Olive, ex-LR, rappelle que ses "lignes rouges avec le Nouveau Front populaire (sont) des lignes Maginot", reprochant à l'alliance de gauche d'être, selon lui, "pour le désarmement de la police", "l'augmentation" et "la création d'impôts". Le président du groupe Horizons à l'Assemblée, Laurent Marcangeli, appelle au contraire à la formation d'un gouvernement "le plus large possible, qui partirait des LR pour aller jusqu'aux sociaux-démocrates (...), voire le Parti communiste et les écologistes".

Dominique Faure, ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité de France, affirme de son côté "avoir confiance dans la capacité de chacune et chacun à construire une coalition centrale qui fédère de la gauche sociale-démocrate jusqu'à la droite républicaine que le président de la République appelle de ses vœux".

"Je pense que le moment que nous traversons exige que nous dépassions les postures partisanes et que nous cherchions à construire des passerelles avec des partis adverses dans les élections", ajoute quant à lui le député Renaissance Pieyre-Alexandre Anglade. Il souhaite toutefois que cette construction se fasse sans le RN et sans LFI qui sont "des partis contestataires qui malmènent les valeurs de la République".

La droite ne veut pas être dans une coalition​

Chez les Républicains, la lettre du chef de l'Etat est accueillie fraîchement. Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat, balaye l'hypothèse de voir la droite entrer dans une grande coalition. "La coalition est arithmétiquement impossible. Tout nous oppose avec la gauche", estime-t-il. "La seule voie de passage que je vois, c'est la nomination d'un Premier ministre d'intérêt public, dégagé des jeux partisans et dont l'équation personnelle permettra de rassembler. C'est une façon de sortir d'une majorité introuvable".

Le député LR de Moselle Fabien di Filippo ironise : "Emmanuel Macron demande aux forces politiques de faire preuve de toutes les qualités dont il a cruellement manqué depuis plusieurs années à la tête de notre pays". Avant la parution de la lettre, Laurent Wauquiez, élu à la tête du groupe parlementaire LR, rebaptisé "droite républicaine", s'était prononcé pour un "pacte législatif" et non "des coalitions gouvernementales".
**
Les élécteurs de base du rn et nfp sont en phase sur certains points donc qu'il réfléchit .
le bounker ne va pas aider .

rn le parti fabriqué est corrompu pro sionard pas la base et ils le savent à la base .
 

Je trouve que c'est très drôle

Par contre ce qui l'est moins, c'est que certains pensent réellement que parce qu'on dîne avec MLP, on est un nazi - vous partagez les idées de tous ceux avec qui vous déjeunez ? même dans vos repas de famille ? ce-sont des réunions de travail bien plus qu'un moment festif ou de connivences comme c'est présenté par les dictateurs de la pensée et c'est surtout loin d'être une première.
 
Tous le monde dîne avec tous le monde ...

Cela ce téléphone du PCF au RN



Au final les seuls qui ne sont pas invités c'est LFI
Et c'est qui qui est accusé d'antisémitisme , qui est diabolisé ?

En fait ce qu'on leur fait payer à LFI c'est de ne pas rejoindre la meute dans l'islamophobie d'une part...et de ne pas se soumettre au diktat de la pensée vu qu'ils ont dit leur opinion sur le génocide en cours en Palestine.

Il y'a des sujets qui coûtent cher si on ose s'exprimer dessus en France où les medias et les politiques font la p.ute

Du coup ce sont ceux qui font preuve de lucidité et d'humanité sur les réalités qui en prennent la plein g.ueule et traïtés d'antisem.

Si LFI aurait crié avec les loups en cirant les pompes des génocidaires et craché sur les franco musulmans du soir au matin LFI serait le 1er parti de France pulvérisant l'extrême droite vu que cette dernière n'a que ce fond de commerce et aucun programme économique ou autre.

Rien. Nada. Walou...et pourtant RN avait dépassé les autres partis qui ont détaillé leur programme.

C dingue. Aucune maturité chez les francais.

.
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
Chirac a lui même rencontré J-M Le Pen par le passé et les deux soutenaient le contraire. Donc, la réalité c’est que le cordon sanitaire c’est comme la ligne Maginot. Une grande fumisterie. Que désormais ce soit dit et assumé est limite plus sain.

Le RN est la « chose » des autres partis majoritaires. C’est leur Frankenstein. Qu’il leur échappe est normal mais ils ont montré qu’ils ne sont pas prêts à exercer le pouvoir. C’est un parti sans colonne vertébrale. Une tête de gondole en remplace une autre et on peut espérer que Marion soit le ver dans le fruit qui dégagera Bordella et sa gueule de parvenu !

Macron rêvait de voir un RN en tête il s’est vautré.
Bordella s’y voyait déjà et les chaînes d’infos avaient déjà une belle histoire à raconter. Il s’est perdu sur le périphérique et ensuite a pris sa douche froide. Dans le fyon Léon.

La cinquième colonne islamophobe réactionnaire a raté son coup. Pour cette fois …

++
 
Chirac a lui même rencontré J-M Le Pen par le passé et les deux soutenaient le contraire. Donc, la réalité c’est que le cordon sanitaire c’est comme la ligne Maginot. Une grande fumisterie. Que désormais ce soit dit et assumé est limite plus sain.

Le RN est la « chose » des autres partis majoritaires. C’est leur Frankenstein. Qu’il leur échappe est normal mais ils ont montré qu’ils ne sont pas prêts à exercer le pouvoir. C’est un parti sans colonne vertébrale. Une tête de gondole en remplace une autre et on peut espérer que Marion soit le ver dans le fruit qui dégagera Bordella et sa gueule de parvenu !

Macron rêvait de voir un RN en tête il s’est vautré.
Bordella s’y voyait déjà et les chaînes d’infos avaient déjà une belle histoire à raconter. Il s’est perdu sur le périphérique et ensuite a pris sa douche froide. Dans le fyon Léon.

La cinquième colonne islamophobe réactionnaire a raté son coup. Pour cette fois …

++

Oui...Macron est complètement hors sol pour appréhender les réalités...la preuve...la dissolution...à force de jouer avec le feu il s'est vautré lamentablement...
Face au RN il n'a pas cessé le double discours tout en faisant la courte échelle au RN.

Le discours de Villepin hier était tout à fait réaliste pour qualifier le manque de responsabilité des uns et des autres et le vide sidéral du programme FN.

Il a fustigé le manque d'intérêt public au profit des intérêts partisans et des intérêts personnels mesquins.

Macron en a pris pour son grade aussi. Il pense qu'il prend trop de place sans rien réaliser de concret et qu'il a dégradé fortement l'image de la France à l'extérieur par faiblesse et manque de courage.

Pour lui le président doit rester président et agir en tant que tel et laisser l'éxécutif agir.

.

.
 

pititecurieuse

Anti bullshit
VIB
Ce sont des pratiques qui ont toujours existé durantcles periodes d élections..
Faut areter de jouer aux petites filles outragées.
Ce n est un secret pour personnes que de telles rencontres autour d'un diner entre les leaders de partis diametralement opposé, voir même membres du pouvoir en place,negocie quelques petits arrangements ou alliances pour leur propres interets...
Souvenez vous..
Du diner Chirac..Lepen..
Alors que tout comme Attal et ses comperes ils se sont jurés ne n avoir eu aucunes negociations ou liens avec leur opposants "des deux extremes".
Ce sont des combines de politicards qui ne sont de secrets pour personnes..
 
Encore une hypocrite pro nétanyou qui espère mais qui ne connaît pas l'avenir
comment elle a eu sa place ?
Les gens viennent de voter
sur un forum :

Ah c'est marrant, il y a justement une Aurore Bergé qui vient de décrocher sa réélection grâce au désistement républicain d'un candidat NFP issu de LFI (Cédric Briolais). Sûrement une homonyme

**************************************************************************************

Motion de censure immédiate si un gouvernement vient à être formé "avec ne serait-ce qu'un seul secrétaire d'État de LFI", avertit Aurore Bergé


Le Nouveau front populaire promet d'annoncer rapidement le nom d'un Premier ministre à proposer à Emmanuel Macron. Mais les négociations sont difficiles entre les quatre forces qui le composent. francetvinfo
******************************************************************************************

Le printemps israélien d’Aurore Bergé, députée en chef​


Enquête · Aurore Bergé, devenue le 20 juillet 2023 la nouvelle ministre des solidarités et des familles, affiche un soutien constant à la cause israélienne, et préside à l’Assemblée nationale le groupe d’amitié France-Isra ël. L’ambitieuse députée des Yvelines est également une proche du courant ultra-laïc du Printemps républicain, qui compte parmi ses partisans d’autres éminents pro-israéliens.


Ils veulent essayer de garder le gâteaux qui a beaucoup rétrécit depuis sarko .
La grande dépouille du peuple . Dettes énormes à cause de qui ?

Les gens ne sont pas dupes et l'affaire du génocide en Palestine occupée en est la preuve .

dc6ca98476e8bf761381bbc18abfd59d.jpg
 
Encore une hypocrite pro nétanyou qui espère mais qui ne connaît pas l'avenir
comment elle a eu sa place ?
Les gens viennent de voter
sur un forum :

Ah c'est marrant, il y a justement une Aurore Bergé qui vient de décrocher sa réélection grâce au désistement républicain d'un candidat NFP issu de LFI (Cédric Briolais). Sûrement une homonyme

**************************************************************************************

Motion de censure immédiate si un gouvernement vient à être formé "avec ne serait-ce qu'un seul secrétaire d'État de LFI", avertit Aurore Bergé


Le Nouveau front populaire promet d'annoncer rapidement le nom d'un Premier ministre à proposer à Emmanuel Macron. Mais les négociations sont difficiles entre les quatre forces qui le composent. francetvinfo
******************************************************************************************

Le printemps israélien d’Aurore Bergé, députée en chef​


Enquête · Aurore Bergé, devenue le 20 juillet 2023 la nouvelle ministre des solidarités et des familles, affiche un soutien constant à la cause israélienne, et préside à l’Assemblée nationale le groupe d’amitié France-Isra ël. L’ambitieuse députée des Yvelines est également une proche du courant ultra-laïc du Printemps républicain, qui compte parmi ses partisans d’autres éminents pro-israéliens.


Ils veulent essayer de garder le gâteaux qui a beaucoup rétrécit depuis sarko .
La grande dépouille du peuple . Dettes énormes à cause de qui ?

Les gens ne sont pas dupes et l'affaire du génocide en Palestine occupée en est la preuve .

dc6ca98476e8bf761381bbc18abfd59d.jpg

Les soumis à l'étranger qui dictent leurs lois pour bien suivre les directives sionistes

.
 
Haut