1. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences
    Rejeter la notice

Être libre, c'est faire ce qu'on veut?

Discussion dans 'Philosophie, spiritualité et autres religions' créé par Ebion, 24 Mars 2018.

Bonjour :timide: Certains philosophes, comme Hobbes, Hume ou Voltaire, et même de plus récents, ont affirmé que la liberté bien comprise consistait à...

  1. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    36 743
    Likes:
    39 657
    Bonjour :timide:

    Certains philosophes, comme Hobbes, Hume ou Voltaire, et même de plus récents, ont affirmé que la liberté bien comprise consistait à pouvoir faire ce qu'on veut, c'est-à-dire à ne pas être entravé dans la réalisation de nos buts, ne pas avoir de contraintes. Dans ce sens, beaucoup d'humains pourraient se dire libres, au moins en partie.

    Mais d'autres philosophes trouvent cette définition insatisfaisante. Par exemple un junkie, il veut de la drogue, et peut-être qu'il peut en trouver, mais dirions-nous vraiment qu'il est libre? Ou encore si une personne est hypnotisée et qu'on lui suggère qu'elle veut quelque chose, quand elle se réveille, elle va chercher cette chose, mais Est-ce librement? Ou bien certains critiques sociaux disent que les femmes ont été conditionnées à choisir certains métiers, certains styles de vie, et elles n'en ont pas forcément conscience. Elles peuvent penser qu'elles choisissent spontanément tel mode de vie, alors qu'elles se font manipuler. Ce n'est pas de la liberté, même si ces femmes ont l'impression de faire ce qu'elles veulent.

    Ensuite, même les chiens et les chats font souvent ce qu'ils veulent, et pourtant on ne considère pas habituellement que ces animaux sont libres au sens où le sont les humains!

    Même les psychotiques peuvent parfois faire ce qu'ils veulent, si on les arrête pas, et peuvent "vouloir" des actions autodestructrices et irrationnelles, et pourtant on ne les qualifierait pas de libres, surtout pas au tribunal.

    De plus, faire ce qu'on veut, c'est bien beau, mais ne faut-il pas chercher à savoir pourquoi on veut ce qu'on veut? Si on se contente de laisser émerger les désirs les plus chaotiques dans notre conscience, Est-ce qu'on n'est pas le jouet de pulsions inconnues et de pressions qu'on ne soupçonne pas? Ne serait-on pas plus heureux si on était lucides au sujet de notre vie et qu'on apprenait à se connaître et à savoir ce qui est bon pour nous?

    Car il y a une différence, chez certains philosophes, entre les besoins et les désirs. Les besoins sont ce qui est exigé par notre nature, dans un certain contexte historique, pour pouvoir s'épanouir et atteindre son accomplissement. On pense à quelque chose comme la pyramide des besoins identifiés par Maslow, mais pas forcément exactement comme il l'entendait. C'est évident que les humains normalement constitués ont besoin de satisfaire leurs besoins physiologiques, de se sentir acceptés, d'être en paix avec leur conscience, de faire des activités qui les valorisent, et ainsi de suite.

    Les désirs par contre, ce qu'on veut, ne sont pas forcément conformes à notre nature profonde. Ils peuvent être déréglés, comme le savent les alcooliques, les fumeurs involontaires, etc. Un désir peut être autodestructeur. Et donc les anciens philosophes proposaient une discipline de vie pour maîtriser ses désirs, les limiter et les relativiser. De nos jours, au contraire, la société de consommation attise constamment les désirs.

    Et donc être libre consisterait à avoir des désirs raisonnables, des désirs conformes à nos vrais besoins, et à pouvoir les satisfaire la plupart du temps. Du moins serait-ce là un des sens du terme liberté. D'une certaine manière, être libre, c'est être vertueux, c'est agir raisonnablement, et le faire avec facilité. Être libre, c'est aussi, paradoxalement, être libre par rapport à nos désirs, et donc accepter sereinement l'impossibilité de pouvoir avoir tout ce dont on aurait envie.
     
  2. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    36 743
    Likes:
    39 657
    Il y a des philosophes qui ont fait remarquer qu'on peut peut-être faire ce qu'on veut, mais ne faudrait-il pas vouloir vouloir ce qu'on veut? Une sorte de vouloir d'ordre supérieur? Par exemple un fumeur peut vouloir fumer à un certain moment, mais vouloir plus profondément être libéré de cette dépendance! Un gros peut vouloir manger des choses malsaines, mais plus profondément vouloir être moins dépendant de la nature, contrôler son appétit!
     
  3. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    77 035
    Likes:
    84 749
    Être libre, c'est faire ce qu'on veut?

    non...trop simple....libre veut dire absence de contraintes et de toutes contraintes...

    on est toujours enchaîné à quelque chose...ne serait que nos propres sentiments...envie, jalousie, désir, la peur, la violence, le besoin bref....à vos crayons pour le sujet de philo le canadien corrigera vos copies ce soir....
     
    youssoufou, DuneDuRif et Ebion aiment ça.
  4. etre2en1

    etre2en1 VIB

    Inscrit:
    8 Février 2011
    Messages:
    21 542
    Likes:
    17 573
    La liberté, un vaste sujet, comme disait Kropotkine, " la liberté ne se donne pas, elle se prend ", mais on dit aussi que " la liberté s'arrête là où commence celle des autres ", la liberté peut être conditionnée, elle devient alors une autorisation et ce n'est plus vraiment la liberté.
     
    youssoufou, Popotette75 et Ebion aiment ça.
  5. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    36 743
    Likes:
    39 657
    Ok mais toi tu parles de la liberté politique.

    Je parlais de la liberté psychologique.

    Mais on peut aussi en parler, si tu préfères. :)
     
    DiamondBlaze et Popotette75 aiment ça.
  6. etre2en1

    etre2en1 VIB

    Inscrit:
    8 Février 2011
    Messages:
    21 542
    Likes:
    17 573
    On est tous sous influence, on ne s'en rend pas toujours compte, mais on est bien plus comme des souris de labo, tournant dans un labyrinthe, que comme des chevaux sauvages galopant librement en pleine nature.
     
    Dernière édition: 24 Mars 2018
    Ebion apprécie ceci.
  7. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    36 743
    Likes:
    39 657
    En même temps, je pense qu'aucun être, pas même Dieu, ne peut être affranchi de toute contrainte. Bien plus, ce n'est même pas un but souhaitable. Pour profiter de sa liberté, il faut d'abord faire face à certaines contraintes autour de nous, afin de les utiliser à notre profit. Par exemple un jeu d'échecs. Les pièces du jeu subissent diverses contraintes en vertu des règles du jeu. Si les pièces pouvaient se déplacer n'importe comment, quel sens aurait le jeu? Dans quel sens y aurait-il un gagnant et un perdant? Et pourquoi les gens joueraient-ils? On garde la liberté de déplacer les pièces de certaines manières, mais pas d'une infinité de manières. Et c'est cette liberté partielle qui donne tout son sens au jeu.

    De même un examen à l'école. Si on pouvait écrire tout ce qu'on veut sur la copie et qu'on était assurés d'avoir le même résultat de toute façon, quel intérêt? Qu'Est-ce que validerait l'examen? C'est justement parce qu'on ne peut pas écrire tout ce qu'on veut que l'examen a un sens. La contrainte acquiert ainsi un sens positif, elle a un effet structurant et enrichissant.

    Le but me paraît être de trouver un équilibre entre contrainte et absence de contrainte.
     
  8. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    77 035
    Likes:
    84 749
    Dieu est hors catégorie..Il est Omnipotent....Rien ne peut l'entraver ni l'arrêter...

    La liberté s'adresse à la créature....

     
    DuneDuRif apprécie ceci.
  9. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    36 743
    Likes:
    39 657
    Bien même Dieu ne peut pas tout faire. Il ne peut pas créer d'autres dieux, ou enfanter, ou se suicider, ou pécher, ou abdiquer et nommer une créature à son poste, ou créer un cercle carré, ou faire que la Deuxième Guerre mondiale n'ait pas eu lieu, ou envoyer une révélation qui contredit les révélations antérieures. Dieu est aussi lié par ses promesses. Plus généralement, la volonté de Dieu est liée par les exigences de la morale.
     
    felouquier apprécie ceci.
  10. DuneDuRif

    DuneDuRif

    Inscrit:
    5 Janvier 2018
    Messages:
    2 900
    Likes:
    2 431
    Être Libre c'est ne pas être en Prison qu'elle soit mentale ou réelle ..

    " Les prisons les plus dangeureuses sont celles qui n'ont pas de barreaux " (le Comble le proverbe est de Tareq Ramadan il me semble..)
     
    felouquier apprécie ceci.
  11. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    77 035
    Likes:
    84 749
    Il est omnipotent, Il n'a aucune limite, aucune contrainte, Il est la Toute Puissance divine...cherche pas tu vas te taper sur un mur, occupe toi de philo et laisse Dieu ....

     
    Secretman et DuneDuRif aiment ça.
  12. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    36 743
    Likes:
    39 657
    Mais Dieu est un objet de la philo depuis 2500 ans. :)
     
    felouquier apprécie ceci.
  13. etre2en1

    etre2en1 VIB

    Inscrit:
    8 Février 2011
    Messages:
    21 542
    Likes:
    17 573
    Dans le cas de liberté psychologique, on doit différencier la volonté et l'envie, en parlant d'envie on peut aussi distinguer l'origine de cette envie.

    Les envies purement biologiques, comme la faim.
    Les envies conscientes, inconscientes et subconscientes.

    On est influencé par beaucoup de choses, moi un peu trop de choses, je suis le cauchemar des commerçants, je paramètre toutes mes décisions, des importantes aux plus insignifiantes.

    Entre mes différentes envies, qui sont à caractères variables, ma volonté n'est pas immuable, je ne peux pas dire que je sois libre de mes choix, déjà avec mes fluctuations hormonales, ma part féminine et ma part masculine n'ont pas du tout les mêmes affinités, les mêmes goûts, je dois tenir, ou je devrais dire " on doit tenir compte " des susceptibilités des 2 parts.
     
    youssoufou et Ebion aiment ça.
  14. DuneDuRif

    DuneDuRif

    Inscrit:
    5 Janvier 2018
    Messages:
    2 900
    Likes:
    2 431
    En langue arabe cela s'apelle le " Nafss "
    Il faut le Contrôler absolument ..
     
    Ebion apprécie ceci.
  15. etre2en1

    etre2en1 VIB

    Inscrit:
    8 Février 2011
    Messages:
    21 542
    Likes:
    17 573
    C'est la vision catholique, celle où dieu est infaillible et donnant le dogme que dieu ne pourrait revenir sur une décision précédente sans causer la fin du monde à cause de ce paradoxe.

    Mais voilà, dieu n'est pas esclave, il peut changer d'avis, et décider de changer des choses.
     
    youssoufou apprécie ceci.
  16. youssoufou

    youssoufou VIB

    Inscrit:
    10 Août 2017
    Messages:
    11 209
    Likes:
    9 678
    salam alikoum

    Selon moi être libre c'est faire ce que l'on veut sans rencontrer d'obstacles !

    Néanmoins l'homme peut il faire autorité sur lui même ? J'en doute fort ! La liberté suppose le respect des uns et des autres. Ma liberté n’est pas exclusive, elle passe par le respect de la liberté des autres. Ainsi le tyran domestique ou politique n’est pas libre.
     
    Ebion apprécie ceci.
  17. Popotette75

    Popotette75

    Inscrit:
    9 Janvier 2017
    Messages:
    2 712
    Likes:
    4 003
    La vraie liberté psy a mon sens c ne pas dépendre des autres et vivre sans se soucier du jugement des autres, c est aussi lutter contre ses conditionnements, son environnement, pouvoir penser et agir seul c cadi impossible je penses .... très rare sont les gens libres
     
  18. Popotette75

    Popotette75

    Inscrit:
    9 Janvier 2017
    Messages:
    2 712
    Likes:
    4 003
    185829
     
    youssoufou apprécie ceci.
  19. Ebion

    Ebion

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    36 743
    Likes:
    39 657
    Mais je suis pas d’accord à 100%. Que les gens soient indifférents au jugement d’imbéciles et d’ignorants ou de racailles, cela est une bonne chose. Mais le jugement des sages et des experts devrait nous importer.

    Par exemple un bouquin comme L’Étranger de Camus peut être méprisé par des adolescents forcés de le lire et qui ne comprennent pas la pensée de l’auteur. Mais les spécialistes voient bien que c’est un ouvrage d’une grande valeur et bien plus durable que des livres commerciaux sur des vampires...
     
    youssoufou apprécie ceci.
  20. youssoufou

    youssoufou VIB

    Inscrit:
    10 Août 2017
    Messages:
    11 209
    Likes:
    9 678
    Sabah el kheir @Ebion
    J ai essayé de hiérarchiser mes besoins selon le triangle d Abraham Maslow et je t avoue que sa pyramide des besoins m a été d un grand secours ! Sa théorie d ailleurs est toujours utilisé par des entreprises dans le cadre du management ! Néanmoins je me suis rendu compte à travers ses travaux qu' on avait tous des besoins et qu ils étaient différents d un individu å un autre !
     
    Ebion et Popotette75 aiment ça.