• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

La philosophie de l'amour

  • Initiateur de la discussion DDOSS
  • Date de début
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
C'est certain que l'amour place les individus en situation de vulnérabilité et brouille la clarté de leurs pensées... ce qui peut permettre à d'autres de les exploiter. Sans parler des dangers, surtout pour les mecs, de commettre des crimes inspirées par des sentiments passionnels non maîtrisés. Ce qui est une forme d'esclavage, de la raison par rapport aux passions. Mais pour la plupart des gens, c'est un esclavage choisi et assumé, surtout quand l'amour est réciproque.
 
DDOSS

DDOSS

C'est le cannabis de la vie.:mignon:
l'amour est la chose la plus recherché par tout le monde, mais qui n'est vécu par personne, ceux qui ont rencontrer le vrai amour, leur vie a souvent tourner au drame, l'amour comme définit dans les films mythiques , n'est qu'une overdose d'une drogue dure que les uns et les autres en prennent a des degré different.

Oui l'amour est une drogue , mais il contient plusieurs type de drogue, des drogue durs, alléger ect
 
Y

youssoufou

La bienveillante
VIB
C'est certain que l'amour place les individus en situation de vulnérabilité et brouille la clarté de leurs pensées... ce qui peut permettre à d'autres de les exploiter. Sans parler des dangers, surtout pour les mecs, de commettre des crimes inspirées par des sentiments passionnels non maîtrisés. Ce qui est une forme d'esclavage, de la raison par rapport aux passions. Mais pour la plupart des gens, c'est un esclavage choisi et assumé, surtout quand l'amour est réciproque.
Quand l amour devient une emprise totale on devient prisonnière de l autre et difficile alors de s en échapper !
 
DDOSS

DDOSS

on attendant des interventions dans ce fil
je vais écrire ce qui me passe par la tête comme poésie, et bien sur c est de la poésie et rien que de la poésie
ne venez pas me dire c est qui la personne dans tes textes

Dans cette ville, pourtant totalement différente des toutes les autres, je retrouve ton visage dans le regard des yeux qui brillent , dans le soleil du matin, dans le reflet des rayon des nuages , tu es la , souvent , tu es la, comme mon ombre , a vrai dire , je ne savait pas qu'un souvenir nous colleras a la peau de cette façon, tu es devenu si dérangeante , je ne le fais pas volontairement, tu viens souvent comme ce papillon si fragile , qui nous nous laisse pas indifférent.

Ton prénom sonneras toujours comme un déclencheur d 'états bizarres, comme malgré moi, les femmes qui s appellent de la meme façon que toi ne passe plus inaperçu, comme si il avait les meme yeux que toi, le meme sourire, la meme colère , le même... et j'en passe.

Tu es devenu le point faible de cet homme qu'on pensait assez solide et resistant , voila , et comme on avait dis une foi , dans ce genre d histoires il n y a que des perdants, mais moi je suis le plus perdant de tout les perdants.
 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
l'amour est la chose la plus recherché par tout le monde, mais qui n'est vécu par personne, ceux qui ont rencontrer le vrai amour, leur vie a souvent tourner au drame, l'amour comme définit dans les films mythiques , n'est qu'une overdose d'une drogue dure que les uns et les autres en prennent a des degré different.

Oui l'amour est une drogue , mais il contient plusieurs type de drogue, des drogue durs, alléger ect
Qui vient de te briser le coeur?
 
shenhua

shenhua

C'est le cannabis de la vie.:mignon:
Je dirais même plus, l'amour est la vie.

Tournons la question autrement : que serait la vie sans amour?

Ce n'est pas la vie qui mène à l'esclavage sentimental. C'est l'égocentrisme qui t'y conduit. Mais c'est toujours plus simple que de pointer autrui comme responsable de son désarroi.
 
DDOSS

DDOSS

Bon pour alimenter ce post, je poste un extrait d une réflexion sur la façon de voir l amour pour une frange de population qu on appelle surdouée, ce qui m intéresse dans ce texte c est pas la surdouance, mais plutôt cette facon de voir l amour

L'amour et l'amitié pour un sujet à haut potentiel est vraiment le domaine le plus sensible et le plus "dangereux" pour lui, compte-tenu de son hypersensibilité, sa façon très différente de s'attacher aux gens, son anti-conformisme et sa grande solitude. La première difficulté étant donc pour ce type de sujet original, de trouver la façon comment rencontrer des personnes afin de lier amitié, voire se lier par amour, ce qui est de par sa nature primaire de "grand sauvage", pas du tout évident ! Mais découlant de l'intensité des sentiments qui, en toute logique caractérisent ce type de relation, le sentiment amoureux est le sujet qui atteint l'ultime "dangerosité" pour une personne surdouée dans notre société d'aujourd'hui qui considère l'attachement amoureux, non plus comme un sérieux engagement dès le début mais comme une histoire que l'on vit au jour le jour à la méthode "Carpe Diem". Ma vie sentimentale personnelle m'a permis de comprendre à quel point, un surdoué paraît "décalé" par rapport à la façon de vivre l'amour en société.

L'amour est simple comme un regard, comme un sourire, comme un rendez-vous...Sauf pour un sujet caractérisé par le surdon ! L'amour pour le surdoué, c'est d'une grande complexité !




Un sujet atteint de surefficience mentale, comme mentionné de nombreuses fois dans ce site, a le cerveau monté à l'envers. La notion d'amour va donc être analysée beaucoup plus en profondeur qu'elle ne l'est par un sujet ordinaire. Résultat, il va attaquer le grand sujet de l'amour avec sa moitié...A l'envers de la façon de le vivre habituellement en société ! Il faudra alors beaucoup d'efforts et de concessions chez sa moitié pour accepter le comportement déroutant de cet extraterrestre de l'amour qui semble mettre immédiatement la charrue avant les boeufs ! Ce sont les raisons pour lesquelles ce type de sujet s'avère souvent très intriguant pour une femme en paraissant être une personne frustratoire et tyrannique (un vrai TGV de l'amour absolu en quelque-sorte) !

Un surdoué est avant tout un compagnon aux sentiments exaltés et à l'attachement absolu. Comme dans son cerveau, c'est l'hémisphère droit de l'intuition et de la créativité qui est prédominant, il conçoit l'amour comme une grande oeuvre artistique à accomplir. Autrement dit, le surdoué est un être qui ne peut imaginer l'échec de sa création donc l'échec de sa relation avec la femme qu'il aime. C'est la raison pour laquelle, l'amour apparaît pour lui comme la plus grande oeuvre créative de toute sa vie. Son côté "trop" dans sa façon de vivre l'amour a de quoi faire fuir beaucoup de femmes dans cette société dans laquelle essayer de vivre avec la personne avant de s'engager est la règle. Ce genre de sujet prend encore le problème à l'envers en fixant d'abord l'engagement avant l'essai, tout en admettant implicitement que l'essai conduira obligatoirement au succès de son idéalisme.

Tantôt "trop" entreprenant, "trop" exalté, "trop" attachant, "trop" affectif ; tantôt "trop" introverti, "trop" silencieux, "trop" froid, "trop" attaché à la routine, le sujet surdoué a de quoi déconcerter de nombreuses fois sa compagne ! Finalement, "trop" décalé, c'est ni plus, ni moins que la manifestation des troubles et excès relatifs à ce type de sujet dans le domaine des sentiments. Comme le surdoué est finalement plus exposé à la solitude amicale et encore davantage amoureuse, ce sont des sujets "dangereux" pour lui dans la vie de tous les jours car il est désormais reconnu après de nombreuses études que les personnes atteintes de surefficience mentale est une population globalement plus touchée par le processus destructeur de la dépression existentielle pouvant conduire jusqu'au suicide car pour eux, la douleur engendrée par l'échec peut atteindre des niveaux intolérables pour leurs 5 sens exacerbés.

Selon Arielle ADDA, le surdoué n'a qu'une idée très confuse de sa valeur intellectuelle, il voit ses défauts avec une lucidité aveuglante, presque douloureuse, et son soucis de perfection est sans cesse mis à mal par le constat de ses faiblesses et de ses manques.
En amitié, c'est le drame : En amour, c'est tout simplement la tragédie !
 
DDOSS

DDOSS

c est toi qui veut faire passer le fait que je réduit l amour a celui d un homme et une femme
a aucun moment j ai dis ca
 
janoum

janoum

VIB
Je dirais même plus, l'amour est la vie.

Tournons la question autrement : que serait la vie sans amour?

Ce n'est pas la vie qui mène à l'esclavage sentimental. C'est l'égocentrisme qui t'y conduit. Mais c'est toujours plus simple que de pointer autrui comme responsable de son désarroi.
En même temps, l'amour sans ses problèmes ça n'as pas le même goût. Faut en avoir souffert pour l'apprécier d'autant plus..
 
shenhua

shenhua

En même temps, l'amour sans ses problèmes ça n'as pas le même goût. Faut en avoir souffert pour l'apprécier d'autant plus..
Oui c'est normal, c'est parce que la maladie existe qu'on à conscience de la valeur d'une guérison et bonne santé.

Ce que je trouve faux, c'est de faire passer l'amour pour la source d'une condition d'esclavage et de souffrance dixit le sujet aborder sur ce poste. C'est au contraire la clé de la liberté et de la guérison.
 
Dernière édition:
nwidiya

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
c est toi qui veut faire passer le fait que je réduit l amour a celui d un homme et une femme
a aucun moment j ai dis ca
Besmellah aalik c'est une remarque d'ordre general
 
janoum

janoum

VIB
Oui c'est normal, c'est parce que la maladie existe qu'on à conscience de la valeur d'une guérison et bonne santé.

Ce que je trouve faux, c'est de faire passer l'amour pour la source d'une condition d'esclavage et de souffrance dixit le sujet aborder sur ce poste. C'est au contraire la clé de la liberté et de la guérison.
Tout dépend de l'état d'esprit de la personne en fait.
 
M

majid10

[QUOTprendresoufou, post: 15963550, member: 389603"]salam ya sahbi @Ebion
Pour prendre son envol il faut découvrir ce qui nous donne des ailes Tu crois pas ?[/QUOTE]
Pour prebdre son envol faut avoir
Des parents à leur place
Pour commencer
 
Horla

Horla

L'amour, c'est compliqué ...
L'amour de soi
L'amour de notre famille
L'amour et les amitiés
L'amour de l'humanité ...

y'a trop de type d'amour
 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
L'amour, c'est compliqué ...
L'amour de soi
L'amour de notre famille
L'amour et les amitiés
L'amour de l'humanité ...

y'a trop de type d'amour
Il y en a trop à partir du moment où il y a des conflits d’intérêts et de loyauté. Si mon enfant commet un petit crime isolé, dois-je le défendre (loyauté envers la famille) ou le dénoncer (loyauté envers la société)?

Et si j’ai une nouvelle copine qui n’aime pas ma meilleure amie, qui dois-je soutenir?

Et ainsi de suite.

Le problème, souvent, c’est pas l’amour versus la haine, mais l’amour versus l’amour.
 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
En effet, ça prouve bien que la vie n'est pas binaire ....
C’est un problème avec certains textes religieux apocalyptiques, qui parlent de batailles cosmiques entre les forces du Bien et les forces du Mal. Cela reflète pas tellement la vraie vie. Il y a peu de gens qui déclarent appartenir au camp du Mal. Souvent, il s’agit de conflits, parfois internationaux, entre différentes interprétations du bien et du mal. Le régime castriste de Cuba se sent autant dans son bon droit que les Américains. Oui les leaders sont parfois diaboliques, mais leur peuple est rarement perverti moralement. Les petits Russes peuvent croire que les Occidentaux sont mauvais, et réciproquement, mais ça vient de leur éducation (conditionnement) et de la xénophobie qui est un instinct primaire. Mais dans la vie quotidienne, les petits Russes, Chinois, etc. sont comme nous, un mélange de qualités et de défauts, de bonnes et mauvaises actions.
 
misszara88

misszara88

Je suis la femme de Lee Dong-Wook
Il y en a trop à partir du moment où il y a des conflits d’intérêts et de loyauté. Si mon enfant commet un petit crime isolé, dois-je le défendre (loyauté envers la famille) ou le dénoncer (loyauté envers la société)?

Et si j’ai une nouvelle copine qui n’aime pas ma meilleure amie, qui dois-je soutenir?

Et ainsi de suite.

Le problème, souvent, c’est pas l’amour versus la haine, mais l’amour versus l’amour.
Si un enfant commet un petit crime (comme tu dis), le dénoncer ne sert à rien, il y a les autorités compétentes qui se chargent de l'affaire… or la société a un biais négatif envers ceux qui ont un casier judiciaire, ce biais est encore plus négatif dans certaines sociétés où une seule erreur te rend un paria à jamais… c'est là où la famille intervient car elle sera là pour permettre à cet individu de se reconstruire malgré le regard des autres et les grandes difficultés qu'il aura.

Une copine est une copine et une amie est une amie, chacune doit connaître sa place, tu n'as à soutenir personne… que celle qui se sent trop gêné parte.

Dans ces conflits d'intérêts et de loyauté, un seul mot d'ordre: justice. Il faut être juste et faire du mieux qu'on peut pour bien peser la situation (comme le cas de l'enfant) et l'action (si quelqu'un a un problème, c'est à lui de le gérer, pas à toi de choisir).
 
DDOSS

DDOSS

C’est un problème avec certains textes religieux apocalyptiques, qui parlent de batailles cosmiques entre les forces du Bien et les forces du Mal. Cela reflète pas tellement la vraie vie. Il y a peu de gens qui déclarent appartenir au camp du Mal. Souvent, il s’agit de conflits, parfois internationaux, entre différentes interprétations du bien et du mal. Le régime castriste de Cuba se sent autant dans son bon droit que les Américains. Oui les leaders sont parfois diaboliques, mais leur peuple est rarement perverti moralement. Les petits Russes peuvent croire que les Occidentaux sont mauvais, et réciproquement, mais ça vient de leur éducation (conditionnement) et de la xénophobie qui est un instinct primaire. Mais dans la vie quotidienne, les petits Russes, Chinois, etc. sont comme nous, un mélange de qualités et de défauts, de bonnes et mauvaises actions.
in ne faut pas ramener tout a la religion dans chaque poste, tu deviens obsedé dans ce cas
 
Papoun

Papoun

question ouverte
moi je le trouve synonyme d’esclavage?
et toi?
Tu parles de l'amour "passion", essentiellement "émotionnel" et "sentimental".

L'amour est une volonté, il s'agit tout simplement de vouloir le bien de l'autre, avant le sien propre.
Ou autrement dit, le bien de la personne aimée est la manière dont je construis mon bonheur.

Ainsi, c'est libérateur, car cela permet de sortir de l'amour "pour soi-même", où l'autre est aimé comme quelque chose que l'on possède...
 
DDOSS

DDOSS

Tu parles de l'amour "passion", essentiellement "émotionnel" et "sentimental".

L'amour est une volonté, il s'agit tout simplement de vouloir le bien de l'autre, avant le sien propre.
Ou autrement dit, le bien de la personne aimée est la manière dont je construis mon bonheur.

Ainsi, c'est libérateur, car cela permet de sortir de l'amour "pour soi-même", où l'autre est aimé comme quelque chose que l'on possède...
ok
mais tu ne trouves pas que quand on deviens amoureux on a perd une partie de notre liberté, c est a dire notre bien devient dépendant de autre alors que avant il n a y avait pas ca , d ou le mot esclavage, après les synonymes amour passion ou autre c est pas ce que je voulais souligner comme point
 
TIGELLIUS

TIGELLIUS

JE N'IMPOSE A PERSONNE MON AVIS
Tu parles de l'amour "passion", essentiellement "émotionnel" et "sentimental".

L'amour est une volonté, il s'agit tout simplement de vouloir le bien de l'autre, avant le sien propre.
Ou autrement dit, le bien de la personne aimée est la manière dont je construis mon bonheur.

Ainsi, c'est libérateur, car cela permet de sortir de l'amour "pour soi-même", où l'autre est aimé comme quelque chose que l'on possède...
Il y a l'amour dirigé par la FOI et l'amour dirigé par l'EGO. La PASSION est le fruit de la direction de l'EGO.
 
Haut