Réconciliation universelle

Salam :)
Bonne dernière semaine de ramadan à ceux qui le font
Voilà je pense que la notion de réconciliation universelle est peut etre la notion la plus importante des religions monothéistes. C'est l'idée que le Bien (Dieu) finirait par compenser et reparer toutes les souffrances et maux vecues par toutes les créatures (donc les animaux compris). C'est pour moi la seule reponse au problème de la souffrance gratuite.
Si le monde reste injuste et plein de souffrance tel qui l'est sans fin heureuses pour les innocents, alors je vois pas comment vivre une vie optimiste, il faudrait être égoïste pour dire que ça en a valu la peine. À mes yeux, il doit y avoir une réconciliation universelle sans quoi tout ça aurait mieux fait de jamais exister
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Salam :)
Bonne dernière semaine de ramadan à ceux qui le font
Voilà je pense que la notion de réconciliation universelle est peut etre la notion la plus importante des religions monothéistes. C'est l'idée que le Bien (Dieu) finirait par compenser et reparer toutes les souffrances et maux vecues par toutes les créatures (donc les animaux compris). C'est pour moi la seule reponse au problème de la souffrance gratuite.
Si le monde reste injuste et plein de souffrance tel qui l'est sans fin heureuses pour les innocents, alors je vois pas comment vivre une vie optimiste, il faudrait être égoïste pour dire que ça en a valu la peine. À mes yeux, il doit y avoir une réconciliation universelle sans quoi tout ça aurait mieux fait de jamais exister

tu oublie la cause de certaine souffrance on pour cause la religion elle meme ...
donc c un peu le serpent qui se mord la queu ...
 
tu oublie la cause de certaine souffrance on pour cause la religion elle meme ...
donc c un peu le serpent qui se mord la queu ...
Je parle de la notion de réparation après la mort, c'est une idée qui existe aussi chez des philosophes comme platon ou Mozi ou chez certains hindous.
Pour moi c'est une idée assez intuitive, une soif légitime de justice absolue
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Je parle de la notion de réparation après la mort, c'est une idée qui existe aussi chez des philosophes comme platon ou Mozi ou chez certains hindous.
Pour moi c'est une idée assez intuitive, une soif légitime de justice absolue

oui j'avais compris je pense meme que l'origine vient de platon influencé par la religions (pharaonique):

ce que je te disait c que les religions n'ont pas juste dit que dieu vous dedomagera
les religions font parti du probleme car elle cause des injustice
ex les guerres de religions
comme disait une personne la solution a fini par devenir plus que grave que le probleme de base
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
je pense aussi que les gens ont plus besoin d'education divine que d'un jugement final ne leur laissant aucun choix de reforme

les temoignage d'emi on su concilier les 2 mais pour cela il faut croire en la reincarnation ...
 

Ebion

Salueur ou salutateur? Telle est la question
VIB
Salam :)
Bonne dernière semaine de ramadan à ceux qui le font
Voilà je pense que la notion de réconciliation universelle est peut etre la notion la plus importante des religions monothéistes. C'est l'idée que le Bien (Dieu) finirait par compenser et reparer toutes les souffrances et maux vecues par toutes les créatures (donc les animaux compris). C'est pour moi la seule reponse au problème de la souffrance gratuite.
Si le monde reste injuste et plein de souffrance tel qui l'est sans fin heureuses pour les innocents, alors je vois pas comment vivre une vie optimiste, il faudrait être égoïste pour dire que ça en a valu la peine. À mes yeux, il doit y avoir une réconciliation universelle sans quoi tout ça aurait mieux fait de jamais exister

Bonjour :joueur:

En effet, la question est de savoir si en fin de compte, le mal, l'injustice, auront le dessus, ou encore le bien, l'amour, la justice. Et cela suppose évidemment une intervention d'un être tout-puissant, ne serait-ce que pour toutes les morts absurdes du passé et des crimes non vengés.

La plupart des athées disent qu'à la fin, tous nos espoirs et idéaux finiront engloutis dans le néant froid et obscur. Et les personnes qui sont déjà mortes, il y a plus aucune manière de leur faire justice.

J'en reviens à mon dada : si l'athéisme est vrai, il y a des raisons de croire que l'univers est cyclique. Cela suggère que dans cette perspective, les injustices et le mal se reproduiront éternellement sans espoir de les surmonter ou d'échapper au cycle. En effet, si Dieu n'existe pas, il y a rien d'extérieur à un tel cycle où on pourrait se réfugier, malgré les promesses illusoires des hindous et bouddhistes.

Remarque que certains philosophes grecs comme Héraclite, Empédocle et surtout les stoïciens adhéraient à cette cosmologie cyclique, et cela avait pas l'air de les déranger plus que ça.

Si Dieu existe, cependant, c'est pas une solution magique. Encore faut-il que sa volonté coïncide avec le bien réel, et que cette volonté se fasse connaître. Les vieux livres sacrés, qui ont la prétention d'exprimer cette volonté, sont parfois décevants, parce qu'on les lit aujourd'hui, et ils ont un aspect « archaïque » qui cadre mal avec notre mentalité. Quoique plusieurs personnes n'y voient pas de problème et les acceptent tels qu'ils sont.
 
Bonjour :joueur:

En effet, la question est de savoir si en fin de compte, le mal, l'injustice, auront le dessus, ou encore le bien, l'amour, la justice. Et cela suppose évidemment une intervention d'un être tout-puissant, ne serait-ce que pour toutes les morts absurdes du passé et des crimes non vengés.

La plupart des athées disent qu'à la fin, tous nos espoirs et idéaux finiront engloutis dans le néant froid et obscur. Et les personnes qui sont déjà mortes, il y a plus aucune manière de leur faire justice.

J'en reviens à mon dada : si l'athéisme est vrai, il y a des raisons de croire que l'univers est cyclique. Cela suggère que dans cette perspective, les injustices et le mal se reproduiront éternellement sans espoir de les surmonter ou d'échapper au cycle. En effet, si Dieu n'existe pas, il y a rien d'extérieur à un tel cycle où on pourrait se réfugier, malgré les promesses illusoires des hindous et bouddhistes.

Remarque que certains philosophes grecs comme Héraclite, Empédocle et surtout les stoïciens adhéraient à cette cosmologie cyclique, et cela avait pas l'air de les déranger plus que ça.

Si Dieu existe, cependant, c'est pas une solution magique. Encore faut-il que sa volonté coïncide avec le bien réel, et que cette volonté se fasse connaître. Les vieux livres sacrés, qui ont la prétention d'exprimer cette volonté, sont parfois décevants, parce qu'on les lit aujourd'hui, et ils ont un aspect « archaïque » qui cadre mal avec notre mentalité. Quoique plusieurs personnes n'y voient pas de problème et les acceptent tels qu'ils sont.
Bonjour :)
Je pense comme toi qu'il y a deux possibilités où soit nos valeurs morales, notre soifs de justice sont plus que des fictions utiles et nos esprits sont plus que des etrangers dans un univers materiel et impersonnel et ça implique alors un Dieu qui est la Justice et qui donne à nos esprits une place dans un monde absurde ou bien tous nos espoires sont vein, nous sommes piégés et l'injustice l'emportera et ça implique à mes yeux que le monde n'en vallait pas la peine.
Je te rejoins sur la métaphysique athée mais j'ai certaines reserves pour l'instant.
C'est pourquoi pour moi les revelations sont importantes car sans elles, on perd toute trace de lien avec le divin, il n'y a plus aucune chance que le Bien l'emporte. Et même si les textes revelés semblent tres historiques, ils ont un aspect pedagogiques, ils ont permis de fonder des civilisations et de creer un lien avec le divin qui n'est plus qu'une vague idée métaphysique.
Il doit y avoir une grande part de verité dans les religions monothéistes sinon l'injustice vaincra et ce monde aurait mieux fait de ne pas être pour moi.
 

Ebion

Salueur ou salutateur? Telle est la question
VIB
Bonjour :)
Je pense comme toi qu'il y a deux possibilités où soit nos valeurs morales, notre soifs de justice sont plus que des fictions utiles et nos esprits sont plus que des etrangers dans un univers materiel et impersonnel et ça implique alors un Dieu qui est la Justice et qui donne à nos esprits une place dans un monde absurde ou bien tous nos espoires sont vein, nous sommes piégés et l'injustice l'emportera et ça implique à mes yeux que le monde n'en vallait pas la peine.
Je te rejoins sur la métaphysique athée mais j'ai certaines reserves pour l'instant.
C'est pourquoi pour moi les revelations sont importantes car sans elles, on perd toute trace de lien avec le divin, il n'y a plus aucune chance que le Bien l'emporte. Et même si les textes revelés semblent tres historiques, ils ont un aspect pedagogiques, ils ont permis de fonder des civilisations et de creer un lien avec le divin qui n'est plus qu'une vague idée métaphysique.
Il doit y avoir une grande part de verité dans les religions monothéistes sinon l'injustice vaincra et ce monde aurait mieux fait de ne pas être pour moi.

Bonjour! :joueur:

J'ai remarqué que tu disais « le divin » au lieu de Dieu. Pourquoi?

Je ne sais pas ce que tu mets de particulier sous ce mot. Habituellement les chrétiens disent « Dieu » simplement, pour le marquer comme un être personnel distinct, qui communique avec nous, alors que certains courants ésotériques disent « le divin » parce qu'ils sont davantage dans des idées panthéistes et impersonnelles (ce que je crois être une régression par rapport au théisme et à l'athéisme) :desole:
 

Ebion

Salueur ou salutateur? Telle est la question
VIB
Bonjour :)
Je pense comme toi qu'il y a deux possibilités où soit nos valeurs morales, notre soifs de justice sont plus que des fictions utiles et nos esprits sont plus que des etrangers dans un univers materiel et impersonnel et ça implique alors un Dieu qui est la Justice et qui donne à nos esprits une place dans un monde absurde ou bien tous nos espoires sont vein, nous sommes piégés et l'injustice l'emportera et ça implique à mes yeux que le monde n'en vallait pas la peine.
Je te rejoins sur la métaphysique athée mais j'ai certaines reserves pour l'instant.
C'est pourquoi pour moi les revelations sont importantes car sans elles, on perd toute trace de lien avec le divin, il n'y a plus aucune chance que le Bien l'emporte. Et même si les textes revelés semblent tres historiques, ils ont un aspect pedagogiques, ils ont permis de fonder des civilisations et de creer un lien avec le divin qui n'est plus qu'une vague idée métaphysique.
Il doit y avoir une grande part de verité dans les religions monothéistes sinon l'injustice vaincra et ce monde aurait mieux fait de ne pas être pour moi.

Sur la révélation : dans la pensée chrétienne, il y a pas seulement la révélation biblique.

Il y a aussi la révélation générale ou naturelle, dans la nature et la conscience humaine, dont se servent des philosophes pour prétendre prouver Dieu.

Donc abstraction faite des livres sacrés, on n'est pas tout à fait démunis.
 
Il ne faut pas désespérer des hommes, je crois que par la raison et le savoir on pourra évoluer lentement vers plus de sagesse et plus de connaissance de soi et du monde qui nous entoure et enfin dépasser toutes ces folies et passions qui nous poussent vers l'auto destruction
 

Ebion

Salueur ou salutateur? Telle est la question
VIB
Il ne faut pas désespérer des hommes, je crois que par la raison et le savoir on pourra évoluer lentement vers plus de sagesse et plus de connaissance de soi et du monde qui nous entoure et enfin dépasser toutes ces folies et passions qui nous poussent vers l'auto destruction

C'est beau l'espoir...

En ce moment la raison me paraît plutôt en régression, de par l'influence de la pensée complotiste et antiscience chez le peuple sur le Net, l'usure de la démocratie face aux dirigeants autoritaires et effrontés, et les universitaires qui subissent les dommages du postmodernisme et de la gauche radicale anti ceci et cela, qui compromet la qualité de leur activité (enseignement, recherche).
 
C'est beau l'espoir...

En ce moment la raison me paraît plutôt en régression, de par l'influence de la pensée complotiste et antiscience chez le peuple sur le Net, l'usure de la démocratie face aux dirigeants autoritaires et effrontés, et les universitaires qui subissent les dommages du postmodernisme et de la gauche radicale anti ceci et cela, qui compromet la qualité de leur activité (enseignement, recherche).
D'accord mais tout ça n'est pas bien méchant comparé aux progrès vertigineux de la science les progrès en médecine avec les nouveaux vaccins notamment permettent d'espérer soulager de nombreuses maladies jusque là incurables les progrès dans la connaissance de l'univers les nouveaux outils comme les ordinateurs quantiques l'intelligence artificielle .. nous.allons.de.revolution en révolution...
Alors bien sûr ça ne répondra peut-être jamais au malaise existentiel lié à notre condition de mortels nous resterons dérisoires dans un univers d'une immensité inimaginable mais la vision qu'en apporte la science est de plus en plus fascinante je trouve
 

Ebion

Salueur ou salutateur? Telle est la question
VIB
D'accord mais tout ça n'est pas bien méchant comparé aux progrès vertigineux de la science les progrès en médecine avec les nouveaux vaccins notamment permettent d'espérer soulager de nombreuses maladies jusque là incurables les progrès dans la connaissance de l'univers les nouveaux outils comme les ordinateurs quantiques l'intelligence artificielle .. nous.allons.de.revolution en révolution...
Alors bien sûr ça ne répondra peut-être jamais au malaise existentiel lié à notre condition de mortels nous resterons dérisoires dans un univers d'une immensité inimaginable mais la vision qu'en apporte la science est de plus en plus fascinante je trouve

Oui la science progresse, mais les masses sont de plus en plus déconnectées des progrès scientifiques. Même des vérités de base sont remises en question par des antiscience et autres complotistes : vaccin, théorie de l'évolution, terre ronde, changements climatiques!!

La science est aussi attaquée par le flanc gauche par des postmodernistes et les wokes qui doutent de l'objectivité, de l'universalité et de la méthode de la science. Certaines de leurs critiques visent juste, mais ils exagèrent.

Il y a quelque chose dans l'école publique qui a échoué.

C'est d'autant plus préoccupant que les progrès en neurosciences, génétique et intelligence artificielle posent des problèmes éthiques et politiques redoutables. Si on encadre pas la recherche, et qu'elle reste guidée par les lois du marché et les plans secrets de l'armée, l'avenir s'annonce bien sombre.
 
Oui la science progresse, mais les masses sont de plus en plus déconnectées des progrès scientifiques. Même des vérités de base sont remises en question par des antiscience et autres complotistes : vaccin, théorie de l'évolution, terre ronde, changements climatiques!!
Quand tu vois que l'existence de l'Australie par exemple est niée par quelques complotistes platistes, tu te dis que ce 21ème siècle est mal barré:
 
Bonjour! :joueur:

J'ai remarqué que tu disais « le divin » au lieu de Dieu. Pourquoi?

Je ne sais pas ce que tu mets de particulier sous ce mot. Habituellement les chrétiens disent « Dieu » simplement, pour le marquer comme un être personnel distinct, qui communique avec nous, alors que certains courants ésotériques disent « le divin » parce qu'ils sont davantage dans des idées panthéistes et impersonnelles (ce que je crois être une régression par rapport au théisme et à l'athéisme) :desole:
Bonjour :)
Je l'utilise de manière interchangeable avec Dieu, je n'ai pas une vision panthéiste de Dieu.
Je pense que le monde est divisé entre des Objets et des Sujets et Dieu est le sujet suprême, mais j'essaye de pas imaginer Dieu comme un etre humain tres tres fort et sage, il y a une certaine ressemblance avec notre conscience et volonté mais il reste très différents de nous à mes yeux.
Je pense aussi que le pantheisme est une regression, certaines personnes sont attirés par cette position car ils ont peut etre un penchant spirituel tout en ayant un préjugés contre la vision classique de Dieu.
 
Sur la révélation : dans la pensée chrétienne, il y a pas seulement la révélation biblique.

Il y a aussi la révélation générale ou naturelle, dans la nature et la conscience humaine, dont se servent des philosophes pour prétendre prouver Dieu.

Donc abstraction faite des livres sacrés, on n'est pas tout à fait démunis.
En effet, il pourrait y avoir plusieurs types de révélations. Ibn Tufayl l'andalou dans son recit précurseur de robinson crusoé, décrit un homme loin de la civilisation qui grâce à sa raison devient convaincu de l'existence de Dieu et de la providence et parvient même à avoir une morale plus pure que la société religieuse traditionnelle qu'il retrouvera
 
Oui la science progresse, mais les masses sont de plus en plus déconnectées des progrès scientifiques. Même des vérités de base sont remises en question par des antiscience et autres complotistes : vaccin, théorie de l'évolution, terre ronde, changements climatiques!!

La science est aussi attaquée par le flanc gauche par des postmodernistes et les wokes qui doutent de l'objectivité, de l'universalité et de la méthode de la science. Certaines de leurs critiques visent juste, mais ils exagèrent.

Il y a quelque chose dans l'école publique qui a échoué.

C'est d'autant plus préoccupant que les progrès en neurosciences, génétique et intelligence artificielle posent des problèmes éthiques et politiques redoutables. Si on encadre pas la recherche, et qu'elle reste guidée par les lois du marché et les plans secrets de l'armée, l'avenir s'annonce bien sombre.
Et tu crois que quelque chose a changé ? Il y a toujours eu des ignorants et des gens qui croyaient à des chimères sans parler des superstitions religieuses, en fait non, du fait de la hausse du niveau de vie, l'humanité n'a jamais eu autant acces au savoir dans tous les domaines meme si l'occident est en declin relatif les asiatiques reprennent le flambeau à tel point qu'ils sont discreminés sinon il y aurait une énorme proportion d'eleves asiatiques dans les plus prestigieuses universités américaines
 
Dernière édition:

Ebion

Salueur ou salutateur? Telle est la question
VIB
Et tu crois que quelque chose a changé ? Il y a toujours eu des ignorants et des gens qui croyaient à des chimères sans parler des superstitions religieuses, en fait non, du fait de la hausse du niveau de vie, l'humanité n'a jamais eu autant acces au savoir dans tous les domaines meme si l'occident est en declin relatif les asiatiques reprennent le flambeau à tel point qu'ils sont discreminés sinon il y aurait une énorme proportion d'eleves asiatiques dans les plus prestigieuses universités américaines

Oui effectivement c'est assez spécial cette discrimination à l'envers, qui pénalise les étudiants asiatiques jugés « trop bons ». o_O

Bah oui, t'es trop bon et t'es pas de la bonne couleur, alors notre prestigieuse université ne veut pas de toi. :rolleyes:
 
Haut