Refuser d'être enceinte pour préserver son corps, un motif pas si superficiel

Drapo03

Bladinaute averti
L'impact de la grossesse sur le corps peut être une raison de ne pas vouloir d'enfant. C'est aussi une manière de s'opposer à la dépossession systémique du corps de toutes les femmes.

«Moi, je veux garder mon corps comme il est», affirme Anne, 28 ans, responsable retail pour une marque de vêtements qui a opté, entre autres pour cette raison, pour une ligature des trompes (comme, en 2010, 3,9% des femmes de 20 à 44 ans de France métropolitaine, ni stériles, ni enceintes, ayant des rapports sexuels et ne voulant pas d'enfant).

La pilule, sa contraception pendant des années, n'était en fait pas pour elle la solution la plus adaptée. «Je suis pas quelqu'un de très assidu.» Elle préférait aussi se passer des hormones de synthèse, qui avaient «des effets sur es états d'âme, on corps». La capote, ensuite, ne lui convenait pas vraiment en matière de sensations intimes –«plusieurs fois, j'ai tenté le diable». Elle ne souhaitait «pas avoir un corps étranger dans son ventre» donc n'envisageait pas non plus le DIU au cuivre. Et «redoutai[t]» d'avoir à avorter. «J'avais besoin d'une solution définitive qui réglait le problème de la possibilité de tomber enceinte par accident, parce qu'en fait je sens depuis toujours que je ne veux pas porter d'enfant.»


La terminologie est précise. Ce n'est pas qu'Anne ne veut pas d'enfant: elle «ne ferme pas la porte à une adoption»; et sa filleule de 8 ans s'est retrouvée, par les circonstances de la vie, à sa charge. En revanche, porter un enfant, ce n'est pas pour elle. Ce qui lui déplaît dans la grossesse, c'est de «rajouter encore un humain» sur cette planète mais aussi l'impact que cette situation aura sur son corps. «Il me semble que, si on avait fait un bébé, vu mon gabarit –je fais 1,56 mètre, je suis svelte, mon corps est sportif, nerveux– et vu mon mec, le bébé m'aurait éclaté le bassin!» exagère-t-elle consciemment et en riant.

Sans s'être renseignée dans le détail sur le pourcentage de risque de fracture du sacrum ou du coccyx lors d'un accouchement par voie basse, Anne s'est dit que, vu l'étroitesse de son bassin, elle s'exposerait fortement à une césarienne. «Déjà, la ligature des trompes, c'est deux petites cicatrices qui peuvent se voir, et je me suis posé la question, parce que j'aime être en maillot de bain assez échancré. J'imagine même pas si j'avais dû faire une césarienne… Là, je me dis “ton corps ne changera pas outre mesure si tu décides d'en prendre soin, il y aura pas d'obstacle comme un bébé dans ton ventre pour venir chambouler tout ça”.»

Un discours qui ne manque pas de susciter les critiques et les jugements. Pour beaucoup (et peut-être vous, du moins de prime abord), sa décision serait celle d'une midinette superficielle, qui se soumet placidement aux injonctions pesant sur le corps des femmes et ferait de la joliesse sa priorité. «Avec les personnes avec qui j'ai discuté de mon choix, il y a ce truc “c'est pour continuer à correspondre aux codes”. Et quand bien même? Si ces codes-là me conviennent, à quel moment tu viens me dire que j'ai tort de faire ci ou ça? Je fais de mal à personne, je m'exhibe pas pour faire culpabiliser d'autres personnes, je suis en phase avec moi-même.» Sous une apparence frivole, son positionnement a, à l'inverse, quelque chose de féministe en ce qu'il questionne la place actuelle du corps des femmes (notamment enceintes) dans notre société. «Mon choix, à mes yeux, il est fort, insiste la jeune femme. J'en suis fière.»

 

minervie

La ilaha Illa Allah
Oui mais une contraception suffit au lieu de se faire steriliser qui est une mesure ultra radicale
C'est clair qu'il faut pas faire bcp d'enfants de nos jours . Mais un seul enfant ca doit pouvoir se gerer non ?
Sinon je respecte les choix de tout le monde . Ne me faites pas un proces d'intention
 
TU ce qui est dit il est dit a la fin des temps c a dire maintenant il est dit le vivant marchera pres d une tombe et le vivant voudra
prendre la place du mort
on va vers de grave probleme a tout les niveau beaucoup de gens croivent que dieu etat va les sauvé
ce qui va agravé la situation
 
Ca existe depuis longtemps ces boites a bébé. Ce serait l'eglise qui les aurait inventés
c'est tjs mieux que de les jeter dans la rue ou une poubelle.
faut savoir que le contour des anciennes eglise surtout des couvants c est rempli de cadavre de bebe
pourquoi parceque les nones avant avait des relation puis ne sachant quoi faire du bebe puis on l enterre vivant
ce monde c est une vrais catastrophe
 

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
Oui ya une boite a bébé qui a ouvert à Bruxelles récemment
La personne depose le bébé un système d’alerte se met en place pour qu’on vienne le chercher...
C’est mieux qu’à l’extérieur ou dans une poubelle....

Yen avait deja une à Anvers
Elle a recueilli une petite 20 aine de bébés en 20 ans je pense
Je suis choquée ..
 

minervie

La ilaha Illa Allah
Entre les pedophiles
Les suceurs de sangs ( adrenochrome )
Les parents maltraitants
Y’a de quoi peter un plomb je te jure
Pour autant la boite à bebe est une bonne idée
En Algerie, ils sont jetés a la rue dit on . C'est cruel
Le mieux c'est d'accoucher a l'hopital et y laisser le bebe . Mais il semblerait que ce soit pas tjs possible
 
J’avais vu ce système de boîte à bébé au Pakistan.
C’était pour contrer le fait qu’ils ont tendance apparemment à se débarrasser des bébés filles... du coup, il y avait comme en Inde un problème de nombre de femme et d’homme à la longue.
Ça m’a marqué car c’est un pays musulman donc la dote est normalement donné à la famille de la fille... mais une amie pakistanaise m’avait confirmé ce problème.
 
Dernière édition:

misszara88

Je suis la femme de Lai Yi et... #NTM
J’avais vu ce système de boîte à bébé au Pakistan.
C’était pour contrer le fait qu’ils ont tendance apparemment à ce débarrasser des bébés filles... du coup, il y avait comme en Inde un problème de nombre de femme et homme à la longue.
Ça m’a marqué car c’est un pays musulman donc là dit est normalement donné à la famille de la fille... mais une amie pakistanaise m’avait confirmé ce problème.
Ils gardent encore les vieilles traditions (hindoues en général)... si tu te rappelles de l'histoire de la chrétienne condamnée pour "blasphème" à cause d'une histoire d'eau de puits. La raison réelle n'est pas le fait qu'elle soit chrétienne , mais qu'elle soit vue comme une "hors-caste" par les femmes de son village (apparemment les chrétiens là-bas étaient à l'origine des intouchables hindous et c'est resté dans la mémoire des gens, même en se convertissant à l'islam, ils savent qui est hors-caste et qui ne l'est pas), elle rendra l'eau "impure" en touchant ce puit... en Inde, une caste d'intouchable spécifique n'ont même pas le droit d'être enterrés dans les carrés musulmans "normaux" de leurs coreligionnaires.
 
Ils gardent encore les vieilles traditions (hindoues en général)... si tu te rappelles de l'histoire de la chrétienne condamnée pour "blasphème" à cause d'une histoire d'eau de puits. La raison réelle n'est pas le fait qu'elle soit chrétienne , mais qu'elle soit vue comme une "hors-caste" par les femmes de son village (apparemment les chrétiens là-bas étaient à l'origine des intouchables hindous et c'est resté dans la mémoire des gens, même en se convertissant à l'islam, ils savent qui est hors-caste et qui ne l'est pas), elle rendra l'eau "impure" en touchant ce puit... en Inde, une caste d'intouchable spécifique n'ont même pas le droit d'être enterrés dans les carrés musulmans "normaux" de leurs coreligionnaires.
Ah merci pour l’explication sur cette histoire de blasphème qui m’a toujours parut invraisemblable.
Cette histoire de caste c’est dingue 🤦🏻‍♀️
 

misszara88

Je suis la femme de Lai Yi et... #NTM
Ah merci pour l’explication sur cette histoire de blasphème qui m’a toujours parut invraisemblable.
Cette histoire de caste c’est dingue 🤦🏻‍♀️
Pareil, au début l'histoire m'a semblé trop tirée par les cheveux et quand j'ai creusé un peu j'ai compris ce qui a déclenché cette mascarade....

Au Maroc c'était pas toujours l'amour fou avec ceux de confession juive mais personne ne lui viendra à l'esprit de priver quelqu'un d'eau ou de lui interdire l'accès à un puits parce qu'il est "impur"... on n'a tout simplement pas cette culture de castes... il y a des classes sociales mais pas un truc aussi extrême qu'il faut se purifier si tu es touché par un groupe spécifique.

Bien sûr, certains d'entre eux sont dans le déni total, ils te disent naaan on n'a pas ça et toi tu es en mode "men neytek a weld l3abd..."! :prudent:
 
Haut