Un seul hadith n'est pas une preuve

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
salam

mon sujet s'adresse à ceux qui suivent les hadiths
mefiez vous de ce qui essaie de vous convaincre en vous citant un unique hadith
car de nos jours chacun s'improvise porte parole de l'islam et font des fatwa sans reele connaissance

voici quelque point à verifier :
1/l'authenticité du hadith de preference par plusieur mouhadithin
car certain etait connu pour etre plus stricte ou plus laxiste donc peuvent consideré un meme hadith authentique ou pas

2/demandé si le hadith est entier ou pas car parfois les hadith son coupé en particulier dans le sahih boukhary car l'on à tendance à oublié que ce n'est pas un recueil de hadith mais un livre de jurisprudence donc l'imam Boukhary ne rapporté que la parti pertinente pour le sujet de son chapitre

3/de meme demandé si il existe d'autre version du hadith rapporté par d'autre compagnon ou chaine de transmission car les compagnon n'ont pas tous le meme niveau en science et les version d'un hadith à l'autre peuvent varié divergé voir se contredire

4/et demandé quel sont les differents avis des fouqaha sur ce hadith car la encore les avis peuvent etre trés divergent sur un meme hadith ex
a/voir le contexte du hadith est il specifique general conditionné etc ...
b/ voir si il n'est pas abroger
ce ne sont que quelque conseil ca n'a aucune pretention mais je parle par experience si j'aurai suivi ces conseil j'aurai evité bien des erreurs dans ma comprehension de l'islam et dans ma pratique .

certain savant sont encore plus stricte est disent que les musulmans lambda comme moi et vous n'ont pas la capacité de faire ce travail et doivent s'en remettre à un savants en qui il ont confiance et suivre aveuglement son avis
 
Dernière édition:
salam

mon sujet s'adresse à ceux qui suivent les hadiths
mefiez vous de ce qui essaie de vous convaincre en vous citant un unique hadith
car de nos jours chacun s'improvise porte parole de l'islam et font des fatwa sans reele connaissance

voici quelque point à verifier :
1/l'authenticité du hadith de preference par plusieur mouhadithin
car certain etait connu pour etre plus stricte ou plus laxiste donc peuvent consideré un meme hadith authentique ou pas

2/demandé si le hadith est entier ou pas car parfois les hadith son coupé en particulier dans le sahih boukhary car l'on à tendance à oublié que ce n'est pas un recueil de hadith mais un livre de jurisprudence donc l'imam Boukhary ne rapporté que la parti pertinente pour le sujet de son chapitre

3/de meme demandé si il existe d'autre version du hadith rapporté par d'autre compagnon ou chaine de transmission car les compagnon n'ont pas tous le meme niveau en science et les version d'un hadith à l'autre peuvent varié divergé voir se contredire

4/et demandé quel sont les differents avis des fouqaha sur ce hadith car la encore les avis peuvent etre trés divergent sur un meme hadith ex
a/voir le contexte du hadith est il specifique general conditionné etc ...
b/ voir si il n'est pas abroger
ce ne sont que quelque conseil ca n'a aucune pretention mais je parle par experience si j'aurai suivi ces conseil j'aurai evité bien des erreurs dans ma comprehension de l'islam et dans ma pratique .

certain savant sont encore plus stricte est disent que les musulmans lambda comme moi et vous n'ont pas la capacité de faire ce travail et doivent s'en remettre à un savants en qui il ont confiance et suivre aveuglement son avis
Salam,
Cette époque est fatiguante pcq on se retrouve face à des tas de gens qui ont plusieurs islam, il y a trop blabla et ça en deviens épuisant...Ma tête tourne à force de voir naître tous ces imams de partout...j' ai décidé de revenir à l' islam de mon enfance...je me rappelle qu' étant jeune ( entre 14 et 17 ans)je ne me prenais pas la tête avec ma religion, je priais, je faisais mon jeûne, je donnais l' aumône et je croyais en Allah swt (et crois toujours en Allah mon créateur)...aujourd'hui j' ai ajouté la lecture du coran. Le conseil que je donne c' est de revenir à l' essentiel de la pratique cad prier,jeûner,zakat, lire le coran et avoir un noble caractère comme notre prophète sws bien aimé ...j' ai arrêter d' écouter tous ces imams pcq y en a de trop ...
Mon conseil pour les musulmans:
Prier jeûner zakat, pas mentir,pas parler sur les autres, pas jalousé les autres,pas être vulgaire verbalement et physiquement, ne pas être arrogant orgueilleux...bref être juste une belle personne...
Qu' Allah swt nous accorde a tous le paradis Inchallah
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
salam
Salam,
Cette époque est fatiguante pcq on se retrouve face à des tas de gens qui ont plusieurs islam, il y a trop blabla et ça en deviens épuisant...Ma tête tourne à force de voir naître tous ces imams de partout...j' ai décidé de revenir à l' islam de mon enfance...je me rappelle qu' étant jeune ( entre 14 et 17 ans)je ne me prenais pas la tête avec ma religion, je priais, je faisais mon jeûne, je donnais l' aumône et je croyais en Allah swt (et crois toujours en Allah mon créateur)...aujourd'hui j' ai ajouté la lecture du coran. Le conseil que je donne c' est de revenir à l' essentiel de la pratique cad prier,jeûner,zakat, lire le coran et avoir un noble caractère comme notre prophète sws bien aimé ...j' ai arrêter d' écouter tous ces imams pcq y en a de trop ...
Mon conseil pour les musulmans:
Prier jeûner zakat, pas mentir,pas parler sur les autres, pas jalousé les autres,pas être vulgaire verbalement et physiquement, ne pas être arrogant orgueilleux...bref être juste une belle personne...
Qu' Allah swt nous accorde a tous le paradis Inchallah
oui je suis entierement d'accord
mais il y a 2 choses qui peuvent nous sortir de notre serenité :

1/ un besoin interieur d'avoir des reponses à certaine question et cela nous pousse à recherché vers le point 2
exemple la question de la priere et de la zakat et du bon comportement doit etre enseigné correctement
savoir pour on le fait car appliqué l'islam mecaniquement n'a pas grand sens

2/et des influence exterieur exemple des personne qui nous font des remarques sur notre facon de faire ou d'agir ou un site internet car nous voulons en savoir toujours plus sur l'islam le probleme pour moi ce n'est pas les questions c les reponses qui sont souvent pas à la hauteur .

Amin
 
salam


oui je suis entierement d'accord
mais il y a 2 choses qui peuvent nous sortir de notre serenité :

1/ un besoin interieur d'avoir des reponses à certaine question et cela nous pousse à recherché vers le point 2
exemple la question de la priere et de la zakat et du bon comportement doit etre enseigné correctement
savoir pour on le fait car appliqué l'islam mecaniquement n'a pas grand sens

2/et des influence exterieur exemple des personne qui nous font des remarques sur notre facon de faire ou d'agir ou un site internet car nous voulons en savoir toujours plus sur l'islam le probleme pour moi ce n'est pas les questions c les reponses qui sont souvent pas à la hauteur .

Amin
Mon père m' a toujours dit que c' est avec la science que l' on adore Allah swt et non pas par l' ignorance...
 
Un bon rappel pour les apprentis fuqahas qui savent lire l'arabe (ou la langue de sa traduction) et vous balancent des fatwas de derrière les fagots à base de "c'est facile à comprendre", "c'est très clair".
 

AbuIlyass

la ilaha illa Allah wahdaho la charika lah.
Un bon rappel pour les apprentis fuqahas qui savent lire l'arabe (ou la langue de sa traduction) et vous balancent des fatwas de derrière les fagots à base de "c'est facile à comprendre", "c'est très clair".
Je crois que ce message m'est adressé :)

Oui si tu décide de ne plus associer les paroles d’inconnus avec ceux de ton seigneurs tout deviens très simple à comprendre ;)
 
Je crois que ce message m'est adressé :)

Oui si tu décide de ne plus associer les paroles d’inconnus avec ceux de ton seigneurs tout deviens très simple à comprendre ;)
Bah non, de une, la source vient d'un compilateur reconnu, même si biensûr, ça n'est pas un gage de vérité comme il a été dit au premier message de ce post-ci. Toutefois, vu sa valeur probante, cette source a un certain poids pour éclairer la lecture de la source primaire du courant pour permettre de mieux la comprendre, ni plus ni moins. Mais comme d'après ta réponse sur l'autre post, tu rejette le recours aux hadiths pour comprendre le Coran, je pige mieux. Tu te suffis à toi même pour comprendre la parole d'Allah - euh, LOL.

Mais admettons qu'on écarte les hadiths en question, "tout ne devient pas pour autant simple à comprendre" étant donné que la lecture qu'on a des versets est différente. Petit cours de grammaire, de syntaxe et de logique: en l'absence de précisions sur les personnes remplacées par des pronoms et précisément en présence de pronoms neutres, plusieurs personnes sont susceptibles d'être désignées. Ça ouvre la porte aux divergences d'interprétations. Le tout est de chercher la solutions la plus vraisemblable, eu égard au contexte et aux outils dont on dispose. Donc non, cher ami, "tout ne devient pas très simple à comprendre". Je vais te dire la même chose qu'à ton collègue absent: c'est pas parce que quelque chose fait sens dans votre esprit que c'est forcément juste. Vous n'êtes pas à l'abri d'être à la ramasse. Et pour preuve...(j'ajouterais que c'est pas non plus parce que vous vous aimez pas que vous êtes pas pareils..)

Diable, j'avais promis que je vous répondrais plus...
 

AbuIlyass

la ilaha illa Allah wahdaho la charika lah.
Bah non, de une, la source vient d'un compilateur reconnu, même si biensûr, ça n'est pas un gage de vérité comme il a été dit au premier message de ce post-ci. Toutefois, vu sa valeur probante, cette source a un certain poids pour éclairer la lecture de la source primaire du courant pour permettre de mieux la comprendre, ni plus ni moins. Mais comme d'après ta réponse sur l'autre post, tu rejette le recours aux hadiths pour comprendre le Coran, je pige mieux. Tu te suffis à toi même pour comprendre la parole d'Allah - euh, LOL.
Je comprends ton état d'esprit actuelle et je ne cherche aucunement à t'imposer ma lecture et comme je t'ai déjà dis dans l'autre poste on peut lire ensemble le message de notre seigneur SANS prendre des gens que nous ne connaissons pas et qui ne sont pas là pour répondre à nos questionnement comme associés d'Allah swt dans sa religion.

Mais admettons qu'on écarte les hadiths en question, "tout ne devient pas pour autant simple à comprendre" étant donné que la lecture qu'on a des versets est différente. Petit cours de grammaire, de syntaxe et de logique: en l'absence de précisions sur les personnes remplacées par des pronoms et précisément en présence de pronoms neutres, plusieurs personnes sont susceptibles d'être désignées. Ça ouvre la porte aux divergences d'interprétations. Le tout est de chercher la solutions la plus vraisemblable, eu égard au contexte et aux outils dont on dispose.
Ce que je te conseil de faire et surtout d’éviter d'utiliser ce que tu appel la grammaire du livre d'Allah swt car elle n'est pas logique et elle n'explique pas la syntaxe du texte Coranique.

Exemple de syntaxe :

C'est quoi la règle grammaticale qui explique ces deux écritures du même mot (les faibles)? :

ضعفؤا VS ضعفاء

أَيَوَدُّ أَحَدُكُمْ أَن تَكُونَ لَهُۥ جَنَّةٌۭ مِّن نَّخِيلٍۢ وَأَعْنَابٍۢ تَجْرِى مِن تَحْتِهَا ٱلْأَنْهَٰرُ لَهُۥ فِيهَا مِن كُلِّ ٱلثَّمَرَٰتِ وَأَصَابَهُ ٱلْكِبَرُ وَلَهُۥ ذُرِّيَّةٌۭ ضُعَفَــــــــــــــآءُ فَأَصَابَهَآ إِعْصَارٌۭ فِيهِ نَارٌۭ فَٱحْتَرَقَتْ 2:266
لَّيْسَ عَلَى ٱلضُّعَفَـــــــــــــــآءِ وَلَا عَلَى ٱلْمَرْضَىٰ وَلَا عَلَى ٱلَّذِينَ لَا يَجِدُونَ مَا يُنفِقُونَ حَرَجٌ إِذَا نَصَحُوا۟ لِلَّهِ وَرَسُولِهِۦ 9:91
وَبَرَزُوا۟ لِلَّهِ جَمِيعًۭا فَقَالَ ٱلضُّعَفَٰٓــــــــــــــــــــــؤُا۟ لِلَّذِينَ ٱسْتَكْبَرُوٓا۟ إِنَّا كُنَّا لَكُمْ تَبَعًۭا فَهَلْ أَنتُم مُّغْنُونَ عَنَّا مِنْ عَذَابِ ٱللَّهِ مِن شَىْءٍۢ 14:21
وَإِذْ يَتَحَآجُّونَ فِى ٱلنَّارِ فَيَقُولُ ٱلضُّعَفَٰٓـــــــــــــــــــــؤُا۟ لِلَّذِينَ ٱسْتَكْبَرُوٓا۟ إِنَّا كُنَّا لَكُمْ تَبَعًۭا فَهَلْ أَنتُم مُّغْنُونَ عَنَّا نَصِيبًۭا مِّنَ ٱلنَّارِ 40:47

Exemple de logique :

غلب الروم العرب
les romains ont gagné les arabes.

Les arabes ici sont (مفعول به) ceux qui subissent l'acte des romains.

غُلِبَ العرب
les arabes ont été gagné.

Les arabes ici selon ta grammaire sont (نائب فاعل) remplaçant de l'acteur des faits (les romains) o_O


Donc non, cher ami, "tout ne devient pas très simple à comprendre". Je vais te dire la même chose qu'à ton collègue absent: c'est pas parce que quelque chose fait sens dans votre esprit que c'est forcément juste. Vous n'êtes pas à l'abri d'être à la ramasse. Et pour preuve...(j'ajouterais que c'est pas non plus parce que vous vous aimez pas que vous êtes pas pareils..)
Pourquoi tu utilise ce mode de discussion?! je ne suis pas quelqu'un d'autre et ce que les autres disent ne me concerne pas!

Bref ce qui m’intéresse c'est ce que tu pense avoir compris du livre de ton dieu pas ce que les autres ont dit avoir compris ;) après chacun est responsable de ces actes.

Diable, j'avais promis que je vous répondrais plus...
Au lieu d'invoquer le Diable dit plutôt (Mon dieu).

Salam.
 
Je comprends ton état d'esprit actuelle et je ne cherche aucunement à t'imposer ma lecture et comme je t'ai déjà dis dans l'autre poste on peut lire ensemble le message de notre seigneur SANS prendre des gens que nous ne connaissons pas et qui ne sont pas là pour répondre à nos questionnement comme associés d'Allah swt dans sa religion.
On a un désaccord de fond. Contrairement à toi, j’ai pas la prétention d’ériger ma propre compréhension du Coran comme la plus valable. J’admets volontiers (ce que tu devrais, sincèrement) que je puisse me tromper dans ma lecture, c’est pourquoi je me réfère à des plus savant que moi, qui sont susceptibles (je nuance, je dis bien « susceptibles ») d’avoir une appréciation plus juste que la mienne du sens à donner aux règles à suivre. Le but ultime n’est évidemment pas de se dédouaner en s’en remettant au jugement d’autres mais de trouver le sens le plus juste afin de pouvoir pratiquer son Dîn au plus près de ce qu’il faudrait. Cette lecture juste, c’est un idéal vers lequel tendre, et personne sur cette Terre ne peux prétendre l’avoir atteint. C’est pour ça que je ris quand je vois des gens pour qui « c’est très clair », « c’est facile à comprendre ». Redescends un peu, l’Imam Malik lui-même, dont tu suis peut être sans t’en rendre compte le rite dans ta pratique de la religion, a longtemps refusé de rendre des fatwas en raison de la responsabilité colossale que cette tâche représente, et en dépit de ses qualités reconnues par le plus grand nombre. Il a même voulu attendre l’approbation de plusieurs dizaines de savants éminents avant de pouvoir faire son œuvre de juriste.

On s’en remet à d'autres, certes, mais c’est tout en ayant à l’esprit qu’il existe une marge d’erreur de leur part. Cependant, cette marge d’erreur a toutes les chances d’être moindre que la nôtre quand on s’essaye à nos propres exégèses. Non, je le répète, il s’agit pas de se déresponsabiliser sur le dos des autres. Mais de reconnaître les limites de nos capacités intellectuelles (oui c’est dur quand on a un orgueil démesuré) et surtout, de ne pas prendre le risque, par une interprétation personnelle fausse, de dénaturer la parole d’Allah (comme l’autre avec son couplet sur les prostituées) et donc de se perdre dans l’égarement !

Tu devrais relire le premier post de ce thread et méditer dessus..
 
Dernière édition:

AbuIlyass

la ilaha illa Allah wahdaho la charika lah.
On a un désaccord de fond. Contrairement à toi, j’ai pas la prétention d’ériger ma propre compréhension du Coran comme la plus valable.
Qui a dit que sa lecture est la plus valables que d'autres?! Je ne crois pas que je t'es dis ça.

Ceux qui disent ça c'est ceux qui divinisent les êtres humains comme eux, certainement pas moi!

J’admets volontiers (ce que tu devrais, sincèrement) que je puisse me tromper dans ma lecture, c’est pourquoi je me réfère à des plus savant que moi, qui sont susceptibles (je nuance, je dis bien « susceptibles ») d’avoir une appréciation plus juste que la mienne du sens à donner aux règles à suivre.
C'est exactement ce que je fais, sinon je serais pas dans un forum pour discuter avec les gens, si tu me présente une lecture qui va avec le contexte du livre pourquoi pas. je suis prêt à apprendre de toi.

Mais si tu me dit : Non nos ancêtres ont dit ça et on doit les suivre, je te réponds par ça :

2:170
وَإِذَا قِيلَ لَهُمُ ٱتَّبِعُوا۟ مَآ أَنزَلَ ٱللَّهُ قَالُوا۟ بَلْ نَتَّبِعُ مَآ أَلْفَيْنَا عَلَيْهِ ءَابَآءَنَآ
أَوَلَوْ كَانَ ءَابَآؤُهُمْ لَا يَعْقِلُونَ شَيْـًۭٔا وَلَا يَهْتَدُونَ
Et quand on leur dit: ‹Suivez ce qu'Allah a fait descendre›, ils disent: ‹Non, mais nous suivrons les coutumes de nos ancêtres.› - Quoi! et si leurs ancêtres n'avaient rien raisonné et s'ils n'avaient pas été dans la bonne direction?


Le but ultime n’est évidemment pas de se dédouaner en s’en remettant au jugement d’autres mais de trouver le sens le plus juste afin de pouvoir pratiquer son Dîn au plus près de ce qu’il faudrait. Cette lecture juste, c’est un idéal vers lequel tendre, et personne sur cette Terre ne peux prétendre l’avoir atteint. C’est pour ça que je ris quand je vois des gens pour qui « c’est très clair », « c’est facile à comprendre ».
C'est Allah swt qui te le dit pas moi :

54:17
وَلَقَدْ يَسَّرْنَا ٱلْقُرْءَانَ لِلذِّكْرِ فَهَلْ مِن مُّدَّكِرٍۢ
En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la médiation. Y a-t- il quelqu'un pour réfléchir?


Redescends un peu, l’Imam Malik lui-même, dont tu suis peut être sans t’en rendre compte le rite dans ta pratique de la religion, a longtemps refusé de rendre des fatwas en raison de la responsabilité colossale que cette tâche représente, et en dépit de ses qualités reconnues par le plus grand nombre. Il a même voulu attendre l’approbation de plusieurs dizaines de savants éminents avant de pouvoir faire son œuvre de juriste.
Je ne connais pas aussi :) et tout ce qu'il a été dit sur lui ne me concerne pas non plus.
Le jour J il ne reconnaitra personne! et ne viendra en aide à personne.

On s’en remet à d'autres, certes, mais c’est tout en ayant à l’esprit qu’il existe une marge d’erreur de leur part. Cependant, cette marge d’erreur a toutes les chances d’être moindre que la nôtre quand on s’essaye à nos propres exégèses. Non, je le répète, il s’agit pas de se déresponsabiliser sur le dos des autres. Mais de reconnaître les limites de nos capacités intellectuelles (oui c’est dur quand on a un orgueil démesuré) et surtout, de ne pas prendre le risque, par une interprétation personnelle fausse, de dénaturer la parole d’Allah (comme l’autre avec son couplet sur les prostituées) et donc de se perdre dans l’égarement !

Tu devrais relire le premier post de ce thread et méditer dessus..
Pourquoi tu t'abaisse à ce point devant les paroles de gens dont ils n'avaient pas la quantité de savoir d'un enfant au collège de nos jours!!! et dont tu n'a aucun moyen de savoir si ils étaient des gens intègres.

On prenant leurs dires pour argent comptant tu fais exactement l'inverse de ce que tu présume :

"Non, je le répète, il s’agit pas de se déresponsabiliser sur le dos des autres"
 
Ok, je crois avoir été clair, mais vu la réponse, c'est comme si j'avais heurté un mur. J'irais pas jusqu'à dire que c'est comme donner de la confiture aux cochons, mais l'idée est séduisante, je reconnais :joueur:. Sans rancune et bonne continuation!
 
salam alaikoum
La Sunna montre la façon concrète de vivre les enseignements coraniques:
2.a) la Sunna détaille les enseignements du Coran, qui demeurent, eux, souvent d'ordre général ; le Coran dit simplement : "Accomplissez parfaitement la prière" (73/20 etc.) ; mais c'est le Prophète qui a détaillé quelles sont les invocations, les postures et la concentration qui composent la prière ; il en est de même concernant la zakât, le jeûne, le pèlerinage, les invocations, etc. : le Coran se contente de mentionner sommairement ces actions, tandis que c'est le Prophète qui les a détaillées ;
2.b) la Sunna définit le champ d'application des lois coraniques, en déterminant les conditions pour leur applicabilité et les exceptions dans leur application : ainsi en est-il des conditions d'applicabilité de certaines peines mentionnées telles quelles dans le Coran ;
2.c) la Sunna offre les repères humains pour la mise en pratique d'enseignements qui, sinon, demeureraient fort théoriques car n'existant que sous formes de phrases dans un Livre ; ainsi, le Coran dit : "Accomplissez parfaitement la prière" (73/20 etc.) et fait les éloges de "ceux qui, dans leur prière, sont dévoués" (23/2) ; mais voilà des paroles qui resteraient très théoriques pour nous si nous n'avions pas de repères humains quant à la façon de les vivre ; et ces repères, nous les avons eus par le biais du Prophète, qui priait la nuit au point qu'on lui demanda pourquoi il se donnait autant de peine (al-Bukhârî 6106 Muslim 2819) ; dont on entendait, lorsqu'il priait, montant de sa poitrine, le son de ses pleurs (Abû Dâoûd 904, an-Nassâ'ï 1214) ; qui a dit : "La fraîcheur de mes yeux a été placée dans la prière" (an-Nassâ'ï 3940) et : "Bilâl, donne le second appel vers la prière et procure-nous le repos par celle-ci" (Abû Dâoûd 4985) ; voilà les repères humains montrant comment il s'agit de mettre en pratique cette "dévotion dans la prière" dont parle le Coran ; on pourrait passer en revue d'autres aspects de sa vie ;
2.d) la Sunna offre aussi le modèle humain pour la mise en pratique de l'ensemble des règles qu'offre le Coran : elle induit un équilibre en plaçant chaque enseignement à sa place et en prévenant les risques d'excès : c'est bien le Prophète qui a enseigné comment à la fois être dévoué à Dieu, s'engager pour Sa cause, et avoir une vie humaine normale ; sans ce modèle, les musulmans se consacreraient à un enseignement coranique au détriment de tous les autres.
2.e) la Sunna offre une dynamique dans la mise en œuvre des enseignements coraniques : certains enseignements du Coran ne sont applicables que lorsque certains points ont pu être réalisés ; c'est la référence à la Sunna qui permet de le comprendre (lire à ce sujet notre article Comprendre les différences de situations des musulmans).
 

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
salam

mon sujet s'adresse à ceux qui suivent les hadiths
mefiez vous de ce qui essaie de vous convaincre en vous citant un unique hadith
car de nos jours chacun s'improvise porte parole de l'islam et font des fatwa sans reele connaissance

voici quelque point à verifier :
1/l'authenticité du hadith de preference par plusieur mouhadithin
car certain etait connu pour etre plus stricte ou plus laxiste donc peuvent consideré un meme hadith authentique ou pas

2/demandé si le hadith est entier ou pas car parfois les hadith son coupé en particulier dans le sahih boukhary car l'on à tendance à oublié que ce n'est pas un recueil de hadith mais un livre de jurisprudence donc l'imam Boukhary ne rapporté que la parti pertinente pour le sujet de son chapitre

3/de meme demandé si il existe d'autre version du hadith rapporté par d'autre compagnon ou chaine de transmission car les compagnon n'ont pas tous le meme niveau en science et les version d'un hadith à l'autre peuvent varié divergé voir se contredire

4/et demandé quel sont les differents avis des fouqaha sur ce hadith car la encore les avis peuvent etre trés divergent sur un meme hadith ex
a/voir le contexte du hadith est il specifique general conditionné etc ...
b/ voir si il n'est pas abroger
ce ne sont que quelque conseil ca n'a aucune pretention mais je parle par experience si j'aurai suivi ces conseil j'aurai evité bien des erreurs dans ma comprehension de l'islam et dans ma pratique .

certain savant sont encore plus stricte est disent que les musulmans lambda comme moi et vous n'ont pas la capacité de faire ce travail et doivent s'en remettre à un savants en qui il ont confiance et suivre aveuglement son avis
La science de hadith est une tentative de restituer les énoncés du prophète deux ou trois siècles après sa mort.
Un hadith seul même s'il est authentique n'est pas une preuve, quand on dit authentique c'est selon les critères des muhadithoun conformément au niveau du savoir et d'objectivité de leur époque. Nous les modernes avec la révolution des savoirs et de la technique nous avons le droit de douter de tous ces récits rapportés par les premiers auteurs de hadiths. l'écriture des hadiths s'est fait à la manière des anciens historiens. Il y a une chaîne de transmission et puis l'énoncé. L’authenticité du hadith est basée sur des critères purement subjectives que l'on appelle la science "Al Jarh wa Al ta3dil" . En quoi consiste celle-ci : elle consiste à faire des témoignages qui ont pour but de savoir si un rapporteur est un homme assez intègre et pieux pour qu'on lui fasse confiance. Ces témoignages qui les émettent ? et bien d'autres hommes considérés comme référence en la matière. Comment accède-t- on à leur témoignages et savoir si on peut leur faire confiance? et bien par l’intermédiaire d'autres hommes ou d'un livre/écrit! On tombe dans un cercle en plus.

Salam,
Cette époque est fatiguante pcq on se retrouve face à des tas de gens qui ont plusieurs islam, il y a trop blabla et ça en deviens épuisant...Ma tête tourne à force de voir naître tous ces imams de partout...j' ai décidé de revenir à l' islam de mon enfance...je me rappelle qu' étant jeune ( entre 14 et 17 ans)je ne me prenais pas la tête avec ma religion, je priais, je faisais mon jeûne, je donnais l' aumône et je croyais en Allah swt (et crois toujours en Allah mon créateur)...aujourd'hui j' ai ajouté la lecture du coran. Le conseil que je donne c' est de revenir à l' essentiel de la pratique cad prier,jeûner,zakat, lire le coran et avoir un noble caractère comme notre prophète sws bien aimé ...j' ai arrêter d' écouter tous ces imams pcq y en a de trop ...
Mon conseil pour les musulmans:
Prier jeûner zakat, pas mentir,pas parler sur les autres, pas jalousé les autres,pas être vulgaire verbalement et physiquement, ne pas être arrogant orgueilleux...bref être juste une belle personne...
Qu' Allah swt nous accorde a tous le paradis Inchallah
C'est ce qui fait la particularité de l'Islam, c'est sa richesse il faut prendre celà pour un grand avantage...la diversité il faut juste la gérer..Tant que tu entretiens un rapport humaniste avec la religion et non un rapport orthodoxe qui exclut les autres. Le dangereux c'est quand on exerce le monopole de la vérité et d'essayer de l'imposer aux autres.
 
salam

mon sujet s'adresse à ceux qui suivent les hadiths
mefiez vous de ce qui essaie de vous convaincre en vous citant un unique hadith
car de nos jours chacun s'improvise porte parole de l'islam et font des fatwa sans reele connaissance
certain savant sont encore plus stricte est disent que les musulmans lambda comme moi et vous n'ont pas la capacité de faire ce travail et doivent s'en remettre à un savants en qui il ont confiance et suivre aveuglement son avis
salam
Il est important à savoir que pour interpreter un Hadith, cela demande une bonne maîtrise en la matière de Science
du Hadith.
classification des Ahâdith :
Qoudsi - Divin

Al-mabna (la construction) est bien celle du Prophète sws.
Mais el ma'na (le sens) vient d'Allah .
A la différence que dans un hadith qudusi le prophete dit :
Allah a dit alors que dans un hadith tout court le Prophète sws parle directement sans faire référence a Allah .

Marfou' - élevé
Mawqoûf - arrêté
(mais Certaines formes de "Hadith Mawqoûf" ont valeur de "Hadith Marfou'",)
Maqtou' - divisé
Selon la chaîne de transmission [Isnad]
Mousnad - supporté
Moutassil - continu

Moursal - altéré
Selon le nombre de rapporteurs impliqués dans chaque étape de la chaîne de transmission
Moutawâtir - Consécutif (ou notoire)
Selon la nature du texte et de la chaîne
Mounkar - dénoncé
et puis cher frere il y a Selon le sérieux et la mémoire des rapporteurs
Sahih - Sûr, solide Ach-chafi'i
Il est à noter que l'on distingue deux types de Hadith Sahîh(a suivre )
 

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
Pour rire : Exemple d'un hadith certainement inventé (pas authentique)

L'âne qui fait l'expérience de Dieu :

Abou Manzour a dit : "Quand Allah a ouvert Khaybar au prophète Muhammad (saws), il a reçu du partage du butin quatre moutons, quatre chèvres, dix pièces d'or et d'argent et un âne noir et hagard. Le prophète (saws) a parlé à l'âne en lui demandant : "Quel est ton nom?". L'âne répondit : "Yazid Ben Shihâb". Allah avait fait sortir de mes ancêtres 60 ânes, aucun d'eux n'est monté excepté par les prophètes. Il ne reste plus aucun des descendants de mon grand-père sauf moi. Et il ne reste plus aucun des prophètes excepté toi et j'espère que tu vas me monter. Avant toi, j'avais appartenu à un homme Juif que je faisais souvent tomber. Il m'affamait et me frappait le dos.
Le prophète (saws) a dit : "Je t'ai appelé Ya'foor Oh Ya'foor !" Et [l'âne] répondit : "Me voici à toi!". Il (saws) dit : "Désires-tu des femelles ?"
L'âne répondit : "Non!". Ainsi, le prophète (saws) prit l'habitude de monter l'âne pour accomplir ses tâches [quotidiennes]. Si le prophète (saws) descendait de lui, il envoyait l'âne à la maison de celui qu'il voulait visiter et Ya'foor allait frapper à la porte avec sa tête. Lorsque le propriétaire de la maison ouvrait la porte, c'était le signal [pour l'âne] d'aller chercher le prophète (saws).
Quand le prophète (saws) est mort, l'âne est allé à un puits appartenant à Abou Al-Haythal Ibn Al-Tahyan et se jeta dans le puits de chagrin pour la mort du prophète (saws). Ce qui fit du lieu sa tombe."

Ibn Kathir, Albidaya wal nihaya, partie VI, au chapitre sur "les chevaux et les montures du prophète (saws)" (أفراسه ومراكيبه عليه الصلاة والسلام).
 
jamais partir d'un hadith mais partir d'un sujet precis et se referer au coran et a la sunna rassembler toute les sourates et hadiths qui traite du sujet en question et faire le tri si besoin entre ceux qui se rejoigne et ceux qui se contredise
 
55.1.الرَّحْمَنُ
55.2.عَلَّمَ الْقُرْآنَ
55.3.خَلَقَ الْإِنسَانَ
55.4.عَلَّمَهُ الْبَيَانَ
55.5.الشَّمْسُ وَالْقَمَرُ بِحُسْبَانٍ
55.6.وَالنَّجْمُ وَالشَّجَرُ يَسْجُدَانِ
55.7.وَالسَّمَاء رَفَعَهَا وَوَضَعَ الْمِيزَانَ
55.8.أَلَّا تَطْغَوْا فِي الْمِيزَانِ
55.9.وَأَقِيمُوا الْوَزْنَ بِالْقِسْطِ وَلَا تُخْسِرُوا الْمِيزَانَ
 
salam

mon sujet s'adresse à ceux qui suivent les hadiths
mefiez vous de ce qui essaie de vous convaincre en vous citant un unique hadith
car de nos jours chacun s'improvise porte parole de l'islam et font des fatwa sans reele connaissance

voici quelque point à verifier :
1/l'authenticité du hadith de preference par plusieur mouhadithin
car certain etait connu pour etre plus stricte ou plus laxiste donc peuvent consideré un meme hadith authentique ou pas

2/demandé si le hadith est entier ou pas car parfois les hadith son coupé en particulier dans le sahih boukhary car l'on à tendance à oublié que ce n'est pas un recueil de hadith mais un livre de jurisprudence donc l'imam Boukhary ne rapporté que la parti pertinente pour le sujet de son chapitre

3/de meme demandé si il existe d'autre version du hadith rapporté par d'autre compagnon ou chaine de transmission car les compagnon n'ont pas tous le meme niveau en science et les version d'un hadith à l'autre peuvent varié divergé voir se contredire

4/et demandé quel sont les differents avis des fouqaha sur ce hadith car la encore les avis peuvent etre trés divergent sur un meme hadith ex
a/voir le contexte du hadith est il specifique general conditionné etc ...
b/ voir si il n'est pas abroger
ce ne sont que quelque conseil ca n'a aucune pretention mais je parle par experience si j'aurai suivi ces conseil j'aurai evité bien des erreurs dans ma comprehension de l'islam et dans ma pratique .

certain savant sont encore plus stricte est disent que les musulmans lambda comme moi et vous n'ont pas la capacité de faire ce travail et doivent s'en remettre à un savants en qui il ont confiance et suivre aveuglement son avis
wa alaykum salam

qu'Allah accroit notre savoir
 
salam

mon sujet s'adresse à ceux qui suivent les hadiths
mefiez vous de ce qui essaie de vous convaincre en vous citant un unique hadith
car de nos jours chacun s'improvise porte parole de l'islam et font des fatwa sans reele connaissance

voici quelque point à verifier :
1/l'authenticité du hadith de preference par plusieur mouhadithin
car certain etait connu pour etre plus stricte ou plus laxiste donc peuvent consideré un meme hadith authentique ou pas

2/demandé si le hadith est entier ou pas car parfois les hadith son coupé en particulier dans le sahih boukhary car l'on à tendance à oublié que ce n'est pas un recueil de hadith mais un livre de jurisprudence donc l'imam Boukhary ne rapporté que la parti pertinente pour le sujet de son chapitre

3/de meme demandé si il existe d'autre version du hadith rapporté par d'autre compagnon ou chaine de transmission car les compagnon n'ont pas tous le meme niveau en science et les version d'un hadith à l'autre peuvent varié divergé voir se contredire

4/et demandé quel sont les differents avis des fouqaha sur ce hadith car la encore les avis peuvent etre trés divergent sur un meme hadith ex
a/voir le contexte du hadith est il specifique general conditionné etc ...
b/ voir si il n'est pas abroger
ce ne sont que quelque conseil ca n'a aucune pretention mais je parle par experience si j'aurai suivi ces conseil j'aurai evité bien des erreurs dans ma comprehension de l'islam et dans ma pratique .

certain savant sont encore plus stricte est disent que les musulmans lambda comme moi et vous n'ont pas la capacité de faire ce travail et doivent s'en remettre à un savants en qui il ont confiance et suivre aveuglement son avis
aucun haduth n est valable
vaut s en tenir a la nature elle se trompe jamais et pour les gens un peu reveillé
un peu de constante et de morale et c est bon l empathie est un plus
regardé devant vous quand vous marché car si vous ecrasé une fourmis
ca pouvait etre vous, une ame est ame
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
aucun haduth n est valable
vaut s en tenir a la nature elle se trompe jamais et pour les gens un peu reveillé
un peu de constante et de morale et c est bon l empathie est un plus
regardé devant vous quand vous marché car si vous ecrasé une fourmis
ca pouvait etre vous, une ame est ame
l'islam sans hadith n'aurai plus rien a voir avec l'islam que tu connais actuelement
les musulmans serai completement different dans leur facon d'etre de se comporté de pratiqué etc ...
car tout cela a eté determiné par les ecoles et leur savants en grande parti a partir des hadiths de meme que le sens du coran est en grande parti expliqué par les hadiths
donc sans hadith les savants aurai donné un toute autre sens au texte ...
 

UNIVERSAL

---lcdcjve---
VIB
Salam,
Cette époque est fatiguante pcq on se retrouve face à des tas de gens qui ont plusieurs islam, il y a trop blabla et ça en deviens épuisant...Ma tête tourne à force de voir naître tous ces imams de partout...j' ai décidé de revenir à l' islam de mon enfance...je me rappelle qu' étant jeune ( entre 14 et 17 ans)je ne me prenais pas la tête avec ma religion, je priais, je faisais mon jeûne, je donnais l' aumône et je croyais en Allah swt (et crois toujours en Allah mon créateur)...aujourd'hui j' ai ajouté la lecture du coran. Le conseil que je donne c' est de revenir à l' essentiel de la pratique cad prier,jeûner,zakat, lire le coran et avoir un noble caractère comme notre prophète sws bien aimé ...j' ai arrêter d' écouter tous ces imams pcq y en a de trop ...
Mon conseil pour les musulmans:
Prier jeûner zakat, pas mentir,pas parler sur les autres, pas jalousé les autres,pas être vulgaire verbalement et physiquement, ne pas être arrogant orgueilleux...bref être juste une belle personne...
Qu' Allah swt nous accorde a tous le paradis Inchallah
Qu'Allah nous guide. merci.
 
Le hadith ahad, qui constitue l'écrasante majorité de la littérature traditionnelle, est de l'ordre de la probabilité plutôt que de la certitude. Un sahih peut être faux, un dha'if peut être vrai. Tout cela relève de l'opinion, non de la certitude, ni de la démonstration.
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Le hadith ahad, qui constitue l'écrasante majorité de la littérature traditionnelle, est de l'ordre de la probabilité plutôt que de la certitude. Un sahih peut être faux, un dha'if peut être vrai. Tout cela relève de l'opinion, non de la certitude, ni de la démonstration.
biensur tout ce qui a rapport a l'homme et de son temoignage ne peut relevé que de la probabilité
mais tout de meme avoir un indice de mesure de probabilité est trés utile
savoir où se situe un temoignage entre peu propable voir impossible et plus que probable et credible ou fiable n'est pas negligeable
d'ailleur au sujet de la fiabilité sur le temoignage voir :
https://www.bladi.info/threads/critere-fiabilite-temoignages.430361/
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Ce que je veux dire, c'est que même d'un point de vue islamique, l'immense majorité de la littérature traditionnelle est douteuse, parce que ahad. D'un point de vue historique, c'est encore pire.
c vrai qu'il important d'avoir a chaque fois en plus du degré d'authenticité d'avoir le nombre de chaine qui le rapporte ... pour pouvoir faire la part des choses ...
 
Haut