Tampons et CUPS: choc toxique

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
Alors qu’une jeune fille de 17 ans est décédée début janvier de cette infection généralisée, les autorités sanitaires demandent aux fabricants de mieux informer sur le risque de choc toxique.
Tampons ou coupes menstruelles: toutes les protections intimes internes présentent un risque rare mais grave de choc toxique (une infection bactérienne généralisée), souligne l’Anses dans un rapport publié lundi, appelant les fabricants à fournir «une information plus claire» sur les règles d’hygiène à respecter.
L’agence, qui s’était déjà penchée en 2018 sur la sécurité sanitaire des protections féminines (tampons, serviettes hygiéniques, protège-slips et coupes menstruelles, ou «cups»), réitère par ailleurs sa recommandation faite aux industriels «d’éliminer ou de réduire au maximum la présence des substances chimiques» retrouvées dans ces produits, même si aucune, encore une fois, ne dépasse les seuils sanitaires.

Le 9 janvier, une adolescente de 17 ans d’abord traitée pour gastro-entérite est décédée en Belgique d’une infection au staphylocoque doré, selon les autorités sanitaires fédérales. Son décès est dû «au choc septique de ses tampons», a rapporté sa famille dans les médias belges. Ce mardi, Le Parisien a publié le témoignage de Sandrine, 36 ans, amputée des deux pieds et d’une partie de ses doigts à la suite d’une infection provoquée par le port d’une coupe menstruelle.

Traitement antibiotique
Une vingtaine de cas sont recensés chaque année en France mais ce nombre est sans doute sous estimé, la déclaration de cette maladie due à une infection bactérienne au staphylocoque doré n’étant pas obligatoire. Seules 1% à 4% des femmes sont porteuses de la souche de staphylocoque impliquée dans le syndrome de choc toxique (SCT) menstruel, et donc potentiellement à risque.
Détecté tôt, le SCT se guérit par la prise d’antibiotiques, mais il peut aussi entraîner d’importantes atteintes digestives, musculaires, rénales, etc. Les premiers symptômes (fièvre, éruptions cutanées, baisse de la tension) pouvant ressembler à un état grippal, le diagnostic est souvent difficile à établir.


Une information trop souvent absente
La qualité des protections hygiéniques est-elle en cause? Le cas d’une mannequin américaine amputée des deux jambes suite à un SCT en 2015 avait entraîné, en France, le lancement d’une pétition demandant plus de transparence sur la composition des tampons. Mais «dans l’état actuel des connaissances, le SCT n’est pas lié au matériau utilisé dans la composition de ces protections», précise l’Anses dans son rapport. «Le risque de développer cette maladie (...) est lié aux conditions d’utilisation des protections intimes», ajoute-t-elle, observant que l’information sur ce risque est trop souvent absente, notamment sur les coupes menstruelles.
«Dans l’état actuel des connaissances, le SCT n’est pas lié au matériau utilisé dans la composition de ces protections.»
Agence nationale de sécurité sanitaire
«Toutes les protections féminines internes bloquent l’écoulement du flux menstruel, qui se comporte alors comme une sorte de milieu de culture», explique Aurélie Mathieu, qui a coordonné cette nouvelle expertise scientifique de l’Anses. Chez les femmes porteuses de cette souche particulière de staphylocoque, la bactérie peut alors parfois «se développer jusqu’à atteindre une charge bactérienne suffisante pour que la toxine» responsable du SCT «soit produite et passe au niveau sanguin».
 

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
Quelles précautions prendre?
Aussi, l’agence «rappelle aux utilisatrices l’importance de respecter les règles d’hygiène liées à l’utilisation des protections». Des précautions qui doivent permettre de se prémunir contre le syndrome du choc toxique:
• Évitez d’utiliser des tampons si vous avez déjà reçu un diagnostic de choc toxique ;
• Lavez-vous les mains au savon avant d’insérer ou de retirer un tampon ou une coupe menstruelle ;
• Changez de tampon toutes les 4 à 8 heures et évitez d’en porter la nuit: n’utilisez un tampon que pendant une partie de la journée en alternant l’utilisation des tampons et des serviettes hygiéniques. Utilisez, par exemple, des serviettes la nuit et des tampons le jour ;
• N’oubliez pas d’enlever le tampon ;
• Attendez le début de vos règles avant d’utiliser un tampon. Évitez d’utiliser un tampon par mesure de précaution lorsque vous vous attendez à être menstruée d’une journée à l’autre ou pour absorber d’autres types de pertes ;
• Utilisez des tampons ayant un pouvoir absorbant minimal nécessaire pour répondre à vos besoins personnels. Le risque de contracter un SCT est plus élevé avec des tampons très absorbants.

http://sante.lefigaro.fr/article/tampons-et-cups-l-anses-reclame-une-meilleure-information-sur-le-choc-toxique/
 

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
Tiens donc ... alors quand je le disais concernant les CUPS que bcp adulent, on m'a accablée de dire des sottises!
Bref insérez vous ce que vous voudrez en fait, c'est pas mon soucis :D A chacun sa méthode!
Mais de grâce, instruisez vous, mais surtout, usez de votre logique...
 
Le risque est-il présent avec les serviettes hygiéniques? Perso j'ai déjà pensé à passer aux tampons mais l'idée de m'insérer un machin ne me plaît pas puis j'ai pensé à la cup que tu t'inseres aussi, puis j'aurais trop peur de la perdre en cours de journée mdr.. donc pour l'instant je reste sur les serviettes...
 

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
Le risque est-il présent avec les serviettes hygiéniques? Perso j'ai déjà pensé à passer aux tampons mais l'idée de m'insérer un machin ne me plaît pas puis j'ai pensé à la cup que tu t'inseres aussi, puis j'aurais trop peur de la perdre en cours de journée mdr.. donc pour l'instant je reste sur les serviettes...
le risque de choc toxique non, mais le risque d'absorber des matières toxiques oui biensur, vu que les serviettes en contiennent énormément, et en contact direct, bon non pas avec la muqueuse mais les lèvres (amis de la poésie bonjour :D ), et ça suffit déjà à s'intoxiquer, mais moins rapidement on va pas se leurrer.
 
le risque de choc toxique non, mais le risque d'absorber des matières toxiques oui biensur, vu que les serviettes en contiennent énormément, et en contact direct, bon non pas avec la muqueuse mais les lèvres (amis de la poésie bonjour :D ), et ça suffit déjà à s'intoxiquer, mais moins rapidement on va pas se leurrer.
0 problème dans les serviettes que moi j'utilise :p
 

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
Tampons et serviettes hygiéniques : y a-t-il vraiment un risque à les utiliser ?
Une nouvelle étude réalisée par le magazine « 60 millions de consommateurs » et publiée jeudi 21 février, met en évidence la présence de résidus de glyphosate et de phtalate dans les protections hygiéniques féminines. Mais est-ce vraiment dangereux ? Quelles sont les alternatives ?

11 000 tampons ou serviettes hygiéniques. C’est le nombre total de protections périodiques qu’une femme utiliserait tout au long de sa vie. Et dans la plupart des tampons ou serviettes se trouve des résidus de produits chimiques selon une enquête réalisée par 60 millions de consommateurs. Ouest-France vous en dit plus.
Que contient la nouvelle enquête du magazine ?
Trois ans après la première enquête qui révélait la présence de pesticides dans les tampons et serviettes hygiéniques, 60 millions de consommateurs a décidé de refaire des analyses pour faire le point sur la situation. Résultat : des traces de glyphosate, cet herbicide classé « cancérigène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer, ont été retrouvées dans quatre références (Nana et Tampax) dont deux « bio » (JHO et Natracare).
Pire encore, l'enquête révèle la présence de phtalate, « suspecté par l'Agence européenne officielle en charge des substances chimiques de pouvoir altérer la fertilité (...), le DEHP fait partie des phtalates les plus préoccupants », selon le magazine.
Quatre serviettes de marques analysées en contiennent (Vania, Always, Siempre et Saforelle) alors que la substance n'avait pas été détectée en 2016, lors de la précédente étude.

Suite ici https://www.ouest-france.fr/sante/tampons-et-serviettes-hygieniques-y-t-il-vraiment-un-risque-les-utiliser-6232056
 

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
Y'a les culottes menstruelles dont on parle bcp en ce moment.
J'en ai acheté mais je les ai reçu que très récemment. Je n'ai pas encore testé.
Mais j'ai peur de ne pas kiffer :rouge:

A voir dans l'utilisation :intello:
J'ai vu que bcp de grandes enseignes en faisaient notamment et à ma grande surprise : darjeeling !
Fais nous un feed back, tu vas les essayer en week end oula jour de travail? :D
 

raynox

I was so glad to see u
désolé pour le HS, c'est pour ma culture personnelle, est ce vrai qu'une femme vierge ne peut pas utiliser de tampons ? j'ai toujours entendu ça au Maroc, c'est vrai ou c'est une légende urbaine ?
 

ya3ni

3la slamtek babouches
VIB
désolé pour le HS, c'est pour ma culture personnelle, est ce vrai qu'une femme vierge ne peut pas utiliser de tampons ? j'ai toujours entendu ça au Maroc, c'est vrai ou c'est une légende urbaine ?
La virginité est liée aux relations sexuelles.
C'est surtout une erreur que de dire qu'une femme n'est plus vierge seulement si son hymen est rompu quelle qu'en soit la raison : Tampon, activité sportive....
Les gens associent tellement ça à la rupture de l'hymen que ça en devient ridicule.

Une femme est vierge tant qu'elle n'a pas eu de relation sexuelle. Point.
 
Tiens donc ... alors quand je le disais concernant les CUPS que bcp adulent, on m'a accablée de dire des sottises!
Bref insérez vous ce que vous voudrez en fait, c'est pas mon soucis :D A chacun sa méthode!
Mais de grâce, instruisez vous, mais surtout, usez de votre logique...
Insérez vous ce que vous voulez mais utilisez votre logique 😂

Logique et insertion ça peut faire 2 chez certaines 😂😂
 

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
désolé pour le HS, c'est pour ma culture personnelle, est ce vrai qu'une femme vierge ne peut pas utiliser de tampons ? j'ai toujours entendu ça au Maroc, c'est vrai ou c'est une légende urbaine ?
Bah techniquement non normalement... enfin je crois pas
Les filles vierges vont faire des consultations chez le gynéco aussi avec des speculum spécifiques
 

UNIVERSAL

---lcdcjve---
VIB
Quelles précautions prendre?
Aussi, l’agence «rappelle aux utilisatrices l’importance de respecter les règles d’hygiène liées à l’utilisation des protections». Des précautions qui doivent permettre de se prémunir contre le syndrome du choc toxique:
• Évitez d’utiliser des tampons si vous avez déjà reçu un diagnostic de choc toxique ;
• Lavez-vous les mains au savon avant d’insérer ou de retirer un tampon ou une coupe menstruelle ;
• Changez de tampon toutes les 4 à 8 heures et évitez d’en porter la nuit: n’utilisez un tampon que pendant une partie de la journée en alternant l’utilisation des tampons et des serviettes hygiéniques. Utilisez, par exemple, des serviettes la nuit et des tampons le jour ;
• N’oubliez pas d’enlever le tampon ;
• Attendez le début de vos règles avant d’utiliser un tampon. Évitez d’utiliser un tampon par mesure de précaution lorsque vous vous attendez à être menstruée d’une journée à l’autre ou pour absorber d’autres types de pertes ;
• Utilisez des tampons ayant un pouvoir absorbant minimal nécessaire pour répondre à vos besoins personnels. Le risque de contracter un SCT est plus élevé avec des tampons très absorbants.

http://sante.lefigaro.fr/article/tampons-et-cups-l-anses-reclame-une-meilleure-information-sur-le-choc-toxique/
Salam nwidiya,
On dirait la notice d'une machine à café :D
al hamdoulillah, je suis un mec lol
 
désolé pour le HS, c'est pour ma culture personnelle, est ce vrai qu'une femme vierge ne peut pas utiliser de tampons ? j'ai toujours entendu ça au Maroc, c'est vrai ou c'est une légende urbaine ?
Bien sur qu’elle peut les utiliser mais elle risque de rompre son hymen et quand tu vois toutes l’importance qu’on donne à ça dans notre culture, il vaut mieux éviter et puis ça’ serait dommage de le perdre avec un tampon franchement..
après la virginité n’a rien à voir avec la présence ou pas de l’hymen. Tu peux être vierge tout en n’ayant pas d´hymen.
 

raynox

I was so glad to see u
Bien sur qu’elle peut les utiliser mais elle risque de rompre son hymen et quand tu vois toutes l’importance qu’on donne à ça dans notre culture, il vaut mieux éviter et puis ça’ serait dommage de le perdre avec un tampon franchement..
après la virginité n’a rien à voir avec la présence ou pas de l’hymen. Tu peux être vierge tout en n’ayant pas d´hymen.
donc finalement ce que je comprends, c'est que ce n'est pas une légende urbaine, une femme peut rompre son hymen avec un tampon.
 

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
Bien sur qu’elle peut les utiliser mais elle risque de rompre son hymen et quand tu vois toutes l’importance qu’on donne à ça dans notre culture, il vaut mieux éviter et puis ça’ serait dommage de le perdre avec un tampon franchement..
après la virginité n’a rien à voir avec la présence ou pas de l’hymen. Tu peux être vierge tout en n’ayant pas d´hymen.
La c u l ture de l'homme n'est crédible qu'auprès de ceux qui veulent bien la prendre :cool:
La c u l t ure de l'homme a pris le dessus sur la foi malheureusement... et ça nous donne des cassos
 

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
ceci dit je suis contre les tampons et tout autre chose à s'insérer :D vous l'aurez compris je pense
Ca va de soi... il faut respecter son corps quand même, c'est une amana dont on devra rendre des comptes qu'on le veuille ou non...
Nous sommes ce que nous mangeons, ce que nous ingérons (peu importe le moyen), nous sommes ce que nous pensons, nous sommes ce qui nous entoure... pensez-y, faites du ménage là où il faut
 
Haut