La reconnaissance faciale se met en place à bas bruit

Esperluette

Vivre et laisser vivre
VIB
Interdite sur la voie publique en France, la reconnaissance faciale en temps réel fait malgré tout son chemin. Plusieurs municipalités testent des dispositifs qui s’en rapprochent, avant sa possible autorisation pour les Jeux olympiques de Paris en 2024.

Technologie de reconnaissance faciale à l'aéroport. Les conditions générales de vente des billets pourraient contenir une clause de consentement.
Technologie de reconnaissance faciale à l'aéroport. Les conditions générales de vente des billets pourraient contenir une clause de consentement. © Getty / izusek
Le nouveau marché de la reconnaissance faciale est évalué à sept milliards d’euros en France. Les Jeux de 2024, dont l’enjeu sécuritaire est très fort, ainsi que la Coupe du monde masculine de rugby en 2023, devraient être les laboratoires de ces technologies. "La filière industrielle française en matière de sécurité est en train de se positionner, analyse Félix Treguer, sociologue et fondateur de La Quadrature du net. Des sociétés comme Atos, Dassault Systèmes, Capgemini, sont en lien avec le ministère de l’Intérieur pour rafler les marchés publics autour des JO de 2024."

Plusieurs expérimentations à grande échelle ont déjà eu lieu ou sont programmées, comme à Nice, Cannes, Marseille... Avec une question centrale, celle du consentement des personnes. Pour le journaliste Olivier Tesquet, c’est par ces différentes expérimentations dans les communes que le terrain se prépare : "Ces municipalités se sont transformées en showrooms sécuritaires, analyse-t-il. À Valenciennes, Huawei offre des caméras de vidéosurveillance à la commune. À Nice et à Marseille, c’est l’américain Cisco qui a approché la région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour l'installation de portiques de reconnaissance faciale à l'entrée des lycées. Le problème, c’est qu’il n’y'a pas d'appels d'offres, et les habitants sont assez cruellement sous-informés sur ces questions-là."

Reconnaissance faciale : officiellement interdite, elle se met peu à peu en place

Nice, Metz, Marseille... Toutes ces villes tentent d’expérimenter des dispositifs qui s’apparentent à de la reconnaissance faciale, toujours interdite en France. La Cnil veille au grain, mais n’exclut pas de rendre un avis favorable pour les Jeux olympiques de Paris en 2024.

Suite et source

 
Interdite sur la voie publique en France, la reconnaissance faciale en temps réel fait malgré tout son chemin. Plusieurs municipalités testent des dispositifs qui s’en rapprochent, avant sa possible autorisation pour les Jeux olympiques de Paris en 2024.

Technologie de reconnaissance faciale à l'aéroport. Les conditions générales de vente des billets pourraient contenir une clause de consentement.'aéroport. Les conditions générales de vente des billets pourraient contenir une clause de consentement.
Technologie de reconnaissance faciale à l'aéroport. Les conditions générales de vente des billets pourraient contenir une clause de consentement. © Getty / izusek
Le nouveau marché de la reconnaissance faciale est évalué à sept milliards d’euros en France. Les Jeux de 2024, dont l’enjeu sécuritaire est très fort, ainsi que la Coupe du monde masculine de rugby en 2023, devraient être les laboratoires de ces technologies. "La filière industrielle française en matière de sécurité est en train de se positionner, analyse Félix Treguer, sociologue et fondateur de La Quadrature du net. Des sociétés comme Atos, Dassault Systèmes, Capgemini, sont en lien avec le ministère de l’Intérieur pour rafler les marchés publics autour des JO de 2024."

Plusieurs expérimentations à grande échelle ont déjà eu lieu ou sont programmées, comme à Nice, Cannes, Marseille... Avec une question centrale, celle du consentement des personnes. Pour le journaliste Olivier Tesquet, c’est par ces différentes expérimentations dans les communes que le terrain se prépare : "Ces municipalités se sont transformées en showrooms sécuritaires, analyse-t-il. À Valenciennes, Huawei offre des caméras de vidéosurveillance à la commune. À Nice et à Marseille, c’est l’américain Cisco qui a approché la région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour l'installation de portiques de reconnaissance faciale à l'entrée des lycées. Le problème, c’est qu’il n’y'a pas d'appels d'offres, et les habitants sont assez cruellement sous-informés sur ces questions-là."

Reconnaissance faciale : officiellement interdite, elle se met peu à peu en place

Nice, Metz, Marseille... Toutes ces villes tentent d’expérimenter des dispositifs qui s’apparentent à de la reconnaissance faciale, toujours interdite en France. La Cnil veille au grain, mais n’exclut pas de rendre un avis favorable pour les Jeux olympiques de Paris en 2024.

Suite et source

En démocratie c'est toujours le meme procédé pour imposer des actions totalitariste, d'abord on déclare que cela n'aura jamais lieu puis on fait juste des essais, puis en use d'un évenement pour les installer au motif sécu, puis on finit par généraliser en faisant au passage profiter un gars du système en lui donnant le marché public de l'installation qui fera de lui un milliardaire.
Je pari d'ailleurs d'ailleurs mes dernières baklawa à la pistache que le matos du mal viendra d'iSSrael...
 

minervie

أَسْتَغْفِرُ اللهَ الذِي لا إِلَهَ إِلاَّ هُوَ
VIB
Interdite sur la voie publique en France, la reconnaissance faciale en temps réel fait malgré tout son chemin. Plusieurs municipalités testent des dispositifs qui s’en rapprochent, avant sa possible autorisation pour les Jeux olympiques de Paris en 2024.

Technologie de reconnaissance faciale à l'aéroport. Les conditions générales de vente des billets pourraient contenir une clause de consentement.'aéroport. Les conditions générales de vente des billets pourraient contenir une clause de consentement.
Technologie de reconnaissance faciale à l'aéroport. Les conditions générales de vente des billets pourraient contenir une clause de consentement. © Getty / izusek
Le nouveau marché de la reconnaissance faciale est évalué à sept milliards d’euros en France. Les Jeux de 2024, dont l’enjeu sécuritaire est très fort, ainsi que la Coupe du monde masculine de rugby en 2023, devraient être les laboratoires de ces technologies. "La filière industrielle française en matière de sécurité est en train de se positionner, analyse Félix Treguer, sociologue et fondateur de La Quadrature du net. Des sociétés comme Atos, Dassault Systèmes, Capgemini, sont en lien avec le ministère de l’Intérieur pour rafler les marchés publics autour des JO de 2024."

Plusieurs expérimentations à grande échelle ont déjà eu lieu ou sont programmées, comme à Nice, Cannes, Marseille... Avec une question centrale, celle du consentement des personnes. Pour le journaliste Olivier Tesquet, c’est par ces différentes expérimentations dans les communes que le terrain se prépare : "Ces municipalités se sont transformées en showrooms sécuritaires, analyse-t-il. À Valenciennes, Huawei offre des caméras de vidéosurveillance à la commune. À Nice et à Marseille, c’est l’américain Cisco qui a approché la région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour l'installation de portiques de reconnaissance faciale à l'entrée des lycées. Le problème, c’est qu’il n’y'a pas d'appels d'offres, et les habitants sont assez cruellement sous-informés sur ces questions-là."

Reconnaissance faciale : officiellement interdite, elle se met peu à peu en place

Nice, Metz, Marseille... Toutes ces villes tentent d’expérimenter des dispositifs qui s’apparentent à de la reconnaissance faciale, toujours interdite en France. La Cnil veille au grain, mais n’exclut pas de rendre un avis favorable pour les Jeux olympiques de Paris en 2024.

Suite et source



Je pensais pas la voir en France sitot
Ca a l'air si irrealiste....
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
VIB
L’activiste italien, fervent défenseur de la vie privée sur Internet, veut alerter les Français sur les dangers de la reconnaissance faciale. Dans sa performance artistique, il colle des portraits de policiers dans la rue pour les identifier et créer une base de données.


Sur Réseau International un article plus complet avec la retranscription d'un entretien avec l'artiste qui nous alerte sur les dangers de la reconnaissance faciale, très intéressant aussi.

 

ElviraPacino

Free🇵🇸🇲🇦, Vive🇮🇷 & GoPoutine 🇷🇺
VIB
Bladinaute averti
En démocratie c'est toujours le meme procédé pour imposer des actions totalitariste, d'abord on déclare que cela n'aura jamais lieu puis on fait juste des essais, puis en use d'un évenement pour les installer au motif sécu, puis on finit par généraliser en faisant au passage profiter un gars du système en lui donnant le marché public de l'installation qui fera de lui un milliardaire.
Je pari d'ailleurs d'ailleurs mes dernières baklawa à la pistache que le matos du mal viendra d'iSSrael...
Les attentats existent aussi pour ça
 

ElviraPacino

Free🇵🇸🇲🇦, Vive🇮🇷 & GoPoutine 🇷🇺
VIB
Bladinaute averti
L’activiste italien, fervent défenseur de la vie privée sur Internet, veut alerter les Français sur les dangers de la reconnaissance faciale. Dans sa performance artistique, il colle des portraits de policiers dans la rue pour les identifier et créer une base de données.

Cest genial ce qu il fait
Si ils peuvent nous fiché on doit pouvoir le faire pour eux
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
les reconnaissance facial c de la blague en comparaison du fichage numerique ...
si vous comprenez que l'informatique a eté developpé au meme moment que le controle des individu tout devient claire ...

je rappel que tout cela a eté rendu possible grace a certain idiot utile tel que les musulmans terroriste ...

c toujours le fameux dilemne entre securité ou liberté
et l'on voi avec le covid que les gens prefere la securité a leur liberté
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
le probleme ce n'est ni les gouvernement ni la police mais le comportement des individu entre eux
car la grande majorité ne sont pas eduqué chacun pense a ses propre interet et donc pas de confiance
et donc les gens prefere etre controlé par une autorité pour assuré leur securité contre les eventuel mefait de leur voisin ...

donc bienfait pour nous tant que les gens refuseron de s'eduquer et changer
il seront obliger de remettre leur vie a une pouvoir autoritaire qui garanti leur securité
 
L'élite française vomit sur la Chine et ses avancées technologiques dans le domaine du control de sa population (reconnaissance faciale,..) et bien sûr voila la France dont on apprend qu'elle met en place ces mêmes techniques.Etes vous étonnés? Moi pas!
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
le probleme de base c le manque d'education et la demission des parent au profit des institution
pour comprendre comment l'etat c subsitué à l'education et valeur
et que les asiatique soit les premier dans ce domaine n'est guerre surprenant vu la pression social qui existe dans ces pays

pour comprendre le control social :
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
anomie ou étiquetage (stigmatisation) ?

 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
VIB
Les réseaux politiques de Benalla lui ouvrent le marché de la reconnaissance faciale

En pleine pandémie du Covid-19, Alexandre Benalla a mis un pied dans le marché de la reconnaissance faciale, secteur en pleine expansion en France, notamment pour ses applications en matière de sécurité, grâce au concours de plusieurs intermédiaires politiques, selon les informations de Mediapart.

En pleine pandémie du Covid-19, Alexandre Benalla a mis un pied dans le marché de la reconnaissance faciale, secteur en pleine expansion en France, notamment pour ses applications en matière de sécurité, grâce au concours de plusieurs intermédiaires politiques, selon les informations de Mediapart : l’ancien collaborateur du député Joachim Son-Forget et l’homme d’affaires Yazid Sabeg, ex-commissaire à la diversité de Nicolas Sarkozy.

Suite de l'article réservé aux abonnés

 

nwidiya

Moulate Chagma Lmech9o9a 🤣
Super Modératrice
Bah tfacon ce sont les Mêmes qui s’enrichissent avec ou sans crise ... on savait que ça arriverait . Ce qu on ne savait pas c’était qui allait emboîter le pas
Benalla l’a fait
Bienvenu dans le nouveau monde !
 
A

AncienMembre

Non connecté
Cette loi liberticide prévoit également l'interdiction de filmer les policiers.
Plus de bavures policières à l'horizon !
 

Esperluette

Vivre et laisser vivre
VIB
La France adopte discrètement la reconnaissance faciale
Le système “Alicem” doit être mis en place avant la fin de l’année

La France adopte le système de reconnaissance faciale “Alicem”, après avoir débouté les adversaires de cette technologie.
Discrètement, la France s’est dotée le 4 novembre d’un système de reconnaissance faciale, Alicem, après le rejet par le Conseil d’Etat d’un recours déposé par l’association de défense des libertés “La Quadrature du Net”. Alicem est application pour smartphones, conçue par l’Etat, utilisant la reconnaissance faciale à l’inscription. Ce procédé doit permettre aux internautes de s’identifier avec fiabilité dans leurs démarches en ligne.

Vers une société façon Orwell ?
Cette décision importante engage la République française vers une technologie qui scanne l’identité faciale des individus et offre de grandes possibilités en matière de traçage de leurs faits et gestes. Les défenseurs de ce technologie estiment qu’il est possible de mettre en place des garde-fous légaux et organisationnels pour éviter toute dérive vers une société rappelant les prophéties de Georges Orwell. La mise en service d’Alicem doit intervenir avant la fin de l’année.

 
les reconnaissance facial c de la blague en comparaison du fichage numerique ...
si vous comprenez que l'informatique a eté developpé au meme moment que le controle des individu tout devient claire ...

je rappel que tout cela a eté rendu possible grace a certain idiot utile tel que les musulmans terroriste ...

c toujours le fameux dilemne entre securité ou liberté
et l'on voi avec le covid que les gens prefere la securité a leur liberté
Le fameux pact social de Hobbes
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Le fameux pact social de Hobbes

d'ailleur le titre de hobbes est interessant le leviathan une des figure est pharaon
c'etait toujours cette question du pouvoir et du rapport maitre esclave qui revient depuis la nuit des temps l'ordre sur le chaos devise de la monaie

voir lien entre chaos et eau (noun)

Ézéchiel 29
2Fils de l'homme, tourne ta face vers Pharaon, roi d'Egypte, Et prophétise contre lui et contre toute l'Egypte! 3Parle, et tu diras: Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel: Voici, j'en veux à toi, Pharaon, roi d'Egypte, Grand crocodile, qui te couches au milieu de tes fleuves, Et qui dis: Mon fleuve est à moi, c'est moi qui l'ai fait! 4

pharaon a canaliser les eau ....

 
A

AncienMembre

Non connecté
2020 : hold up sur la démocratie, j'aurais jamais eu cru qu'on puisse en arriver là.
 
Haut