L'aïd al-adha

Les musulmans célèbrent traditionnellement le sacrifice d’Abraham par des abattages rituels, aujourd’hui très contrôlés.



L’Aïd el-Kébir est célébré à partir du dixième jour du mois lunaire de dhou al hijja,



La « fête du sacrifice » célèbre un épisode relaté à la fois dans le Coran et dans l’Ancien Testament (livre sacré des juifs et des chrétiens), sous une forme un peu différente. Selon le texte musulman, Dieu demanda à Abraham (ou Ibrahim) de sacrifier son fils, Ismaël, pour éprouver sa foi. Alors que l’homme s’apprêtait à immoler l’enfant à l’aide d’un couteau, l’ange Gabriel (ou Jibril) arrêta son geste et remplaça le corps de l’enfant par un bélier. Cet événement est commémoré par les musulmans sous la forme d’un sacrifice animal.
les fidèles, habillés de leurs plus beaux vêtements, se rassemblent tôt le matin dans des lieux de prière. A l’issue de l’office, ceux qui en ont les moyens égorgent ou font abattre par un sacrificateur une bête (mouton, vache, chèvre…) dont la viande sera partagée en trois : un tiers pour la famille, un tiers pour les amis et le dernier pour les pauvres.

L’expression « aïd mabrouk » ou « aïd moubarak » est utilisée pour féliciter et souhaiter ses vœux à ses proches, comme on dirait « joyeux Noël » ou « meilleurs vœux » dans la tradition française.
Un abattage rituel très encadré en France

FATAWA L'ISLAM EN QUESTIONS: AID AL ADHA - YouTube


Salat al 'Aïd al Adha 1432 imam Rachid mosquée de ...

 
Les musulmans célèbrent traditionnellement le sacrifice d’Abraham par des abattages rituels, aujourd’hui très contrôlés.



L’Aïd el-Kébir est célébré à partir du dixième jour du mois lunaire de dhou al hijja,



La « fête du sacrifice » célèbre un épisode relaté à la fois dans le Coran et dans l’Ancien Testament (livre sacré des juifs et des chrétiens), sous une forme un peu différente. Selon le texte musulman, Dieu demanda à Abraham (ou Ibrahim) de sacrifier son fils, Ismaël, pour éprouver sa foi. Alors que l’homme s’apprêtait à immoler l’enfant à l’aide d’un couteau, l’ange Gabriel (ou Jibril) arrêta son geste et remplaça le corps de l’enfant par un bélier. Cet événement est commémoré par les musulmans sous la forme d’un sacrifice animal.
les fidèles, habillés de leurs plus beaux vêtements, se rassemblent tôt le matin dans des lieux de prière. A l’issue de l’office, ceux qui en ont les moyens égorgent ou font abattre par un sacrificateur une bête (mouton, vache, chèvre…) dont la viande sera partagée en trois : un tiers pour la famille, un tiers pour les amis et le dernier pour les pauvres.

L’expression « aïd mabrouk » ou « aïd moubarak » est utilisée pour féliciter et souhaiter ses vœux à ses proches, comme on dirait « joyeux Noël » ou « meilleurs vœux » dans la tradition française.
Un abattage rituel très encadré en France

FATAWA L'ISLAM EN QUESTIONS: AID AL ADHA - YouTube


Salat al 'Aïd al Adha 1432 imam Rachid mosquée de ...


Salam

Saha aidek

Tour ce que je peux dire sur cette "fete du sacrifice" c'est que tout le monde est content sauf le mouton ...
 

nordia

Un fermeture provisoire
Les musulmans célèbrent traditionnellement le sacrifice d’Abraham par des abattages rituels, aujourd’hui très contrôlés.



L’Aïd el-Kébir est célébré à partir du dixième jour du mois lunaire de dhou al hijja,



La « fête du sacrifice » célèbre un épisode relaté à la fois dans le Coran et dans l’Ancien Testament (livre sacré des juifs et des chrétiens), sous une forme un peu différente. Selon le texte musulman, Dieu demanda à Abraham (ou Ibrahim) de sacrifier son fils, Ismaël, pour éprouver sa foi. Alors que l’homme s’apprêtait à immoler l’enfant à l’aide d’un couteau, l’ange Gabriel (ou Jibril) arrêta son geste et remplaça le corps de l’enfant par un bélier. Cet événement est commémoré par les musulmans sous la forme d’un sacrifice animal.
les fidèles, habillés de leurs plus beaux vêtements, se rassemblent tôt le matin dans des lieux de prière. A l’issue de l’office, ceux qui en ont les moyens égorgent ou font abattre par un sacrificateur une bête (mouton, vache, chèvre…) dont la viande sera partagée en trois : un tiers pour la famille, un tiers pour les amis et le dernier pour les pauvres.

L’expression « aïd mabrouk » ou « aïd moubarak » est utilisée pour féliciter et souhaiter ses vœux à ses proches, comme on dirait « joyeux Noël » ou « meilleurs vœux » dans la tradition française.
Un abattage rituel très encadré en France

FATAWA L'ISLAM EN QUESTIONS: AID AL ADHA - YouTube


Salat al 'Aïd al Adha 1432 imam Rachid mosquée de ...

Le coran n invite pas à sacrifier tout les ans un mouton elle relate uniquement l histoire sans désignier lequel des fils alors que testaments oui
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
les musulmans ne comprenne pas la signification de ce sacrifice ...

pourquoi Dieu aurai t'il demandé a abraham un tel acte ?
surtout que dans le coran Dieu dit qu'il n'ordonne pas le blamable ....

et quel interet pour le musulmans de 2019 de sacrifié une pauvre bete qui a deja passé toute sa vie à souffrir dans un enclos ?
quel interet manger de la viande on mange deja de la viande a quasi tout les repas ...

si l'on veut faire un sacrifice ce qui ferai mal serai de faire l'aumone de 1 mois de salaire cela serai un acte de foi un peu plus consistant que de sacrifié un mouton par le biais d'une organisation et d'en consomer la viande ...
 
Dernière édition:
Les musulmans célèbrent traditionnellement le sacrifice d’Abraham par des abattages rituels, aujourd’hui très contrôlés.



L’Aïd el-Kébir est célébré à partir du dixième jour du mois lunaire de dhou al hijja,



La « fête du sacrifice » célèbre un épisode relaté à la fois dans le Coran et dans l’Ancien Testament (livre sacré des juifs et des chrétiens), sous une forme un peu différente. Selon le texte musulman, Dieu demanda à Abraham (ou Ibrahim) de sacrifier son fils, Ismaël, pour éprouver sa foi. Alors que l’homme s’apprêtait à immoler l’enfant à l’aide d’un couteau, l’ange Gabriel (ou Jibril) arrêta son geste et remplaça le corps de l’enfant par un bélier. Cet événement est commémoré par les musulmans sous la forme d’un sacrifice animal.
les fidèles, habillés de leurs plus beaux vêtements, se rassemblent tôt le matin dans des lieux de prière. A l’issue de l’office, ceux qui en ont les moyens égorgent ou font abattre par un sacrificateur une bête (mouton, vache, chèvre…) dont la viande sera partagée en trois : un tiers pour la famille, un tiers pour les amis et le dernier pour les pauvres.

L’expression « aïd mabrouk » ou « aïd moubarak » est utilisée pour féliciter et souhaiter ses vœux à ses proches, comme on dirait « joyeux Noël » ou « meilleurs vœux » dans la tradition française.
Un abattage rituel très encadré en France

FATAWA L'ISLAM EN QUESTIONS: AID AL ADHA - YouTube


Salat al 'Aïd al Adha 1432 imam Rachid mosquée de ...

C'est l'un des jours les plus important pour les musulmans du monde entier.
 
les musulmans ne comprenne pas la signification de ce sacrifice ...

pourquoi Dieu aurai t'il demandé a abraham un tel acte ?
surtout que dans le coran Dieu dit qu'il n'ordonne pas le blamable ....

et quel interet pour le musulmans de 2019 de sacrifié une pauvre bete qui a deja passé toute sa vie à souffrir dans un enclos ?
quel interet manger de la viande on mange deja de la viande a quasi tout les repas ...

si l'on veut faire un sacrifice ce qui ferai mal serai de faire l'aumone de 1 mois de salaire cela serai un acte de foi un peu plus consistant que de sacrifié un mouton par le biais d'une organisation et d'en consomer la viande ...
C'est la religion du Capitalisme et de la Marchandisation qui a conçu cette fête.
 

godless

On est bien peu de chose.
VIB
Aid Moubarak à tous les musulmans.

Fichu covid! En temps normal, nous faisons le tour de tous nos amis et collègues musulmans pour partager avec chacun d'eux un morceau de mouton mais aussi et surtout un moment de joie. Mais cette année, c'est du "bonne fête et restons chez nous", distanciation sociale covid oblige.😔

Mais que ce fichu covid n'occulte pas cette fête!
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
mais question sont toujours d'actualité :

les musulmans ne comprenne pas la signification de ce sacrifice ...

pourquoi Dieu aurai t'il demandé a abraham un tel acte ?
surtout que dans le coran Dieu dit qu'il n'ordonne pas le blamable ....

et quel interet pour le musulmans de 2019 de sacrifié une pauvre bete qui a deja passé toute sa vie à souffrir dans un enclos ?
quel interet manger de la viande on mange deja de la viande a quasi tout les repas ...

si l'on veut faire un sacrifice ce qui ferai mal serai de faire l'aumone de 1 mois de salaire cela serai un acte de foi un peu plus consistant que de sacrifié un mouton par le biais d'une organisation et d'en consomer la viande ...
 
mais question sont toujours d'actualité :

les musulmans ne comprenne pas la signification de ce sacrifice ...

pourquoi Dieu aurai t'il demandé a abraham un tel acte ?
surtout que dans le coran Dieu dit qu'il n'ordonne pas le blamable ....

et quel interet pour le musulmans de 2019 de sacrifié une pauvre bete qui a deja passé toute sa vie à souffrir dans un enclos ?
quel interet manger de la viande on mange deja de la viande a quasi tout les repas ...

si l'on veut faire un sacrifice ce qui ferai mal serai de faire l'aumone de 1 mois de salaire cela serai un acte de foi un peu plus consistant que de sacrifié un mouton par le biais d'une organisation et d'en consomer la viande ...
Salam,

Est ce que c'est bien ce qui a été demandé ? Vu en songe?

Si sacrifice il y, a est-ce bien celui par un égorgement d'enfant?
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Salam,

Est ce que c'est bien ce qui a été demandé ? Vu en songe?

Si sacrifice il y, a est-ce bien celui par un égorgement d'enfant?
deja je constate que le verset 102 est plus long

102 فَلَمَّا بَلَغَ مَعَهُ السَّعْيَ قَالَ يَا بُنَيَّ إِنِّي أَرَى فِي الْمَنَامِ أَنِّي أَذْبَحُكَ فَانظُرْ مَاذَا تَرَى
قَالَ يَا أَبَتِ افْعَلْ مَا تُؤْمَرُ سَتَجِدُنِي إِن شَاءَ اللَّهُ مِنَ الصَّابِرِينَ
Puis quand celui-ci fut en âge de l'accompagner,
[Abraham] dit: «O mon fils, je me vois en songe en train de t'immoler.
Vois donc ce que tu en penses».
(le fils) dit: «O mon cher père, fais ce qui t'es commandé:
tu me trouveras, s'il plaît à Allah, du nombre des endurants».
103 فَلَمَّا أَسْلَمَا وَتَلَّهُ لِلْجَبِينِ
Puis quand tous deux se furent soumis (à l'ordre d'Allah) et qu'il l'eut jeté sur le front,
104 وَنَادَيْنَاهُ أَن يَا إِبْرَاهِيمُ
voilà que Nous l'appelâmes «Abraham!
105 قَدْ صَدَّقْتَ الرُّؤْيَا إِنَّا كَذَلِكَ نَجْزِي الْمُحْسِنِينَ
Tu as confirmé la vision.
C'est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants».
106 إِنَّ هَذَا لَهُوَ الْبَلَاءُ الْمُبِينُ
C'était là certes, l'épreuve manifeste.
107 وَفَدَيْنَاهُ بِذِبْحٍ عَظِيمٍ
Et Nous le rançonnâmes d'une immolation généreuse.
108 وَتَرَكْنَا عَلَيْهِ فِي الْآخِرِينَ
Et Nous perpétuâmes dans la postérité:
 
deja je constate que le verset 102 est plus long

102 فَلَمَّا بَلَغَ مَعَهُ السَّعْيَ قَالَ يَا بُنَيَّ إِنِّي أَرَى فِي الْمَنَامِ أَنِّي أَذْبَحُكَ فَانظُرْ مَاذَا تَرَى
قَالَ يَا أَبَتِ افْعَلْ مَا تُؤْمَرُ سَتَجِدُنِي إِن شَاءَ اللَّهُ مِنَ الصَّابِرِينَ
Puis quand celui-ci fut en âge de l'accompagner,
[Abraham] dit: «O mon fils, je me vois en songe en train de t'immoler.
Vois donc ce que tu en penses».
(le fils) dit: «O mon cher père, fais ce qui t'es commandé:
tu me trouveras, s'il plaît à Allah, du nombre des endurants».
103 فَلَمَّا أَسْلَمَا وَتَلَّهُ لِلْجَبِينِ
Puis quand tous deux se furent soumis (à l'ordre d'Allah) et qu'il l'eut jeté sur le front,
104 وَنَادَيْنَاهُ أَن يَا إِبْرَاهِيمُ
voilà que Nous l'appelâmes «Abraham!
105 قَدْ صَدَّقْتَ الرُّؤْيَا إِنَّا كَذَلِكَ نَجْزِي الْمُحْسِنِينَ
Tu as confirmé la vision.
C'est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants».
106 إِنَّ هَذَا لَهُوَ الْبَلَاءُ الْمُبِينُ
C'était là certes, l'épreuve manifeste.
107 وَفَدَيْنَاهُ بِذِبْحٍ عَظِيمٍ
Et Nous le rançonnâmes d'une immolation généreuse.
108 وَتَرَكْنَا عَلَيْهِ فِي الْآخِرِينَ
Et Nous perpétuâmes dans la postérité:
=> Verset 101 : Allah fait la bonne annonce d'un fils, qui est longanime/clément qui plus est... ce serait pour ensuite demander son sacrifice?

=> Verset 102 : pourquoi attendre un age où le fils peut accompagner son père?
à moins que ça soit en age d’œuvrer/travailler avec son père... mais à quoi?

=> Verset 103 : je pense pas qu'il s'agisse de le jeter sur le front, peut-être élever jusqu'au front, y a une notion de bute avec تَلّ

=> Verset 105 : je ne suis pas sûr du confirmation pour صَدَّقْتَ (à rapprocher de sadaqa?), Allah n'a pas pu demander le sacrifice :

sourate 4
92 وَمَا كَانَ لِمُؤْمِنٍ أَن يَقْتُلَ مُؤْمِنًا إِلَّا خَطَأً وَمَن قَتَلَ مُؤْمِنًا خَطَأً فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ وَدِيَةٌ مُّسَلَّمَةٌ إِلَى أَهْلِهِ إِلَّا أَن يَصَّدَّقُوا فَإِن كَانَ مِن قَوْمٍ عَدُوٍّ لَّكُمْ وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ وَإِن كَانَ مِن قَوْمٍ بَيْنَكُمْ وَبَيْنَهُم مِّيثَاقٌ فَدِيَةٌ مُّسَلَّمَةٌ إِلَى أَهْلِهِ وَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ فَمَن لَّمْ يَجِدْ فَصِيَامُ شَهْرَيْنِ مُتَتَابِعَيْنِ تَوْبَةً مِّنَ اللَّهِ وَكَانَ اللَّهُ عَلِيمًا حَكِيمًا
Il n'appartient pas à un croyant de tuer un autre croyant, si ce n'est par erreur. Quiconque tue par erreur un croyant, qu'il affranchisse alors un esclave croyant et remette à sa famille le prix du sang, à moins que celle-ci n'y renonce par charité. Mais si [le tué] appartenait à un peuple ennemi à vous et qu'il soit croyant, qu'on affranchisse alors un esclave croyant. S'il appartenait à un peuple auquel vous êtes liés par un pacte, qu'on verse alors à sa famille le prix du sang et qu'on affranchisse un esclave croyant. Celui qui n'en trouve pas les moyens, qu'il jeûne deux mois d'affilée pour être pardonné par Allah. Allah est Omniscient et Sage.

93 وَمَن يَقْتُلْ مُؤْمِنًا مُّتَعَمِّدًا فَجَزَاؤُهُ جَهَنَّمُ خَالِدًا فِيهَا وَغَضِبَ اللَّهُ عَلَيْهِ وَلَعَنَهُ وَأَعَدَّ لَهُ عَذَابًا عَظِيمًا
Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment.

7:28 وَإِذَا فَعَلُوا فَاحِشَةً قَالُوا وَجَدْنَا عَلَيْهَا آبَاءَنَا وَاللَّهُ أَمَرَنَا بِهَا قُلْ إِنَّ اللَّهَ لَا يَأْمُرُ بِالْفَحْشَاءِ أَتَقُولُونَ عَلَى اللَّهِ مَا لَا تَعْلَمُونَ
et quand ceux-ci commettent une turpitude, ils disent: «C'est une coutume léguée par nos ancêtres et prescrite par Allah.» Dis: «[Non,] Allah ne commande point la turpitude. Direz-vous contre Allah ce que vous ne savez pas?»
=> فحش : Etre affreux, atroce, abominable, détestable, tenir des propos malséants, inconvenants, impudents, incongrus, choquants, être indécent, obscène, licencieux, déplacé, grossier, excessif, insolent, démesuré, exagéré, immoral

Donc, est ce qu'Abraham a vu en songe l'égorgement de son fils, à la demande d'Allah... ou bien a-t-il vu son fils consacré/s'étant consacré à la cause d'Allah?
Sachant que le fils répond qu'il sera du nombre des endurants/constants/patients... compliqué de l'être une fois couik!...

=> Verset 107 : وَفَدَيْنَٰهُ = libérer, zhabh je pense que c'est consacrer (ou le sacrifice de sa vie que le fils avait dévoué à Allah)
je ne vois pas de mouton là dedans, surtout que azeem à un sens de grandiose (remplacement par un mouton?, même le généreux pour un mouton?) ou désastreux (récompenser avec quelque chose de désastreux...)

=> Verset 108 étant répété pour chacun des sous ensembles correspondant aux differents prophètes cités dans la sourate, pourtant on ne perpétue pas ce qu'ils ont fait, ni ne le commémore, Allah les aurait filouté?)
 
C'était une épreuve manifeste ( s37 v 106 )

Le mot en arabe renvoi à une idée de clarification. Manifester, élucider quelque chose ( par des explications ). Ce partisan de la voie d'Abraham fraîchement former n'a fait que détruire les idoles une fois prêt à son tour, comme Abraham l'a fait juste avant et comme tout les messagers cités l'ont fait justes après.

Que viendrait faire un égorgement et un bélier au milieu de gens cité afin de mettre le doigt de leur dévouement envers la cause de leur seigneur. Et quel autre sacrifice un homme peu subir si ce n'est social par le faite de combattre la culture de la communauté dans laquel il à lui même évoluer... on le voit bien déjà ce qui se passe entre Abraham et son père quelque ligne plus haut. Et on le voit chaque jour quand quelqu'un apostasie de ce qu'on lui a inculquer.

C'est probablement le passage le plus explicite dans ce coran une fois remis dans son contexte. Je ne sais même pas comment on peu y voir un mouton et une tentative de meurtre.
 

godless

On est bien peu de chose.
VIB
Salam,

Le symbole ou l'intention?
Le symbole... et l'intention.
Pas l'intention de celui qui a instauré la commémoration, mais l'intention de celui qui commémore.

L'intention de celui qui a instauré peut être mauvaise, et l'intention de celui qui commémore peut être bonne. (Cas du Noël "moderne", par exemple)
Et vice versa. (L'intention dans l'instauration du jeûne du mois de ramadan peut être bonne, et celui qui jeûne peut le faire par simple convention, ce qui n'est pas une bonne intention)
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
=> Verset 101 : Allah fait la bonne annonce d'un fils, qui est longanime/clément qui plus est... ce serait pour ensuite demander son sacrifice?

=> Verset 102 : pourquoi attendre un age où le fils peut accompagner son père?
à moins que ça soit en age d’œuvrer/travailler avec son père... mais à quoi?

=> Verset 103 : je pense pas qu'il s'agisse de le jeter sur le front, peut-être élever jusqu'au front, y a une notion de bute avec تَلّ

=> Verset 105 : je ne suis pas sûr du confirmation pour صَدَّقْتَ (à rapprocher de sadaqa?), Allah n'a pas pu demander le sacrifice :

sourate 4
92 وَمَا كَانَ لِمُؤْمِنٍ أَن يَقْتُلَ مُؤْمِنًا إِلَّا خَطَأً وَمَن قَتَلَ مُؤْمِنًا خَطَأً فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ وَدِيَةٌ مُّسَلَّمَةٌ إِلَى أَهْلِهِ إِلَّا أَن يَصَّدَّقُوا فَإِن كَانَ مِن قَوْمٍ عَدُوٍّ لَّكُمْ وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ وَإِن كَانَ مِن قَوْمٍ بَيْنَكُمْ وَبَيْنَهُم مِّيثَاقٌ فَدِيَةٌ مُّسَلَّمَةٌ إِلَى أَهْلِهِ وَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ فَمَن لَّمْ يَجِدْ فَصِيَامُ شَهْرَيْنِ مُتَتَابِعَيْنِ تَوْبَةً مِّنَ اللَّهِ وَكَانَ اللَّهُ عَلِيمًا حَكِيمًا
Il n'appartient pas à un croyant de tuer un autre croyant, si ce n'est par erreur. Quiconque tue par erreur un croyant, qu'il affranchisse alors un esclave croyant et remette à sa famille le prix du sang, à moins que celle-ci n'y renonce par charité. Mais si [le tué] appartenait à un peuple ennemi à vous et qu'il soit croyant, qu'on affranchisse alors un esclave croyant. S'il appartenait à un peuple auquel vous êtes liés par un pacte, qu'on verse alors à sa famille le prix du sang et qu'on affranchisse un esclave croyant. Celui qui n'en trouve pas les moyens, qu'il jeûne deux mois d'affilée pour être pardonné par Allah. Allah est Omniscient et Sage.

93 وَمَن يَقْتُلْ مُؤْمِنًا مُّتَعَمِّدًا فَجَزَاؤُهُ جَهَنَّمُ خَالِدًا فِيهَا وَغَضِبَ اللَّهُ عَلَيْهِ وَلَعَنَهُ وَأَعَدَّ لَهُ عَذَابًا عَظِيمًا
Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment.

7:28 وَإِذَا فَعَلُوا فَاحِشَةً قَالُوا وَجَدْنَا عَلَيْهَا آبَاءَنَا وَاللَّهُ أَمَرَنَا بِهَا قُلْ إِنَّ اللَّهَ لَا يَأْمُرُ بِالْفَحْشَاءِ أَتَقُولُونَ عَلَى اللَّهِ مَا لَا تَعْلَمُونَ
et quand ceux-ci commettent une turpitude, ils disent: «C'est une coutume léguée par nos ancêtres et prescrite par Allah.» Dis: «[Non,] Allah ne commande point la turpitude. Direz-vous contre Allah ce que vous ne savez pas?»
=> فحش : Etre affreux, atroce, abominable, détestable, tenir des propos malséants, inconvenants, impudents, incongrus, choquants, être indécent, obscène, licencieux, déplacé, grossier, excessif, insolent, démesuré, exagéré, immoral

Donc, est ce qu'Abraham a vu en songe l'égorgement de son fils, à la demande d'Allah... ou bien a-t-il vu son fils consacré/s'étant consacré à la cause d'Allah?
Sachant que le fils répond qu'il sera du nombre des endurants/constants/patients... compliqué de l'être une fois couik!...

=> Verset 107 : وَفَدَيْنَٰهُ = libérer, zhabh je pense que c'est consacrer (ou le sacrifice de sa vie que le fils avait dévoué à Allah)
je ne vois pas de mouton là dedans, surtout que azeem à un sens de grandiose (remplacement par un mouton?, même le généreux pour un mouton?) ou désastreux (récompenser avec quelque chose de désastreux...)

=> Verset 108 étant répété pour chacun des sous ensembles correspondant aux differents prophètes cités dans la sourate, pourtant on ne perpétue pas ce qu'ils ont fait, ni ne le commémore, Allah les aurait filouté?)
le verset 105 pourrai meme faire pensé que le sacrifice a bien eue lieu
c tout la difficulté comprendre les versets qui ne sont pas explicite
pourquoi le coran emploi un tel style ?

aprés peut etre que c nous qui n'avons pas une maitrise de la langue suffisante
ou bien le coran ne fait que rappeler le recit de la bible et estime qu'il n'a pas besoin d'entrer dans les detail
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
C'était une épreuve manifeste ( s37 v 106 )
....

C'est probablement le passage le plus explicite dans ce coran une fois remis dans son contexte. Je ne sais même pas comment on peu y voir un mouton et une tentative de meurtre.
a la base dans le contexte biblique cela par du depart de Ur vers lekha
une promesse celle de faire d'aprés le pere (ab-raham) d'une multitude
et dieu le met a l'epreuve en lui demandant de sacrifier son fils (christ) ?
https://www.bladi.info/threads/vie.485449/page-4#post-16680305

cela fait reference a une tradition celle qu'a la base de toute fondation il y a un sacrifice
cette episode est connu comme la paque juif et chretienne d'ailleur l'on retrouve la meme expression de : "epreuve " dans le recit de pharaon : 2v 7v 14v

racine blw et contexte : http://corpus.quran.com/qurandictionary.jsp?q=blw

49 وَإِذْ نَجَّيْنَاكُم مِّنْ آلِ فِرْعَوْنَ يَسُومُونَكُمْ سُوءَ الْعَذَابِ يُذَبِّحُونَ أَبْنَاءَكُمْ وَيَسْتَحْيُونَ نِسَاءَكُمْ وَفِي ذَلِكُم بَلَاءٌ مِّن رَّبِّكُمْ عَظِيمٌ
Et [rappelez-vous] lorsque Nous vous avons délivrés des gens de Pharaon;
qui vous infligeaient le pire châtiment: en égorgeant vos fils et épargnant vos femmes.
C'était là une grande épreuve de la part de votre Seigneur.
50 وَإِذْ فَرَقْنَا بِكُمُ الْبَحْرَ فَأَنجَيْنَاكُمْ وَأَغْرَقْنَا آلَ فِرْعَوْنَ وَأَنتُمْ تَنظُرُونَ
Et [rappelez-vous] lorsque Nous avons fendu la mer pour vous donner passage!...
Nous vous avons donc délivrés, et noyé les gens de Pharaon, tandis que vous regardiez.

mais avant cela les 2 fils d'adam
voir a ce sujet ce que dit rené girard :
https://www.bladi.info/threads/compris-rene-girard.479999/
et note que le parachevement de l'islam intervient au centre de la question du sacrifice voir sourate 5v3


124 وَإِذِ ابْتَلَى إِبْرَاهِيمَ رَبُّهُ بِكَلِمَاتٍ فَأَتَمَّهُنَّ قَالَ إِنِّي جَاعِلُكَ لِلنَّاسِ إِمَامًا قَالَ وَمِن ذُرِّيَّتِي قَالَ لَا يَنَالُ عَهْدِي الظَّالِمِينَ
[Et rappelle-toi] quand ton Seigneur eut éprouvé Abraham par certains commandements, et qu'il les eut accomplis, le Seigneur lui dit: «Je vais faire de toi un exemple à suivre pour les gens». - «Et parmi ma descendance?» demanda-t-il. - «Mon engagement, dit Allah, ne s'applique pas aux injustes»
125 وَإِذْ جَعَلْنَا الْبَيْتَ مَثَابَةً لِّلنَّاسِ وَأَمْنًا وَاتَّخِذُوا مِن مَّقَامِ إِبْرَاهِيمَ مُصَلًّى وَعَهِدْنَا إِلَى إِبْرَاهِيمَ وَإِسْمَاعِيلَ أَن طَهِّرَا بَيْتِيَ لِلطَّائِفِينَ وَالْعَاكِفِينَ وَالرُّكَّعِ السُّجُودِ
[Et rappelle-toi], quand nous fîmes de la Maison un lieu de visite et un asile pour les gens - Adoptez donc pour lieu de prière, ce lieu où Abraham se tint debout - Et Nous confiâmes à Abraham et à Ismaël ceci: «Purifiez Ma Maison pour ceux qui tournent autour, y font retraite pieuse, s'y inclinent et s'y prosternent.
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
deja vu l'importance de cette episode du sacrifice d'abraham car elle central et est à l'origine des religion monotheiste :
https://www.bladi.info/threads/cheminer-dieu-devenir-suivre.506940/#post-16779107

je suis etonné du peu d'importance que lui accorde le coran alors que le coran developpe des sujet de moindre importance en leur accordant une place plus importante

la seule fois ou l'expression epreuve moubin apparait c le verset concernant les bani isra'il comme peuple elu
mais dans ces versets il est question de signes dans lesquel il y a une epreuve manifeste
quel sont ses signes ?


19 وَأَن لَّا تَعْلُوا عَلَى اللَّهِ إِنِّي آتِيكُم بِسُلْطَانٍ مُّبِينٍ
Ne vous montrez pas hautains vis-à-vis d'Allah,
car je vous apporte une preuve évidente.
...
30 وَلَقَدْ نَجَّيْنَا بَنِي إِسْرَائِيلَ مِنَ الْعَذَابِ الْمُهِينِ
Et certes, Nous sauvâmes les Enfants d'Israël du châtiment avilissant
31 مِن فِرْعَوْنَ إِنَّهُ كَانَ عَالِيًا مِّنَ الْمُسْرِفِينَ
de Pharaon qui était hautain et outrancier.
32 وَلَقَدِ اخْتَرْنَاهُمْ عَلَى عِلْمٍ عَلَى الْعَالَمِينَ
A bon escient Nous les choisîmes parmi tous les peuples de l'univers,
33 وَآتَيْنَاهُم مِّنَ الْآيَاتِ مَا فِيهِ بَلَاءٌ مُّبِينٌ
et leur apportâmes des SIGNES de quoi les mettre manifestement à l'épreuve.
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
sakina ghashya :
https://www.bladi.info/threads/pourquoi-2-cherubins-qrb.508666/#post-16832363
https://www.bladi.info/threads/7mathani-coran-sentier-itinerants.507173/#post-16786011
https://www.bladi.info/threads/religion-abraham.503371/#post-16685553

37v99 وَقَالَ إِنِّي ذَاهِبٌ إِلَى رَبِّي سَيَهْدِينِ
Et il dit: «Moi, je pars vers mon Seigneur et Il me guidera.
100 رَبِّ هَبْ لِي مِنَ الصَّالِحِينَ
Seigneur, fais-moi don d'une [progéniture] d'entre les vertueux».
...
117 وَآتَيْنَاهُمَا الْكِتَابَ الْمُسْتَبِينَ
Et Nous leur apportâmes le livre explicite
118 وَهَدَيْنَاهُمَا الصِّرَاطَ الْمُسْتَقِيمَ
et les guidâmes vers le droit chemin.

recit de zakarya ...

la 'aquiqa :

7v190 فَلَمَّا آتَاهُمَا صَالِحًا جَعَلَا لَهُ شُرَكَاءَ فِيمَا آتَاهُمَا
فَتَعَالَى اللَّهُ عَمَّا يُشْرِكُونَ
Puis, lorsqu'Il leur eût donné un (enfant) sain,
tous deux assignèrent à Allah des associés en ce qu'Il leur avait donné.
Mais Allah est bien au-dessus des associés qu'on Lui assigne.
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
sourate 37 et son rapport au temps :


proximité son : krb rkb qrn
https://www.bladi.info/threads/createur-volonte.502980/page-2#post-16676195
https://www.bladi.info/threads/proximite-sens.442768/
https://www.bladi.info/threads/expression-interessante.450078/#post-15017393


75 وَلَقَدْ نَادَانَا نُوحٌ فَلَنِعْمَ الْمُجِيبُونَ
Noé, en effet, fit appel à Nous qui sommes le Meilleur Répondeur .
76 وَنَجَّيْنَاهُ وَأَهْلَهُ مِنَ الْكَرْبِ الْعَظِيمِ
Et Nous le sauvâmes, lui et sa famille, de la grande angoisse,
...
82 ثُمَّ أَغْرَقْنَا الْآخَرِينَ
Ensuite Nous noyâmes les autres.
83 وَإِنَّ مِن شِيعَتِهِ لَإِبْرَاهِيمَ
Du nombre de ses coreligionnaires, certes, fut Abraham.
84 إِذْ جَاءَ رَبَّهُ بِقَلْبٍ سَلِيمٍ
Quand il vint à son Seigneur avec un cœur sain.
...
98 فَأَرَادُوا بِهِ كَيْدًا فَجَعَلْنَاهُمُ الْأَسْفَلِينَ
Ils voulurent lui jouer un mauvais tour; mais ce sont eux que Nous mîmes à bas.
...
115 وَنَجَّيْنَاهُمَا وَقَوْمَهُمَا مِنَ الْكَرْبِ الْعَظِيمِ
Et les sauvâmes ainsi que leur peuple, de la grande angoisse,
116 وَنَصَرْنَاهُمْ فَكَانُوا هُمُ الْغَالِبِينَ
et les secourûmes, et ils furent eux les vainqueurs.
 
a la base dans le contexte biblique cela par du depart de Ur vers lekha...
Moi Je pense que l'auteur du coran a été très malin. Il ne conte pas du tout la même histoire. Il l'a volontairement épuré tout en laissant la possibilité aux autres qui défendent cette histoire grotesque de sacrifice et ce rite tribale de croire que le coran y fais écho.
 
le verset 105 pourrai meme faire pensé que le sacrifice a bien eue lieu
c tout la difficulté comprendre les versets qui ne sont pas explicite
pourquoi le coran emploi un tel style ?

aprés peut etre que c nous qui n'avons pas une maitrise de la langue suffisante
ou bien le coran ne fait que rappeler le recit de la bible et estime qu'il n'a pas besoin d'entrer dans les detail
Salam,

Justement, j'irai aussi dans ce sens, l'action demandé a bien été réalisée selon moi, ce sacrifice (celui de consacrer sa vie dans la voie d'Allah) a bien eu lieu, mais pas d'égorgement.

La difficulté de comprendre ne vient pas du qur'an mais des sens qu'on a collé aux mots (en roulant ou tordant les langues...) ou les traductions fatiguées qui en découlent

qur"an rappelle ce qui a été révélé avant lui, mais! il faut bien garder en tête qu'Allah préviens qu'il y a des choses qui ont été cachées, déformées, inventées... Donc essayer de faire coller le qur'an à ce qui a été transformé avant lui, c'est pas bien du tout...

Concernant l'égorgement du fils par abraham, il se pourrait qu'à l'origine le mot employé disait consacrer et non pas sacrifier=égorger. Il faudrait reprendre les textes d'origine de la torah/bible pour s'assurer de cela (ce qui est bien, c'est qu'il y en a qui sont en train de le faire :) )

salomon n'était pas un dénégateur (dixit le qur'an) alors que ceux d'avant le soutenaient
issa n'a pas été fécondé par Allah (dixit le qur'an) alors que ceux d'avant le soutenaient
abraham n'était pas parti pour égorger son fils alors que ceux d'avant le soutenaient?
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Salam,

Justement, j'irai aussi dans ce sens, l'action demandé a bien été réalisée selon moi, ce sacrifice (celui de consacrer sa vie dans la voie d'Allah) a bien eu lieu, mais pas d'égorgement.

La difficulté de comprendre ne vient pas du qur'an mais des sens qu'on a collé aux mots (en roulant ou tordant les langues...) ou les traductions fatiguées qui en découlent

qur"an rappelle ce qui a été révélé avant lui, mais! il faut bien garder en tête qu'Allah préviens qu'il y a des choses qui ont été cachées, déformées, inventées... Donc essayer de faire coller le qur'an à ce qui a été transformé avant lui, c'est pas bien du tout...

Concernant l'égorgement du fils par abraham, il se pourrait qu'à l'origine le mot employé disait consacrer et non pas sacrifier=égorger. Il faudrait reprendre les textes d'origine de la torah/bible pour s'assurer de cela (ce qui est bien, c'est qu'il y en a qui sont en train de le faire :) )

salomon n'était pas un dénégateur (dixit le qur'an) alors que ceux d'avant le soutenaient
issa n'a pas été fécondé par Allah (dixit le qur'an) alors que ceux d'avant le soutenaient
abraham n'était pas parti pour égorger son fils alors que ceux d'avant le soutenaient?
pourtant le verset 102 dit bien : egorger
et pas l'inverse le verset ne parle pas de sacrifice mais d'egorgement
aprés je veux bien revenir sur le sens de dhbh
mais pour cela il faudrai un verset qui indique un autre sens :
http://corpus.quran.com/qurandictionary.jsp?q=*bH

ce mot dhabaha apparait dans pharaon:bani isra'il bani isra'il:vache orange salomon:huppe verset parachevement de l'islam 5:3

102 فَلَمَّا بَلَغَ مَعَهُ السَّعْيَ قَالَ يَا بُنَيَّ إِنِّي أَرَى فِي الْمَنَامِ أَنِّي أَذْبَحُكَ فَانظُرْ مَاذَا تَرَى
قَالَ يَا أَبَتِ افْعَلْ مَا تُؤْمَرُ سَتَجِدُنِي إِن شَاءَ اللَّهُ مِنَ الصَّابِرِينَ
[Abraham] dit: «O mon fils, je me vois en songe en train de t'immoler.
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Salam,

Justement, j'irai aussi dans ce sens, l'action demandé a bien été réalisée selon moi, ce sacrifice (celui de consacrer sa vie dans la voie d'Allah) a bien eu lieu, mais pas d'égorgement.

La difficulté de comprendre ne vient pas du qur'an mais des sens qu'on a collé aux mots (en roulant ou tordant les langues...) ou les traductions fatiguées qui en découlent

qur"an rappelle ce qui a été révélé avant lui, mais! il faut bien garder en tête qu'Allah préviens qu'il y a des choses qui ont été cachées, déformées, inventées... Donc essayer de faire coller le qur'an à ce qui a été transformé avant lui, c'est pas bien du tout...

Concernant l'égorgement du fils par abraham, il se pourrait qu'à l'origine le mot employé disait consacrer et non pas sacrifier=égorger. Il faudrait reprendre les textes d'origine de la torah/bible pour s'assurer de cela (ce qui est bien, c'est qu'il y en a qui sont en train de le faire :) )

salomon n'était pas un dénégateur (dixit le qur'an) alors que ceux d'avant le soutenaient
issa n'a pas été fécondé par Allah (dixit le qur'an) alors que ceux d'avant le soutenaient
abraham n'était pas parti pour égorger son fils alors que ceux d'avant le soutenaient?
la reponse de l'enfant سَتَجِدُنِي إِن شَاءَ اللَّهُ مِنَ الصَّابِرِينَ se trouve dans 2 autre contexte :

et de moise et khidr dont dans l'un il tue un enfant :

68 وَكَيْفَ تَصْبِرُ عَلَى مَا لَمْ تُحِطْ بِهِ خُبْرًا
Comment endurerais-tu sur des choses que tu n'embrasses pas par ta connaissance?»
69 قَالَ سَتَجِدُنِي إِن شَاءَ اللَّهُ صَابِرًا وَلَا أَعْصِي لَكَ أَمْرًا
[Moïse] lui dit: «Si Allah veut, tu me trouveras patient; et je ne désobéirai à aucun de tes ordres».

celui d'une synthese du recit de jacob et moise : note le mot hajj et le nombre

27 قَالَ إِنِّي أُرِيدُ أَنْ أُنكِحَكَ إِحْدَى ابْنَتَيَّ هَاتَيْنِ عَلَى أَن تَأْجُرَنِي ثَمَانِيَ حِجَجٍ فَإِنْ أَتْمَمْتَ عَشْرًا فَمِنْ عِندِكَ وَمَا أُرِيدُ أَنْ أَشُقَّ عَلَيْكَ سَتَجِدُنِي إِن شَاءَ اللَّهُ مِنَ الصَّالِحِينَ
Il dit: «Je voudrais te marier à l'une de mes deux filles que voici,
à condition que tu travailles à mon service durant huit ans.
Si tu achèves dix [années], ce sera de ton bon gré;
je ne veux cependant rien t'imposer d'excessif.
Tu me trouveras, si Allah le veut, du nombre des gens de bien».
 
cela fait reference a une tradition celle qu'a la base de toute fondation il y a un sacrifice
c'est le principe de bouc émissaire, d'expier ses pécher par le biais d'une victime (sacrificielle), extérioriser sa culpabilité et ainsi avoir l'esprit tranquille (et accessoirement remettre une pièce dans la machine pour refaire n'importe quoi, et on recommence... rinse and repeat)


49 وَإِذْ نَجَّيْنَاكُم مِّنْ آلِ فِرْعَوْنَ يَسُومُونَكُمْ سُوءَ الْعَذَابِ يُذَبِّحُونَ أَبْنَاءَكُمْ وَيَسْتَحْيُونَ نِسَاءَكُمْ وَفِي ذَلِكُم بَلَاءٌ مِّن رَّبِّكُمْ عَظِيمٌ
Et [rappelez-vous] lorsque Nous vous avons délivrés des gens de Pharaon;
qui vous infligeaient le pire châtiment: en égorgeant vos fils et épargnant vos femmes.
C'était là une grande épreuve de la part de votre Seigneur.
pharaon s'appropriait les fils et les consacrait à sa personne (épargnant vos femmes => pire châtiment?)


mais avant cela les 2 fils d'adam
dans les traductions, on trouve aussi offrir et offrande, ce qui n'implique pas l'égorgement d'une bête.
De plus, qrb est très proche (mouhahahaha) de la notion de s'approcher/rapprochement

et note que le parachevement de l'islam intervient au centre de la question du sacrifice voir sourate 5v3
c'est à dire?

124 وَإِذِ ابْتَلَى إِبْرَاهِيمَ رَبُّهُ بِكَلِمَاتٍ فَأَتَمَّهُنَّ قَالَ إِنِّي جَاعِلُكَ لِلنَّاسِ إِمَامًا قَالَ وَمِن ذُرِّيَّتِي قَالَ لَا يَنَالُ عَهْدِي الظَّالِمِينَ
[Et rappelle-toi] quand ton Seigneur eut éprouvé Abraham par certains commandements, et qu'il les eut accomplis, le Seigneur lui dit: «Je vais faire de toi un exemple à suivre pour les gens». - «Et parmi ma descendance?» demanda-t-il. - «Mon engagement, dit Allah, ne s'applique pas aux injustes»
125 وَإِذْ جَعَلْنَا الْبَيْتَ مَثَابَةً لِّلنَّاسِ وَأَمْنًا وَاتَّخِذُوا مِن مَّقَامِ إِبْرَاهِيمَ مُصَلًّى وَعَهِدْنَا إِلَى إِبْرَاهِيمَ وَإِسْمَاعِيلَ أَن طَهِّرَا بَيْتِيَ لِلطَّائِفِينَ وَالْعَاكِفِينَ وَالرُّكَّعِ السُّجُودِ
[Et rappelle-toi], quand nous fîmes de la Maison un lieu de visite et un asile pour les gens - Adoptez donc pour lieu de prière, ce lieu où Abraham se tint debout - Et Nous confiâmes à Abraham et à Ismaël ceci: «Purifiez Ma Maison pour ceux qui tournent autour, y font retraite pieuse, s'y inclinent et s'y prosternent.
c'est ce qui a été réalisé et demandé au préalable par Le Seigneur :)
 
deja vu l'importance de cette episode du sacrifice d'abraham car elle central et est à l'origine des religion monotheiste :
https://www.bladi.info/threads/cheminer-dieu-devenir-suivre.506940/#post-16779107

je suis etonné du peu d'importance que lui accorde le coran alors que le coran developpe des sujet de moindre importance en leur accordant une place plus importante
bien au contraire, ibrahim est appelé ami par Allah et il est devenu l'exemple à suivre, exemple suivi par les autres qui lui ont succédé
 
Haut