Sirius et le voyage nocturne

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
salam

je mettrai les differentes verset que l'on lie habituelement à l'isra (voyage nocturne) et au mi'rage (l'ascension)
je cherche tout information interessante en islam et ce qui est lié sur l'etoile sirius et pourquoi à t'elle etait cité dans la sourate mentionnant le mi'raj?

je cherche aussi toute les chaine de transmission des hadiths rapportant cette evenement et si des savants l'on remis en cause .

et pourquoi le coran ne cite pas explicitement le nom jibril et l'a cité trés tardivement?
les juifs sont il vraiment l'enemie de jibril ?
en lisant leur different cite je n'ai pas cette impression au contraire il semble le placé parmis les anges le plus important.


je viens d'apprendre un information encore chez les non musulmans etrange que cela ne soit pas connu chez les musulmans
certain rapporte que c'est le grand pere du prophete qui a amené à l'adoration de l'etoile sirius d'où le surnon ibn abou kabsha qu'on lui donné notament dans le recit authentique d'heraclius entre autre: " "L’affaire d’ibn Abu Kabcha a pris de l’importance. Voilà le roi des banû al- ’Asfar qui le redoute."




faut il y voir un lien avec la religion des zoroastre qui sont les sabeen pourquoi en parlant des premier musulmans les associateurs employé le mot saba pour dire convertir :

http://www.bladi.info/threads/vision-description-lange-gabriel.429089/page-2#post-14484980


voir la note suivante qui pretend que ces le christanisme : http://www.hadithdujour.com/hadiths...ntrent-de-l-adversite-envers-l-Islam_1786.asp

(2) Abou Kabcha était l'arrière grand-père maternel du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui). Il était partit en voyage dans le Cham (région qui comprend actuellement la Jordanie, la Palestine...) et avait trouvé correcte la religion des chrétiens. Il est alors retourné auprès de Qouraych et a montré cela.
Les Qouraych l'ont donc critiqué car il est venu avec une religion qui était différente de la leur.

Ainsi les Qouraych appellaient le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) en lui disant -Le fils de Abou Kabcha- en voulant dire par cela qu'il était venu avec une religion différente de la leur de la même manière que son ancêtre Abou Kabcha était venu avec une religion différente.
(Voir Sahih Ibn Hibban vol 2 p 171)
 
Dernière édition:

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
histoire mythilogique du grand chien :

http://www.cosmovisions.com/Grand-Chien-Constellation.htm

voir une mention de sirius dans le lamya :


http://remacle.org/bloodwolf/arabe/shanfara/poeme.htm

Je suis tantôt riche, tantôt pauvre.
...
Combien de fois, par un de ces jours que marque le lever de Sirius,
de ces jours où l’air devenu liquide forme des ondes visibles à la surface du sol,
où les vipères s'agitent sur le sable comme sur des cendres brûlantes;
combien de fois alors n’ai-je pas exposé ma tête au soleil, sans autre voile qu'un manteau déchiré et une épaisse chevelure, d'où s'élevaient, quand le vent soufflait, des touffes compactes et feutrées, qui depuis longtemps n'avait été ni parfumée ni purgée de vermine, enduite d'une crasse solide sur laquelle une année entière avait passé depuis le dernier lavage !


cette etoile est la plus importante chez les dogon
ou cru du nil chez les egyptien nommé sothis ou identifié au chien à la mort anubis et sphinx

http://www.bladi.info/threads/mois-ramadan-veritable.428440/page-4#post-14417840

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lever_héliaque_de_Sirius

lié à la pluie chez les zoroastre nommé Tistrya et cheval blanc : pegase : et bouraq l'eclair :
http://www.bladi.info/threads/shaytan-chasse-ciel.429092/page-2#post-14429000

La figure du cheval ailé est universellement présente en Eurasie.
Les chevaux ailés de Tarquinia chez les Étrusques, Chollima en Corée, Ponkhiraj au Bangladesh,Tarkshya en Inde, Tianma en Chine ou encore Tulpar chez les Tatars attestent de la popularité de cette créature. Le mythe de Pégase partage des traits communs avec d'autres histoires, sans que l'on puisse toujours savoir s'il y a inspirations ou influences communes. La mythologie comparée permet de mettre en relief ces points communs parmi les mythes et traditions des indo-européens.
L'idée d'une origine commune du mythe de Pégase et des traditions indiennes connait une grande popularité au xixe siècle. Louis-Ferdinand-Alfred Maury et Charles-François Dupuis le rapprochent de la création des sources de l'Ashvamedha (sacrifice védique du cheval), et d'une tradition où un cheval fait jaillir de son sabot la boisson inspirée qui ouvre les yeux de l'esprit et procure la vue des cieux. La dernière incarnation de Vishnou, le cheval blanc Kalkî, est vue comme un cheval ailé qui détruira le monde d'un coup de sabot27. Le héros Vêdu possède un magnifique cheval blanc tueur de serpents, qui incarnerait le soleil comme Pégase28. La naissance de Pégase et Chrysaor se rapprocherait ainsi des croyances védiques personnifiant le principe de végétation né des eaux9, la création des Ashvins par Vivasvat et Saranya est elle aussi évoquée en parallèle29.
 
Dernière édition:

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
quel est le lien entre kabacha ou kobaisha et l'etoile de sirius ?

pourquoi le coran fait un serment quand il sagit de parlé de la revelation

1. Par l'étoile à son déclin!
...
49. Et c'est Lui qui est le Seigneur de Sirius ,

voir l'explication suivante du tafsir de qortobi

source : http://www.forum-religion.org/islamo-chretien/le-vrai-nom-de-mahomet-t18081.html

وأنه هو رب الشعرى‏}‏‏}‏الشعرى‏}‏الكوكب المضيء الذي يطلع بعد الجوزاء، وطلوعه في شدة الحر، وهما الشعريان العبور التي في الجوزاء والشعرى الغميصاء التي في الذراع؛ وتزعم العرب أنهما أختا سهيل‏.‏ وإنما ذكر أنه رب الشعرى وإن كان ربا لغيره؛ لأن العرب كانت تعبده؛ فأعلمهم الله جل وعز أن الشعرى مربوب ليس برب‏.‏ واختلف فيمن كان يعبده؛ فقال السدي‏:‏ كانت تعبده حمير وخزاعة‏.‏ وقال غيره‏:‏ أول من عبده أبو كبشة أحد أجداد النبي صلى الله عليه وسلم من قبل أمهاته، ولذلك كان مشركو قريش يسمون النبي صلى الله عليه وسلم ابن أبي كبشة حين دعا إلى الله وخالف أديانهم؛ وقالوا‏:‏ ما لقينا من ابن أبي كبشة‏!‏ وقال أبو سفيان يوم الفتح وقد وقف في بعض المضايق وعساكر رسول الله صلى الله عليه وسلم تمر عليه‏:‏ لقد أمر أمر ابن أبي كبشة‏.‏ وقد كان من لا يعبد الشعرى من العرب يعظمها ويعتقد تأثيرها في العالم


الجامع لأحكام القرآن ن سورة النجم


قال الشاعر‏:‏
فإذا وذلك يا كبيشة لم يكن إلا كلمة حالم بخيال
Le poète mécréant dit : Et ce oh « Kobaycha » n’est que mots d’un reveur

tafsir ibn kathir :

«II commande à Sirius» Ibn Abbas a dit:
«Sirius est une étoile scintillante qu’on appelle aussi la corde des Gémeaux.
Une partie des arabes l’adoraient.
 
Dernière édition:

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
racine sh.E.r : donne entre autre sirius signe (pelerinage) poete cheveux conscience orge :
http://corpus.quran.com/qurandictionary.jsp?q=$Er

voir les lien possible entre tous ces sens : http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=19477

voir en hebreu se mot signifie aussi pensé et porte lieu :
http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-hebreu-shaar-8176.html
http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-hebreu-shaar-8179.html

au sujet du verset suivant on attribue à ibn abbas une explication interessante : "un grain dans un cheveux"

2v58. lorsque Nous dîmes : "Entrez dans cette ville, et mangez-y à l'envie où il vous plaira;
mais entrez par la porte en vous prosternant et demandez la "rémission" ...

prosternation : le forme sajad se trouve uniquement dans isaie
http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-hebreu-shachah-7812.html
http://www.enseignemoi.com/bible/strong-biblique-hebreu-cagad-5456.html
http://josephmarie.perso.neuf.fr/racines/adorer.pdf

voir le mot brk s'agenouillé et benir :
http://pleinsfeux.org/adorer-en-se-prosternant/
Adorerait est ici le mot hébreu 01288 barak (baw-rak’)
Qui se traduit par : bénir, à genoux, bénédiction, saluer, féliciter, maudire, offenser, outrage, heureux, adorer
http://pleinsfeux.org/vocabulaire-biblique/

certain associe à isis ou sopdet ou septa (sirius) et l'identifie à ishtar qui elle est associé à venus :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ashera

certain font le lien entre sopdet septa et le nombre 7 sabt :
https://books.google.fr/books?id=ZgJbC4SOkvEC&pg=PT353&lpg=PT353&dq=sirius+septa&source=bl&ots=DKGkYbuJ_s&sig=SvyY7bZI_MhQFB0WtzkizODRNbo&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwidxvjgqvXMAhUFfxoKHUreDSwQ6AEIHDAA#v=onepage&q=sirius septa&f=false

https://books.google.fr/books?id=O_c-sSKcTesC&pg=PA89&lpg=PA89&dq=bible+sirius&source=bl&ots=Fv7Uz0pM1d&sig=cLFozOFl3CpaKLyr2Ls0_d65gwM&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiq2J6TqPXMAhVENhoKHU7mB_cQ6AEIKzAC#v=onepage&q=bible sirius&f=false

voir:
http://www.bladi.info/threads/me-traduire-verset.300242/page-3#post-10047912

les égyptiens antiques, discernaient un ordre sacré et universel dans les signes du ciel. Le nombre sept était alors la représentation de la vie éternelle. Ils avaient remarque qu’il fallait sept décades à l’étoile Sirius, assimilée à Isis, pour réapparaître de la voûte terrestre.
 
Dernière édition:
faut il y voir un lien avec la religion des zoroastre qui sont les sabeen pourquoi en parlant des premier musulmans les associateurs employé le mot saba pour dire convertir :
Les sabéens du Coran ne sont pas zoroastres mais judéo-chrétiens.
Je ne vois pas où tu veux en venir avec tous ces rapprochements capillo-tractés.
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
il y a de nombreux avis sur les sabeen certain musulman les decrivent comme des gens vouant un culte au etoile

d'autre les identifie au :
Les Mandéens croient que leur âme montera à travers le cosmos après la mort de devenir réunis avec leur dieu.
Ils croient que l'univers matériel est régi par la Sept (qui sont les planètes – le Soleil, la Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne)
et la Douze (qui sont les signes du zodiaque) qui empêchent leurs âmes de sortir du cosmos et de retourner à leur dieu. Ils prient face à l'étoile Polaire et même construire leurs églises face à l'étoile.


Dans son Précis de la géographie universelle (Paris 1847), Malte-Brun précise que le sabéisme tient un rang plus élevé que le polythéisme et consiste dans l’adoration des corps célestes, du Soleil, de la Lune et des étoiles, soit séparément, soit tous ensemble. Et Malte Brun d'ajouter : « Ce système très ancien, répandu sur toute l’étendue du globe, même au Pérou, s’est mêlé avec toutes les autres religions; mais il n’existe plus sans mélange que chez quelques tribus isolées. Son nom vient des Sabéens ou Sabiens, ancien peuple de l’Arabie. » Certains estiment que cette religion aurait fait des emprunts au platonisme qu'elle aurait transmit à l'Islam24.Sarakhsi écrivit un ouvrage sur eux25.
 
il y a de nombreux avis sur les sabeen certain musulman les decrivent comme des gens vouant un culte au etoile
Salam,
Tu confonds akhi
Leur théologie ressemblait à celle du judaïsme et du christianisme et contrairement aux Sabéens de Harran, ils n'étaient pas Mages. Cela conduit en général à distinguer les Sabéens, des « pseudo-Sabéens de Harran ».
Source Wikipedia.
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
sur la racin A.S.R le mot isra'il vient il de là : http://corpus.quran.com/qurandictionary.jsp?q=sry



17v1. Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur,
de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l'alentours,
afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C'est Lui, vraiment, qui est l'Audient, le Clairvoyant .
2. Et Nous avions donné à Moïse le Livre dont Nous avions fait un guide pour les Enfants d'Israël : "Ne prenez pas de protecteur en dehors de Moi".

voir le lien du verset 2 ci dessu avec le verset suivant:

où va t'il rencontré moise et demandé au messagers ?
32v23. Nous avons effectivement donné à Moïse le Livre
- ne sois donc pas en doute sur ta rencontre avec lui -,
et l'avons assigné comme guide aux Enfants d'Israël.

43v45. Et demande à ceux de Nos messagers que Nous avons envoyés avant toi,
si Nous avons institué, en dehors du Tout Miséricordieux, des divinités à adorer?
...
48. Chaque miracle que Nous leur montrions était plus probant que son précédent.
Et Nous les saisîmes par châtiment, peut-être reviendront-ils [vers Nous].

79v20. Il lui fit voir le très grand miracle.

dans le judaisme pour certain cette traversé de la mer vers le mont est comparable à une asciension comparé les formule utilisé à celle de la sourate 53:

20v38.lorsque Nous révélâmes à ta mère ce qui fut révélé :
...
77.Nous révélâmes à Moïse : "Pars la nuit, à la tête de Mes serviteurs,
puis, trace-leur un passage à sec dans la mer : sans craindre une poursuite et sans éprouver aucune peur".
78.Pharaon les poursuivit avec ses armées. La mer les submergea bel et bien.

26v52.Et Nous révélâmes à Moïse [ceci]: "Pars de nuit avec Mes serviteurs, car vous serez poursuivis".

44v23. "Voyage de nuit avec Mes serviteurs; vous serez poursuivis .



53v4. ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée.
...
16. au moment où le lotus était couvert de ce qui le couvrait.
...
18. Il a bien vu certaines des grandes merveilles de son Seigneur.
...
53. de même qu'Il anéantit les villes renversées .
54. Et les recouvrit de ce dont Il les recouvrit.

voir le mot isra dans le contexte de Lot : 11v81 15v65
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
salam
Salam,
Tu confonds akhi
Leur théologie ressemblait à celle du judaïsme et du christianisme et contrairement aux Sabéens de Harran, ils n'étaient pas Mages. Cela conduit en général à distinguer les Sabéens, des « pseudo-Sabéens de Harran ».
Source Wikipedia.

ce sujet est nouveau pour moi pour le moment je n'exclus aucune piste .
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
sabeisme

 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
sabeisme



Ce fut même pour le harranisme (harraniya, comme l'appellent justement les auteurs arabes bien informés) une période de brillant développement intellectuel, sous la direction d'une remarquable école philosophique : établi à Harran et dans les localités voisines de Selemsin et de Tar'ouz, à Edesse, à Raqqah, peut-être à Ba'albek , il envoya à Bagdad une colonie qui fournit à la cour des califes des médecins et politiciens de talent. Désorganisé par le contact de l'Islam, il disparut vers le milieu du XIe siècle.
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
sabeisme chaldeen mandeisme ebionite elkasaite manicheisme yezidi

Les sources arabes classiques comprennent le Kitab-al-Fihrist d'Ibn al-Nadim2 (m. en 987), qui mentionne les Mogtasilah (Mughtasila ou « ceux qui se lavent (sous la forme d'ablutions) »), ce qui correspond au mot grec baptistai (baptistes)3,4,
« secte » de Sabéens, à Mésène dans le sud de la Mésopotamie
qui indique que El-Hasaih (Elkasaï) était leur fondateur5.
La grande majorité des universitaires conviennent que cette « secte » est probablement l'énigmatique Sobiai, située « chez les Parthes », à qui Elkasaï a prêché. Leur existence serait alors antérieure au iie siècle. Les Sabéens semblent avoir gravité autour des communautés Elkasaïtes pro-juives, dont est issu le prophète elkasaïte Mani5,6. Les informations rapportées par Ibn al-Nadim sont compatibles et confirment celles de la Vita Mani4.
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
lien interessant entre les mot sin hillal sbA sbgh sbh : glorifier astre nager



habille blanc et hawariun (zoroastre etyopien ebionite essenien (qumran)

https://www.youtube.com/watch?v=xun2CRd_OxY
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Les Esséniens de Palestine et les Thérapeutes d'Alexandrie seraient des communautés fondées sur le modèle du monasticisme bouddhique74 : selon André Dupont-Sommer, « C'est l'Inde qui serait, selon nous, au départ de ce vaste courant monastique qui brilla d'un vif éclat durant environ trois siècles dans le judaïsme même »76. Cette influence serait même contributrice, toujours selon André Dupont-Sommer, de l'émergence du christianisme : « Ainsi s'était préparé le terrain où prit naissance le Christianisme, cette secte d'origine juive, essénienne ou essénisante, qui devait si vite et si puissamment conquérir une très grande partie du monde77. »
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
au sujet de la mer de feu (oujaj) et homa oiseau de feu :


Cet océan est très connu dans la mythologie zoroastrienne, il s'appelle Vourukasha et il est décrit, à maintes reprises, dans leurs livres sacrés, comme un réservoir céleste des eaux fécondantes, pures et par où se répand toute la fertilité sur terre. C'est un océan très agité parce qu'il est souvent le théâtre de guerres féroces entre la force du bien, représentée par l'étoile Sirius, appelée Tistrya par les Perses anciens, et la force du mal représentée par des démons comme Apaosha et les Pairikas (Pour plus de détails sur la guerre des étoiles zoroastrienne, consultez cet article qui montre aussi l'origine du mythe coranique des versets 37:6, 67:5, 15:18, 72:8-9).



(قال الحي (50) : ليسجد ملائكة النار لآدم... لا يخالفون له قولاً (51
( فسجدوا إلا الشرير فقد أبى (52)، فأسره ربه أسرا (53
كنزا ربا – يمين ، الوصايا 50-53
Extrait de Ginza Rba :

“Le [dieu] Vie a dit (50), que les anges du feu se prosternent devant Adam… ils doivent obéir (51), Ils se prosternèrent sauf le méchant malfaiteur qui a refusé (52), et s’est fait emprisonné par son dieu (53)”
 
au sujet de la mer de feu (oujaj) et homa oiseau de feu :


Cet océan est très connu dans la mythologie zoroastrienne, il s'appelle Vourukasha et il est décrit, à maintes reprises, dans leurs livres sacrés, comme un réservoir céleste des eaux fécondantes, pures et par où se répand toute la fertilité sur terre. C'est un océan très agité parce qu'il est souvent le théâtre de guerres féroces entre la force du bien, représentée par l'étoile Sirius, appelée Tistrya par les Perses anciens, et la force du mal représentée par des démons comme Apaosha et les Pairikas (Pour plus de détails sur la guerre des étoiles zoroastrienne, consultez cet article qui montre aussi l'origine du mythe coranique des versets 37:6, 67:5, 15:18, 72:8-9).




Extrait de Ginza Rba :

Salam,

ginza rba c'est pas plutôt les sabéens mandéens?
 
Haut