Sirius et le voyage nocturne

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Salam,

ginza rba c'est pas plutôt les sabéens mandéens?

je viens de me souvenir le lien c la place des astres dans ces 2 religions ....
voir aussi le livre de daniel voir ce qu'en dit la 1ere video 25mn sur la resurection astrale

voir ci dessu le lien entre sabeoth et sabeen (l'influence des grecs) et comment les etoiles sont devenu des anges et deviendront l'incarnation des elu

il semble que l'on en retrouve en echos au sujet de la resurection dans le judaisme qui parle de corps de lumiere (tout un jeu de mot depuis la genese entre lumiere peau nudité )
en islam dans les hadith l'on associera le corps a des lumieres suivant les actions de chacun tel la lune un astre un eclair etc ...
d'où certain verset qui parle de parachevé la lumiere des croyant sourate 57 et 66 de souvenir

dans les textes de qumran l'on retrouve l'expression fils de la lumiere
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
voir extrait daniel et lien avec vision d'abraham et reve joseph

expression maitre de justice


01 En ce temps-là se lèvera Michel, le chef des anges, celui qui se tient auprès des fils de ton peuple. Car ce sera un temps de détresse comme il n’y en a jamais eu depuis que les nations existent, jusqu’à ce temps-ci. Mais en ce temps-ci, ton peuple sera délivré, tous ceux qui se trouveront inscrits dans le Livre.
02 Beaucoup de gens qui dormaient dans la poussière de la terre s’éveilleront,
les uns pour la vie éternelle, les autres pour la honte et la déchéance éternelles.
03 Ceux qui ont l’intelligence resplendiront comme la splendeur du firmament,
et ceux qui sont des maîtres de justice pour la multitude brilleront comme les étoiles pour toujours et à jamais.
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
monde inteligible : immortalité des astres et des ames

on voi bien que c la philosophie qui a influencer le livre de daniel



Puis Scipion Émilien s'endort et rêve qu'il est accueilli dans les régions célestes par ces deux glorieux personnages ; ceux-ci lui expliquent l'organisation cosmique du monde et lui révèlent l'immortalité de l'âme. Ils lui montrent que l'âme des hommes politiques qui ont agi conformément au bien jouira d'une félicité éternelle dans la Voie lactée.

https://www.youtube.com/watch?v=ssnCVV_uK5Y
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti

Métamorphose d’une chose, d’une personne ou d’un être mythologique en constellation ou en étoile, « stellification », ou bien fait d’être placé dans les étoiles, transport de l’âme dans le ciel.
Asclépios, dieu grec de la médecine, est transformé en constellation du Serpentaire (la constellation d’Ophiuchus) ou transporté là. Les dieux placent les sept sœurs Pléiades, filles d’Atlas et de Pléioné, dans la constellation du Taureau. Ératosthène commence ainsi son livre sur le sujet :

https://www.youtube.com/watch?v=BYCkToVAVj4&list=OLAK5uy_kDko5v9rCc-fZgNI71UQOvwJ7jMIS4ojg&index=36
https://www.youtube.com/watch?v=IySuDKe5gmM&list=OLAK5uy_kDko5v9rCc-fZgNI71UQOvwJ7jMIS4ojg&index=37
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
voir le lien entre destin astre temple saison origine resurection


Les dieux placent les sept sœurs Pléiades, filles d’Atlas et de Pléioné, dans la constellation du Taureau.


Divers peuples établissent un lien étroit entre âme et étoile, surtout dans le cadre de la vie après la mort. J. G. Frazer1 distingue deux formes de ce lien : soit l’âme du mort devient une étoile (et une étoile filante est une âme qui va se réincarner) soit les personnes vivantes ont leur étoile (et une étoile filante est la forme prise par cette âme qui meurt). Walter Burkert2 rappelle qu’Aristophane mentionne la croyance en la transformation d’une âme en étoile :
« Est-ce vrai, ce que l'on dit, à propos de l'air, que nous devenons des astres lorsqu'on meurt ? Tout à fait juste. »
— Aristophane, La paix, vers 833

Les pythagoriciens croient en l’immortalité astrale : Alcméon de Crotone, disciple de Pythagore, soutenait que « l’âme est immortelle et, à l’instar du Soleil, son mouvement est continu ».


https://www.youtube.com/watch?v=kkf2pXmq-1Y
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti


notion d'au dela arriere monde intelligible idée etc ...
conscience memoire et reminiscence

voir les type de scenario

apocalypse ascension fin des temps renouveau

incarnation reincarnation resurection

 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Tu as déjà pensé à ouvrir un livre ou à aller dans une bibliothèque ?

pas besoin j'ai accés au annale akashique par reminiscence j'y cuilles les fruit de la connaissance comme dans un jardin ...

« Ainsi, immortelle et maintes fois renaissante l’âme a tout vu, tant ici-bas que dans l’Hadès, et il n’est rien qu’elle n’ait appris ; aussi n’y a-t-il rien d’étonnant à ce que, sur la vertu et sur le reste, elle soit capable de se ressouvenir de ce qu’elle a su antérieurement. »
Ménon, 81 b



 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti

 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
arkhé : terre eau air feu
materialisation cristalisation eau esprit lumiere

je categorise (nom-grammaire-) fait du tri d'information du rangement je met de l'ordre dans ce chaos :

 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
tabar : dabar : saint des saint // abomination de la desolation //maccabé daniel destruction du temple instauration jeune moise jesus table loi yawm kippour (40j) sanctification temple // destruction temple :
voir contexte :
17v
وَلِيُتَبِّرُوا مَا عَلَوْا تَتْبِيرًا

7v139
إِنَّ هَؤُلَاءِ مُتَبَّرٌ مَّا هُمْ فِيهِ
وَبَاطِلٌ مَّا كَانُوا يَعْمَلُونَ
Le culte, auquel ceux-là s'adonnent, est caduc;
et tout ce qu'ils font est nul et sans valeur.»




 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
mot gazelle et biche proche de sebaoth et shadday


cantique
7Je vous en conjure, filles de Jérusalem, Par les gazelles et les biches des champs,
Ne réveillez pas, ne réveillez pas l'amour, Avant qu'elle le veuille. -

81v15 فَلَا أُقْسِمُ بِالْخُنَّسِ Non!... Je jure par les planètes qui gravitent
16 الْجَوَارِ الْكُنَّسِ qui courent et disparaissent

114v4 مِن شَرِّ الْوَسْوَاسِ الْخَنَّاسِ contre le mal du mauvais conseiller, furtif,
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti


 

tajali

force invisible silencieuse ... الْحَمْدُ لِلَّهِ
clef pour comprendre l'evolution des religion abrahamique est l'arameen et les baptiste
origine des mouvement baptiste et judeo chretien : essenien ebionite noztrim




Les derniers prophètes comme Zacharie (13, 1) et surtout Ézéchiel (36, 24-28)
« annoncent une effusion eschatologique liée à une irruption de l'Esprit »:
« Je répandrai sur vous une eau pure et vous serez purifiés ;
de toutes vos souillures et de toutes vos idoles je vous purifierai2. »

André Paul remarque que les sectes baptistes dont un fondateur ou un promoteur est resté célèbre ont donné naissance à « de vraies religions : pour une part, le christianisme dérive du courant baptiste de Jean, et le Manichéisme d'une réforme profonde de la secte d'Elkasaï. Un seul courant vraiment baptiste a persisté jusqu'à nos jours, celui des Mandéens »6. Les esséniens, puis les elkasaïtes et enfin les mandéens semblent se situer dans une continuité7. « Peut-être est-ce seulement parce que les uns et les autres faisaient partie du grand mouvement baptiste7. »

Dans les mouvements baptistes juifs, l'opposition au Temple de Jérusalem est un motif affirmé8.
Le Temple est souvent récusé comme lieu de médiation entre l'homme et Dieu à cause des sacrifices sanglants qui s'y déroulent8.

« Le baptisme est une forme religieuse qui reporte sur les pratiques baptismales ce qui auparavant correspondait aux pratiques sacrificielles : le salut par les baptêmes et non plus par les sacrifices, ou si l'on préfère, le salut par l'eau des baptêmes et non plus par le feu des sacrifices9. »

« Il ne semble y avoir aucune raison de douter que le Baptiste ait adopté au moins une partie des enseignements des Qumrânites. Il a probablement hérité des Qumrânites au moins l'interprétation d'Isaïe 40:3, le concept du Saint-Esprit, la croyance en l'imminence de la fin des temps et le concept des égarés tout comme celui de la race de vipères.
 

tajali

force invisible silencieuse ... الْحَمْدُ لِلَّهِ
grand pere du prophete avait pour religion l'adoration de sirius ou le christianisme

certain rapporte que c'est le grand pere du prophete qui a amené à l'adoration de l'etoile sirius d'où son surnon ibn abou kabsha qu'on lui donné notament dans le recit authentique d'heraclius entre autre: " "L’affaire d’ibn Abu Kabcha a pris de l’importance. Voilà le roi des banû al- ’Asfar qui le redoute."
(Traduction rapprochée du sens)

(2) Abou Kabcha était l'arrière grand-père maternel du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui). Il était partit en voyage dans le Cham (région qui comprend actuellement la Jordanie, la Palestine...) et avait trouvé correcte la religion des chrétiens. Il est alors retourné auprès de Qouraych et a montré cela.
Les Qouraych l'ont donc critiqué car il est venu avec une religion qui était différente de la leur.



"Et c'est Lui qui est le Seigneur de Sirius *" (sourate An-Najm verset 49)

* Sirius est l'étoile la plus brillante après le soleil.
Il s'agit d'une étoile située derrière Gémeaux [1], et elles sont deux Sirius, on dit pour l`une d'entre elle Al-3abûr [2], et pour l`autre Al-Ghomaïçâ' [3], elle fut appelée ainsi car elle est plus soustraite aux regards que l'autre, et la galaxie est entre les deux.
Et Il (Allâh) avisé ici Sirius Al-3abûr.

(La tribu de) Khuzâ3a lui vouait un culte.
Le premier à avoir institué cela est un homme, parmi ses nobles, qu'on appelle Abû Kabcha,
il lui vouait un culte, il disait : "car les étoiles traversent le ciel en largeur, et Sirius en longueur, ainsi elle s'oppose à elles".

C'est ainsi que Khuzâ3a lui vouait un culte.
Quand le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم se manifesta contre l'opposition des arabes dans la religion, ils le nommèrent Ibn Abî Kabcha en raison de son opposition envers eux, à l'image du désaccord d'Abî Kabcha dans l'adoration de Sirius.

[1] Constellation Gémeaux
[2] Al-3abûr : La grande passante
[3] Al-Ghomaïçâ' : La petite chasseuse



{وَأَنَّهُ هُوَ رَبُّ الشِّعْرَى}
وهو كوكب خلف الجوزاء وهما شعريان، يقال لإحداهما العبور وللأخرى الغميصاء، سميت بذلك لأنها أخفى من الأخرى، والمجرة بينهما. وأراد هاهنا الشعرى العبور، وكانت خزاعة تعبدها، وأول من سن لهم ذلك رجل من أشرافهم يقال له أبو كبشة عبدها، وقال: لأن النجوم تقطع السماء عرضًا والشعرى طولا فهي مخالفة لها، فعبدتها خزاعة، فلما خرج رسول الله صلى الله عليه وسلم على خلاف العرب في الدين سموه ابن أبي كبشة لخلافه إياهم، كخلاف أبي كبشة في عبادة الشعرى
تفسير القرآن - البغوي
Imam Al-Hussein Ibn Mas'oud Al-Baghawî - الإمام الحسين بن مسعود البغوي
 

tajali

force invisible silencieuse ... الْحَمْدُ لِلَّهِ
bizarement les musulmans ont repris le symbole de la lune et l'etoile (sirius?)

place de sirius chez les perses

le recit de l'elephant et tiré de vahram ou bahram noté la proximité avec abraha et abraham
Fils de Hormizd IV († 590) et petit-fils de Khosro Ier († 579), Khosro II est mis sur le trône par les grands qui se sont rebellés contre son père au printemps 590, lequel est peu après aveuglé et tué. Mais dans le même temps, le général Bahram Chobin se fait proclamer roi sous le nom de Vahram VI (590-591), et Khosro II est incapable de se maintenir.

Enfin, en 591, Vahram VI menace d’envahir le pays des arméniens avec ses éléphants.
Les arméniens répondent que leur Seigneur leur portera secours en envoyant une armée d’oiseaux qui lapidera les Perses (lettres, Arménie).

maria la copte :


pas verifier

Pour ce qui est de l'étoile, le roi de perse Chrosoès 1er (Khosrau I) fut le premier à l'adorer en association avec la lune sur ses pièces de monnaie, il ne l'a pas mise là par hasard. Sur les pièces de son père, qui fut le premier à adorer cette étoile, elle n'était pas associée avec la lune.
Chrosoès II, le petit fils de Chrosoès I, en rajouta une couche avec cette étoile associée à la lune sur les pièces de monnaie, il l'a mit plusieurs fois alors que son grand-père ne l'avait mit qu'une seule fois.

Pour peu que "kabsha" ou "kabshah"(comme c'est parfois écrit), signifie "le grand roi" (le grand Shah de Perse).
Si on ajoute à ça une "année de l'éléphant" qui eut lieu en 602 lors de l'anexion du royaume Lakhmid à la perse.

Autre coincidence, Yazdiger III (Yazid ?), petit fils de Chrosoès II, fut roi de perse à partir de 632(année de la mort de mahomet), lui aussi changea le calendrier pour le faire commencer non pas le 15 juin 622(début du calendrier musulman) mais le 16 juin 632. Là, si c'est pas de la coîncidence...

Yazdiger a vécu caché, comme Mahomet quand il était chez Kabsha. Pour cette histoire de 19 anges musulmans qui veillent sur l'enfer, il y a bien 19 morts en perse: les 18 frères du père de Yazdiger, ainsi que Chrosoès II le grand père de Yazdiger, qui furent tués par le père de Yazdiger afin d'éviter qu'ils ne deviennent des prétendants au trône. Une autre source dit 17 frères...

Et devinez qui a succédé à Yazdiger(ou Yazdgard) III en 651 ? Le calife Othman, celui là même qui a "compilé" le coran... Le fils de Yazdiger n'était plus roi de perse, mais régnait sur un petit domaine que lui a donné l'empire chinois.
 

tajali

force invisible silencieuse ... الْحَمْدُ لِلَّهِ

RESSEMBLANCES AVEC LE CULTE DES ZOROASTRIENS QUI ADORAIENT L'ETOILE SIRIUS = Tistrya​


D'autre part, en lisant certaines sourates comme l'Etoile 53, on constate l'influence qu'ont laissé les perses zoroastriens sur les croyances religieuses des arabes d'une manière générale. En effet, des ressemblances sont remarquables entre certains versets coraniques et certains passages dans l'Avesta qui est le livre sacré des zoroastriens. J'avais déjà développé cela dans ces articles :

- Une lecture manichéenne et zoroastrienne des premiers versets de la sourate at-Tur 52 : "Une contribution pour décoder les versets incompréhensibles du Coran"

- "Sirat al Mustaqim" خرافة الصراط المستقيم

- La fabuleuse histoire des astres qui lapident les démons citée dans le Coran خرافة رجم الشياطين المذكورة في القرآن

Dans le culte des Zoroastriens, Ahura-Mazda est bien le dieu unique vénéré mais leur prophète Zoroastre (Zarathoustra) appela aussi à honorer, entre autres, l'étoile Sirius en lui donnant des offrandes. L'étoile Sirius est appelée Tistrya chez les perses. Voici quelques ressemblances dans le livre de l'Avesta [12] avec les passages coraniques des premiers versets de la sourate l'Etoile 53 qui sont "l'étoile qui décline avec une force prodigieuse et qui s’approche jusqu’à ce qu’elle ne fût qu’à une distance de deux portées d’arc" وَالنَّجْمِ إِذَا هَوَىٰ (7) ثُمَّ دَنَا فَتَدَلَّىٰ (8) فَكَانَ قَابَ قَوْسَيْنِ أَوْ أَدْنَىٰ ainsi qu'avec le verset dans la sourate at-Taariq 86:3 de l'étoile perçante النجم الثاقب.

- AVESTA TIR-YESHT VIII. IV. 6. [12, page 216; 523 du PDF]"Honorons Tistrya.. qui s'avance vers la mer Vourukasha avec le coulant d'une flèche douée d'une rapidité intellectuelle, qu'un vigoureux archer,[...]"

- AVESTA TIR-YESHT, VIII, 2. [12, page 216; 523 du PDF]
"Je veux aussi honorer par ces offrandes, l'astre qui dispense les biens aux campagnes, l'astre Tistrya brillant, majestueux, [...], (astre) d'un éclat vermeil et étincelant, qui frappe la vue, bienveillant, guérissant les maux[...]."
 
Haut