C'est quoi une foi sincère ?

Je suis tombée sur cette citation de Racine : "La foi qui n'agit point, est-ce une foi sincère ?", et du coup je me suis demandé ce que pouvait bien être une "foi sincère", comment une personne peut s'assurer elle-même de sa sincérité ? Je pose la question car en matière de religion, quand on exprime par exemple le fait qu'on a perdu la foi (pas forcément en Dieu mais en la religion) on nous fait comprendre que si on a perdu la foi c'est certainement parce que nous ne sommes pas sincère et que cela expliquerait pourquoi Dieu nous aurait égaré, or intérieurement on est quand même mieux placé que n'importe qui d'autre pour savoir si on est sincère ou non, si nous ne sommes même pas en mesure de contrôler notre propre sincérité, en sachant que c'est de cette sincérité que dépend la guidance divine, comment pourrions nous être jugé sur une chose sur laquelle on n'a aucun contrôle ?
 

absent

لا إله إلا هو
La sincérité se reconnait par les actes. Une foi qui ne porte aucun fruit n'est pas sincère. Comme on reconnait l'arbre à son fruit, on reconnait le fidèle par la pureté de ses actes.

« Aucune (âme) ne portera le fardeau (le péché) d’autrui. » (Coran,53:38)

Chacun est responsable de lui seul.
 

HassanGedeze

Hassan Gedezel ...
@patouch Salam.

"La sincérité" ... Ikhlass ... est définie dans la sourate "Ikhlass" ... donc sincère est celui qui prend conscience ce qu'exprime cette sourate .. ainsi, cela est évident.

Cette sincérité prend forme lorsque , prenant le chemin de "croire", nous nous découvrons humains : avec les qualités humaines ... humble,faible, ignorant, pauvre, étudiant ... et en découvrant nos qualités humaines, nous découvrons par principe de complémentarité la Miséricorde de Dieu ... C'est en s'accomplissant dans la Miséricorde, que nous prenons vie ...

C'est un premier stade de sincérité ... alors, après avoir fait le pas de ce stade , nous sommes automatiquement dirigés vers une remise en cause de nous même, et cette remise en cause de nous-même nous pousse à regarder nos faiblesses, et nos manquements, ce qui abouti, à une remise en cause vraie, de ce qu'est la "sincérité" ...

"ce ne sont pas nos actes qui nous font entrer au Paradis, mais c'est la Grace du Tout Miséricordieux"(en ce sens)

Donc, celui qui se croit sincère ...: est déjà sur la route de l'hypocrisie, car il oublie et néglige qu'il est un humain, donc imparfait,

Par contre, celui qui , en constance et en régularité, fait effort, afin de porter les "Qualités Divines"(Bonté, Générosité, Fidélité, Force, Savoir), en tant que humain est celui qui marche sur le chemin de Dieu,
et celui qui marche sur le chemin de Dieu, est celui qui rencontre Dieu ... et de cette rencontre : il se rend compte du niveau que Dieu lui donne .. Il se connait.
C'est à ce moment que Dieu reconnait les siens ...

et si en un moment, le souffle d'un was was s'écrit :

"Quel Sincère!"

.. sa réponse par la Grace de Dieu serait :
"La Hawla wa la Qwawata illa billah :
ce n'est pas de la sincérité : c'est la Grâce du Trés Haut!"
 

nwidiya

Moulate Chagma Lmech9o9a 🤣
Super Modératrice
@patouch Salam.

"La sincérité" ... Ikhlass ... est définie dans la sourate "Ikhlass" ... donc sincère est celui qui prend conscience ce qu'exprime cette sourate .. ainsi, cela est évident.

Cette sincérité prend forme lorsque , prenant le chemin de "croire", nous nous découvrons humains : avec les qualités humaines ... humble,faible, ignorant, pauvre, étudiant ... et en découvrant nos qualités humaines, nous découvrons par principe de complémentarité la Miséricorde de Dieu ... C'est en s'accomplissant dans la Miséricorde, que nous prenons vie ...

C'est un premier stade de sincérité ... alors, après avoir fait le pas de ce stade , nous sommes automatiquement dirigés vers une remise en cause de nous même, et cette remise en cause de nous-même nous pousse à regarder nos faiblesses, et nos manquements, ce qui abouti, à une remise en cause vraie, de ce qu'est la "sincérité" ...

"ce ne sont pas nos actes qui nous font entrer au Paradis, mais c'est la Grace du Tout Miséricordieux"(en ce sens)

Donc, celui qui se croit sincère ...: est déjà sur la route de l'hypocrisie, car il oublie et néglige qu'il est un humain, donc imparfait,

Par contre, celui qui , en constance et en régularité, fait effort, afin de porter les "Qualités Divines"(Bonté, Générosité, Fidélité, Force, Savoir), en tant que humain est celui qui marche sur le chemin de Dieu,
et celui qui marche sur le chemin de Dieu, est celui qui rencontre Dieu ... et de cette rencontre : il se rend compte du niveau que Dieu lui donne .. Il se connait.
C'est à ce moment que Dieu reconnait les siens ...

et si en un moment, le souffle d'un was was s'écrit :

"Quel Sincère!"

.. sa réponse par la Grace de Dieu serait :
"La Hawla wa la Qwawata illa billah :
ce n'est pas de la sincérité : c'est la Grâce du Trés Haut!"
El 3ali l3adim ... Pour compléter la derniere phrase .


Merci pour les explications qui sont tres claires
 
@patouch Salam.

"La sincérité" ... Ikhlass ... est définie dans la sourate "Ikhlass" ... donc sincère est celui qui prend conscience ce qu'exprime cette sourate .. ainsi, cela est évident.

Cette sincérité prend forme lorsque , prenant le chemin de "croire", nous nous découvrons humains : avec les qualités humaines ... humble,faible, ignorant, pauvre, étudiant ... et en découvrant nos qualités humaines, nous découvrons par principe de complémentarité la Miséricorde de Dieu ... C'est en s'accomplissant dans la Miséricorde, que nous prenons vie ...

C'est un premier stade de sincérité ... alors, après avoir fait le pas de ce stade , nous sommes automatiquement dirigés vers une remise en cause de nous même, et cette remise en cause de nous-même nous pousse à regarder nos faiblesses, et nos manquements, ce qui abouti, à une remise en cause vraie, de ce qu'est la "sincérité" ...

"ce ne sont pas nos actes qui nous font entrer au Paradis, mais c'est la Grace du Tout Miséricordieux"(en ce sens)

Donc, celui qui se croit sincère ...: est déjà sur la route de l'hypocrisie, car il oublie et néglige qu'il est un humain, donc imparfait,

Par contre, celui qui , en constance et en régularité, fait effort, afin de porter les "Qualités Divines"(Bonté, Générosité, Fidélité, Force, Savoir), en tant que humain est celui qui marche sur le chemin de Dieu,
et celui qui marche sur le chemin de Dieu, est celui qui rencontre Dieu ... et de cette rencontre : il se rend compte du niveau que Dieu lui donne .. Il se connait.
C'est à ce moment que Dieu reconnait les siens ...

et si en un moment, le souffle d'un was was s'écrit :

"Quel Sincère!"

.. sa réponse par la Grace de Dieu serait :
"La Hawla wa la Qwawata illa billah :
ce n'est pas de la sincérité : c'est la Grâce du Trés Haut!"
Donc si je te suis, il faudrait d'abord croire ? Ou alors je n'ai rien compris, si tu pouvais expliquer autrement, plus simplement ce serait gentil.
Je ne vois pas trop le lien entre le fait de se croire sincère et le fait de négliger le fait d'être un être imparfait. On peut connaître nos lacunes d'être humain, connaître nos limites, mais avoir l'intention de comprendre, etc... et être sincère dans notre recherche de la Vérité... si on ne s'en souciais pas, on ne se poserait même pas la question.
 

absent

لا إله إلا هو
Donc si je te suis, il faudrait d'abord croire ? Ou alors je n'ai rien compris, si tu pouvais expliquer autrement, plus simplement ce serait gentil.
Je ne vois pas trop le lien entre le fait de se croire sincère et le fait de négliger le fait d'être un être imparfait. On peut connaître nos lacunes d'être humain, connaître nos limites, mais avoir l'intention de comprendre, etc... et être sincère dans notre recherche de la Vérité... si on ne s'en souciais pas, on ne se poserait même pas la question.
T'inquiète puisque tu demande, comme tu ne sais pas juger toi-même je confirme que tu est fort à l'ouest. Demande quand tu en doute.
 

absent

لا إله إلا هو
Je vais signaler ton message hors sujet, t'es gavant. @nwidiya @Bladi
Marre des gens qui viennent lancer des piques inutiles, c'est un sujet sérieux.
C'est pour t'aider et on est au coeur du sujet.

... du coup je me suis demandé ce que pouvait bien être une "foi sincère", comment une personne peut s'assurer elle-même de sa sincérité ? Je pose la question car en matière de religion, ...
 
C'est pour t'aider et on est au coeur du sujet.
Ce n'est pas parce que je n'ai pas compris où voulais en venir le posteur que je suis à l'ouest en tant qu'être humain en quête de vérité, que je sache le posteur n'est pas Dieu, il a fait part de sa compréhension de la chose et j'ai l'impression que sa réponse ne répond pas vraiment à ma question, d'où la question que je lui pose, j'aimerais qu'il éclaircisse pour savoir si j'ai bien compris.
 
Si on ne peut pas être certain de notre propre sincérité, je ne vois pas comment une autre personne que nous même serait mieux placée pour le faire...
 
En constatant ?
En constatant quoi ? On peut tous constater des choses et en déduire qu'une personne n'est pas sincère en fonction de nos crières à nous... si je suis en mesure de constater des choses chez l'autre qui trahissent son absence de sincérité a priori je devrais pouvoir être en mesure de faire de même pour moi même et savoir si je suis sincère ou non. Si se penser sincère c'est être dans la route de l'hypocrisie alors que dire de la personne qui estime pouvoir déterminer si les autres sont sincères ou non ?
 

absent

لا إله إلا هو
En constatant quoi ? On peut tous constater des choses et en déduire qu'une personne n'est pas sincère en fonction de nos crières à nous... si je suis en mesure de constater des choses chez l'autre qui trahissent son absence de sincérité a priori je devrais pouvoir être en mesure de faire de même pour moi même et savoir si je suis sincère ou non. Si se penser sincère c'est être dans la route de l'hypocrisie alors que dire de la personne qui estime pouvoir déterminer si les autres sont sincères ou non ?
Chacun ses moyens en effet. Je comprends.
 

HassanGedeze

Hassan Gedezel ...
Donc si je te suis, il faudrait d'abord croire ? Ou alors je n'ai rien compris, si tu pouvais expliquer autrement, plus simplement ce serait gentil.
Je ne vois pas trop le lien entre le fait de se croire sincère et le fait de négliger le fait d'être un être imparfait. On peut connaître nos lacunes d'être humain, connaître nos limites, mais avoir l'intention de comprendre, etc... et être sincère dans notre recherche de la Vérité... si on ne s'en souciais pas, on ne se poserait même pas la question.

heu ... c'est un peu complexe, de vouloir simplifier ce que on a voulu faire simple ... :) ... je peux te conseiller de reprendre le texte avec attention de lire et de comprendre par étape ..

la sincérité commence par croire, certes .. alors tu as la sourate "ikhlass" ... c'est une forme , de notre part , de sincérité, de recevoir ce message du Quran .. c'est une forme mais c'est un début .. un commencement ... puis sur ce chemin de la sincérité, pour aboutir à cette "authentique" sincérité, celle qui est vantée par Allah Lui même, il convient de se mettre sur une route de remise en cause, qui nous conduit vers une étude de nous même .. et lorsque l'on découvrira notre humanité, donc notre manquement à la perfection, nous nous écarterons du jugement personnel de se croire sincère .. c'est un cheminement, une étude de soi, et un enseignement ... c'est dans le cheminement, de notre propre connaissance de nous même, que nous touchons à la compréhension du Miséricordieux ...
la sincérité, c'est d'abord de prendre conscience de l'action de notre ego, et de s'écarter de son influence ... avoir la capacité de le faire , c'est la Grace d'Allah, se croire sincère par un mérite, c'est déjà de l'hypocrisie.

Donc pour être un chercheur de vérité, c'est une part de sincérité, mais on cherche la vérité, pour la trouver ::sournois: ... cette vérité est la Grace d'Allah : pas notre force ni notre capacité.
 
Ça n'a aucun sens, on ne peut pas croire en un truc comme ça, les yeux fermés... :/ vous plaisantez j'espère ?
Ce n'est pas logique, il y a des versets qui disent que Dieu ne guide que les sincères, dont ça suppose que la sincérité précède la guidance, donc on ne peut pas dire qu'il faut d'abord croire et ensuite la sincérité sera au rendez vous.
 

HassanGedeze

Hassan Gedezel ...
En constatant quoi ? On peut tous constater des choses et en déduire qu'une personne n'est pas sincère en fonction de nos crières à nous... si je suis en mesure de constater des choses chez l'autre qui trahissent son absence de sincérité a priori je devrais pouvoir être en mesure de faire de même pour moi même et savoir si je suis sincère ou non. Si se penser sincère c'est être dans la route de l'hypocrisie alors que dire de la personne qui estime pouvoir déterminer si les autres sont sincères ou non ?

C'est déjà un tout de vouloir regarder notre propre hypocrisie, avec tous les aspects de notre propre humanité, et c'est cette attitude qui nous pousserait à regarder les qualités de mon prochain... nous ne sommes qu'en mesure de mesurer nos propres "élans", mais nous ne pouvons sonder le fond des cœurs ... avoir conscience de son humanité, c'est agir avec humilité, et celui qui agit avec humilité, est en mesure de recevoir la Lumière ... celui qui reçoit la Lumière : progresse vers Allah... Ainsi, le but de l'Homme est de se purifier , dans sa conscience, et sa conscience est dirigée vers Allah .... tant que nous puisons de la Lumière, alors notre conscience est purifiée, notre progressons, et nous apprenons .. de ce que nous ne savons pas ..et cela est un chemin sans fin.
 

absent

لا إله إلا هو
Ça n'a aucun sens, on ne peut pas croire en un truc comme ça, les yeux fermés... :/ vous plaisantez j'espère ?
Ce n'est pas logique, il y a des versets qui disent que Dieu ne guide que les sincères, dont ça suppose que la sincérité précède la guidance, donc on ne peut pas dire qu'il faut d'abord croire et ensuite la sincérité sera au rendez vous.
Non. Il faut d'abord purifier son coeur, ensuite la foi peut y fleurir. Pour un coeur non pur, aucune preuve ne sera perçue comme telle.
 

absent

لا إله إلا هو
?? :prudent: ...

Qu'importe qu'elle soit de la poésie ou pas, t’emmène t-elle à ce qui t'épanouie ?
notre conscience n'est pas attachée au forme, même si nous y mettons notre attention, notre conscience n'est pas sur la bouteille, mais de ce qu'elle contient ...
Oui, mais c'est une très mauvaise prose et ça ne donne pas envie de lire jusqu'au bout.
 
Non. Il faut d'abord purifier son coeur, ensuite la foi peut y fleurir. Pour un coeur non pur, aucune preuve ne sera perçue comme telle.
Ce sont juste des affirmations gratuites, je pourrais aussi dire : seul les coeurs purs s'éloignent de l'Islam. Tu comprends que ce ne sont que des affirmations gratuites ?
 

HassanGedeze

Hassan Gedezel ...
Ça n'a aucun sens, on ne peut pas croire en un truc comme ça, les yeux fermés... :/ vous plaisantez j'espère ?
Ce n'est pas logique, il y a des versets qui disent que Dieu ne guide que les sincères, dont ça suppose que la sincérité précède la guidance, donc on ne peut pas dire qu'il faut d'abord croire et ensuite la sincérité sera au rendez vous.

et ben, pour ma part, mon rôle est joué ... tu te posais des questions,
j'ai amené ds réponses,
cela ne te convient pas ... fais selon ta guise ...

mais tant que tu trouveras plus de sincérité dans tes actes que d'ego, pour moi, tu en es totalement prisonnier(e) .(de ton ego) ... c'est un chemin d’arrogance.
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
merci @patouch pour cette discution cela m'a permis de comprendre de nombreuse chose
et cela m'a rassuré car je constate que tu es dans la meme problematique que toute les fois que je pose une question celle du decalage entre ma question et les reponses que l'on me donne

je pensai que le probleme pouvait venir de moi de mon manque de clarté
mais maintenant que je suis à l'exterieur de la discution et que tu es une personne qui s'exprime clairement ses idée et ses question je voi que tu n'es pas epargné je retrouve les meme decalage .

ce qui fait que l'on se retrouve avec des pages de discution avec 10% de reponse à la question et 90% pour de tentative de comprendre ce que ces reponses veulent dire .

cela serai interessant d'etudier la cause de ce phenomene de decalage ...
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Pour revenir au sujet de la sincerité :

les musulmans pour expliqué ce gros probleme qui fait que les humains ne reconnaissent pas la veracité du coran
1/c soit qu'il refuse par orgueil ou autre interet mesquin
2/ ou soit c que Dieu ne la pas guidé ou l'a aveuglé
pourquoi Dieu ne le guiderai pas ?
c parcequ'il a pas un coeur pur
en quoi n'a t'il pas un coeur pur: il n'est pas sincere il ne recherche pas sincerement la verité autrement il l'aurai reconnu

alors le cas de celui qui etait musulmans
c soit qu'il n'a jamais vraiment etait musulmans
soit il n'a jamais vraiment compris l'islam et qu'il n'y connait rien
soit Dieu l'a egaré car il ne meritai pas d'etre musulmans surement parcequ'il avait un coeur corrompu

aprés il y a des musulmans qui ont des doute
en general c la suspition pour beaucoup le fait deja d'exprimer ses doutes le rend suspect
jugement d'intention ou on remet sa sincerité en cause de vouloir vraiment cherché la verité
d'autre le considereron meme deja plus comme musulmans
d'autre penseron que c un non musulman se faisant passé pour un musulmans pour trompé et mettre des doutes au musulman.

aprés je ne nie pas que c cas de figure existe mais on ne peut les generalisé à tous

et beaucoup de ces critique peuvent aussi bien etre adressé à une personne qui accepterai l'islam
 
merci @patouch pour cette discution cela m'a permis de comprendre de nombreuse chose
et cela m'a rassuré car je constate que tu es dans la meme problematique que toute les fois que je pose une question celle du decalage entre ma question et les reponses que l'on me donne

je pensai que le probleme pouvait venir de moi de mon manque de clarté
mais maintenant que je suis à l'exterieur de la discution et que tu es une personne qui s'exprime clairement ses idée et ses question je voi que tu n'es pas epargné je retrouve les meme decalage .

ce qui fait que l'on se retrouve avec des pages de discution avec 10% de reponse à la question et 90% pour de tentative de comprendre ce que ces reponses veulent dire .

cela serai interessant d'etudier la cause de ce phenomene de decalage ..
.

C'est exactement ça... j'ai une petite idée, je pense que c'est la mauvaise foi :desole:
Généralement quand les gens sentent qu'un petit détail peut remettre en question leur foi, leur mettre un doute, même minime, ils se dérobent... ils n'argumentent pas et se contentent de dire que c'est clair, que si tu ne comprends pas c'est sûrement que Dieu ne veut pas que tu comprennes car tu n'est pas sincère ou orgueilleuse ou pas assez intelligente...
 
et ben, pour ma part, mon rôle est joué ... tu te posais des questions,
j'ai amené ds réponses,
cela ne te convient pas ... fais selon ta guise ...

mais tant que tu trouveras plus de sincérité dans tes actes que d'ego, pour moi, tu en es totalement prisonnier(e) .(de ton ego) ... c'est un chemin d’arrogance.
Tu pars dans des envolées lyriques, ça embrouille plus qu'autre chose... peut-être que c'est toi qui est prisonnier de ton ego, tu ne l'a jamais envisagé ? Ce n'est pas toujours aux autres de se remettre en question...
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
C'est exactement ça... j'ai une petite idée, je pense que c'est la mauvaise foi :desole:
Généralement quand les gens sentent qu'un petit détail peut remettre en question leur foi, leur mettre un doute, même minime, ils se dérobent... ils n'argumentent pas et se contentent de dire que c'est clair, que si tu ne comprends pas c'est sûrement que Dieu ne veut pas que tu comprennes car tu n'est pas sincère ou orgueilleuse ou pas assez intelligente...

oui cela porte un nom en psychologie cela se fait parfois de facon inconsciente et l'on en est tous plus ou moin victime
mais avec differente cause il y a la mauvaise foi mais il y a aussi autre chose de plus subtil
c 'est la dissonance c un biais cognitif


car il est evident que cela demande parfois un grand effort de sortir de ses schema de pensée pour essayé de voir les choses autrement surtout quand cela est tabou et que les menace pese sur nous ... il faut vraiment y mettre le prix pour nous sortir de notre zone de confort et cela le coran en parle notament avec la question des epreuves et des tentations ...

mais je sais pertinement que si l'on proposerai à chaque musulmans 1 miliard d'euro si il renie l'islam
beaucoup y reflechirai à 2 fois avant de refusé
nous avons tous notre prix et notre limite pour lequel on aura se moment de remise en doute de notre foi
le paradis aurai un prix pour lequel on serai pret à l'echanger ?
donc au final cela semble etre un genre d'algorythme qui peserai le pour et de contre

pour le remarqué il n'y a qu'a voir les nombreux compromis que font les musulmans sur leur foi
et il n'y a qu'a voir notre comportement en publique et en privé parfois on se cache plus par crainte des gens que l'on eprouve de la pudeur vis à vis de Dieu .

mais tous ces anomalie sont refoulé et on justifiera cela par une phrase qui n'a pas beaucoup de sens ou que je ne comprend pas c celle de dire j'ai eue une baisse de foi .

voir sujet lié à la sincerité
http://www.bladi.info/threads/defendre-vrai-faux.429441/page-3#post-14448148
 
Je suis tombée sur cette citation de Racine : "La foi qui n'agit point, est-ce une foi sincère ?", et du coup je me suis demandé ce que pouvait bien être une "foi sincère", comment une personne peut s'assurer elle-même de sa sincérité ? Je pose la question car en matière de religion, quand on exprime par exemple le fait qu'on a perdu la foi (pas forcément en Dieu mais en la religion) on nous fait comprendre que si on a perdu la foi c'est certainement parce que nous ne sommes pas sincère et que cela expliquerait pourquoi Dieu nous aurait égaré, or intérieurement on est quand même mieux placé que n'importe qui d'autre pour savoir si on est sincère ou non, si nous ne sommes même pas en mesure de contrôler notre propre sincérité, en sachant que c'est de cette sincérité que dépend la guidance divine, comment pourrions nous être jugé sur une chose sur laquelle on n'a aucun contrôle ?
Grande question.
Sinon perdre la foi en une religion c'est souvent bénéfique du point de vue de la foi en Dieu.
Si tu vois ce que je veux dire.
 

HassanGedeze

Hassan Gedezel ...
Tu pars dans des envolées lyriques, ça embrouille plus qu'autre chose... peut-être que c'est toi qui est prisonnier de ton ego, tu ne l'a jamais envisagé ? Ce n'est pas toujours aux autres de se remettre en question...

cela ne me dérange pas de considérer que je serais prisonnier de mon ego, alors je pourrais faire ce constat sans rechigner, si cela est le cas, alors soit ... et pour toi c'est la cas, car oui, je dois le répéter, je me sens plus pécheur que sincère, car ma sincérité est connue à nue devant Dieu, et Il connait ou j'en suis ... par contre si tu veux considérer que ton cœur est pur et te flatter de tes actions, tu es libre ... à toi ton chemin et à moi le mieux ... j'ai juste voulu naïvement te montrer une route, tu n'en veux pas... vraiment j'en suis chagriné, mais on a ce qu'on mérite.

mes envolés lyriques font parti de ce que je suis, et je suis bien triste qu'elles soient pour toi "amères" ... tant pis ... j'ai vécu jusqu'à aujourd'hui sans ta sympathie, et je dois te dire que sans l'avoir aujourd'hui cela ne change pas grand chose à ma vie .. cela est évidemment identique pour toi .. n'est ce pas ?
 

HassanGedeze

Hassan Gedezel ...
mais tous ces anomalie sont refoulé et on justifiera cela par une phrase qui n'a pas beaucoup de sens ou que je ne comprend pas c celle de dire j'ai eue une baisse de foi .

voir sujet lié à la sincerité

je trouve que tu ne manques pas de toupet de philosopher sur la foi des musulmans, alors que tu te poses des questions sur l'origine divine du Quran ... c'est que souvent les réponses qu'on nous propose ne sont pas à la juste vision de nos errances ! avec les années qui s'accumulent nous pourrions faire maturer un vin qui enivre , mais nous pourrions aussi faire du vinaigre amère ...:D ... c'est une boutade fraternelle .. Bien sur !!! :rolleyes:
 
cela ne me dérange pas de considérer que je serais prisonnier de mon ego, alors je pourrais faire ce constat sans rechigner, si cela est le cas, alors soit ... et pour toi c'est la cas, car oui, je dois le répéter, je me sens plus pécheur que sincère, car ma sincérité est connue à nue devant Dieu, et Il connait ou j'en suis ... par contre si tu veux considérer que ton cœur est pur et te flatter de tes actions, tu es libre ... à toi ton chemin et à moi le mieux ... j'ai juste voulu naïvement te montrer une route, tu n'en veux pas... vraiment j'en suis chagriné, mais on a ce qu'on mérite.

mes envolés lyriques font parti de ce que je suis, et je suis bien triste qu'elles soient pour toi "amères" ... tant pis ... j'ai vécu jusqu'à aujourd'hui sans ta sympathie, et je dois te dire que sans l'avoir aujourd'hui cela ne change pas grand chose à ma vie .. cela est évidemment identique pour toi .. n'est ce pas ?
Je n'ai jamais dit que je n'avais pas d'ego ou que mon coeur était pur, mais j'estime être sincère dans ma démarche de vouloir approcher une certaine forme de vérité, autant que faire se peut...

Tes envolées lyriques sont dérangeantes parce qu'elles éloignent du sujet et embrouillent les choses, ce n'est pas un forum poésie...
 
Si on recherche vraiment la vérité, il faut déjà partir du principe que l'on peut avoir tort, en tant que musulmans, vous croyez d'abord et validez ensuite le Coran, donc aucune sincérité possible puisque vous acceptez que les arguments qui valideront votre foi... les arguments ou faisceaux d'indices qui pourraient vous faire douter seront balayés d'un revers de main.
 

etre2en1

intersex people are cool
VIB
La sincérité se reconnait par les actes. Une foi qui ne porte aucun fruit n'est pas sincère. Comme on reconnait l'arbre à son fruit, on reconnait le fidèle par la pureté de ses actes.
.......
Je te contredirais là dessus, on ne peut pas reconnaître la sincérité de quelqu'un par ses actes, parce que une personne qui ne sera pas sincère pourrait avoir les mêmes actes mais de manière non sincère et même pire en hypocrite.
En plus une personne sincère pourrait être obligée de commettre des choses contraires à sa foi ou être empêchée de faire des choses.
Comme une personne par exemple que l'on empêche de prier, sincèrement elle le voudrait mais elle en est empêchée, de même une personne peut prier seul ou devant tout le monde sans croire.
 
Haut