Laisser pleurer son bébé, ce ne serait pas si grave

madalena

Contributeur
Contributeur
salam

Une nouvelle étude affirme que les enfants que les parents ont laissés pleurer le soir dans leur lit ne présentent pas de problèmes émotionnels.

Peut-on laisser pleurer son bébé qui refuse de s’endormir ? Cette question, tous les parents se la sont un jour posée. Les spécialistes sont très nombreux à s’élever contre la méthode dite du « 5-10-15 » qui consiste à laisser pleurer le nourrisson 5, 10 puis 15 minutes avant de le prendre dans les bras. Récemment, des pédiatres allemands dénonçaient cette pratique en expliquant qu’elle nuisait au développement du cerveau de l’enfant. Une nouvelle étude apporte cependant de nouveaux éléments allant à l’encontre de cette conclusion.

Des chercheurs de l'Université d'Adelaide ont suivi 43 couples avec enfants pendant trois mois.
Ils ont constitué trois groupes : les premiers devaient quitter la chambre de leur enfant après le coucher. En cas de pleurs, ils étaient encouragés à attendre un moment avant d'aller le consoler.

Au fur et à mesure de l’année, ils devaient allonger leur période d'attente avant de retourner voir leur enfant. Le deuxième groupe devait coucher leur enfant au moment où celui-ci manifestait des signes de fatigue. Le dernier groupe ne devait rien changer à sa méthode. Les chercheurs ont analysé le niveau de stress chez l'enfant en étudiant le taux de cortisol, l'hormone du stress.

Verdict ? Les pleurs n'ont pas entraîné de problèmes émotionnels chez le bébé. Le taux de cortisol était normal dans chaque groupe au bout d’un an. A la fin de l’expérience, les scientifiques ont même constaté que les enfants du premier groupe dormaient 13 minutes plus rapidement que ceux du troisième groupe.

De même, ils se réveillaient moins la nuit. Des résultats qui doivent cependant être pris avec précaution vu le nombre d’enfants limité (43) qui participaient à l’étude et la durée assez courte de l’expérience (1 an). "Plus nous aurons d'études (sur les deux méthodes choisies), plus nous serons certains que c'est complètement sans danger », souligne en effet le docteur Gradisar.

http://www.parents.fr/Actualites/Laisser-pleurer-son-bebe-ce-ne-serait-pas-si-grave-2225409
 

soucha

Float like a butterfly, sting like a bee
salam

c'est avec les pleures qu'ils ont la mort subite?
Non, ce n'est pas la cause directe. Mais les pleurs d'un enfant en bas d'un an peuvent avoir differentes origines, dont des malaises ou inconforts, fièvre, diarrhée, etc.
Le laisser pleurer comme un grand alors que c'est sa seule façon d'exprimer sa douleur ou sa peur, est egoïste selon moi.
 

madalena

Contributeur
Contributeur
Non, ce n'est pas la cause directe. Mais les pleurs d'un enfant en bas d'un an peuvent avoir differentes origines, dont des malaises ou inconforts, fièvre, diarrhée, etc.
Le laisser pleurer comme un grand alors que c'est sa seule façon d'exprimer sa douleur ou sa peur, est egoïste selon moi.


salam

si il est pas bien , bien sûr que je vais pas le laisser pleurer mais il peut aussi pleurer alors qu'il va bien...je veux dire qu'il soit en forme...
 

Ahava

Bénis soient ceux qui doutent !
VIB
" Des chercheurs de l'Université d'Adelaide ont suivi 43 couples avec enfants pendant trois mois."

Pendant 3 mois mais vers quelle période de leur vie ?

car un bébé entre 0 et 3 mois ne pleure pas pour les mêmes raisons qu'un bébé entre 6 et 9 ou encore entre 9 et 12 !
 
" Des chercheurs de l'Université d'Adelaide ont suivi 43 couples avec enfants pendant trois mois."

Pendant 3 mois mais vers quelle période de leur vie ?

car un bébé entre 0 et 3 mois ne pleure pas pour les mêmes raisons qu'un bébé entre 6 et 9 ou encore entre 9 et 12 !

Le protocole de "l'etude" est tres mal decrit.
On parle de 3 mois puis de resultats a 1 an, et finalement je trouve les conclusions tres hatives etant donne qu'on n'a pas etudie les consequences psychologiques a (beaucoup) plus long terme...
Moi je peux pas resister a un bebe qui pleure ;)
 

Ahava

Bénis soient ceux qui doutent !
VIB
Le protocole de "l'etude" est tres mal decrit.
On parle de 3 mois puis de resultats a 1 an, et finalement je trouve les conclusions tres hatives etant donne qu'on n'a pas etudie les consequences psychologiques a (beaucoup) plus long terme...
Moi je peux pas resister a un bebe qui pleure ;)

Tout à fait Docteur !

D'ailleurs je n'ai jamais supporté entendre un enfant pleurer .... même quand je leur mets des baffes...je le fais en douceur :D
 

h_meo

lien France Palestine
VIB
un gosse qui pleure c'est qu'il a une raison de pleurer ... dés la première heure de sa vie faire en sorte de ne jamais le laisser pleurer .. c'est son seul moyen d'expression ... si ce môme n'a jamais eu de raison de pleurer pour obtenir quoi que ce soit .. plus tard vers les 3 ans, 4 ans il ne sait pas utiliser les pleurs pour obtenir quoi que ce soit

Lavé, nourri, amusé .. fatigué il sombre dans un sommeil sans pareil ...
 

soucha

Float like a butterfly, sting like a bee
Le protocole de "l'etude" est tres mal decrit.
On parle de 3 mois puis de resultats a 1 an, et finalement je trouve les conclusions tres hatives etant donne qu'on n'a pas etudie les consequences psychologiques a (beaucoup) plus long terme...
Moi je peux pas resister a un bebe qui pleure ;)
Moi non plus,
J'ajoute à cela, que la meilleure "methode" c'est celle d'écouter son instinct, car les théories changent constamment.
 

Ahava

Bénis soient ceux qui doutent !
VIB
un gosse qui pleure c'est qu'il a une raison de pleurer ... dés la première heure de sa vie faire en sorte de ne jamais le laisser pleurer .. c'est son seul moyen d'expression ... si ce môme n'a jamais eu de raison de pleurer pour obtenir quoi que ce soit .. plus tard vers les 3 ans, 4 ans il ne sait pas utiliser les pleurs pour obtenir quoi que ce soit

Lavé, nourri, amusé .. fatigué il sombre dans un sommeil sans pareil ...

Comme un adulte en fait : nous sommes de grands enfants ;)
 

h_meo

lien France Palestine
VIB
Comme un adulte en fait : nous sommes de grands enfants ;)
oui ... comme un adulte ... Anticiper leur besoin .... être conscient de leur rythme ... ce n'est qu'un entrainement de quelques semaines .. puis c'est rodé .. cela tourne tout seul ... tu développe une vraie relation avec ton môme ... les moments que vous passez une fois lavé et nourri sont de véritable moment de bonheur, rire, amusement jeux ... un môme qui pleure avant qu'un parent se décide à lui changer couche ou lui donner un sein ou un biberon .. un fois saisfait continue à chouiner pour tout et rien ... il n'est jamais satisfait .. et surtout développe ce réflexe de pelure pour tout et n'importe quoi
 

Ahava

Bénis soient ceux qui doutent !
VIB
oui ... comme un adulte ... Anticiper leur besoin .... être conscient de leur rythme ... ce n'est qu'un entrainement de quelques semaines .. puis c'est rodé .. cela tourne tout seul ... tu développe une vraie relation avec ton môme ... les moments que vous passez une fois lavé et nourri sont de véritable moment de bonheur, rire, amusement jeux ... un môme qui pleure avant qu'un parent se décide à lui changer couche ou lui donner un sein ou un biberon .. un fois saisfait continue à chouiner pour tout et rien ... il n'est jamais satisfait .. et surtout développe ce réflexe de pelure pour tout et n'importe quoi

Je ne pense pas qu'il chouine pour rien : les pleurs sont leur mode d'expression...une fois le langage maîtrisé, ça se calme !
 

UNIVERSAL

---lcdcjve---
VIB
salam

Une nouvelle étude affirme que les enfants que les parents ont laissés pleurer le soir dans leur lit ne présentent pas de problèmes émotionnels.

Peut-on laisser pleurer son bébé qui refuse de s’endormir ? Cette question, tous les parents se la sont un jour posée. Les spécialistes sont très nombreux à s’élever contre la méthode dite du « 5-10-15 » qui consiste à laisser pleurer le nourrisson 5, 10 puis 15 minutes avant de le prendre dans les bras. Récemment, des pédiatres allemands dénonçaient cette pratique en expliquant qu’elle nuisait au développement du cerveau de l’enfant. Une nouvelle étude apporte cependant de nouveaux éléments allant à l’encontre de cette conclusion.

Des chercheurs de l'Université d'Adelaide ont suivi 43 couples avec enfants pendant trois mois.
Ils ont constitué trois groupes : les premiers devaient quitter la chambre de leur enfant après le coucher. En cas de pleurs, ils étaient encouragés à attendre un moment avant d'aller le consoler.

Au fur et à mesure de l’année, ils devaient allonger leur période d'attente avant de retourner voir leur enfant. Le deuxième groupe devait coucher leur enfant au moment où celui-ci manifestait des signes de fatigue. Le dernier groupe ne devait rien changer à sa méthode. Les chercheurs ont analysé le niveau de stress chez l'enfant en étudiant le taux de cortisol, l'hormone du stress.

Verdict ? Les pleurs n'ont pas entraîné de problèmes émotionnels chez le bébé. Le taux de cortisol était normal dans chaque groupe au bout d’un an. A la fin de l’expérience, les scientifiques ont même constaté que les enfants du premier groupe dormaient 13 minutes plus rapidement que ceux du troisième groupe.

De même, ils se réveillaient moins la nuit. Des résultats qui doivent cependant être pris avec précaution vu le nombre d’enfants limité (43) qui participaient à l’étude et la durée assez courte de l’expérience (1 an). "Plus nous aurons d'études (sur les deux méthodes choisies), plus nous serons certains que c'est complètement sans danger », souligne en effet le docteur Gradisar.

http://www.parents.fr/Actualites/Laisser-pleurer-son-bebe-ce-ne-serait-pas-si-grave-2225409
Des résultats qui doivent cependant être pris avec précaution vu le nombre d’enfants limité (43) qui participaient à l’étude et la durée assez courte de l’expérience (1 an). "Plus nous aurons d'études (sur les deux méthodes choisies), plus nous serons certains que c'est complètement sans danger », souligne en effet le docteur Gradisar.

Il ne faut pas aussi des qu'il chouine une seconde le prendre dans les bras.

Edit: ça c'est quand il n'y a aucun signe de maladie ça va de soi
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
De toute façon depuis quand nous avons besoin d'une étude pour savoir ce qu'on doit faire quand nos bb pleurent? Les mères sont celles qui peuvent le mieux décoder les pleurs d'un enfant et c'est pas récent en plus...
 
Trop jeune pour le " câlin seul" :eek:

:D
Soupiiiiir 7chouma (je crois que ça commence bien plus tôt)

Je pensais à le remplir d'affection par un petit câlin, un geste tendre, de sorte à ce que peu à peu il soit en mesure de puiser en lui de quoi vaincre ses angoisses seul : )
 

soucha

Float like a butterfly, sting like a bee
De toute façon depuis quand nous avons besoin d'une étude pour savoir ce qu'on doit faire quand nos bb pleurent? Les mères sont celles qui peuvent le mieux décoder les pleurs d'un enfant et c'est pas récent en plus...
C'est de la folie!
 

madalena

Contributeur
Contributeur
Des résultats qui doivent cependant être pris avec précaution vu le nombre d’enfants limité (43) qui participaient à l’étude et la durée assez courte de l’expérience (1 an). "Plus nous aurons d'études (sur les deux méthodes choisies), plus nous serons certains que c'est complètement sans danger », souligne en effet le docteur Gradisar.

Il ne faut pas aussi des qu'il chouine une seconde le prendre dans les bras.

Edit: ça c'est quand il n'y a aucun signe de maladie ça va de soi


salam

c'est ça que je parle, pas vite aller le prendre dès qu'il commence à pleurer et si il n'as rien...
 
Haut