Les musulmans "hétérosexisme" sont-ils un pur produit de la colonisation occidentale ?

C'est ce que pense Houria Bouteldja, égérie du mouvement décolonial dans cet extrait.


Ainsi que Ludovic Mohamed Zahed, imam et un docteur en sciences humaines et sociales en expliquant notamment ceci:


"L’Andalousie musulmane, mais aussi dans le Maroc et l’Egypte actuels, des voyageurs des deux rives attestent de l’existence, au XVIII et XIXe siècles, de relations homo-érotiques et homosexuelles communément admises par la société. Ce sont des choses que Khaled El-Rouayheb, professeur assistant à Harvard, décrit bien dans « Before homosexuality », traduit en français pas « L’amour des garçons dans le monde arabo-islamique ».

Personnellement je n'ai pas les références et la culture historique pour valider ou réfuter cette analyse, de manière formelle et catégorique...

Donc qu'en pensez-vous ?

Autrement dit quand des cyber-salafistes conspuent les homosexuels LGBTQIRnetflix+ dans leur sexualité en maudissant la modernité occidentale décadente, sont-ils en train de reproduire, inconsciemment, des schémas hétérosexistes hérités d'un occident qu'ils détestent et dont ils veulent échapper a tout prix ?

En gros, sont-ils de profonds aliénés de l'occident ?

Ou bien l'analyse est fausse, la condamnation de l'homosexualité existait avant la colonisation et préfigurait déjà dans certains versets constitutifs de l'orthodoxie musulmane ?

Ou alors c'est qu'elle est apparue plus tard en effet, mais sans lien direct ou spécifique avec la colonisation ? 🤔
 
Personne ne sait — sur ce forum a majorité musulmane — si la condamnation de l'homosexualité (morale ou pénale), très répandue dans les pays musulmans, est contenue dans le coran voir consubstantielle, et/ou conforme aux mœurs de l'époque ou ou ou si elle est d'importation de colons occidentaux ?

Ou alors a la limite une sorte de mixe des deux ?

Terrible. ☹️
 

Les liens de prières quataris en arabe c'est bien mais je cherche surtout des références historiques, de l'analyse de data, des concepts en science des religions, des arguments, des preuves, ces choses la quoi... ☹️

Toi par exemple tu n'es pas très gay-friendly non ?

Selon toi, ce serait plutot par reproduction inconsciente de vieilles mœurs de colons occidentaux importées comme le pense Houria ou par respect d'une doxa islamique traditionnelle jugée authentique et majoritaire de tous temps ? 🤔
 
Les liens de prières quataris en arabe c'est bien mais je cherche surtout des références historiques, de l'analyse de data, des concepts en science des religions, des arguments, des preuves, ces choses la quoi... ☹️

Toi par exemple tu n'es pas très gay-friendly non ?

Selon toi, ce serait plutot par reproduction inconsciente de vieilles mœurs de colons occidentaux importées comme le pense Houria ou par respect d'une doxa islamique traditionnelle jugée authentique et majoritaire de tous temps ? 🤔
Aux dernières nouvelles l’interdiction de l’homosexualité dans l’islam date de plus de 15 siècles donc bien avant l’apparition de la colonisation occidentale
A moins quej’ai mal compris la question
 
Aux dernières nouvelles l’interdiction de l’homosexualité dans l’islam date de plus de 15 siècles donc bien avant l’apparition de la colonisation occidentale
A moins quej’ai mal compris la question

Non c'est exactement ça.

Je précise dans l'énoncé que je n'ai pas la culture pour répondre a cette question même si cette théorie décoloniale me parait un peu suspecte et marquée d'idéologie.
 
Non c'est exactement ça.

Je précise dans l'énoncé que je n'ai pas la culture pour répondre a cette question même si cette théorie décoloniale me parait un peu suspecte et marquée d'idéologie.
C’est du n’importe quoi, il faut pas tout jeter sur la colonisation occidentale
L’interdiction de l’homosexualité dans l’islam est écrite noir sur blanc dans le coran et dans les hadiths depuis plus de 15 siècles
 
Aux dernières nouvelles l’interdiction de l’homosexualité dans l’islam date de plus de 15 siècles donc bien avant l’apparition de la colonisation occidentale
A moins quej’ai mal compris la question

Dans le monde précolonial il semblerait que l'homosexualité était assez bien acceptée dans le "monde arabe" ou certains pays d’Afrique selon cette théorie, sans pour autant remonter 15 siècles avant...
 

Zaheer73

Si tu n'as pas de pudeur, fais ce qu'il te plait
VIB
Du coup tu pencherais plus pour la seconde option, a savoir une sorte d'essence islamique (ou alors une interprétation majoritaire) qui rejette l'homosexualité indépendamment de la colonisation ?
Il n'y a aucune interprétation à faire, c'est claire et net dans le Qoran et la Sounnah, même si la perversion a évolué depuis.
 
Dernière édition:
C’est du n’importe quoi, il faut pas tout jeter sur la colonisation occidentale
L’interdiction de l’homosexualité dans l’islam est écrite noir sur blanc dans le coran et dans les hadiths depuis plus de 15 siècles

Ok ok après comme les textes qui peuvent faire autorité sont multiples, réversibles et dépendants du contexte historique, il n' y a pas eu un "virage" particulièrement marquant "d'ouverture" a d'autres types de sexualité dans le "monde musulman" a un moment de l'histoire selon toi ?

Qui a pu inspirer et nourrir cette théorie ?
 
Il n'y a aucune interprétation à faire, c'est claire et net dans le Qoran, même si la perversité à évolué depuis.

Oui mais y a autant d'islams que de musulmans non, comme on dit ?

Il s'agirait juste de savoir lequel était majoritaire et faisait autorité dans le monde précolonial pour savoir si la thèse décoloniale est juste...
 

Zaheer73

Si tu n'as pas de pudeur, fais ce qu'il te plait
VIB
Oui mais y a autant d'islams que de musulmans non, comme on dit ?

Il s'agirait juste de savoir lequel était majoritaire et faisait autorité dans le monde précolonial pour savoir si la thèse décoloniale est juste...
Ça ne change rien à ce que je disais. Réfléchi, même si c'est trop te demander...
 
Ça ne change rien à ce que je disais. Réfléchi, même si c'est trop te demander...

Oui mais tu comprends bien que l'interprétation que tu t'es faite du coran n'est pas universelle, que le sociologue que je cite dans l'énoncé a lu le même livre que toi et pourtant c'est un imam homosexuel revendiqué.

Je suis pas sur qu'il se considère bon pour l'enfer en s'autorisant une perversion. :joueur:
 
Ou bien l'analyse est fausse, la condamnation de l'homosexualité existait avant la colonisation et préfigurait déjà dans certains versets constitutifs de l'orthodoxie musulmane ?
La condamnation de l'homosexualité remonte déjà à l'époque de Sodome. Donc l'homosexualité existait déjà et ce n'est pas la destruction de la ville et de ses habitants qui a enrayé le phénomène qui d'ailleurs existe dans toutes les sociétés moderne et anciennes.

Maintenant si on se base sur la science, deux pôles identiques se rejettent et deux pôles différents s'attirent. Le mariage entre les personnes du même sexe est une abérration car c'est le fruit d'une société décadente où le lobby LGBT a imposé sa doctrine.
 
Ok ok après comme les textes qui peuvent faire autorité sont multiples, réversibles et dépendants du contexte historique, il n' y a pas eu un "virage" particulièrement marquant "d'ouverture" a d'autres types de sexualité dans le "monde musulman" a un moment de l'histoire selon toi ?

Qui a pu inspirer et nourrir cette théorie ?
Les harems sont bien connus et pouvaient contenir plusieurs dizaines de femmes et quelques énuques. Or, il n'est pas inconnu que dans ces harems se produisaient aussi des situations de lesbianisme.

images (4).jpg
 

Ebion

Salueur ou salutateur? Telle est la question
VIB
Il est quand même curieux qu'à une époque où l'homosexualité était condamnée socialement en Occident, des explorateurs l'aient perçue comme florissante dans des sociétés colonisées, alors que maintenant que l'homosexualité est beaucoup plus acceptée en Occident, on condamne ces autres sociétés pour leur homophobie!!
 
Les harems sont bien connus et pouvaient contenir plusieurs dizaines de femmes et quelques énuques. Or, il n'est pas inconnu que dans ces harems se produisaient aussi des situations de lesbianisme.

Et c'était haram ou pas haram du coup ? 🥸

Le mariage entre les personnes du même sexe est une abérration car c'est le fruit d'une société décadente où le lobby LGBT a imposé sa doctrine.


Il est quand même curieux qu'à une époque où l'homosexualité était condamnée socialement en Occident, des explorateurs l'aient perçue comme florissante dans des sociétés colonisées, alors que maintenant que l'homosexualité est beaucoup plus acceptée en Occident, on condamne ces autres sociétés pour leur homophobie!!

Curieux oui... mais est ce que c'est fondamentalement faux et délirant ?

N'étant ni historien ni sociologue, difficile pour moi d'en être sur...
 
"L’Andalousie musulmane, mais aussi dans le Maroc et l’Egypte actuels, des voyageurs des deux rives attestent de l’existence, au XVIII et XIXe siècles, de relations homo-érotiques et homosexuelles communément admises par la société. Ce sont des choses que Khaled El-Rouayheb, professeur assistant à Harvard, décrit bien dans « Before homosexuality », traduit en français pas « L’amour des garçons dans le monde arabo-islamique ».


Ni plus ni moins que des écrits et des dires et propagandes d'orientalistes, et ils en ont raconté des conneries !!!
 
C'est ce que pense Houria Bouteldja, égérie du mouvement décolonial dans cet extrait.


Ainsi que Ludovic Mohamed Zahed, imam et un docteur en sciences humaines et sociales en expliquant notamment ceci:


"L’Andalousie musulmane, mais aussi dans le Maroc et l’Egypte actuels, des voyageurs des deux rives attestent de l’existence, au XVIII et XIXe siècles, de relations homo-érotiques et homosexuelles communément admises par la société. Ce sont des choses que Khaled El-Rouayheb, professeur assistant à Harvard, décrit bien dans « Before homosexuality », traduit en français pas « L’amour des garçons dans le monde arabo-islamique ».

Personnellement je n'ai pas les références et la culture historique pour valider ou réfuter cette analyse, de manière formelle et catégorique...

Donc qu'en pensez-vous ?

Autrement dit quand des cyber-salafistes conspuent les homosexuels LGBTQIRnetflix+ dans leur sexualité en maudissant la modernité occidentale décadente, sont-ils en train de reproduire, inconsciemment, des schémas hétérosexistes hérités d'un occident qu'ils détestent et dont ils veulent échapper a tout prix ?

En gros, sont-ils de profonds aliénés de l'occident ?

Ou bien l'analyse est fausse, la condamnation de l'homosexualité existait avant la colonisation et préfigurait déjà dans certains versets constitutifs de l'orthodoxie musulmane ?

Ou alors c'est qu'elle est apparue plus tard en effet, mais sans lien direct ou spécifique avec la colonisation ? 🤔
En Afrique la haine envers les homosexuels n' etait pas intense , ce sont l' eglise et les colonisateurs europeens menteurs car ils pratiquaient la laicite chez eux et imposaient le catholicisme en afrique qui ont aggrave le phenomene donnant du grain a moudre aux salafistes et aux traditionnalistes en afrique
idem avec l' avortement ,le pire est que leur politique bourgeoise et d' apartheid en afrique pendnt qu' ils vivaient le free sex a cree chez les africains une repulsion vis a vis des pratiques de sexe libre poussant les africains dans le conservatisme a la salafiste
Auparavantle sexe libre existait dans des pays comme le Mali
un proverbe malien dit : lafemme est un episde mais a la portee de n' importe quelle bouche pourvu qu' elle soit edentee
 
C'est ce que pense Houria Bouteldja, égérie du mouvement décolonial dans cet extrait.


Ainsi que Ludovic Mohamed Zahed, imam et un docteur en sciences humaines et sociales en expliquant notamment ceci:


"L’Andalousie musulmane, mais aussi dans le Maroc et l’Egypte actuels, des voyageurs des deux rives attestent de l’existence, au XVIII et XIXe siècles, de relations homo-érotiques et homosexuelles communément admises par la société. Ce sont des choses que Khaled El-Rouayheb, professeur assistant à Harvard, décrit bien dans « Before homosexuality », traduit en français pas « L’amour des garçons dans le monde arabo-islamique ».

Personnellement je n'ai pas les références et la culture historique pour valider ou réfuter cette analyse, de manière formelle et catégorique...

Donc qu'en pensez-vous ?

Autrement dit quand des cyber-salafistes conspuent les homosexuels LGBTQIRnetflix+ dans leur sexualité en maudissant la modernité occidentale décadente, sont-ils en train de reproduire, inconsciemment, des schémas hétérosexistes hérités d'un occident qu'ils détestent et dont ils veulent échapper a tout prix ?

En gros, sont-ils de profonds aliénés de l'occident ?

Ou bien l'analyse est fausse, la condamnation de l'homosexualité existait avant la colonisation et préfigurait déjà dans certains versets constitutifs de l'orthodoxie musulmane ?

Ou alors c'est qu'elle est apparue plus tard en effet, mais sans lien direct ou spécifique avec la colonisation ? 🤔
Et tu crois que la zoophilie existait à l'époque ? 😱
 

tizniti

Reubeulogue et bladologue.
Plusieurs textes classiques de la littérature arabe, datant de l’époque du prophète Mahomet (570-632), des Dynasties Omeyyades (661-750) et Abbassides (750-1258), nous apprennent que l’homosexualité a toujours été une pratique tolérée, autorisée et très répandue. Il suffit de lire, par exemple, les « Lettres » de Al-Jahiz (776-869), auteur du célèbre « Livre des avares ». Mais aussi le fameux « Mille et Une nuits », ou les « Maqamat » de l’auteur irakien Badi’ al-Zaman al-Hamadani (967-1007) qui raconte le délire et le plaisir des homosexuels dans les bains maures de Baghdâd. Nous trouvons une description détaillée de la vie des gays et leurs manières de vivre dans les textes de certains brillants poètes, comme Abou Nouawas (747-815), Bachar Ibn Burd (714-784) et Safieddine el-Houli (1276-1349).
D’ailleurs, le Coran s’adresse, ouvertement, aux fidèles croyants et leur promet des beaux garçons, des jeunes hommes de grande beauté, au paradis, avec lesquels ils peuvent assouvir leurs plaisirs. On lit dans la sourate LХХVІ, dans un passage consacré aux délices de la vie dans l’au-delà : « Des éphèbes immortels circulent autour d’eux. Tu les compares, quand tu les verras, à des perles détachées ».
Le Coran ne réprime pas directement l’homosexualité. Il ne l’interdit pas en tant que pratique maudite, comme le cas de la fornication ou bien de la sorcellerie qu’au contraire il cite publiquement. Mais il prend une position modérée quand il appelle les homosexuels dans la sourate ІV : « Si deux d’entre vous commettent une action infâme, sévissez contre eux, à moins qu’ils ne se repentent et ne se corrigent. Dieu revient sans cesse vers le pécheur repentant, il est miséricordieux ». Un message clair, très expressif, de pardon et d’indulgence. Il est à signaler que les historiens nous rapportent le nom de nombreux homosexuels arabes musulmans célèbres, qui ont vécu à La Mecque, le fief de l’Islam, et qui ont marqué leur génération, comme al-Hakam Ben Abi al-As, Abu Jahl Ben Hichem et Habar Ben Assouad, ainsi que des lesbiennes, comme Hind Ben Nouaman Ben Moundir et Zarka al-Yamama.
mithly_extrait.jpg

Extrait du premier numeron de Mithly magazine ( Revue Lgbt arabe).
 
Plusieurs textes classiques de la littérature arabe, datant de l’époque du prophète Mahomet (570-632), des Dynasties Omeyyades (661-750) et Abbassides (750-1258), nous apprennent que l’homosexualité a toujours été une pratique tolérée, autorisée et très répandue. Il suffit de lire, par exemple, les « Lettres » de Al-Jahiz (776-869), auteur du célèbre « Livre des avares ». Mais aussi le fameux « Mille et Une nuits », ou les « Maqamat » de l’auteur irakien Badi’ al-Zaman al-Hamadani (967-1007) qui raconte le délire et le plaisir des homosexuels dans les bains maures de Baghdâd. Nous trouvons une description détaillée de la vie des gays et leurs manières de vivre dans les textes de certains brillants poètes, comme Abou Nouawas (747-815), Bachar Ibn Burd (714-784) et Safieddine el-Houli (1276-1349).
D’ailleurs, le Coran s’adresse, ouvertement, aux fidèles croyants et leur promet des beaux garçons, des jeunes hommes de grande beauté, au paradis, avec lesquels ils peuvent assouvir leurs plaisirs. On lit dans la sourate LХХVІ, dans un passage consacré aux délices de la vie dans l’au-delà : « Des éphèbes immortels circulent autour d’eux. Tu les compares, quand tu les verras, à des perles détachées ».
Le Coran ne réprime pas directement l’homosexualité. Il ne l’interdit pas en tant que pratique maudite, comme le cas de la fornication ou bien de la sorcellerie qu’au contraire il cite publiquement. Mais il prend une position modérée quand il appelle les homosexuels dans la sourate ІV : « Si deux d’entre vous commettent une action infâme, sévissez contre eux, à moins qu’ils ne se repentent et ne se corrigent. Dieu revient sans cesse vers le pécheur repentant, il est miséricordieux ». Un message clair, très expressif, de pardon et d’indulgence. Il est à signaler que les historiens nous rapportent le nom de nombreux homosexuels arabes musulmans célèbres, qui ont vécu à La Mecque, le fief de l’Islam, et qui ont marqué leur génération, comme al-Hakam Ben Abi al-As, Abu Jahl Ben Hichem et Habar Ben Assouad, ainsi que des lesbiennes, comme Hind Ben Nouaman Ben Moundir et Zarka al-Yamama.
Regarde la pièce jointe 337757

Extrait du premier numeron de Mithly magazine ( Revue Lgbt arabe).
Tu vas loin. Le coran ne cite pas ces ephebes pour qu'ils se fassent violer par ceux qui ont des tendances. D'ailleurs est ce que la porte du paradis leur sera ouverte à ceux là ? Après Allah pardonne tous les pêchés mais même si on envisage qu'ils seront pardonnés en tant que musulmans ,dans ce cas là faudra envisager le paradis comme un bordel sans nom ou pedocriminels zoophiles et autres detraques pourront assouvir leurs tendances . Mais ça s'appellera plus paradis mais enfer. Je mets pas un pied dans ce paradis là
 

tizniti

Reubeulogue et bladologue.
Tu vas loin. Le coran ne cite pas ces ephebes pour qu'ils se fassent violer par ceux qui ont des tendances.
Quelle est alors la raison de la presence de ces ephebes au Paradis.
dans ce cas là faudra envisager le paradis comme un bordel ...
En lisant le Coran, les exégèses et les hadith, on apprend que dans le paradis , les plaisirs sexuels prennent une place très importante. Allah met à la disposition des hommes de nombreuses « houris« .

Ces « houris » sont de belles femmes qui n’ont jamais été « déflorées » auparavant. Ni par un homme, ni par un « djinn » (Coran 55:56 et Coran 55:72-74). Elles sont donc vierges et le resteront. En plus de ces « houris », les hommes pourront aussi avoir des rapports sexuels avec leurs épouses terrestres, à condition que celles-ci les rejoignent au paradis.

Le célèbre savant musulman Al Suyuti (mort en 1505) décrit le paradis islamique ainsi : “À chaque fois qu’un homme touche une houri, il la trouve vierge. Le pénis des élus ne faiblit jamais, l’érection est éternelle. La sensation ressentie en faisant l’amour est à chaque fois absolument délicieuse et extraordinaire et quiconque la ressentirait en ce monde s’évanouirait. Chaque élu épousera 70 houris, en plus des femmes qu »il a épousées en ce bas monde et elles auront toutes des vagins appétissants. »

En quoi consiste donc l’occupation des heureux élus du paradis ? A cette question, les exégètes du Coran ont répondu: « Leur occupation consiste à déflorer des vierges ».
Une telle occupation nécessite beaucoup d’énergie. Mais pas de panique, Mohamed a la solution : la puissance sexuelle de l’homme sera centuplée, comme en témoigne ce hadith authentique et étrange :

D’après Anas, le Prophète a dit :

– « Au paradis, l’homme aura une puissance sexuelle si grande… »

Un compagnon l’interroge :

– « ô Messager d’Allah ! Sera-t-il si puissant ?

Et le prophète de répondre :

– « Il aura une puissance sexuelle centuplée »


Source : at-Tirmidhi, n° 2459 et déclaré par lui «authentique et étrange ». voir cet article du site islamqa
 
Quelle est alors la raison de la presence de ces ephebes au Paradis.

En lisant le Coran, les exégèses et les hadith, on apprend que dans le paradis , les plaisirs sexuels prennent une place très importante. Allah met à la disposition des hommes de nombreuses « houris« .

Ces « houris » sont de belles femmes qui n’ont jamais été « déflorées » auparavant. Ni par un homme, ni par un « djinn » (Coran 55:56 et Coran 55:72-74). Elles sont donc vierges et le resteront. En plus de ces « houris », les hommes pourront aussi avoir des rapports sexuels avec leurs épouses terrestres, à condition que celles-ci les rejoignent au paradis.

Le célèbre savant musulman Al Suyuti (mort en 1505) décrit le paradis islamique ainsi : “À chaque fois qu’un homme touche une houri, il la trouve vierge. Le pénis des élus ne faiblit jamais, l’érection est éternelle. La sensation ressentie en faisant l’amour est à chaque fois absolument délicieuse et extraordinaire et quiconque la ressentirait en ce monde s’évanouirait. Chaque élu épousera 70 houris, en plus des femmes qu »il a épousées en ce bas monde et elles auront toutes des vagins appétissants. »

En quoi consiste donc l’occupation des heureux élus du paradis ? A cette question, les exégètes du Coran ont répondu: « Leur occupation consiste à déflorer des vierges ».
Une telle occupation nécessite beaucoup d’énergie. Mais pas de panique, Mohamed a la solution : la puissance sexuelle de l’homme sera centuplée, comme en témoigne ce hadith authentique et étrange :

D’après Anas, le Prophète a dit :

– « Au paradis, l’homme aura une puissance sexuelle si grande… »

Un compagnon l’interroge :

– « ô Messager d’Allah ! Sera-t-il si puissant ?

Et le prophète de répondre :

– « Il aura une puissance sexuelle centuplée »


Source : at-Tirmidhi, n° 2459 et déclaré par lui «authentique et étrange ». voir cet article du site islamqa
Lheterosexualite Good. Le reste no Goodyear
Pour le plaisir des yeux, Allah ne parle pas de defloraison des ephebes aouzoubillah
Tout est beau dans le paradis. Cela se suffit à soi même
 

tizniti

Reubeulogue et bladologue.
Lheterosexualite Good. Le reste no Goodyear
Pour le plaisir des yeux, Allah ne parle pas de defloraison des ephebes aouzoubillah
Tout est beau dans le paradis. Cela se suffit à soi même
En quoi consiste donc l’occupation des heureux élus du paradis ? A cette question, les exégètes du Coran ont répondu: « Leur occupation consiste à déflorer des vierges ».
C'est vrai.
 
Quelle est alors la raison de la presence de ces ephebes au Paradis.

En lisant le Coran, les exégèses et les hadith, on apprend que dans le paradis , les plaisirs sexuels prennent une place très importante. Allah met à la disposition des hommes de nombreuses « houris« .

Ces « houris » sont de belles femmes qui n’ont jamais été « déflorées » auparavant. Ni par un homme, ni par un « djinn » (Coran 55:56 et Coran 55:72-74). Elles sont donc vierges et le resteront. En plus de ces « houris », les hommes pourront aussi avoir des rapports sexuels avec leurs épouses terrestres, à condition que celles-ci les rejoignent au paradis.

Le célèbre savant musulman Al Suyuti (mort en 1505) décrit le paradis islamique ainsi : “À chaque fois qu’un homme touche une houri, il la trouve vierge. Le pénis des élus ne faiblit jamais, l’érection est éternelle. La sensation ressentie en faisant l’amour est à chaque fois absolument délicieuse et extraordinaire et quiconque la ressentirait en ce monde s’évanouirait. Chaque élu épousera 70 houris, en plus des femmes qu »il a épousées en ce bas monde et elles auront toutes des vagins appétissants. »

En quoi consiste donc l’occupation des heureux élus du paradis ? A cette question, les exégètes du Coran ont répondu: « Leur occupation consiste à déflorer des vierges ».
Une telle occupation nécessite beaucoup d’énergie. Mais pas de panique, Mohamed a la solution : la puissance sexuelle de l’homme sera centuplée, comme en témoigne ce hadith authentique et étrange :

D’après Anas, le Prophète a dit :

– « Au paradis, l’homme aura une puissance sexuelle si grande… »

Un compagnon l’interroge :

– « ô Messager d’Allah ! Sera-t-il si puissant ?

Et le prophète de répondre :

– « Il aura une puissance sexuelle centuplée »


Source : at-Tirmidhi, n° 2459 et déclaré par lui «authentique et étrange ». voir cet article du site islamqa
Ta mécréance n'a aucune limite
 
Haut