Non à la retraite à 65 ans

un homme normalement constitué et non esclave travail jusqu'à la fin de ses jours

les esclaves triment comme des chiens et se battent pour se retirer avec des clopinettes à 60 ou 63 ans, et manifestent pour pas que leurs maîtres ne les enchainent quelques années de plus
 
Trouvé sur le web :
********************
Le privé paye les 15 milliards de déficit des retraite de l’éducation nationale et les 5 milliards de déficit du régime des agriculteurs.
Les 6 milliards de déficit des mineurs, les 3 milliards de déficit des cheminots, le milliards de déficit de la poste et des parlementaires sont payés par les impôts.
************
Par Nathalie Alonso16 avril 2013 | Réaction (113)

Un fonctionnaire gagne en moyenne 2 459 euros nets par mois​

82 euros par an soit 6,83 euros mensuels... c'est le montant de l'augmentation empochée par les agents de l'Etat en 2010 en moyenne, toutes catégories confondues, selon la dernière étude de l'Insee sur les salaires des agents de l’État dévoilée mardi. Dans le match des salaires entre privé et public, les fonctionnaires sont donc globalement gagnants avec un salaire net moyen de 2 459 euros nets par mois en 2010, contre 2 082 euros chez les salariés du privé et des entreprises publiques. Pour autant, sans compter qu'il existe de forte disparités salariales dans le public comme dans le privé, les fonctionnaires ont dû eux aussi se serrer la ceinture en 2010 : la hausse des salaires a atteint 2,3 % en euros courants mais compte tenu de l'inflation, elle n'aura été en réalité que de 0,8 %.

Les 10 % d’agents les mieux rémunérés qui ont perçu un salaire supérieur à 3 456 euros ont même vu leur rémunération reculer de 0,5% en euros constants. Mais certains s'en sortent mieux: les jeunes de moins de 30 ans qui débutent leur carrière ont ainsi bénéficié de la plus forte hausse de salaire soit +3,5% (en euros constants) en plus dans le portefeuille, ce qui s'explique par la nature des grilles calquée sur l'indice. Elle a été au contraire limitée à 1,6 % (en euros constants) pour les 50 ans ou plus.

Du côté de l'épineuse question de l'égalité salariale entre hommes et femmes, la fonction publique fait mieux que le privé mais des écarts subsistent : les femmes fonctionnaires touchent un traitement inférieur de 13,9% (14,4 % en 2009), contre 28% dans le privé, à celui de leurs collègues masculins. L’écart est même plus marqué chez les cadres (catégorie A) (18,3 %) que pour les agents des catégories B (9,7 %) et de catégorie C (11,5 %).

Au total, 5,5 millions d’agents travaillaient au 31 décembre 2010 au sein des fonctions publiques d'Etat, territoriale et hospitalière, dont 60% de femmes et 30% d'agents de la catégorie A, selon une autre étude de l'Insee publiée ce jour.

Nathalie Alonso @ Cadremploi.fr
**
Moyenne des fonctionnaires en Europe 13%
France 25%
Il n'y a jamais eu de réelles réformes alors la technologie avançait .
Chute du mur de Berlin 1989 et l'urss 1991 .
 

Pièces jointes

  • Capture%20d’écran%202019-12-12%20à%2009_54_09.png
    Capture%20d’écran%202019-12-12%20à%2009_54_09.png
    887.2 KB · Affichages: 11
318295976_1552808611888215_1569860454762784139_n.jpg
 
Qui peu répondre :
Peu-t-on financer 85 ans de vie
en n'en travaillant que 40 ?
Oui on peut , a condition que répartir la richesse produite plus équitablement ...Et c'est là que cela commence à coincer ...
Le vrai motif du rallongement de la durée de cotisation c'est de permettre la prolongation de l'accroissement des inégalités entre les plus riches et les plus pauvres...Alors qu'il faudrait faire le contraire .
 
Le privé paye les 15 milliards de déficit des retraite de l’éducation nationale et les 5 milliards de déficit du régime des agriculteurs.
Les 6 milliards de déficit des mineurs, les 3 milliards de déficit des cheminots, le milliards de déficit de la poste et des parlementaires sont payés par les impôts.
Opposer le publique et le privé est-ce diviser pour mieux régner?

On suprime la fonction publique hospilaliére que des établissement privés et on fait pareil avec l'éducation que des écoles privées !
Est-il prouvé que l'on serait globalement gagnant à service constant en qualité et en accessibilité ?

En 2019, les États-Unis ont enregistré de loin les dépenses de santé les plus élevées avec un taux de 16,8 % de leur PIB à comparer avec la France soit 12,4% du PIB ...
Est-ce que l'on est vraiment mieux soigné aux E.U? ?
Surtout si on fait parti des moins favorisé?
 
Sans compter que beaucoup d'injectés "Pfizer" n'arriveront jamais jusqu'à 67 ans....il existe déjà une surmortalité importante dans les pays injectés.
@Personne2, pour financer le "quoi qu'il en coûte du Covi (payer les gens à rester chez eux, les tests PCR "gratuits" et à gogo, les arrêts de travail sans jour de carence à des "malades" asymptomatiques, les Abonnements Vaccinaux Chroniques (AVC) Pfizer (ou Modena) , l'UE avait exigé en Juillet 2020 de TOUS les pays européens qu'ils fassent la réforme du chômage et la Retraite à ... 67 ans!
Donc ce n'est pas 65 ans mais 67 ans que Macron vise!

LFI est bien sympa mais s'ils ne VOUS disent pas la vérité que Macron est juste un exécutant d'une décision imposée par l'UE d'Ursula Von Der la Hyène , alors c'est bien dommage car vous allez vous tromper de combat.
Personnellement je me battrai toujours pour une cause et jamais pour des hommes.
 
il faut aussi relier la folie de l'allongement de l'âge minimal de la retraite au fait qu'en parallèle ils ne pensent qu'à supprimer des emplois par la robotique, l'IA, ... donc un appauvrissement considérable des populations est à redouter très sérieusement.
 
Trouvé sur le web :
********************
Le privé paye les 15 milliards de déficit des retraite de l’éducation nationale et les 5 milliards de déficit du régime des agriculteurs.
Les 6 milliards de déficit des mineurs, les 3 milliards de déficit des cheminots, le milliards de déficit de la poste et des parlementaires sont payés par les impôts.
************
Par Nathalie Alonso16 avril 2013 | Réaction (113)

Un fonctionnaire gagne en moyenne 2 459 euros nets par mois​

82 euros par an soit 6,83 euros mensuels... c'est le montant de l'augmentation empochée par les agents de l'Etat en 2010 en moyenne, toutes catégories confondues, selon la dernière étude de l'Insee sur les salaires des agents de l’État dévoilée mardi. Dans le match des salaires entre privé et public, les fonctionnaires sont donc globalement gagnants avec un salaire net moyen de 2 459 euros nets par mois en 2010, contre 2 082 euros chez les salariés du privé et des entreprises publiques. Pour autant, sans compter qu'il existe de forte disparités salariales dans le public comme dans le privé, les fonctionnaires ont dû eux aussi se serrer la ceinture en 2010 : la hausse des salaires a atteint 2,3 % en euros courants mais compte tenu de l'inflation, elle n'aura été en réalité que de 0,8 %.

Les 10 % d’agents les mieux rémunérés qui ont perçu un salaire supérieur à 3 456 euros ont même vu leur rémunération reculer de 0,5% en euros constants. Mais certains s'en sortent mieux: les jeunes de moins de 30 ans qui débutent leur carrière ont ainsi bénéficié de la plus forte hausse de salaire soit +3,5% (en euros constants) en plus dans le portefeuille, ce qui s'explique par la nature des grilles calquée sur l'indice. Elle a été au contraire limitée à 1,6 % (en euros constants) pour les 50 ans ou plus.

Du côté de l'épineuse question de l'égalité salariale entre hommes et femmes, la fonction publique fait mieux que le privé mais des écarts subsistent : les femmes fonctionnaires touchent un traitement inférieur de 13,9% (14,4 % en 2009), contre 28% dans le privé, à celui de leurs collègues masculins. L’écart est même plus marqué chez les cadres (catégorie A) (18,3 %) que pour les agents des catégories B (9,7 %) et de catégorie C (11,5 %).

Au total, 5,5 millions d’agents travaillaient au 31 décembre 2010 au sein des fonctions publiques d'Etat, territoriale et hospitalière, dont 60% de femmes et 30% d'agents de la catégorie A, selon une autre étude de l'Insee publiée ce jour.

Nathalie Alonso @ Cadremploi.fr
**
Moyenne des fonctionnaires en Europe 13%
France 25%
Il n'y a jamais eu de réelles réformes alors la technologie avançait .
Chute du mur de Berlin 1989 et l'urss 1991 .
Quand on parle du salaire d'un fonctionnaire, on y inclus systématiquement les diverses primes qu'il perçoit
Je trouve étrange que dans les comptes ils n'en font pas abstraction et se base sur un salaire brut
Ils savent très bien que les primes ne sont pas calculés pour la retraite
 

compassion

il y a, un 3aflite dans chaque bougie
VIB
Qui peu répondre :
Peu-t-on financer 85 ans de vie
en n'en travaillant que 40 ?
Bien sûr que oui, ta qu’à voir comme les présidents français, travail un ou deux mandats et touche une retraite, à plus d’un million € le reste de leur vie + des avantage comme voiture de fonction +des gendarmes comme garde du corps jusqu’à la fin de leur vie..
 
Imagine ton médecin qui travaille jusqu'à 75 ans mais il a Alzheimer miskine il se rappelle plus si il ta déjà fait ta piqure ou pas.

Mon médecin a plus de 70 ans ...L'autre jour il m' a demandé "c'est qui votre médecin traitant " Je lui est répondu : " Vous depuis presque 10 ans ! Bon je vais pas au toubib plus de 2 fois par an en moyenne , mais quand même.
Il va prendre sa retraite incessamment sous peu , sans être remplacé , et les autres médecins refusent tous de prendre des nouveaux patients...
Gouverner c'est prévoir ...Parait-il !
 
Bien sûr que oui, ta qu’à voir comme les présidents français, travail un ou deux mandats et touche une retraite, à plus d’un million € le reste de leur vie + des avantage comme voiture de fonction +des gendarmes comme garde du corps jusqu’à la fin de leur vie..


Macron a bien plus surement quelques millions d'euro sur des comptes off short dans un paradis fiscal , allimenté par ses amis pour service rendu ...
Sarkozy faisait régulièrement des conférences d'une ou deux heures à 100 000 euro il me semble ...de l'argent de poche pour les petites dépenses !

Macron
Alors qu’il a gagné près de 3 millions d’euros chez Rothschild entre 2008 et 2012, il ne déclare en 2014 que 156 000 euros de patrimoine. Qu’a-t-il fait de son argent ? « Il a dilapidé l’équivalent d’un smic par jour », répond Olivier Berruyer, blogueur et créateur du site « Les Crises », interrogé dans le film.

Enfin, tout en concédant n’avoir pas de « preuve » tangible, le documentaire assure à l’aide d’une source anonyme qu’Emmanuel Macron, alors banquier chez Rothschild, aurait pu empocher entre « 5 et 10 millions d’euros » au moment du rachat par Nestlé de la branche nutrition infantile de Pfizer en 2012, contre les 720 000 euros déclarés à la HATVP. Sans preuves, il est avancé qu’une partie de cet argent pourrait être hébergée « dans un trust, mis à Jersey, Guernesey ou l’île de Man ».
Le type gagne des millions d'euros chez Rothschild et il accepte de devenir le porte serviette de Hollande pour quelques milliers d'euro par mois ...Il faut vraiment être sur de son coup ....
 

compassion

il y a, un 3aflite dans chaque bougie
VIB


Macron a bien plus surement quelques millions d'euro sur des comptes off short dans un paradis fiscal , allimenté par ses amis pour service rendu ...
Sarkozy faisait régulièrement des conférences d'une ou deux heures à 100 000 euro il me semble ...de l'argent de poche pour les petites dépenses !


Le type gagne des millions d'euros chez Rothschild et il accepte de devenir le porte serviette de Hollande pour quelques milliers d'euro par mois ...Il faut vraiment être sur de son coup ....
Il faux chercher dans combien coute un ex président

Sa tourne au tourné a3 million d’€
 

Bjorn

زنان، زندگی، آزادی
Macron et Mbape ne son pas représentatifs des candidats à la retraite.

c'est pourquoi je re-pose la question

Comment financer une (de plus en plus) longue vie en ne travaillant que 40 ans

Au travail les français !
 
Mon médecin a plus de 70 ans ...L'autre jour il m' a demandé "c'est qui votre médecin traitant " Je lui est répondu : " Vous depuis presque 10 ans ! Bon je vais pas au toubib plus de 2 fois par an en moyenne , mais quand même.
Il va prendre sa retraite incessamment sous peu , sans être remplacé , et les autres médecins refusent tous de prendre des nouveaux patients...
Gouverner c'est prévoir ...Parait-il !
C'est fou quand même!
Franchement à cet âge il ne devrait plus y avoir obligation de bosser.
 
Comment financer une (de plus en plus) longue vie en ne travaillant que 40 ans
La productivité augmente plus vite que l'espérance de vie ...Donc c'est juste un probléme de partage de la richesse produite ...
Mais je t'accorde que nos riches nous coûtent trop cher et qu'il y a des gains de productivité à faire de ce coté là , de quoi financer non seulement la retraite à 60 ans mais aussi une réduction du temps de travail !

PikettyBlogLeMonde03012017DataF1F9FR_Page_1.jpg
 
Comment financer une (de plus en plus) longue vie en ne travaillant que 40 ans
Les inégalités augmentent plus vites que l'espérance de vie ...
Donc en réduisant les inégalités de richesse nous finançons des retraites mieux rémunérés dés 60 ans !
En plus cela libérera du travail pour des jeunes au chômage ...

Pauvre riches l'avidité est une vrai toxicomanie , plus tu en as plus tu en veux ! Il faut les aider à décrocher ! Taxer les riches c'est faire preuve
d'humanisme



balance.png
 
C'était en 2008
qui sont ces "nouveaux embauchés" ?
*****************************************


1,4 million d'agents supplémentaires depuis 1980. C'est le constat fait par la Cour des comptes, dans un rapport qui déplore l'absence de vision stratégique de l'Etat dans ce domaine.

1,4 million de fonctionnaires en plus depuis 1980. Les effectifs de l'ensemble de la fonction publique française ont augmenté de 36 % entre 1980 et 2008, alors que l'emploi total en France progressait deux fois moins vite (18 %), selon un rapport de la Cour des comptes qui déplore la rigidité et l'absence de vision stratégique de l'Etat dans ce domaine.

Début 2008, les trois fonctions publiques (Etat, collectivités territoriales et hôpitaux) employaient au total 5,3 millions d'agents, dont près de la moitié (2,5 millions) pour l'Etat. Cela représente un peu plus de 20 % de l'emploi total en France, a souligné mercredi 16 décembre le premier président de la Cour des comptes, Philippe Séguin. Ces chiffres masquent toutefois d'importantes disparités : la progression de l'emploi public résulte essentiellement des collectivités territoriales (+71 %) et, dans une moindre mesure, des hôpitaux (+ 54 %).

UNE PROGRESSION MODÉRÉE EN TROMPE-L'ŒIL

Avec une progression de seulement 14 %, "l'Etat a été très loin d'être exemplaire (...) parce que sa progression en apparence modérée masque son incapacité à s'adapter aux réformes de l'action publique qu'il a lui-même décidées", a jugé M. Séguin. L'Etat "aurait dû pourtant réduire sensiblement ses effectifs du fait de la décentralisation et de la montée en puissance des opérateurs publics [agences, offices et autres organismes publics autonomes]".


Malgré d'importants transferts de compétences aux collectivités, la décentralisation n'a entraîné aucune baisse ni même stabilisation des effectifs de l'Etat, a relevé M. Séguin. En 1980, la fonction publique d'Etat comptait 2,1 millions d'agents et 400 000 de plus fin 2007.

Le rapport s'inquiète aussi du recours accru aux "opérateurs" pour assurer des missions de service public. En 2007, ces opérateurs ont perçu 21 milliards d'euros de subventions de l'Etat et 6,5 milliards de ressources fiscales.

lefigaro



PS: Créer des postes ou augmenter les salaires est difficile
d'ou le développement du travail non déclaré aussi
 
Pascal, ton commentaire est à côté de la plaque !! quand on sait que 75% des pertes d’emplois depuis 40 ans sont dues aux gains de productivités (le progrès technologique), alors on se rend compte que les délocalisations et l’émigration représente pratiquement rien dans la perte d’emploi.... ce qui est en cause n’est donc pas les conséquences d’une immigration incontrôlée, mais la conséquence du progrès, du génie humain !

La vraie cause du chômage, ce sont les gains de productivité colossaux enregistrés depuis les années 1970. La productivité a été multipliée « seulement » par 2 entre 1820 et 1960, puis par 5 depuis 1960 grâce à la multiplication des robots et des ordinateurs.

C‘est prodigieux ! Parallèlement, sur les quatre dernières décennies, le temps de travail hebdomadaire a quasiment stagné, alors qu’il avait presque diminué de moitié durant le siècle précédent. Mécaniquement, si la révolution de l’informatique ne s’est pas répercutée sur une réduction du temps de travail, elle s’est convertie en destructions d’emplois.
L’agriculture par exemple occupait 60% de la population active au début du siècle dernier, et a réussi grâce à la mécanisation non seulement à décupler les rendements et la production mais en n’employant plus que 2% de la population.

En Chine la société Foxconn a décidé de remplacer 500.000 ouvriers pourtant « chinois pas chers » par des robots. Les coûts d’utilisation des outils robotiques baissent à un tel point qu’il est désormais plus rentable d’utiliser un robot qu’un ouvrier « low cost ».

Au Japon la société Panasonic vient de créer une usine flambant neuve de 15 hectares, produisant 40% des dalles d’écrans plats fabriqués dans le monde (pour une valeur de 2 milliards de dollars par mois) ! Cette usine entièrement automatisée fonctionne avec une quinzaine de salariés…

Nous rentrons dans une phase ou nous pouvons et savons produire quasiment sans intervention humaine.




La première conséquence de la hausse des gains de productivité est la suppression des surplus de main-d’œuvre et la hausse du chômage technologique. En effet, à court terme, les gains de productivité permettent de produire plus de biens et de services avec moins de facteurs de production et de main-d’œuvre. De 2000 à 2007, Chrysler a réduit de 14 heures le temps moyen d’assemblage d’un véhicule, pour atteindre 30 heures. L’exemple d’une usine de production fictive dans le secteur automobile met en évidence le lien qui unit les gains de productivité et les suppressions d’emploi.

– En 1950, l’usine Alpha produisait 10 voitures (5 A et 5 B) avec 40 salariés et 100 heures de travail.

– En 2007, l’usine Alpha produit 100 voitures (50 A et 50 B) avec 20 salariés et 50 heures de travail.

Pour les hommes politiques de droite (et son extrême) et les économistes ultra-libéraux, la hausse du chômage est due au choc pétrolier de 1973, ainsi qu’à la faiblesse de la compétitivité des entreprises et de la croissance du PIB. Ces explications évoquent rarement la responsabilité de la hausse de la population active et des gains de productivité. Cette étude se limitera aux gains de productivité.
 
Qui peu répondre :
Peu-t-on financer 85 ans de vie
en n'en travaillant que 40 ?
La question des retraites et de son financement ne repose pas que sur la durée de cotisation ou de données purement quantitatives.
Elle est aussi fonction de la capacité de chaque individu à renouveler sa force de travail (et sa motivation !)
Un individu (ex : ouvrier dans la sidérurgie en 3×8) de part son parcours, sa santé, la nature de son travail et le sens donné à ce dernier, n'aura pas les mêmes aspirations qu'un autre (ex : médecin, avocat, commerçant...) qui travaille pour lui même et non un autre.
Il n'y a encore pas si longtemps les enfants jouaient un rôle fondamental car c'est eux qui subvenaient aux besoins de leurs parents qui ne pouvaient plus travailler.
 
Haut