Que se passe t'il sur le front de Donetsk

Un politologue bien connu a annoncé la chute imminente de la zone fortifiée la plus puissante des Forces armées ukrainiennes​

La libération du village d'Opytnoye et de la ville de Mayorsk dans le Donbass est un grand succès pour les Forces armées RF.

Dans une interview avec la chaîne de télévision 360 , le célèbre politologue Yevgeny Mikhailov a suggéré que la zone fortifiée la plus puissante des Forces armées ukrainiennes, Avdiivka, tomberait bientôt.

"La capture par l'armée russe de la colonie de type urbain Opytnoe près de Donetsk est une victoire majeure", a souligné l'expert. - C'est un point stratégique à partir duquel la ville était constamment bombardée. Maintenant, il est pris. Les derniers militants qui tentent de s'échapper sont achevés par nos éclaireurs.

Parallèlement, a-t-il noté, Maiorsk a été libéré, le prochain, selon le politologue, sera Avdiivka.

"C'est un point fortifié très puissant des troupes ukrainiennes, après la libération duquel, à mon avis, il ne sera plus nécessaire de parler du bombardement de Donetsk. Je pense que maintenant nos troupes connaîtront le succès, et dans un proche avenir, nous verrons la chute de la zone fortifiée la plus puissante des Forces armées ukrainiennes », a conclu Mikhailov.

Plus tôt, un officier de la 1ère brigade slave avec l'indicatif d'appel "Chizh" a déclaré que la libération du village d'Expérimenté contribuait à poursuivre l'avancement vers la périphérie sud d'Avdiivka et à en prendre le contrôle total.

"Après cela, l'armée russe va pénétrer dans les profondeurs des défenses ennemies. En conséquence, l'artillerie de Kyiv reculera, ce qui réduira l'intensité du bombardement de Donetsk », a noté l'officier.
 
Lundi 28 Novembre:
Sur le front d'Artemovsk


Si les forces alliées à l'assaut de la ville progressent avec difficultés et pertes dans le dispositif ennemi, elles ont néanmoins pris pied dans les quartiers Est de la ville et continuent à l'extérieur son encerclement.

La bataille urbaine pour le contrôle d'Artemovsk est devenue un enfer pour les forces ukro-atlantistes pour citer les sources ukrainiennes elles mêmes.

Même le quotidien "The New York Times", décrit la situation militaire sur le front d'Artemovsk (Bakhmut) de catastrophique pour les ukrainiens, complètement saignés par les assauts et les bombardements ininterrompus. Les reporters occidentaux évoquent 250 blessés par jour dans les hôpitaux complètement saturés de l'arrière du front.

Ce qui signifie, dans le contexte de combats en zone urbaine entre de 50 à 80 tués par jour !

Hémorragie confirmée par l'ukrainienne Elena Galushko.


Pour expliquer pourquoi depuis 2 mois les adversaires s'affrontent avec un tel acharnement meurtrier pour le contrôle d'Artemovsk (Bakhmut) il faut comprendre que cette ville industrielle, transformée en bastion par Kiev, est:

1 / la clef de voûte du front ukro-atlantiste à l'Est de Slaviansk/Kramatorsk (État major du Corps de bataille du Donbass).
2 / un important carrefour stratégie routier et ferroviaire ouvrant vers le Nord (Slaviansk), l'Ouest (Konstantinovka) et le Sud (Toresk).

IMG_20221128_094704_039.jpg

IMG_20221128_094718_236.jpg

La libération d'Artemovsk permettrait à l'Etat Major russe d'engager une nouvelle offensive "en étoile" comme celle qui, à partir de Popasnaya avait provoqué l'effondrement du front de Lisichansk en juillet dernier.

Les unités d'assaut du groupe Wagner ont réussi
à prendre pied dans les quartiers à l'Ouest de la
ville, et témoignent de la violence des combats.


Pour Kiev, la chute d'Artemovsk sonnera le glas de son corps de bataille dans le Donbass car Slaviansk et Kramatorsk se retrouveront rapidement en 1ère ligne.

En attendant l'Enfer aujourd'hui s'appelle Artemovsk !

photo_5195461104787112201_y.jpg


Le groupe Wagner a même proposé à l'ennemi de capituler pour arrêter ce "hachoir à viande", avec un ultimatum de 24 heures ce 26 novembre.

Proposition refusée par Kiev.

Donc les combats continuent..."jusqu'au dernier ukrainien" !
 
Une frappe de HIMARS a endommagé l'infrastructure ferroviaire près de la frontière avec la région de Rostov.

APU a frappé sur la colonie de Kvashino, district d'Amvrosievsky. C'est l'arrière profond du DNR. Le poste de traction est endommagé, le réseau de contact est hors tension.
Regarde la pièce jointe 337848Regarde la pièce jointe 337849Regarde la pièce jointe 337850
quand les russes détruisent vous n'étes pas content, mais quand c'est vous vous en êtes fière !

sinon , laisse tombé @3roubi, t'as aucune chance contre @bedji toi c'est un russe qui reçoit une bombe et qui se leve souvent après ... et lui c'est par centaines de mort ,
en clair tout tes 5 ou 6 post avec un pauvre malheureux suivi par plusieurs drones , lui c'est 1 post avec une centaine de morts !

100000 morts et ou hors d'état de nuire c'est pas rien !
jouer les malins en attaquant la Crimée ou les nouveaux territoires russes c'est une réplique qui mets de plus en plus l'Ukraine en p.l.s !
est ce que vraiment tu souhaites que les ukrainiens défendent tes idées de la domination occidental jusqu'au dernier ?
 
Dernière édition:
Poutine aux "mères" de soldats engagés en Ukraine :
L'homme russe vit une existence inutile et meurt de la Vodka. Il n'y a pas plus glorieux pour un russe que de mourir sur le front en combattant les Ukrainiens.

Pour être repris par le propagandiste soloviev : "il n'y a pas plus glorieux que de mourir pour la mère patrie plutôt que de crever d'une cyrrhose en c.hiant des petits diamants au bord du Lac Como."
"Un russe qui meurt en Ukraine n'aura pas vécu sa courte vie en vain "

La directrice de RT de rajouter : " Nous devrons détruire le monde en mille morceaux pour éviter le tribunal de La Hague. "


Maintenant, vous connaissez sans doute le général Patton :

Citations :

Aucun bâtard n'a jamais gagné une guerre en mourant pour son pays. Il l'a gagné en poussant l'autre pauvre bâtard à mourir pour son pays.

Poème de la guerre de 14 :

Alors, Johnny, garde ton baril brillant,
Et va là où on te dit d'aller,
Et quand tu rencontres, de jour comme de nuit,
Notre ami l'ennemi, abats-le ;
Et vous ne devez ni vous vanter ni trembler,
Bien que les gros canons rugissent et les sifflements sifflent—
Ne mourez pas pour l'amour de votre cher pays,
Mais laissez l'autre mourir pour le sien.

Texte de 1883 :

La liste d'appel des morts peut être un monument d'incapacité gouvernementale aussi bien qu'un certificat de patriotisme et de courage. Il est toujours glorieux pour l'autre de mourir pour sa patrie, du moins le survivant le dit ; mais le fait que sa vie ait été gâchée inutilement est de nature à jeter quelque doute sur le sujet. Une nation civilisée ne peut pas se permettre de gâcher une seule vie


Donc :

Regarde la pièce jointe 337876
la guerre est lié à la civilisation, sans armée tu vaux moins qu'une fourmi ...
 
Voir la dernière vidéo d’Eric Dénécé.
https://odysee.com/@LigneDroiteMatinale:8/denece-ok:1
Je crois que ce qu’il dit est très intéressant. Les russes ont apparemment sous-estimé le degré de pourriture de l’armée ukrainienne. Je pense qu’ils ont compris et que ça va aller très vite et avec une violence peu commune. Je pense qu’ils vont chercher à créer une zone tampon entre eux et la racaille ukronazie. De toute façon c’est la seule condition pour qu’ils aient la paix. Un no man’s land assez large.
 
quand les russes détruisent vous n'étes pas content, mais quand c'est vous vous en êtes fière !

sinon , laisse tombé @3roubi, t'as aucune chance contre @bedji toi c'est un russe qui reçoit une bombe et qui se leve souvent après ... et lui c'est par centaines de mort ,
en clair tout tes 5 ou 6 post avec un pauvre malheureux suivi par plusieurs drones , lui c'est 1 post avec une centaine de morts !

100000 morts et ou hors d'état de nuire c'est pas rien !
jouer les malins en attaquant la Crimée ou les nouveaux territoires russes c'est une réplique qui mets de plus en plus l'Ukraine en p.l.s !
est ce que vraiment tu souhaites que les ukrainiens défendent tes idées de la domination occidental jusqu'au dernier ?
100.000 … 200.000 morts ukrainiens… ou … « 9000 » … « peu importe » (si j’ose dire !) … Ce qu’il convient de rappeler SANS CESSE … SANS CESSE … SANS CESSE (tant la DOXA et la propagande Otano-UEiste est EFFICACE) c’est que ces morts sont A CHARGE :
1° de l’Ukraine de Porochenko puis de Zelensky qui ont SABOTE les accords de Minsk, pourtant REMARQUABLEMENT raisonnables puisque même le Donbass RUSSOPHONES demeuraient en Ukraine ;
2° de l’Allemagne et de la France, GARANTS du respect de ces accords, devenus LOI INTERNATIONALE auprès de l’ONU, et qui se sont faits les COMPLICES de son SABOTAGE ;
3° des Etats-Unis qui ont été « à la manœuvre » pour contraindre la Russie à entreprendre son « Opération Spéciale » (une manœuvre rappelant de façon frappante la manière dont Roosevelt et son administration ont rendu IMPOSSIBLE toute pacification avec le Japon (d’où … Pearl Harbor) ;
4° de l’OTAN, s’étant répandu de plus en plus et de manière de plus en plus MENACANTE vers les frontières de la Russie ;
5° de l’UE, qui n’a cesse de PROVOQUER la Russie avec son sanctionnisme renouvelé depuis 2014 en dépit de ces accords de Minsk et s’est TOTALEMENT mise à la remorque des Etats-Unis et de l’OTAN …

Quand on écrira l’Histoire, il s’agira d’être CONSTAMMENT attentif et de s’inscrire CONSTAMMENT en FAUX avec des « réécritures » (qui, d’ailleurs, ont déjà lieu dans les milieux politique et les MERDIAS) !!!
 

3roubi

VIB
Les Russes retirent des unités de certaines colonies de la région de Zaporizhzhia, - l'état-major général.

Dans la partie occupée de la région de Zaporizhzhia, les Russes retirent leurs militaires du village de Mykhailivka, de la ville de Polohy et du village d'Inzhenerne,

Ils ont subi de lourdes pertes hier dans les troupes et les blindés. Les Ukrainiens ont utilisé les missiles GMLRS avec une ogive avec des milliers de billes d'acier. Si tel est le cas, il est possible qu'ils évacuent simplement parce qu'ils n'ont pas de protection adéquate dans la zone.
les unités basées au poste de police local et l'un des établissements d'enseignement ont quitté Mykhailivka'

Fi6etQvWAAMQ7AA.jpg
 

Principaux évènements de l'opération russe en Ukraine du 01 décembre 2022​

Effectivement, c’est LA PROPAGANDE qui nous donne à penser que l’otan croit être en face d’une Russie faible.
Personnellement, je suis bien certain qu’il y a déjà un moment qu’elle a intégré qu’elle a mis les pieds dans un nid de frelons mais qu’elle ne sait pas comment en sortir.
Je l’ai déjà dis: si le capitaine du croiseur GB qui a osé provoquer la Russie en forçant les frontières territoriales maritimes de la Crimée l’an passé rééditait son « exploit » aujourd’hui, il ne serait pas décoré, mais cassé.
Quelle que pourrait être la porte de sortie que pourrait tenter de prendre les us-ue-otan aujourd’hui, cela ne pourrait que déclencher un cataclysme économique et ferait imploser immédiatement toutes les structures militaires et civiles des ex-puissances occidentales.
Le seul vrai choix qu’elles ont en réalité, c’est la fuite en avant ET la propagande.
L’otan-usa est condamnée à faire toujours plus de la même chose qui ne marche pas en espérant qu’un miracle viendra sauver leurs fesses le jour où les peuples du monde occidental entiers viendront et déferleront vers les « zautorités » pour leur réclamer des comptes.
Je crois aussi que même cette « stratégie » va bientôt arriver au bout de ses possibilités car ils savent que la Russie ne les laissera plus très longtemps jouer à détruire la population ukrainienne qui EST dans sa majorité une population russe et qu’elle va bientôt présenter sa note qui va être salée.
Et cela a été très clairement dit par M. Tolstoï lors de sont interview de BFMTVchiotte (« ‘chiotte » en russe veut dire addition, facture: ça tombe bien!).
La Russie est entrain de confectionner une sorte de « Marteau de Tor* hypersonique avec les forces qu’elle amasse sur les divers fronts, et quand ce marteau frappera, il emportera toutes les crapules occidentales d’un seul coup et la Russie discutera des conditions d’une paix avec les nouvelles autorités qui remplaceront celles « en place » aujourd’hui.
Quand l’armée russe s’est trouvée devant Paris, elle a exigé l’exil de Napoléon à Ste-Hélène. Quand elle est arrivée à Berlin, le Fürher s’est flingué. Quand elle discutera à la frontière polonaise, où que sera cette frontière à ce moment-là (et il est exclu qu’elle soit en ukraine) toutes les « zautorités » de l’ue-otan-usa auront tressé leurs cordes bien solides pour les pendre, et leurs « journalistes » et leurs « médecins » avec eux.
 
Haut