Apprendre à mieux parler ecrire lire

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
salam

@Septime je sais que tu as une certaine experience dans ce domaine

mais ma demande s'adresse à tous ceux qui ont des bon plan ou un savoir dans ce domaine

pour le moment je formule ma demande comme suit peut etre que je preciserai ma demande au fure et à mesure

je cherche tout ce qui pourrai m'aider à amelioré ma facon de m'exprimer que ca soit par ordre de priorité à l'oral à l'ecrit et la lecture
je ne parle pas des regles d'orthographe et de grammaire
mais de tout ce qui permet de mieu exprimer sa pensé que se soit l'eloquence la concision le style l'accroche etc ...
que se soit sous forme de conseil d'astuce un site internet une video des cours en ligne gratuit des livres etc ...

si vous avez des romans en particulier dont les auteurs sont reputé pour la qualité de leur ecrit de preference contemporain
j'aprecie en general la facon dont la noblesse de l'epoque avait de s'exprimer dans les film mais cela sonnerai trop bizarre de nos jours ...
 
Dernière édition:
A

AncienMembre

Non connecté
C'est un immense honneur d'être cité dans ce sujet là et je n'en merite pas tant !

Personnellement j'aime lire les romans ecrits par des academiciens. Mais ne te limite pas. Il suffit de lire ce qui te plais. S'exprimer correctement c'est pas realiser une demonstration de force litteraire.C'est simplement avoir la capacité d'exprimer son ressenti avec peu de mots. Trouver le mot juste. Et parfois il y'a du bon dans le langage paysan^^
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
C'est un immense honneur d'être cité dans ce sujet là et je n'en merite pas tant !

Personnellement j'aime lire les romans ecrits par des academiciens. Mais ne te limite pas. Il suffit de lire ce qui te plais. S'exprimer correctement c'est pas realiser une demonstration de force litteraire.
C'est simplement avoir la capacité d'exprimer son ressenti avec peu de mots. Trouver le mot juste. Et parfois il y'a du bon dans le langage paysan^^
oui c'est un trés bon conseil.
Dans un premier temps je vais commencé par faire des phrases très simple.
Puis petit à petit je vais étoffée en essayant d’être de plus en plus précis et clair .

tu penses que c'est : plus en lisant et écrivant que l'on développe une certaine sensibilité finesse dans sa façon de s'exprimer ou doit on forcement passé par un apprentissage des regles de styles d'eloquence etc ... par exemple savoir quand et comment utilisé l'implicite pour produire tel ou tel effet ...

par exemple toi quand tu ecris tu le fais de facon calculé
en utilisant certain modele que tu as appris
ou le fais tu au feeling à l'instinct sans y reflechir

car si je devai comparé cela à de la musique :
ce n'est pas parceque j'apprecie d'en ecouter
que je saurai capable un jour d'en composer ou d'en jouer .
 
Dernière édition:

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
Je ne sais pas ce que vaut la partie cours de français de ce monsieur ;perso, j'avais adorer ses cours sur le modèle entité relation ainsi que les cours de math qui m'ont permis d'aider les enfants à l'école.

Si la qualité est la même pour les cours de français, je te conseille de suivre ses vidéos :

https://www.youtube.com/channel/UCEhPIxFz7isa2kYu1R4v6gw

nb: C'est pour ceux qui veulent apprendre ou revoir l'orthographe et la grammaire,

L'éloquence s'acquiert petit à petit avec la lecture, il faut trouver un sujet qui vous passionne (religion, roman, histoire, cuisine, bricolage) et plonger dedans jusqu'à plus soif car de toute manière, dans la vie de tout les jours, on ne parle que de ce qu'on aime, alors autant apprendre à le faire à peu près correctement.
 
Dernière édition:
Alors d'après mon expertise lol (je suis prof de théâtre et coach en développement personnel) pour bien s'exprimer à l'oral la base et ça peut paraître étonnant mais c'est d'apprendre à bien respirer. Beaucoup de gens respirent mal ils ont une respiration toraxique alors qu'on devrait avoir une respiration ventrale, celle qu'on avait naturellement quand on était bébé. Acquérir cette respiration permet de gérer son stress et de contrôler son inspiration, expiration, là ou faire des pauses...Quand on doit parler en public. Ne pas oublier de faire plusieurs respirations profonde pour s' apaiser avant d’affronter l'auditoire.
2ème chose c'est de fixer un point au fond de la salle et de s'adresse à ce point.
Pour la lecture : ça dépend pourquoi lire en public? voir conseils au dessus. pour acquérir des connaissances? prendre des notes, surligner, avoir un dico à coté de soi pour avoir la signification d'un mot, d'une expression....
Pour bien écrire. Si c'est pour l'orthographe, grammaire, conjugaison faire des exercices pour apprendre à s'améliorer. Et sinon beaucoup lire pour améliorer son style et son vocabulaire et prendre souvent des notes, noter ses idées pour progresser dans son style aprés lire les grands auteurs permet plus de s'améliorer vaut mieux lire Balzac que Marc Lévy lol
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
expression et perception : Anekāntavāda
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anekantavada
https://www.bladi.info/threads/responsabilite-choix-libre-choix.425163/#post-14542871

https://www.bladi.info/threads/effet-langage-lecture-percetion-conscience.461162/
https://www.bladi.info/threads/rapport-musique-emotion-sucite.444521/#post-15013094
https://www.bladi.info/threads/expression-interessante.450078/#post-15330791

boucle tiwst retroaction algorythme ...:
https://www.bladi.info/threads/gerer-temps-energies.454386/page-2#post-15305460
https://www.bladi.info/threads/cybernetique-compris.449115/page-2#post-15319801
https://www.bladi.info/threads/sagesse-chats-superieurs-philosophe.450435/page-2

99 exercices de style : "l'important ce n'est pas l'histoire met la facon de la raconter"

https://www.bladi.info/threads/signe-sens-finalite.455143/page-2#post-15231265

http://cafe.etfra.umontreal.ca/cle/nexstyle.html


Notations, En partie double, Litotes, Métaphoriquement, Rétrograde, Surprises, Rêve, Pronostications, Synchyses, L'arc-en-ciel, Logo-rallye, Hésitations, Précisions, Le côté subjectif, Autre subjectivité, Récit, Composition de mots, Négativités, Animiste, Anagrammes, Distinguo, Homéotéleutes, Lettre officielle, Prière d'insérer, Onomatopées, Analyse logique, Insistance, Ignorance, Passé indéfini, Présent, Passé simple, Imparfait, Alexandrins, Polyptotes, Aphérèses, Apocopes, Syncopes, Moi je, Exclamations, Alors, Ampoulé, Vulgaire, Interrogatoire, Comédie, Apartés, Paréchèses, Fantomatique, Philosophique, Apostrophe, Maladroit, Désinvolte, Partial, Sonnet, Olfactif, Gustatif, Tactile, Visuel, Auditif, Télégraphique, Ode, Permutations par groupes croissants de lettres, Permutations par groupes croissants de mots, Hellénismes, Ensembliste, Définitionnel, Tanka, Vers libres, Translation, Lipogramme, Anglicismes, Prosthèses, Épenthèses, Paragoges, Parties du discours, Métathèses, Par devant par derrière, Noms propres, Loucherbem, Javanais, Antonymique, Macaronique, Homophonique, Italianismes, Poor lay Zanglay, Contrepèteries, Botanique, Médical, Injurieux, Gastronomique, Zoologique, Impuissant, Modern style, Probabiliste, Portrait, Géométrique, Paysan, Interjections, Précieux, Inattendu.
 
Dernière édition:

naadya

there is no spoon
Ce sujet me plait bien! À l oral je n ai aucun soucis....c est facile pour moi.

Par pour l écrit.....je suis nul part!

Je guête les réponses possible
si ce n'est pas du second degré ton message, je te conseille le dictionnaire des difficultés du français de Besherelle. Il est très bien fait: une section par mot, qui expicite les difficultés particulière de tel ou tel mot et telle ou telle expression et une section par règle grammaticale.
C'est grâce à cette référence que j'ai compris par exemple pourquoi on double le "L' dans appeler dans des cas particuliers sans devoir les retenir par coeur.
On y donne ici des anecdotes sur l'historicité des règles ou usage: so c'est vraiment nice comme lecture en plus d'une référence utile.
 

insouciants

les escroc on inventer les lois pour leur bien êtr
VIB
C'est un immense honneur d'être cité dans ce sujet là et je n'en merite pas tant !

Personnellement j'aime lire les romans ecrits par des academiciens. Mais ne te limite pas. Il suffit de lire ce qui te plais. S'exprimer correctement c'est pas realiser une demonstration de force litteraire.C'est simplement avoir la capacité d'exprimer son ressenti avec peu de mots. Trouver le mot juste. Et parfois il y'a du bon dans le langage paysan^^
mérite écrits académiciens réaliser démonstration littéraire

ce-la me touche énormément, d'être nominer, sur un tel intitulé,
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
:claque:
Aie aie aie....
c'était vraiment écrit comme ça? :eek:
:rouge:
pour me faire pardonner je vous donne la vrai citation et pas de memoire (comme precedement)
d'ailleur je ne sais pas exactement à quel tradition il fait reference ...

c un commentaire du texte 99 exercices ...:

"elle nous rappelle toute une tradition de l'antiroman,
de Laurence Stern à James Joyce ou Alain Robbe-Grillet, selon laquelle
ce n'est pas l'histoire qui prime, mais la maniere de la raconter.

antiroman: https://fr.wikipedia.org/wiki/Antiroman

litterature experimental : https://fr.wikipedia.org/wiki/Littérature_expérimentale
 
Dernière édition:

naadya

there is no spoon
si ton message, n'est pas de second degré,


de quoi, j'ai rien fait de mal
Yavait pléthore d'erreurs dans mon message (entre les oublis d'accords et des constructions elliptiques)... y avais le choix pour corriger: si on voulait mieux exprimer cette phrase là ce serait plutôt "si ton message n'est pas à prendre au second degré" ou "si ton message est bien à prendre au premier degré...
 

insouciants

les escroc on inventer les lois pour leur bien êtr
VIB
Yavait pléthore d'erreurs dans mon message (entre les oublis d'accords et des constructions elliptiques)... y avais le choix pour corriger: si on voulait mieux exprimer cette phrase là ce serait plutôt "si ton message n'est pas à prendre au second degré" ou "si ton message est bien à prendre au premier degré...
tu a planter des plants de tomates ?
 
salam

@Septime je sais que tu as une certaine experience dans ce domaine

mais ma demande s'adresse à tous ceux qui ont des bon plan ou un savoir dans ce domaine

pour le moment je formule ma demande comme suit peut etre que je preciserai ma demande au fure et à mesure

je cherche tout ce qui pourrai m'aider à amelioré ma facon de m'exprimer que ca soit par ordre de priorité à l'oral à l'ecrit et la lecture
je ne parle pas des regles d'orthographe et de grammaire
mais de tout ce qui permet de mieu exprimer sa pensé que se soit l'eloquence la concision le style l'accroche etc ...
que se soit sous forme de conseil d'astuce un site internet une video des cours en ligne gratuit des livres etc ...

si vous avez des romans en particulier dont les auteurs sont reputé pour la qualité de leur ecrit de preference contemporain
j'aprecie en general la facon dont la noblesse de l'epoque avait de s'exprimer dans les film mais cela sonnerai trop bizarre de nos jours ...
je te conseil d apprendre une autre langue ca sera plus positif que commencer a essayer de devenir platon
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Le narrateur rencontre, dans un bus,
un jeune homme au long cou,
coiffé d’un chapeau orné d’une tresse au lieu d’un ruban ;
Le jeune homme change quelques mots assez vifs avec un autre voyageur,
puis va s’asseoir à une place devenue libre.
Un peu plus tard, le narrateur rencontre le même jeune homme
en grande conversation avec un ami
qui lui conseille de faire remonter le bouton supérieur de son pardessus.
Cette brève histoire est racontée 99 fois, de 99 manières différentes.


Notations.
Dans l'S, à une heure d'affluence.
Un type dans les vingt-six ans,
chapeau mou avec cordon remplaçant le ruban,
cou trop long comme si on lui avait tiré dessus.

Les gens descendent.
Le type en question s'irrite contre un voisin.
Il lui reproche de le bousculer chaque fois qu'il passe quelqu'un.
Ton pleurnichard qui se veut méchant.
Comme il voit une place libre, se précipite dessus.

Deux heures plus tard,
je le rencontre cour de Rome, devant la gare Saint-Lazare.
Il est avec un camarade qui lui dit :
« Tu devrais faire mettre un bouton supplémentaire à ton pardessus. »
il lui montre où (à l'échancrure) et pourquoi.




En partie double.
Vers le milieu de la journée et à midi,
je me trouvai et montai sur la plate-forme et la terrasse arrière
d'un autobus et d'un véhicule des transports en commun
bondé et quasiment complet de la ligne S et qui va de la Contrescarpe à Champerret.

Je vis et remarquai un jeune homme et un vieil adolescent
assez ridicule et pas mal grotesque : cou maigre et tuyau décharné,
ficelle et cordelière autour du chapeau et couvre-chef.

Après une bousculade et confusion,
il dit et profère d'une voix et d'un ton
larmoyants et pleurnichards
que son voisin et covoyageur fait exprès et s'efforce de le pousser et de l'importuner
chaque fois qu'on descend et sort.
Ceci déclaré et après avoir ouvert la bouche,

il se précipite et se dirige vers une place et un siège vides et libres.

Deux heures après et cent vingt minutes plus tard,
je le rencontre et le revois
cour de Rome et devant la gare Saint-Lazare.
Il est et se trouve avec un ami et copain qui lui conseille de et l'incite
à faire ajouter et coudre un bouton et un rond de corozo à son pardessus et manteau.



Litotes.
Nous étions quelques-uns à nous déplacer de conserve.
Un jeune homme, qui n'avait pas l'air très intelligent,
parla quelques instants avec un monsieur qui se trouvait à côté de lui,
puis il alla s'asseoir.

Deux heures plus tard,
je le rencontrai de nouveau ;
il était en compagnie d'un camarade et parlait chiffons.
 
Dernière édition:
Le narrateur rencontre, dans un bus,
un jeune homme au long cou,
coiffé d’un chapeau orné d’une tresse au lieu d’un ruban ;
Le jeune homme change quelques mots assez vifs avec un autre voyageur,
puis va s’asseoir à une place devenue libre.
Un peu plus tard, le narrateur rencontre le même jeune homme
en grande conversation avec un ami
qui lui conseille de faire remonter le bouton supérieur de son pardessus.
Cette brève histoire est racontée 99 fois, de 99 manières différentes.


Notations.
Dans l'S, à une heure d'affluence.
Un type dans les vingt-six ans,
chapeau mou avec cordon remplaçant le ruban,
cou trop long comme si on lui avait tiré dessus.

Les gens descendent.
Le type en question s'irrite contre un voisin.
Il lui reproche de le bousculer chaque fois qu'il passe quelqu'un.
Ton pleurnichard qui se veut méchant.
Comme il voit une place libre, se précipite dessus.

Deux heures plus tard,
je le rencontre cour de Rome, devant la gare Saint-Lazare.
Il est avec un camarade qui lui dit :
« Tu devrais faire mettre un bouton supplémentaire à ton pardessus. »
il lui montre où (à l'échancrure) et pourquoi.




En partie double.
Vers le milieu de la journée et à midi,
je me trouvai et montai sur la plate-forme et la terrasse arrière
d'un autobus et d'un véhicule des transports en commun
bondé et quasiment complet de la ligne S et qui va de la Contrescarpe à Champerret.

Je vis et remarquai un jeune homme et un vieil adolescent
assez ridicule et pas mal grotesque : cou maigre et tuyau décharné,
ficelle et cordelière autour du chapeau et couvre-chef.

Après une bousculade et confusion,
il dit et profère d'une voix et d'un ton
larmoyants et pleurnichards
que son voisin et covoyageur fait exprès et s'efforce de le pousser et de l'importuner
chaque fois qu'on descend et sort.
Ceci déclaré et après avoir ouvert la bouche,

il se précipite et se dirige vers une place et un siège vides et libres.

Deux heures après et cent vingt minutes plus tard,
je le rencontre et le revois
cour de Rome et devant la gare Saint-Lazare.
Il est et se trouve avec un ami et copain qui lui conseille de et l'incite
à faire ajouter et coudre un bouton et un rond de corozo à son pardessus et manteau.



Litotes.
Nous étions quelques-uns à nous déplacer de conserve.
Un jeune homme, qui n'avait pas l'air très intelligent,
parla quelques instants avec un monsieur qui se trouvait à côté de lui,
puis il alla s'asseoir.

Deux heures plus tard,
je le rencontrai de nouveau ;
il était en compagnie d'un camarade et parlait chiffons.
pas l air intelligent dit il
ceux qui on pas l air intelligent sont en general les plus
intelligent
 

typologie

aedem sed aliter
Bladinaute averti
Métaphoriquement.
Au centre du jour,
jeté dans le tas des sardines voyageuses d'un coléoptère à grosse carapace blanche,
un poulet au grand cou déplumé
harangua soudain l'une, paisible, d'entre elles
et son langage se déploya dans les airs, humide d'une protestation.
Puis attiré par un vide, l'oisillon s'y précipita.

Dans un morne désert urbain, je le revis le jour même
se faisant moucher l'arrogance pour un quelconque bouton.



Rétrograde.
Tu devrais ajouter un bouton à ton pardessus, lui dit son ami.
Je le rencontrai au milieu de la cour de Rome,
après l'avoir quitté se précipitant avec avidité vers une place assise.
Il venait de protester contre la poussée d'un autre voyageur,
qui, disait-il, le bousculait chaque fois qu'il descendait quelqu'un.
Ce jeune homme décharné était porteur d'un chapeau ridicule.
Cela se passa sur la plate-forme d'un S complet ce midi-là.



Surprises.
Ce que nous étions serrés sur cette plate-forme d'autobus !
Et ce que
ce garçon pouvait avoir l'air bête et ridicule !
Et que fait-il ? Ne le voilà-t-il pas qui se met
à vouloir se quereller avec un bonhomme
qui - prétendait-il ! ce damoiseau ! - le bousculait !
Et ensuite il ne trouve rien de mieux à faire que d'aller vite occuper une place laissée libre !
Au lieu de la laisser à une dame !
 
Dernière édition:
Haut