Comment aurait été votre vie sans l'islam ?

salam
ma vie sans l'islam? comme une maison sans mur porteur
comme une journée sans lumière
comme une année avec une seule saison,
comme une sourde muette aveugle laissée en plein milieu du désert,
comme une vie sans espoir
comme une sensation de faim de quelque chose
je serais une âme aigrie car j'aurais était insatisfaite
 
salam
ma vie sans l'islam? comme une maison sans mur porteur
comme une journée sans lumière
comme une année avec une seule saison,
comme une sourde muette aveugle laissée en plein milieu du désert,
comme une vie sans espoir
comme une sensation de faim de quelque chose
je serais une âme aigrie car j'aurais était insatisfaite
Pas du tout. Tu trouverais simplement satisfaction à travers une autre voie auquel tu t'accrocherais et en prononcerait le même discours qu'ici à la même question.
 

vanichoco

Caramels, Bonbons et Chocolats ...
salam
ma vie sans l'islam? comme une maison sans mur porteur
comme une journée sans lumière
comme une année avec une seule saison,
comme une sourde muette aveugle laissée en plein milieu du désert,
comme une vie sans espoir
comme une sensation de faim de quelque chose
je serais une âme aigrie car j'aurais était insatisfaite

Concrètement en quoi ta vie serait différente ?
 

vanichoco

Caramels, Bonbons et Chocolats ...
Pas du tout. Tu trouverais simplement satisfaction à travers une autre voie auquel tu t'accrocherais et en prononcerait le même discours qu'ici à la même question.

C'est SON ressenti, tu n'es pas devin pour savoir si oui ou non cela est exact ...
 
A

AncienMembre

Non connecté
Islam ou pas, c'est la volonté de la personne et, en partie, l'environnement dans lequel il a évolué, qui vont déterminer sa vie.

Beaucoup de gens n'ont pas besoin de croire au message de Muhammad pour mener une vie digne, honnête et pleine de richesse aussi bien intérieure qu'extérieure.

On dit dans le coran "comme un âne porteur de psaumes" et dans la bible, un truc du genre "ne pas donner des perles aux porcs", en gros, peu importe ce que tu as, islam ou pas, si toi tu n'es pas un bon récipient , rien ne te servira.
 
Ma vie sans orientation divine, serait comme un trajet compliqué sans GPS.
Aujourd'hui la meilleure orientation divine Est dans le Coran.
La meilleure orientation pour toi. N'oublies jamais que ta vérité n'est pas la vérité universelle. Pour moi chacun à sa façon de se relier au divin et aucune n'est meilleure qu'une autre.

"L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." Aristote
 
salam
ma vie sans l'islam? comme une maison sans mur porteur
comme une journée sans lumière
comme une année avec une seule saison,
comme une sourde muette aveugle laissée en plein milieu du désert,
comme une vie sans espoir
comme une sensation de faim de quelque chose
je serais une âme aigrie car j'aurais était insatisfaite
Bein non les gens qui connaissent pas l'islam vivent trés bien. Imagine tu serais née dans une famille japonaise tu aurais dit ma vie sans le shintoisme?:D
comme une maison sans mur porteur
comme une journée sans lumière
comme une année avec une seule saison,
comme une sourde muette aveugle laissée en plein milieu du désert,
comme une vie sans espoir
comme une sensation de faim de quelque chose
je serais une âme aigrie car j'aurais était insatisfait

En fait ça peut se transposer à tout les courants religieux/spirituels;)
 

nordia

🇲🇫🇲🇦🇲🇫🇲🇦🇲🇫🇲🇦🇲🇫🇲🇦🇲🇫🇲🇦🇲🇫🇲🇦
libre depuis ma séparation le droit d’Être moi même et surtout en phase et plus proche de dieu que je ne l’était auparavant aucune religions m'apportera la sérénité et la paix et le contraire pour être vrai en gros ça reste un ressenti et non une vérité
 

vanichoco

Caramels, Bonbons et Chocolats ...
Islam ou pas, c'est la volonté de la personne et, en partie, l'environnement dans lequel il a évolué, qui vont déterminer sa vie.

Beaucoup de gens n'ont pas besoin de croire au message de Muhammad pour mener une vie digne, honnête et pleine de richesse aussi bien intérieure qu'extérieure.

On dit dans le coran "comme un âne porteur de psaumes" et dans la bible, un truc du genre "ne pas donner des perles aux porcs", en gros, peu importe ce que tu as, islam ou pas, si toi tu n'es pas un bon récipient , rien ne te servira.

Oui il y a plein de personnes qui vivent bien sans religion, là n'est pas la question.

Le sujet est d'être capable de prendre du recul par rapport à soi-même et d'être capable de dire concrètement ce que l'islam apporte à sa vie.

Les religions ont un rôle et, en principe, un croyant n'a pas la même vie qu'un non croyant ne serait-ce que par rapport à la pratique religieuse ...
 

vanichoco

Caramels, Bonbons et Chocolats ...
La meilleure orientation pour toi. N'oublies jamais que ta vérité n'est pas la vérité universelle. Pour moi chacun à sa façon de se relier au divin et aucune n'est meilleure qu'une autre.

"L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." Aristote

Tu n'as pas répondu à la question ...
 
C'est SON ressenti, tu n'es pas devin pour savoir si oui ou non cela est exact ...
Ce n'est pas une question de ressentis.
Comment vivre mal ce qu'on n'aurait jamais connu? Si tu ne connais l'existence du chocolat ou de la vanille comment saurais-tu ressentir un manque vis à vis de leur saveur? Tu t'attacheras à préférer d'autres mets et en tirera d'autres louanges.

Maintenant si tu pars de l'idée de questionner sur l'après-islam ( j'entend par là vivre sans islam après l'avoir connu ) je crois que tu n'as en faite guère de choix quand aux réponses :

Soite c'est un abandon volontaire et dans ce cas on te parlera de délivrance soite c'est un abandon contraint et là on te parlera d'une vie sans plus aucun sens.
 

vanichoco

Caramels, Bonbons et Chocolats ...
Ce n'est pas une question de ressentis.
Comment vivre mal ce qu'on n'aurait jamais connu? Si tu ne connais l'existence du chocolat ou de la vanille comment saurais-tu ressentir un manque vis à vis de leur saveur? Tu t'attacheras à préférer d'autres mets et en tirera d'autres louanges.

Maintenant si tu pars de l'idée de questionner sur l'après-islam ( j'entend par là vivre sans islam après l'avoir connu ) je crois que tu n'as en faite guère de choix quand aux réponses :

Soit c'est un abandon volontaire et dans ce cas on te parlera de délivrance soite c'est un abandon contraint et là on te parlera d'une vie sans plus aucun sens.

Tu n'as rien compris.
L'islam a, en principe, un impact très concret sur la vie des croyants. Le fait de n'avoir plus l'islam a donc un impact, ou pas, sur la vie des personnes car cela dépend de leur façon de vivre leur foi.

Savoir prendre du recul, se projeter, n'a rien de sorcier, et comme toute projection elle a sa part d'incertitude.
Donc s'il a le sentiment que cela n'aurait aucun impact, ou au contraire en aurait, c'est son ressenti et ça lui appartient.

Il faut savoir faire preuve d'ouverture d'esprit et accepter les avis qui ne correspondent pas au sien.
 
Tu n'as rien compris.
L'islam a, en principe, un impact très concret sur la vie des croyants. Le fait de n'avoir plus l'islam a donc un impact, ou pas, sur la vie des personnes car cela dépend de leur façon de vivre leur foi.

Savoir prendre du recul, se projeter, n'a rien de sorcier, et comme toute projection elle a sa part d'incertitude.
Donc s'il a le sentiment que cela n'aurait aucun impact, ou au contraire en aurait, c'est son ressenti et ça lui appartient.

Il faut savoir faire preuve d'ouverture d'esprit et accepter les avis qui ne correspondent pas au sien.
Tu sais très bien que les ressentis sont influé par les croyances et que le recul n'est donc pas objectif. Donc forcément les réponses sont déjà prévisible.
 
Tu n'as pas répondu à la question ...
Une vie sans islam? Je pense que déjà dans les pays musulmans les libertés individuelles et les droits des femmes auraient été obtenues depuis longtemps il y aurait pas eu tout ses gens qui se cacheraient derrière la religion pour vouloir gérer la vie des autres et les gens auraient plus peur de vivre une vie libre de peur de se retrouver en enfer. Des fois tu lis des trucs les gens ont tellement peur de tomber dans le haram qu'ils deviennent complètement angoissés. Ils auraient aussi plus évolués scientifiquement ou économiquement sans l'islam.

«On ne peut pas comprendre la performance économique de ces nations sans la mettre en rapport avec la foi et la culture musulmanes», tranche, par exemple, l’historien de l’économie David Landes dans son livre «Richesse et pauvreté des nations» (1998). Selon lui, le monde islamique a développé un complexe d’infériorité face à la montée de l’Occident, rejetant les inventions européennes telles que l’imprimerie et écartant «les nouvelles connaissances et les idées modernes, soupçonnées de véhiculer des hérésies». Selon Bernard Lewis, de l’université Princeton, l’influence de l’islam est si envahissante qu’elle empêche de nombreux Etat arabes de s’interroger sur les vraies raisons de leur retard. «Toutes les réponses apportées sont religieuses… Si les choses vont mal, nous sommes punis par Dieu pour avoir abandonné le droit chemin», indique-t-il dans son livre «Que s’est-il passé ?» (2002)

https://www.capital.fr/economie-politique/l-islam-est-il-un-frein-au-developpement-economique-610950
 

vanichoco

Caramels, Bonbons et Chocolats ...
Une vie sans islam? Je pense que déjà dans les pays musulmans les libertés individuelles et les droits des femmes auraient été obtenues depuis longtemps il y aurait pas eu tout ses gens qui se cacheraient derrière la religion pour vouloir gérer la vie des autres et les gens auraient plus peur de vivre une vie libre de peur de se retrouver en enfer. Des fois tu lis des trucs les gens ont tellement peur de tomber dans le haram qu'ils deviennent complètement angoissés. Ils auraient aussi plus évolués scientifiquement ou économiquement sans l'islam.

«On ne peut pas comprendre la performance économique de ces nations sans la mettre en rapport avec la foi et la culture musulmanes», tranche, par exemple, l’historien de l’économie David Landes dans son livre «Richesse et pauvreté des nations» (1998). Selon lui, le monde islamique a développé un complexe d’infériorité face à la montée de l’Occident, rejetant les inventions européennes telles que l’imprimerie et écartant «les nouvelles connaissances et les idées modernes, soupçonnées de véhiculer des hérésies». Selon Bernard Lewis, de l’université Princeton, l’influence de l’islam est si envahissante qu’elle empêche de nombreux Etat arabes de s’interroger sur les vraies raisons de leur retard. «Toutes les réponses apportées sont religieuses… Si les choses vont mal, nous sommes punis par Dieu pour avoir abandonné le droit chemin», indique-t-il dans son livre «Que s’est-il passé ?» (2002)

https://www.capital.fr/economie-politique/l-islam-est-il-un-frein-au-developpement-economique-610950

Je ne parle pas des autres, je parle de toi.
 
Haut