Réchauffement climatique : le dogmatisme qui se trahit tout‑seul

ce que je voulais dire c'est que l'on ne pourrais rien y changer , comme on n'aurait rien pu faire pour l'ere glacière ...

se peut il que ce soit à cause des étoiles et de leur déplacement relatifs ?

exemple du sirocco qui est du à l'étoile Sirius ?

Faut imaginer le déplacement du soleil autour de la galaxie ...
Tant que l'origine du réchauffement climatique n'est pas anthropique et qu'un changement de mode de vie n'est pas nécessaire, toute réalité alternative est bonne à prendre, n'est-ce pas ?

Au risque de se répéter :
Nous étions dans un cycle de refroidissement.
Jamais dans le passé la terre n' a eu des changements climatique aussi rapide ...Toutes les étoiles ne peuvent expliquer la rapidité du phénomène
 
se peut il que ce soit à cause des étoiles et de leur déplacement relatifs ?

exemple du sirocco qui est du à l'étoile Sirius ?

Faut imaginer le déplacement du soleil autour de la galaxie ...

Se chauffer à la flamme d’une bougie

Nasreddin Hodja était assis au café, échangeant des histoires avec ses amis et fanfaronnant plus que de coutume.
— Je pourrais tenir toute une nuit, debout dans la neige, sans aucun feu pour me réchauffer.
— Personne ne peut le faire ! dit un homme en regardant la neige tomber, à travers la fenêtre.
— Je pourrais et je le ferai cette nuit-même. Je le ferai même si je n’avais pas la moindre braise pour me réchauffer. Alors, si je perds mon pari, demain je donnerai un banquet pour vous tous, chez moi.
Le pari était lancé. Les amis de Nasreddin allèrent rejoindre leurs lits douillets, tandis qu’il s’installait seul sur la place enneigée. La neige glacée enveloppant ses pieds et fouettant son visage était pénible à supporter. Mais, plus pénible encore était la somnolence qui le tenaillait. Il se devait de rester éveillé, ne serait-ce que pour réchauffer, en les battant, ses pieds et ses mains glacés. Il avait constaté qu’il était plus facile de lutter contre le sommeil en fixant la bougie qui clignotait dans la maison de Mahmoud.
Le matin est enfin venu. Des curieux rencontrèrent Nasreddin Hodja, frissonnant et baillant, qui rentrait chez lui prendre une tasse de café chaud. Ils lui demandèrent des nouvelles de sa nuit et furent émerveillés de ce qu’il avait fait.
— Comment as-tu pu rester éveillé toute la nuit ? lui demandèrent-ils.
— J’ai fixé une bougie vacillante dans la maison de Mahmoud, répondit-il.
— Tu as bien dit une bougie ?
— Bien sûr, répondit Nasreddin.
— Une bougie allumée produit une flamme. La flamme donne la chaleur. Tu t’es donc réchauffé grâce à la chaleur de cette bougie. Tu as perdu ton pari.
D’abord Nasreddin essaya de rire de leur argumentation, mais il constata bientôt qu’ils ne plaisantaient pas. Il ne pouvait pas convaincre ses amis qu’une bougie à l’intérieur d’une maison distante ne pouvait procurer aucune chaleur à un homme se trouvant dehors sur la place enneigée.
— Quand viendrons-nous chez toi, pour le banquet ? lui dirent ses amis, insistant sur le fait qu’ils avaient gagné le pari.
— Venez ce soir, à la nuit tombée, leur dit Nasreddin.
Juste après l’appel du muezzin pour la prière du soir, un groupe d’hommes vint frapper à la porte de Nasreddin qui leur ouvrit. Laissant leurs chaussures près de l’entrée, ils s’assirent en tailleur sur une natte.
— Le dîner n’est pas tout à fait prêt, lança Nasreddin de sa cuisine.
Nous ne sommes pas pressés, nous attendrons le temps qu’il faut, dirent-ils.
Humant l’air ambiant pour deviner ce qui pouvait mijoter dans la cuisine, ils ne décelèrent aucune odeur particulière. Ils attendirent, attendirent, attendirent…
— J’espère que vous n’avez pas faim, leur dit Nasreddin de la cuisine. Le dîner n’est pas encore prêt.
— Peut-être pourrions-nous t’aider, suggéra un invité affamé.
— Bien, dit Nasreddin, Vous pourriez tous venir à la cuisine pour aider.
Entrant dans la cuisine, ils furent surpris de trouver Nasreddin debout, en train de remuer avec application le contenu d’une grande marmite en cuivre suspendue et sous laquelle brûlait (à bonne distance) une bougie vacillante.
— Juste quelques minutes ! dit Nasreddin, debout sur la pointe des pieds, scrutant l’intérieur de la marmite froide. Ca ne devrait pas tarder à bouillir. Une bougie donne tellement de chaleur, vous le savez bien !
 
Tant que l'origine du réchauffement climatique n'est pas anthropique et qu'un changement de mode de vie n'est pas nécessaire, toute réalité alternative est bonne à prendre, n'est-ce pas ?

Au risque de se répéter :
Nous étions dans un cycle de refroidissement.
Jamais dans le passé la terre n' a eu des changements climatique aussi rapide ...Toutes les étoiles ne peuvent expliquer la rapidité du phénomène
sympa ta blague ...

la canicule c'est à cause de l'étoile Sirius ... c'est un fait ...
 
Sympa celle là aussi
Étymologie
Du latin caniculis (« grande chienne »), Canicula étant également l’un des anciens noms de l’étoile Sirius. Les périodes de grande chaleur furent ainsi nommées parce qu’on les attribuait à l’influence de Sirius. En effet, pendant l’Antiquité, au cours de la période annuelle du 20 juillet au 24 août, cette étoile se couchait et se levait en même temps que le Soleil


mince je ne savais pas que sirius était innocente ...
 

Korozif

C4H10FO2P
Étymologie
Du latin caniculis (« grande chienne »), Canicula étant également l’un des anciens noms de l’étoile Sirius. Les périodes de grande chaleur furent ainsi nommées parce qu’on les attribuait à l’influence de Sirius. En effet, pendant l’Antiquité, au cours de la période annuelle du 20 juillet au 24 août, cette étoile se couchait et se levait en même temps que le Soleil


mince je ne savais pas que sirius était innocente ...
My bad, je ne pensais pas que tu parlais juste d'étymologie et merci tu m'apprends qq chose, parce qu'à force de lire sur le forum des terres plates, des soleils qui gravitent autour de la terre, je pensais que tu étais parti à 8000 années lumières. Au temps pour moi.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Le protoxyde d’azote, N₂O, est un puissant gaz à effet de serre. Il est produit par des bactéries du sol à partir de l’azote minéral présent dans le sol en plus ou moins grandes quantités.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Un certain Hacène Arezki, géographe, s’intéresse à la marge d’erreur associées aux sources de CO₂ atmosphérique, toute sources incluses, y compris naturelles. L’article lié ci‑dessous résume, je résume encore plus.

Il s’interroge rapidement sur le bilan des échanges entre l’atmosphère et le reste de l’environnement, le CO₂ rejeté, ne restant pas indéfiniment dans l’atmosphère. Il s’interroge plus longuement sur la marge d’erreur dans l’estimation des apports de CO₂ dans l’atmosphère. Il fait remarquer que les estimations du GIEC, présentent pour les apports d’origine humaine, une marge d’erreur de 20 %, malgré que les chiffres du GIEC utilisent des décimales donnant une illusion de grande précision. Puis il constante que la marge d’erreur sur les apports d’origine humaine est encore plus élevée, si on tient compte de la marge d’erreur sur les apports d’origine naturelle. Comme exemple de l’importance des sources naturelles, il fait remarquer que rien que le Pinatubo, lors d’une seule éruption en 1991, a rejeté autant de CO₂ dans l’atmosphère, que toute l’humanité en une année entière. D’après un calcul dont le détail n’est pas donné (j’imagine que le livre en dit plus), si on tient compte des apports d’origine naturelle et des incertitudes qui leurs sont associées, la marge d’erreur sur les apports d’origine humaine, monte à 47 %. Avec une telle marge d’erreur, on pourrait répondre à la question cause humaine ou pas, en tirant à pile ou face, ce n’est pas plus sérieux que ça.

Voir : L’humain est‑il responsable de la hausse du CO₂ atmosphérique ? (thierrysouccar.com).
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Citation de The top 10 reasons students cannot cite or rely on Wikipedia (findingdulcinea.com), 2011 :
7. Individuals with agendas sometimes have significant editing authority.

Administrators on Wikipedia have the power to delete or disallow comments or articles they disagree with and support the viewpoints they approve. For example, beginning in 2003, U.K. scientist William Connolley became a Web site administrator and subsequently wrote or rewrote more than 5,000 Wikipedia articles supporting the concept of climate change and global warming. More importantly, he used his authority to ban more than 2,000 contributors with opposing viewpoints from making further contributions.

According to The Financial Post, when Connolley was through editing, “The Medieval Warm Period disappeared, as did criticism of the global warming orthodoxy.” Connolley has since been stripped of authority at Wikipedia, but one blogger believes he continues to post.
 
Haut